Archive for the blasphème Category

Apocalypse 16,1-21

Posted in ange, antéchrist, bête, applanir les montagnes (collines), attributs divins, autel, béatitude, blasphème, châtiment, ciel (cieux), colère de Dieu, conversion (faire retour, repentir), diable (démon, Satan, Lucifer), eaux innombrables (torrent), enfer (damnation, perdition), faux prophète, gloire de Dieu (glorifier), justice (justification, juste), nudité, parousie (jour du Seigneur), sacrifice (oblation, expiation), sainteté (saints), sang, ténèbre (obscurité), temple de Dieu (sanctuaire, tente), terre promise (repos du Seigneur), vérité (vrai, véritable), vigilance (veiller), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 15 novembre 2012 by JL
Et j’entendis une voix qui, du temple, criait aux sept Anges : « Allez, répandez sur la terre les sept coupes de la colère de Dieu. »2 Et le premier s’en alla répandre sa coupe sur la terre ; alors, ce fut un ulcère mauvais et pernicieux sur les gens qui portaient la marque de la Bête et se prosternaient devant son image.3 Et le deuxième répandit sa coupe dans la mer ; alors, ce fut du sang – on aurait dit un meurtre ! – et tout être vivant mourut dans la mer.4 Et le troisième répandit sa coupe dans les fleuves et les sources ; alors, ce fut du sang.5 Et j’entendis l’Ange des eaux qui disait : « Tu es juste, Il est et Il était, le Saint, d’avoir ainsi châtié ;6 c’est le sang des saints et des prophètes qu’ils ont versé, c’est donc du sang que tu leur as fait boire, ils le méritent ! « 7 Et j’entendis l’autel dire : « Oui, Seigneur, Dieu Maître-de-tout, tes châtiments sont vrais et justes. »8 Et le quatrième répandit sa coupe sur le soleil ; alors, il lui fut donné de brûler les hommes par le feu,9 et les hommes furent brûlés par une chaleur torride. Mais, loin de se repentir en rendant gloire à Dieu, ils blasphémèrent le nom du Dieu qui détenait en son pouvoir de tels fléaux.10 Et le cinquième répandit sa coupe sur le trône de la Bête, alors, son royaume devint ténèbres, et l’on se mordait la langue de douleur.11 Mais, loin de se repentir de leurs agissements, les hommes blasphémèrent le Dieu du ciel sous le coup des douleurs et des plaies.12 Et le sixième répandit sa coupe sur le grand fleuve Euphrate ; alors, ses eaux tarirent, livrant passage aux rois de l’Orient.13 Puis, de la gueule du Dragon, et de la gueule de la Bête, et de la gueule du faux prophète, je vis surgir trois esprits impurs, comme des grenouilles —14 et de fait, ce sont des esprits démoniaques, des faiseurs de prodiges, qui s’en vont rassembler les rois du monde entier pour la guerre, pour le grand Jour du Dieu Maître-de-tout.15 (Voici que je viens comme un voleur : heureux celui qui veille et garde ses vêtements pour ne pas aller nu et laisser voir sa honte.)16 Ils les rassemblèrent au lieu dit, en hébreu, Harmagedôn.17 Et le septième répandit sa coupe dans l’air ; alors, partant du temple, une voix clama : « C’en est fait ! « 18 Et ce furent des éclairs et des voix et des tonnerres, avec un violent tremblement de terre ; non, depuis qu’il y a des hommes sur la terre, jamais on n’avait vu pareil tremblement de terre, aussi violent !19 La Grande Cité se scinda en trois parties, et les cités des nations croulèrent ; et Babylone la Grande, Dieu s’en souvint pour lui donner la coupe où bouillonne le vin de sa colère.20 Alors, toute île prit la fuite, et les montagnes disparurent.21 Et des grêlons énormes – près de 80 livres ! – s’abattirent du ciel sur les hommes. Et les hommes blasphémèrent Dieu, à cause de cette grêle désastreuse ; oui, elle est bien cause d’un effrayant désastre.
Advertisements

