Archives de Luc

Luc 24,44-53

Posted in adoration de Dieu, ascension (retour au Père), bénédiction (malédiction), ciel (cieux), connaissance (intelligence de la foi), conversion (faire retour, repentir), courage (force), crucifixion, Esprit-Saint, evangéliser (bonne nouvelle), joie divine, loi, messie (Christ, envoyé de Dieu), pardon (miséricorde, rémission), parole de Dieu (vivante), Père - Fils, péché, pentecôte, prière de louange (cantique), prophète, prophétie (oracle), résurrection, shéol (hades), témoignage (témoin), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 14 juillet 2012 by JL
Puis il leur dit : « Telles sont bien les paroles que je vous ai dites quand j’étais encore avec vous : il faut que s’accomplisse tout ce qui est écrit de moi dans la Loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes. »45 Alors il leur ouvrit l’esprit à l’intelligence des Ecritures,46 et il leur dit : « Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait et ressusciterait d’entre les morts le troisième jour,47 et qu’en son Nom le repentir en vue de la rémission des péchés serait proclamé à toutes les nations, à commencer par Jérusalem.48 De cela vous êtes témoins.49 « Et voici que moi, je vais envoyer sur vous ce que mon Père a promis. Vous donc, demeurez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la force d’en haut. »50 Puis il les emmena jusque vers Béthanie et, levant les mains, il les bénit.51 Et il advint, comme il les bénissait, qu’il se sépara d’eux et fut emporté au ciel.52 Pour eux, s’étant prosternés devant lui, ils retournèrent à Jérusalem en grande joie,53 et ils étaient constamment dans le Temple à louer Dieu.
Advertisements

Luc 24,13-43

Posted in ange, attestation (testament), bénédiction (malédiction), charismes, chemin (voies du Seigneur), crucifixion, Emmaüs, eucharistie, foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), humanité du Christ, libération (délivrance), messie (Christ, envoyé de Dieu), paix (soulagement), parole de Dieu (vivante), peuple de Dieu (Israël), prêtre (ordre de Levi), prophète, prophétie (oracle), pureté du coeur (purification), résurrection, souffrance (douleur), vérité (vrai, véritable), vision (songe, extase) with tags on 14 juillet 2012 by JL
Et voici que, ce même jour, deux d’entre eux faisaient route vers un village du nom d’Emmaüs, distant de Jérusalem de 60 stades,14 et ils conversaient entre eux de tout ce qui était arrivé.15 Et il advint, comme ils conversaient et discutaient ensemble, que Jésus en personne s’approcha, et il faisait route avec eux ;16 mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître.17 Il Leur dit : « Quels sont donc ces propos que vous échangez en marchant ?  » Et ils s’arrêtèrent, le visage sombre.18 Prenant la parole, l’un d’eux, nommé Cléophas, lui dit : « Tu es bien le seul habitant de Jérusalem à ignorer ce qui y est arrivé ces jours-ci » —19 « Quoi donc ?  » Leur dit-il. Ils lui dirent : « Ce qui concerne Jésus le Nazarénien, qui s’est montré un prophète puissant en oeuvres et en paroles devant Dieu et devant tout le peuple,20 comment nos grands prêtres et nos chefs l’ont livré pour être condamné à mort et l’ont crucifié.21 Nous espérions, nous, que c’était lui qui allait délivrer Israël ; mais avec tout cela, voilà le troisième jour depuis que ces choses sont arrivées !22 Quelques femmes qui sont des nôtres nous ont, il est vrai, stupéfiés. S’étant rendues de grand matin au tombeau23 et n’ayant pas trouvé son corps, elles sont revenues nous dire qu’elles ont même eu la vision d’anges qui le disent vivant.24 Quelques-uns des nôtres sont allés au tombeau et ont trouvé les choses tout comme les femmes avaient dit ; mais lui, ils ne l’ont pas vu ! « 25 Alors il leur dit : « O coeurs sans intelligence, lents à croire à tout ce qu’ont annoncé les Prophètes !26 Ne fallait-il pas que le Christ endurât ces souffrances pour entrer dans sa gloire ? « 27 Et, commençant par Moïse et parcourant tous les Prophètes, il leur interpréta dans toutes les Ecritures ce qui le concernait.28 Quand ils furent près du village où ils se rendaient, il fit semblant d’aller plus loin.29 Mais ils le pressèrent en disant : « Reste avec nous, car le soir tombe et le jour déjà touche à son terme. » Il entra donc pour rester avec eux.30 Et il advint, comme il était à table avec eux, qu’il prit le pain, dit la bénédiction, puis le rompit et le leur donna.31 Leurs yeux s’ouvrirent et ils le reconnurent… mais il avait disparu de devant eux.32 Et ils se dirent l’un à l’autre : « Notre coeur n’était-il pas tout brûlant au-dedans de nous, quand il nous parlait en chemin, quand il nous expliquait les Ecritures ? « 33 A cette heure même, ils partirent et s’en retournèrent à Jérusalem. Ils trouvèrent réunis les Onze et leurs compagnons,34 qui dirent : « C’est bien vrai ! le Seigneur est ressuscité et il est apparu à Simon ! « 35 Et eux de raconter ce qui s’était passé en chemin, et comment ils l’avaient reconnu à la fraction du pain.36 Tandis qu’ils disaient cela, lui se tint au milieu d’eux et leur dit : « Paix à vous ! « 37 Saisis de frayeur et de crainte, ils pensaient voir un esprit.38 Mais il leur dit : « Pourquoi tout ce trouble, et pourquoi des doutes montent-ils en votre coeur ?39 Voyez mes mains et mes pieds ; c’est bien moi ! Palpez-moi et rendez-vous compte qu’un esprit n’a ni chair ni os, comme vous voyez que j’en ai. »40 Ayant dit cela, il leur montra ses mains et ses pieds.41 Et comme, dans leur joie, ils ne croyaient pas encore et demeuraient saisis d’étonnement, il leur dit : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? « 42 Ils lui présentèrent un morceau de poisson grillé.43 Il le prit et le mangea devant eux.

