Archive for the confession Category

1 Jean 1,1-10

Posted in attributs divins, confession, eternité (vie éternelle), fidélité, humanité du Christ, incarnation, joie divine, justice (justification, juste), lumière (lampe), mal (méchanceté, iniquité), messie (Christ, envoyé de Dieu), pardon (miséricorde, rémission), parole de Dieu (vivante), Père - Fils, péché, péché originel, pureté du coeur (purification), sacrifice (oblation, expiation), sang, témoignage (témoin), ténèbre (obscurité), transcendance de Dieu (commencement du monde, genèse), unité divine (union, communion), vérité (vrai, véritable), verbe (logos, alpha et omega) with tags on 25 octobre 2012 by JL
Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé, ce que nos mains ont touché du Verbe de vie ; –2 car la Vie s’est manifestée : nous l’avons vue, nous en rendons témoignage et nous vous annonçons cette Vie éternelle, qui était tournée vers le Père et qui nous est apparue –3 ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, afin que vous aussi soyez en communion avec nous. Quant à notre communion, elle est avec le Père et avec son Fils Jésus Christ.4 Tout ceci, nous vous l’écrivons pour que notre joie soit complète.5 Or voici le message que nous avons entendu de lui et que nous vous annonçons : Dieu est Lumière, en lui point de ténèbres.6 Si nous disons que nous sommes en communion avec lui alors que nous marchons dans les ténèbres, nous mentons, nous ne faisons pas la vérité.7 Mais si nous marchons dans la lumière comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres, et le sang de Jésus, son Fils, nous purifie de tout péché.8 Si nous disons : « Nous n’avons pas de péché », nous nous abusons, la vérité n’est pas en nous.9 Si nous confessons nos péchés, lui, fidèle et juste, pardonnera nos péchés et nous purifiera de toute iniquité.10 Si nous disons : « Nous n’avons pas péché », nous faisons de lui un menteur, et sa parole n’est pas en nous.
Advertisements

Jacques 5,13-20

Posted in âme (demeure de Dieu), confession, Eglise (assemblé, communauté), foi (adhérence, profession), justice (justification, juste), magistère (ministère, Tradition), miracle (guérison, signe), onction (oindre), pardon (miséricorde, rémission), passage de la mort, patience, péché, porter du fruit, prière d'intercession, prière d'offrande, prière de guérison, prière de louange (cantique), sacrement des malades, sainteté (saints), salut (rédemption), souffrance (douleur), terre promise (repos du Seigneur), vérité (vrai, véritable), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 20 octobre 2012 by JL
Quelqu’un parmi vous souffre-t-il ? Qu’il prie. Quelqu’un est-il joyeux ? Qu’il entonne un cantique. Quelqu’un parmi vous est-il malade ?14 Qu’il appelle les presbytres de l’Eglise et qu’ils prient sur lui après l’avoir oint d’huile au nom du Seigneur.15 La prière de la foi sauvera le patient et le Seigneur le relèvera. S’il a commis des péchés, ils lui seront remis.16 Confessez donc vos péchés les uns aux autres et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La supplication fervente du juste a beaucoup de puissance.17 Elie était un homme semblable à nous : il pria instamment qu’il n’y eût pas de pluie, et il n’y eut pas de pluie sur la terre pendant trois ans et six mois.18 Puis il pria de nouveau : le ciel donna de la pluie et la terre produisit son fruit.19 Mes frères, si quelqu’un parmi vous s’égare loin de la vérité et qu’un autre l’y ramène,20 qu’il le sache : celui qui ramène un pécheur de son égarement sauvera son âme de la mort et couvrira une multitude de péchés.