Apocalypse 13,1-18

Posted in agneau de Dieu, allégories et analogies, antéchrist, bête, apostasie, blasphème, ciel (cieux), confiance en Dieu (dans l'Église), diable (démon, Satan, Lucifer), idolâtrie, maison du Seigneur (demeure), monde, orgueil (se glorifier), persévérance (constance), prédestination (prescience), sainteté (saints), terre promise (repos du Seigneur), transcendance de Dieu (commencement du monde, genèse), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 14 novembre 2012 by JL
1 Et je me tins sur la grève de la mer. Alors je vis surgir de la mer une Bête ayant sept têtes et dix cornes, sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des titres blasphématoires.2 La Bête que je vis ressemblait à une panthère, avec les pattes comme celles d’un ours et la gueule comme une gueule de lion ; et le Dragon lui transmit sa puissance et son trône et un pouvoir immense.3 L’une de ses têtes paraissait blessée à mort, mais sa plaie mortelle fut guérie ; alors, émerveillée, la terre entière suivit la Bête.4 On se prosterna devant le Dragon, parce qu’il avait remis le pouvoir à la Bête ; et l’on se prosterna devant la Bête en disant : « Qui égale la Bête, et qui peut lutter contre elle ? « 5 On lui donna de proférer des paroles d’orgueil et de blasphème ; on lui donna pouvoir d’agir durant 42 mois ;6 alors elle se mit à proférer des blasphèmes contre Dieu, à blasphémer son nom et sa demeure, ceux qui demeurent au ciel.7 On lui donna de mener campagne contre les saints et de les vaincre ; on lui donna pouvoir sur toute race, peuple, langue ou nation.8 Et ils l’adoreront, tous les habitants de la terre dont le nom ne se trouve pas écrit, dès l’origine du monde, dans le livre de vie de l’Agneau égorgé.9 Celui qui a des oreilles, qu’il entende !10 Les chaînes pour qui doit être enchaîné ; la mort par le glaive pour qui doit périr par le glaive ! Voilà qui fonde l’endurance et la confiance des saints.11 Je vis ensuite surgir de la terre une autre Bête ; elle avait deux cornes comme un agneau, mais parlait comme un dragon.12 Au service de la première Bête, elle en établit partout le pouvoir, amenant la terre et ses habitants à adorer cette première Bête dont la plaie mortelle fut guérie.13 Elle accomplit des prodiges étonnants : jusqu’à faire descendre, aux yeux de tous, le feu du ciel sur la terre ;14 et, par les prodiges qu’il lui a été donné d’accomplir au service de la Bête, elle fourvoie les habitants de la terre, leur disant de dresser une image en l’honneur de cette Bête qui, frappée du glaive, a repris vie.15 On lui donna même d’animer l’image de la Bête pour la faire parler, et de faire en sorte que fussent mis à mort tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la Bête.16 Par ses manoeuvres, tous, petits et grands, riches ou pauvres, libres et esclaves, se feront marquer sur la main droite ou sur le front,17 et nul ne pourra rien acheter ni vendre s’il n’est marqué au nom de la Bête ou au chiffre de son nom.18 C’est ici qu’il faut de la finesse ! Que l’homme doué d’esprit calcule le chiffre de la Bête, c’est un chiffre d’homme : son chiffre, c’est 666.

Actes 13,44-52

Posted in adoration de Dieu, blasphème, Esprit-Saint, eternité (vie éternelle), evangéliser (bonne nouvelle), foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), iles lointaines (nations étrangères), jalousie, joie divine, mission (envoyé), païens (gentils), parole de Dieu (vivante), persécution, prédestination (prescience), prophétie (oracle), sabbat, salut (rédemption), terre promise (repos du Seigneur) with tags on 9 novembre 2012 by JL
Le sabbat suivant, presque toute la ville s’assembla pour entendre la parole de Dieu.45 A la vue de cette foule, les Juifs furent remplis de jalousie, et ils répliquaient par des blasphèmes aux paroles de Paul.46 S’enhardissant alors, Paul et Barnabé déclarèrent : « C’était à vous d’abord qu’il fallait annoncer la parole de Dieu. Puisque vous la repoussez et ne vous jugez pas dignes de la vie éternelle, eh bien ! nous nous tournons vers les païens.47 Car ainsi nous l’a ordonné le Seigneur : Je t’ai établi lumière des nations, pour que tu portes le salut jusqu’aux extrémités de la terre. »48 Tout joyeux à ces mots, les païens se mirent à glorifier la parole du Seigneur, et tous ceux-là embrassèrent la foi, qui étaient destinés à la vie éternelle.49 Ainsi la parole du Seigneur se répandait dans toute la région.50 Mais les Juifs montèrent la tête aux dames de condition qui adoraient Dieu ainsi qu’aux notables de la ville ; ils suscitèrent de la sorte une persécution contre Paul et Barnabé et les chassèrent de leur territoire.51 Ceux-ci, secouant contre eux la poussière de leurs pieds, se rendirent à Iconium.52 Quant aux disciples, ils étaient remplis de joie et de l’Esprit Saint.