Luc 24,1-12

Posted in ange, crucifixion, fils de l'homme, foi (adhérence, profession), parole de Dieu (vivante), résurrection, shéol (hades) with tags on 14 juillet 2012 by JL
Le premier jour de la semaine, à la pointe de l’aurore, elles allèrent à la tombe, portant les aromates qu’elles avaient préparés.2 Elles trouvèrent la pierre roulée de devant le tombeau,3 mais, étant entrées, elles ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus.4 Et il advint, comme elles en demeuraient perplexes, que deux hommes se tinrent devant elles, en habit éblouissant.5 Et tandis que, saisies d’effroi, elles tenaient leur visage incliné vers le sol, ils leur dirent : « Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ?6 Il n’est pas ici ; mais il est ressuscité. Rappelez-vous comment il vous a parlé, quand il était encore en Galilée :7 Il faut, disait-il, que le Fils de l’homme soit livré aux mains des pécheurs, qu’il soit crucifié, et qu’il ressuscite le troisième jour. »8 Et elles se rappelèrent ses paroles.9 A leur retour du tombeau, elles rapportèrent tout cela aux Onze et à tous les autres.10 C’étaient Marie la Magdaléenne, Jeanne et Marie, mère de Jacques. Les autres femmes qui étaient avec elles le dirent aussi aux apôtres ;11 mais ces propos leur semblèrent du radotage, et ils ne les crurent pas.12 Pierre cependant partit et courut au tombeau. Mais, se penchant, il ne voit que les linges. Et il s’en alla chez lui, tout surpris de ce qui était arrivé.

Luc 23,49-56

Posted in royaume de Dieu (des cieux), sabbat, shéol (hades) with tags on 14 juillet 2012 by JL

49Tous ses amis, ainsi que les femmes qui le suivaient depuis la Galilée, se tenaient plus loin pour regarder.