2 Corinthiens 5,14-21

Posted in allégories et analogies, attributs divins, bonté divine (Amour), confession, confiance en Dieu (dans l'Église), connaissance (intelligence de la foi), création (créateur), crucifixion, disciple, evangéliser (bonne nouvelle), grâce (rendre grâce), homme nouveau, inhabitation divine, initiative divine, justice (justification, juste), magistère (ministère, Tradition), messie (Christ, envoyé de Dieu), monde, mort (source de vie), pardon (miséricorde, rémission), parole de Dieu (vivante), péché, résurrection, salut (rédemption), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 6 septembre 2012 by JL
Car l’amour du Christ nous presse, à la pensée que, si un seul est mort pour tous, alors tous sont morts.15 Et il est mort pour tous, afin que les vivants ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux.16 Ainsi donc, désormais nous ne connaissons personne selon la chair. Même si nous avons connu le Christ selon la chair, maintenant ce n’est plus ainsi que nous le connaissons.17 Si donc quelqu’un est dans le Christ, c’est une création nouvelle : l’être ancien a disparu, un être nouveau est là.18 Et le tout vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec Lui par le Christ et nous a confié le ministère de la réconciliation.19 Car c’était Dieu qui dans le Christ se réconciliait le monde, ne tenant plus compte des fautes des hommes, et mettant en nous la parole de la réconciliation.20 Nous sommes donc en ambassade pour le Christ ; c’est comme si Dieu exhortait par nous. Nous vous en supplions au nom du Christ : laissez-vous réconcilier avec Dieu.21 Celui qui n’avait pas connu le péché, Il l’a fait péché pour nous, afin qu’en lui nous devenions justice de Dieu.

Luc 15,11-32

Posted in chemin (voies du Seigneur), ciel (cieux), confession, conscience (examen), conversion (faire retour, repentir), jalousie, joie divine, paraboles, pardon (miséricorde, rémission), Père - Fils, péché, résurrection with tags on 8 juillet 2012 by JL
Il dit encore : « Un homme avait deux fils.12 Le plus jeune dit à son père : Père, donne-moi la part de fortune qui me revient. Et le père leur partagea son bien.13 Peu de jours après, rassemblant tout son avoir, le plus jeune fils partit pour un pays lointain et y dissipa son bien en vivant dans l’inconduite.14 « Quand il eut tout dépensé, une famine sévère survint en cette contrée et il commença à sentir la privation.15 Il alla se mettre au service d’un des habitants de cette contrée, qui l’envoya dans ses champs garder les cochons.16 Il aurait bien voulu se remplir le ventre des caroubes que mangeaient les cochons, et personne ne lui en donnait.17 Rentrant alors en lui-même, il se dit : Combien de mercenaires de mon père ont du pain en surabondance, et moi je suis ici à périr de faim !18 Je veux partir, aller vers mon père et lui dire : Père, j’ai péché contre le Ciel et envers toi ;19 je ne mérite plus d’être appelé ton fils, traite-moi comme l’un de tes mercenaires.20 Il partit donc et s’en alla vers son père. « Tandis qu’il était encore loin, son père l’aperçut et fut pris de pitié ; il courut se jeter à son cou et l’embrassa tendrement.21 Le fils alors lui dit : Père, j’ai péché contre le Ciel et envers toi, je ne mérite plus d’être appelé ton fils.22 Mais le père dit à ses serviteurs : Vite, apportez la plus belle robe et l’en revêtez, mettez-lui un anneau au doigt et des chaussures aux pieds.23 Amenez le veau gras, tuez-le, mangeons et festoyons,24 car mon fils que voilà était mort et il est revenu à la vie ; il était perdu et il est retrouvé ! Et ils se mirent à festoyer.25 « Son fils aîné était aux champs. Quand, à son retour, il fut près de la maison, il entendit de la musique et des danses.26 Appelant un des serviteurs, il s’enquérait de ce que cela pouvait bien être.27 Celui-ci lui dit : C’est ton frère qui est arrivé, et ton père a tué le veau gras, parce qu’il l’a recouvré en bonne santé.28 Il se mit alors en colère, et il refusait d’entrer. Son père sortit l’en prier.29 Mais il répondit à son père : Voilà tant d’années que je te sers, sans avoir jamais transgressé un seul de tes ordres, et jamais tu ne m’as donné un chevreau, à moi, pour festoyer avec mes amis ;30 et puis ton fils que voici revient-il, après avoir dévoré ton bien avec des prostituées, tu fais tuer pour lui le veau gras !31 « Mais le père lui dit : Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi.32 Mais il fallait bien festoyer et se réjouir, puisque ton frère que voilà était mort et il est revenu à la vie ; il était perdu et il est retrouvé ! « 