Jude 1,1-25

Posted in adultère (fornication), ange, apostasie, blasphème, buter (pierre d'achoppement), charité (générosité), chemin (voies du Seigneur), convoitise (passions), diable (démon, Satan, Lucifer), elu (élection divine), enfer (damnation, perdition), Esprit-Saint, eternité (vie éternelle), foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), grâce (rendre grâce), hérésie (secte), jugement dernier, maison du Seigneur (demeure), messie (Christ, envoyé de Dieu), orgueil (se glorifier), paix (soulagement), pardon (miséricorde, rémission), Père - Fils, péché originel, peuple de Dieu (Israël), piété (impiété, incrédulité), porter du fruit, reniement (rejet, mépris), sainteté (saints), salut (rédemption), sauveur, ténèbre (obscurité), terre promise (repos du Seigneur), transcendance de Dieu (commencement du monde, genèse), vices with tags on 28 octobre 2012 by JL

1 Jude, serviteur de Jésus Christ, frère de Jacques, aux appelés, aimés de Dieu le Père et gardés pour Jésus Christ.2 A vous miséricorde et paix et charité en abondance.3 Très chers, j’avais un grand désir de vous écrire au sujet de notre salut commun, et j’ai été contraint de le faire, afin de vous exhorter à combattre pour la foi transmise aux saints une fois pour toutes.4 Car il s’est glissé parmi vous certains hommes qui depuis longtemps ont été marqués d’avance pour cette sentence : ces impies travestissent en débauche la grâce de notre Dieu et renient notre seul Maître et Seigneur Jésus Christ.5 Je veux vous rappeler, à vous qui connaissez tout cela une fois pour toutes, que le Seigneur, après avoir sauvé le peuple de la terre d’Egypte, a fait périr ensuite les incrédules.6 Quant aux anges, qui n’ont pas conservé leur primauté, mais ont quitté leur propre demeure, c’est pour le jugement du grand Jour qu’il les a gardés dans des liens éternels, au fond des ténèbres.7 Ainsi Sodome, Gomorrhe et les villes voisines qui se sont prostituées de la même manière et ont couru après une chair différente, sont-elles proposées en exemple, subissant la peine d’un feu éternel.8 Pourtant, ceux-là aussi, en délire, souillent la chair, méprisent la Seigneurie, blasphèment les Gloires.9 Pourtant, l’archange Michel, lorsqu’il plaidait contre le diable et discutait au sujet du corps de Moïse, n’osa pas porter contre lui un jugement outrageant, mais dit : « Que le Seigneur te réprime ! « 10 Quant à eux, ils blasphèment ce qu’ils ignorent ; et ce qu’ils connaissent par nature, comme les bêtes sans raison, ne sert qu’à les perdre.11 Malheur à eux ! car c’est dans la voie de Caïn qu’ils sont allés, c’est dans l’égarement de Balaam qu’ils se sont jetés pour un salaire, c’est par la révolte de Coré qu’ils ont péri.12 Ce sont eux les écueils de vos agapes. Ils font bonne chère sans vergogne, ils se repaissent : nuées sans eau que les vents emportent, arbres de fin de saison, sans fruits, deux fois morts, déracinés,13 houle sauvage de la mer écumant sa propre honte, astres errants auxquels les ténèbres épaisses sont gardées pour l’éternité.14 C’est aussi pour eux qu’a prophétisé en ces termes Hénoch, le septième patriarche depuis Adam : « Voici : le Seigneur est venu avec ses saintes myriades,15 afin d’exercer le jugement contre tous et de confondre tous les impies pour toutes les oeuvres d’impiété qu’ils ont commises, pour toutes les paroles dures qu’ont proférées contre lui les pécheurs impies. »16 Ce sont eux qui murmurent, se plaignent, marchent selon leurs convoitises, leur bouche dit des choses orgueilleuses, ils flattent par intérêt.17 Mais vous, très chers, rappelez-vous ce qui a été prédit par les apôtres de notre Seigneur Jésus Christ.18 Ils vous disaient : « A la fin du temps, il y aura des moqueurs, marchant selon leurs convoitises impies. »19 Ce sont eux qui créent des divisions, ces animaux, ces êtres « psychiques » qui n’ont pas d’esprit.20 Mais vous, très chers, vous édifiant sur votre foi très sainte, priant dans l’Esprit Saint,21 gardez-vous dans la charité de Dieu, prêts à recevoir la miséricorde de notre Seigneur Jésus Christ pour la vie éternelle.22 Les uns, ceux qui hésitent, cherchez à les convaincre ;23 les autres, sauvez-les en les arrachant au feu ; les autres enfin, portez-leur une pitié craintive, en haïssant jusqu’à la tunique contaminée par leur chair.24 A celui qui peut vous garder de la chute et vous présenter devant sa gloire, sans reproche, dans l’allégresse,25 à l’unique Dieu, notre Sauveur par Jésus Christ notre Seigneur, gloire, majesté, force et puissance avant tout temps, maintenant et dans tous les temps ! Amen.