50 Alors arriva un membre du Conseil, nommé Joseph ; c’était un homme bon et juste,

51 qui n’avait donné son accord ni à leur délibération, ni à leurs actes. Il était d’Arimathie, ville de Judée, et il attendait le règne de Dieu.

52 Il alla trouver Pilate et demanda le corps de Jésus.

53 Puis il le descendit de la croix, l’enveloppa dans un linceul et le mit dans un tombeau taillé dans le roc, où personne encore n’avait été déposé.

54 C’était le jour de la Préparation de la fête, et déjà brillaient les lumières du sabbat.

55 Les femmes qui avaient accompagné Jésus depuis la Galilée suivirent Joseph. Elles regardèrent le tombeau pour voir comment le corps avait été placé.

56 Puis elles s’en retournèrent et préparèrent aromates et parfums. Et, durant le sabbat, elles observèrent le repos prescrit.

Luc 23,13-48

Posted in alliance (ancienne et nouvelle), applanir les montagnes (collines), ciel (cieux), confiance en Dieu (dans l'Église), crainte de Dieu, crucifixion, elu (élection divine), eternité (vie éternelle), faire mémoire, gloire de Dieu (glorifier), Jérusalem (Sion), justice (justification, juste), mal (méchanceté, iniquité), messie (Christ, envoyé de Dieu), pardon (miséricorde, rémission), parousie (jour du Seigneur), Père - Fils, persécution, porter sa croix, prêtre (ordre de Levi), prière de Jésus, prière de louange (cantique), prophétie (oracle), royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, salut (rédemption), ténèbre (obscurité), temple de Dieu (sanctuaire, tente), vérité (vrai, véritable) with tags on 14 juillet 2012 by JL
Ayant convoqué les grands prêtres, les chefs et le peuple, Pilate14 leur dit : « Vous m’avez présenté cet homme comme détournant le peuple, et voici que moi je l’ai interrogé devant vous, et je n’ai trouvé en cet homme aucun motif de condamnation pour ce dont vous l’accusez.15 Hérode non plus d’ailleurs, puisqu’il l’a renvoyé devant nous. Vous le voyez ; cet homme n’a rien fait qui mérite la mort.16 Je le relâcherai donc, après l’avoir châtié. »18 Mais eux se mirent à pousser des cris tous ensemble : « A mort cet homme ! Et relâche-nous Barabbas. »19 Ce dernier avait été jeté en prison pour une sédition survenue dans la ville et pour meurtre.20 De nouveau Pilate, qui voulait relâcher Jésus, leur adressa la parole.21 Mais eux répondaient en criant : « Crucifie-le ! crucifie-le ! « 22 Pour la troisième fois, il leur dit : « Quel mal a donc fait cet homme ? Je n’ai trouvé en lui aucun motif de condamnation à mort ; je le relâcherai donc, après l’avoir châtié. »23 Mais eux insistaient à grands cris, demandant qu’il fût crucifié ; et leurs clameurs gagnaient en violence.24 Et Pilate prononça qu’il fût fait droit à leur demande.25 Il relâcha celui qui avait été jeté en prison pour sédition et meurtre, celui qu’ils réclamaient. Quant à Jésus, il le livra à leur bon plaisir.26 Quand ils l’emmenèrent, ils mirent la main sur un certain Simon de Cyrène qui revenait des champs, et le chargèrent de la croix pour la porter derrière Jésus.27 Une grande masse du peuple le suivait, ainsi que des femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur lui.28 Mais, se retournant vers elles, Jésus dit : « Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi ! pleurez plutôt sur vous-mêmes et sur vos enfants !29 Car voici venir des jours où l’on dira : Heureuses les femmes stériles, les entrailles qui n’ont pas enfanté, et les seins qui n’ont pas nourri !30 Alors on se mettra à dire aux montagnes : Tombez sur nous ! et aux collines : Couvrez-nous !31 Car si l’on traite ainsi le bois vert, qu’adviendra-t-il du sec ? « 32 On emmenait encore deux malfaiteurs pour être exécutés avec lui.33 Lorsqu’ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils l’y crucifièrent ainsi que les malfaiteurs, l’un à droite et l’autre à gauche.34 Et Jésus disait : « Père, pardonne-leur : ils ne savent ce qu’ils font. » Puis, se partageant ses vêtements, ils tirèrent au sort.35 Le peuple se tenait là, à regarder. Les chefs, eux, se moquaient : « Il en a sauvé d’autres, disaient-ils ; qu’il se sauve lui-même, s’il est le Christ de Dieu, l’Elu ! « 36 Les soldats aussi se gaussèrent de lui : s’approchant pour lui présenter du vinaigre,37 ils disaient : « Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même ! « 38 Il y avait aussi une inscription au-dessus de lui : « Celui-ci est le roi des Juifs. »39 L’un des malfaiteurs suspendus à la croix l’injuriait : « N’es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi même, et nous aussi. »40 Mais l’autre, le reprenant, déclara : « Tu n’as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine !41 Pour nous, c’est justice, nous payons nos actes ; mais lui n’a rien fait de mal. »42 Et il disait : « Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume. »43 Et il lui dit : « En vérité, je te le dis, aujourd’hui tu seras avec moi dans le Paradis. »44 C’était déjà environ la sixième heure quand, le soleil s’éclipsant, l’obscurité se fit sur la terre entière, jusqu’à la neuvième heure.45 Le voile du Sanctuaire se déchira par le milieu,46 et, jetant un grand cri, Jésus dit : « Père, en tes mains je remets mon esprit. » Ayant dit cela, il expira.47 Voyant ce qui était arrivé, le centenier glorifiait Dieu, en disant : « Sûrement, cet homme était un juste ! « 48 Et toutes les foules qui s’étaient rassemblées pour ce spectacle, voyant ce qui était arrivé, s’en retournaient en se frappant la poitrine.

