Archive for the obéissance du Christ Category

Hébreux 5,1-10

Posted in attributs divins, divinité du Christ, eternité (vie éternelle), humanité du Christ, magistère (ministère, Tradition), messie (Christ, envoyé de Dieu), obéissance du Christ, Père - Fils, péché, peuple de Dieu (Israël), piété (impiété, incrédulité), prêtre (sacerdoce), résurrection, sacrifice (oblation, expiation), salut (rédemption), souffrance (douleur) with tags on 5 octobre 2012 by JL
Tout grand prêtre, en effet, pris d’entre les hommes, est établi pour intervenir en faveur des hommes dans leurs relations avec Dieu, afin d’offrir dons et sacrifices pour les péchés.2 Il peut ressentir de la commisération pour les ignorants et les égarés, puisqu’il est lui-même également enveloppé de faiblesse,3 et qu’à cause d’elle, il doit offrir pour lui-même des sacrifices pour le péché, comme il le fait pour le peuple.4 Nul ne s’arroge à soi-même cet honneur, on y est appelé par Dieu, absolument comme Aaron.5 De même ce n’est pas le Christ qui s’est attribué à soi-même la gloire de devenir grand prêtre, mais il l’a reçue de celui qui lui a dit : Tu es mon fils, moi, aujourd’hui, je t’ai engendré ;6 comme il dit encore ailleurs : Tu es prêtre pour l’éternité, selon l’ordre de Melchisédech.7 C’est lui qui, aux jours de sa chair, ayant présenté, avec une violente clameur et des larmes, des implorations et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé en raison de sa piété,8 tout Fils qu’il était, apprit, de ce qu’il souffrit, l’obéissance ;9 après avoir été rendu parfait, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent principe de salut éternel,10 puisqu’il est salué par Dieu du titre de grand prêtre selon l’ordre de Melchisédech.
Advertisements

Philippiens 2,5-11

Posted in attributs divins, ciel (cieux), crucifixion, divinité du Christ, gloire de Dieu (glorifier), humilité, kénose (abaissement, cœur brisé), messie (Christ, envoyé de Dieu), obéissance du Christ, Père - Fils, royauté du Christ, shéol (hades), terre promise (repos du Seigneur), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 14 septembre 2012 by JL
Ayez entre vous les mêmes sentiments qui sont dans le Christ Jésus :6 Lui, de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu.7 Mais il s’anéantit lui-même, prenant condition d’esclave, et devenant semblable aux hommes. S’étant comporté comme un homme,8 il s’humilia plus encore, obéissant jusqu’à la mort, et à la mort sur une croix !9 Aussi Dieu l’a-t-il exalté et lui a-t-il donné le Nom qui est au-dessus de tout nom,10 pour que tout, au nom de Jésus, s’agenouille, au plus haut des cieux, sur la terre et dans les enfers,11 et que toute langue proclame, de Jésus Christ, qu’il est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

Romains 5,12-21

Posted in attributs divins, crucifixion, don de Dieu, eternité (vie éternelle), grâce (rendre grâce), jugement, justice (justification, juste), loi, messie (Christ, envoyé de Dieu), monde, obéissance du Christ, péché, péché originel, salut (rédemption), shéol (hades) with tags on 1 août 2012 by JL
Voilà pourquoi, de même que par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort a passé en tous les hommes, du fait que tous ont péché ; —13 car jusqu’à la Loi il y avait du péché dans le monde, mais le péché n’est pas imputé quand il n’y a pas de loi ;14 cependant la mort a régné d’Adam à Moïse même sur ceux qui n’avaient point péché d’une transgression semblable à celle d’Adam, figure de celui qui devait venir…15 Mais il n’en va pas du don comme de la faute. Si, par la faute d’un seul, la multitude est morte, combien plus la grâce de Dieu et le don conféré par la grâce d’un seul homme, Jésus Christ, se sont-ils répandus à profusion sur la multitude.16 Et il n’en va pas du don comme des conséquences du péché d’un seul : le jugement venant après un seul péché aboutit à une condamnation, l’oeuvre de grâce à la suite d’un grand nombre de fautes aboutit à une justification.17 Si, en effet, par la faute d’un seul, la mort a régné du fait de ce seul homme, combien plus ceux qui reçoivent avec profusion la grâce et le don de la justice régneront-ils dans la vie par le seul Jésus Christ.18 Ainsi donc, comme la faute d’un seul a entraîné sur tous les hommes une condamnation, de même l’oeuvre de justice d’un seul procure à tous une justification qui donne la vie.19 Comme en effet par la désobéissance d’un seul homme la multitude a été constituée pécheresse, ainsi par l’obéissance d’un seul la multitude sera-t-elle constituée juste.20 La Loi, elle, est intervenue pour que se multipliât la faute ; mais où le péché s’est multiplié, la grâce a surabondé :21 ainsi, de même que le péché a régné dans la mort, de même la grâce régnerait par la justice pour la vie éternelle par Jésus Christ notre Seigneur.

Jean 14,22-31

Posted in ascension (retour au Père), attributs divins, âme (demeure de Dieu), bonté divine (Amour), charismes, connaissance (intelligence de la foi), diable (démon, Satan, Lucifer), Esprit-Saint, foi (adhérence, profession), inhabitation divine, maison du Seigneur (demeure), messie (Christ, envoyé de Dieu), monde, obéissance du Christ, paix (soulagement), parole de Dieu (vivante), parousie (jour du Seigneur), Père - Fils, pureté du coeur (purification), science divine et infuse, suivre Jésus, Trinité, volonté divine, Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 4 mai 2012 by JL

Judas – pas l’Iscariote – lui dit : « Seigneur, et qu’est-il advenu, que tu doives te manifester à nous et non pas au monde ? « 23 Jésus lui répondit : « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera et nous viendrons vers lui et nous nous ferons une demeure chez lui.24 Celui qui ne m’aime pas ne garde pas mes paroles ; et la parole que vous entendez n’est pas de moi, mais du Père qui m’a envoyé.25 Je vous ai dit cela tandis que je demeurais près de vous.26 Mais le Paraclet, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.27 Je vous laisse la paix ; c’est ma paix que je vous donne ; je ne vous la donne pas comme le monde la donne. Que votre coeur ne se trouble ni ne s’effraie.28 Vous avez entendu que je vous ai dit : Je m’en vais et je reviendrai vers vous. Si vous m’aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais vers le Père, parce que le Père est plus grand que moi.29 Je vous le dis maintenant avant que cela n’arrive, pour qu’au moment où cela arrivera, vous croyiez.30 Je ne m’entretiendrai plus beaucoup avec vous, car il vient, le Prince de ce monde ; sur moi il n’a aucun pouvoir,31 mais il faut que le monde reconnaisse que j’aime le Père et que je fais comme le Père m’a commandé. Levez-vous ! Partons d’ici !

Jean 10,17-18

Posted in bonté divine (Amour), commandements, divinité du Christ, don de soi (donner sa vie), obéissance du Christ, Père - Fils, puissance divine, résurrection, volonté divine with tags on 1 mai 2012 by JL

c’est pour cela que le Père m’aime, parce que je donne ma vie, pour la reprendre.18 Personne ne me l’enlève ; mais je la donne de moi-même. J’ai pouvoir de la donner et j’ai pouvoir de la reprendre ; tel est le commandement que j’ai reçu de mon Père. »