 

2 Pierre 2,1-22

Posted in abîme, adultère (fornication), adversité (tribulations, épreuve), ange, attributs divins, âme (demeure de Dieu), blasphème, chemin (voies du Seigneur), commandements, convoitise (passions), déluge, diable (démon, Satan, Lucifer), droiture, enfer (damnation, perdition), esclavage (du péché), faux prophète, gloire de Dieu (glorifier), hérésie (secte), jugement dernier, justice (justification, juste), libération (délivrance), messie (Christ, envoyé de Dieu), monde, péché, péché originel, piété (impiété, incrédulité), pur et impur (souillure), reniement (rejet, mépris), sauveur, ténèbre (obscurité), vérité (vrai, véritable), vices with tags on 25 octobre 2012 by JL
Il y a eu de faux prophètes dans le peuple, comme il y aura aussi parmi vous de faux docteurs, qui introduiront des sectes pernicieuses et qui, reniant le Maître qui les a rachetés, attireront sur eux-mêmes une prompte perdition.2 Beaucoup suivront leurs débauches, et la voie de la vérité sera blasphémée, à cause d’eux.3 Par cupidité, au moyen de paroles trompeuses, ils trafiqueront de vous, eux dont le jugement depuis longtemps n’est pas inactif et dont la perdition ne sommeille pas.4 Car si Dieu n’a pas épargné les Anges qui avaient péché, mais les a mis dans le Tartare et livrés aux abîmes de ténèbres, où ils sont réservés pour le Jugement ;5 s’il n’a pas épargné l’ancien monde, tout en préservant huit personnes dont Noé, héraut de justice, tandis qu’il amenait le Déluge sur un monde d’impies ;6 si, à titre d’exemple pour les impies à venir, il a mis en cendres et condamné à la destruction les villes de Sodome et de Gomorrhe,7 s’il a délivré Lot, le juste, qu’affligeait la conduite débauchée de ces hommes criminels –8 car ce juste qui habitait au milieu d’eux torturait jour après jour son âme de juste à cause des oeuvres iniques qu’il voyait et entendait -,9 c’est que le Seigneur sait délivrer de l’épreuve les hommes pieux et garder les hommes impies pour les châtier au jour du Jugement,10 surtout ceux qui, par convoitise impure, suivent la chair et méprisent la Seigneurie. Audacieux, arrogants, ils ne craignent pas de blasphémer les Gloires,11 alors que les Anges, quoique supérieurs en force et en puissance, ne portent pas contre elles devant le Seigneur de jugement calomnieux.12 Mais eux sont comme des animaux sans raison, voués par nature à être pris et détruits ; blasphémant ce qu’ils ignorent, de la même destruction ils seront détruits eux aussi,13 subissant l’injustice comme salaire de l’injustice. Ils estiment délices la volupté du jour, hommes souillés et flétris, ils mettent leur volupté à vous tromper, en faisant bonne chère avec vous.14 Ils ont les yeux pleins d’adultère et insatiables de péché, ils allèchent les âmes mal affermies, ils ont le coeur exercé à la cupidité, êtres maudits !15 Après avoir quitté la voie droite, ils se sont égarés en suivant la voie de Balaam, fils de Bosor, qui chérit un salaire d’injustice16 mais qui fut repris de son méfait. Une monture sans voix, avec une voix humaine, arrêta la démence du prophète.17 Ce sont des fontaines sans eau et des nuages poussés par un tourbillon ; l’obscurité des ténèbres leur est réservée.18 Avec des discours gonflés de vide, ils allèchent, par les désirs charnels, par les débauches, ceux qui venaient à peine de fuir les gens qui passent leur vie dans l’égarement.19 Ils leur promettent la liberté, mais ils sont eux-mêmes esclaves de la corruption, car on est esclave de ce qui vous domine.20 En effet, si, après avoir fui les souillures du monde par la connaissance du Seigneur et Sauveur Jésus Christ, ils s’y engagent de nouveau et sont dominés, leur dernière condition est devenue pire que la première.21 Car mieux valait pour eux n’avoir pas connu la voie de la justice, que de l’avoir connue pour se détourner du saint commandement qui leur avait été transmis.22 Il leur est arrivé ce que dit le véridique proverbe : Le chien est retourné à son propre vomissement, et : « La truie à peine lavée se roule dans le bourbier. »