Luc 23,1-3

Posted in messie (Christ, envoyé de Dieu), royauté du Christ with tags on 14 juillet 2012 by JL
Puis toute l’assemblée se leva, et ils l’amenèrent devant Pilate.2 Ils se mirent alors à l’accuser, en disant : « Nous avons trouvé cet homme mettant le trouble dans notre nation, empêchant de payer les impôts à César et se disant Christ Roi. »3 Pilate l’interrogea en disant : « Tu es le roi des Juifs » – « Tu le dis », lui répondit-il.

Luc 22,63-71

Posted in attestation (testament), attributs divins, divinité du Christ, droite de Dieu, fils de l'homme, foi (adhérence, profession), messie (Christ, envoyé de Dieu), prêtre (ordre de Levi), prophète, puissance divine, reniement (rejet, mépris), royauté du Christ, souffrance (douleur) with tags on 14 juillet 2012 by JL
Les hommes qui le gardaient le bafouaient et le battaient ;64 ils lui voilaient le visage et l’interrogeaient en disant : « Fais le prophète ! Qui est-ce qui t’a frappé ? « 65 Et ils proféraient contre lui beaucoup d’autres injures.66 Et quand il fit jour, le conseil des Anciens du peuple s’assembla, grands prêtres et scribes. Ils l’amenèrent dans leur Sanhédrin67 et dirent : « Si tu es le Christ, dis-le-nous. » Il leur dit : « Si je vous le dis, vous ne croirez pas,68 et si je vous interroge, vous ne répondrez pas.69 Mais désormais le Fils de l’homme siégera à la droite de la Puissance de Dieu ! « 70 Tous dirent alors : « Tu es donc le Fils de Dieu !  » Il leur déclara : « Vous le dites : je le suis. »71 Et ils dirent : « Qu’avons-nous encore besoin de témoignage ? Car nous-mêmes l’avons entendu de sa bouche ! «