Luc 5,1-11

Posted in charismes, confession, evangéliser (bonne nouvelle), magistère (ministère, Tradition), miracle (guérison, signe), mission (envoyé), parole de Dieu (vivante), pêche miraculeuse, primauté de Pierre, suivre Jésus with tags on 27 juin 2012 by JL

Or il advint, comme la foule le serrait de près et écoutait la parole de Dieu, tandis que lui se tenait sur le bord du lac de Gennésaret,2 qu’il vit deux petites barques arrêtées sur le bord du lac ; les pêcheurs en étaient descendus et lavaient leurs filets.3 Il monta dans l’une des barques, qui était à Simon, et pria celui-ci de s’éloigner un peu de la terre ; puis, s’étant assis, de la barque il enseignait les foules.4 Quand il eut cessé de parler, il dit à Simon : « Avance en eau profonde, et lâchez vos filets pour la pêche. »5 Simon répondit : « Maître, nous avons peiné toute une nuit sans rien prendre, mais sur ta parole je vais lâcher les filets. »6 Et l’ayant fait, ils capturèrent une grande multitude de poissons, et leurs filets se rompaient.7 Ils firent signe alors à leurs associés qui étaient dans l’autre barque de venir à leur aide. Ils vinrent, et l’on remplit les deux barques, au point qu’elles enfonçaient.8 A cette vue, Simon-Pierre se jeta aux genoux de Jésus, en disant : « Eloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur ! « 9 La frayeur en effet l’avait envahi, lui et tous ceux qui étaient avec lui, à cause du coup de filet qu’ils venaient de faire ;10 pareillement Jacques et Jean, fils de Zébédée, les compagnons de Simon. Mais Jésus dit à Simon : « Sois sans crainte ; désormais ce sont des hommes que tu prendras. »11 Et ramenant les barques à terre, laissant tout, ils le suivirent.

Marc 1,1-5

Posted in chemin (voies du Seigneur), confession, conversion (faire retour, repentir), divinité du Christ, droiture, messie (Christ, envoyé de Dieu), pardon (miséricorde, rémission), péché, prophétie (oracle) with tags on 31 mai 2012 by JL

01 COMMENCEMENT DE L’ÉVANGILE de Jésus, Christ, Fils de Dieu.
02 Il est écrit dans Isaïe, le prophète : Voici que j’envoie mon messager en avant de toi, pour ouvrir ton chemin.
03 Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers.
04 Alors Jean, celui qui baptisait, parut dans le désert. Il proclamait un baptême de conversion pour le pardon des péchés.
05 Toute la Judée, tous les habitants de Jérusalem se rendaient auprès de lui, et ils étaient baptisés par lui dans le Jourdain, en reconnaissant publiquement leurs péchés.

Mathieu 3,1-10

Posted in chemin (voies du Seigneur), ciel (cieux), colère de Dieu, confession, conversion (faire retour, repentir), désert, droiture, enfer (damnation, perdition), péché, porter du fruit, prophétie (oracle), purgatoire, royaume de Dieu (des cieux) with tags on 10 mai 2012 by JL

En ces jours-là arrive Jean le Baptiste, prêchant dans le désert de Judée2 et disant : « Repentez-vous, car le Royaume des Cieux est tout proche. »3 C’est bien lui dont a parlé Isaïe le prophète : Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers.4 Ce Jean avait son vêtement fait de poils de chameau et un pagne de peau autour de ses reins ; sa nourriture était de sauterelles et de miel sauvage.5 Alors s’en allaient vers lui Jérusalem, et toute la Judée, et toute la région du Jourdain,6 et ils se faisaient baptiser par lui dans les eaux du Jourdain, en confessant leurs péchés.

07 Voyant beaucoup de pharisiens et de sadducéens se présenter à son baptême, il leur dit : « Engeance de vipères ! Qui vous a appris à fuir la colère qui vient ?
08 Produisez donc un fruit digne de la conversion.
09 N’allez pas dire en vous-mêmes : “Nous avons Abraham pour père” ; car, je vous le dis : des pierres que voici, Dieu peut faire surgir des enfants à Abraham.
10 Déjà la cognée se trouve à la racine des arbres : tout arbre qui ne produit pas de bons fruits va être coupé et jeté au feu.