Jacques 2,1-10

Posted in amour du prochain, blasphème, foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), jugement, justice (justification, juste), loi, messie (Christ, envoyé de Dieu), monde, opprimé (oppression), parole de Dieu (vivante), pauvre (pauvreté en esprit), péché, reniement (rejet, mépris), richesse (danger de la richesse), royaume de Dieu (des cieux), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 19 octobre 2012 by JL
Mes frères, ne mêlez pas à des considérations de personnes la foi en notre Seigneur Jésus Christ glorifié.2 Supposez qu’il entre dans votre assemblée un homme à bague d’or, en habit resplendissant, et qu’il entre aussi un pauvre en habit malpropre.3 Vous tournez vos regards vers celui qui porte l’habit resplendissant et vous lui dites : « Toi, assieds-toi ici à la place d’honneur. » Quant au pauvre, vous lui dites : « Toi, tiens-toi là debout », ou bien : « Assieds-toi au bas de mon escabeau. »4 Ne portez-vous pas en vous-mêmes un jugement, ne devenez-vous pas des juges aux pensées perverses ?5 Ecoutez, mes frères bien-aimés : Dieu n’a-t-il pas choisi les pauvres selon le monde comme riches dans la foi et héritiers du Royaume qu’il a promis à ceux qui l’aiment ?6 Mais vous, vous méprisez le pauvre ! N’est-ce pas les riches qui vous oppriment ? N’est-ce pas eux qui vous traînent devant les tribunaux ?7 N’est-ce pas eux qui blasphèment le beau Nom qu’on a invoqué sur vous ?8 Si donc vous accomplissez la Loi royale suivant l’Ecriture : Tu aimeras ton prochain comme toi-même, vous faites bien ;9 mais si vous considérez les personnes, vous commettez un péché et la Loi vous condamne comme transgresseurs.10 Aurait-on observé la Loi tout entière, si l’on commet un écart sur un seul point, c’est du tout qu’on devient justiciable.

Luc 5,17-26

Posted in attributs divins, blasphème, charismes, crainte de Dieu, divinité du Christ, fils de l'homme, foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), miracle (guérison, signe), omniscience divine (prescience), pardon (miséricorde, rémission), péché, phariséisme, prière de louange (cantique), puissance divine, science divine et infuse with tags on 27 juin 2012 by JL

Et il advint, un jour qu’il était en train d’enseigner, qu’il y avait, assis, des Pharisiens et des docteurs de la Loi venus de tous les villages de Galilée, de Judée, et de Jérusalem ; et la puissance du Seigneur lui faisait opérer des guérisons.18 Et voici des gens portant sur un lit un homme qui était paralysé, et ils cherchaient à l’introduire et à le placer devant lui.19 Et comme ils ne savaient par où l’introduire à cause de la foule, ils montèrent sur le toit et, à travers les tuiles, ils le descendirent avec sa civière, au milieu, devant Jésus.20 Voyant leur foi, il dit : « Homme, tes péchés te sont remis. »21 Les scribes et les Pharisiens se mirent à penser : « Qui est-il celui-là, qui profère des blasphèmes ? Qui peut remettre les péchés, sinon Dieu seul ? « 22 Mais, percevant leurs pensées, Jésus prit la parole et leur dit : « Pourquoi ces pensées dans vos coeurs ?23 Quel est le plus facile, de dire : Tes péchés te sont remis, ou de dire : Lève-toi et marche ?24 Eh bien ! pour que vous sachiez que le Fils de l’homme a le pouvoir sur la terre de remettre les péchés, je te l’ordonne, dit-il au paralysé, lève-toi et, prenant ta civière, va chez toi. »25 Et, à l’instant même, se levant devant eux, et prenant ce sur quoi il gisait, il s’en alla chez lui en glorifiant Dieu.26 Tous furent alors saisis de stupeur et ils glorifiaient Dieu. Ils furent remplis de crainte et ils disaient : « Nous avons vu d’étranges choses aujourd’hui ! «