Archive for the vigne Category

Apocalypse 14,14-20

Posted in allégories et analogies, ange, autel, ciel (cieux), colère de Dieu, couronnement d'épine, fils de l'homme, jugement, jugement dernier, moissonner (récolte), parousie (jour du Seigneur), passage de la mort, purgatoire, royauté du Christ, sang, temple de Dieu (sanctuaire, tente), terre promise (repos du Seigneur), vigne with tags on 14 novembre 2012 by JL
Et voici qu’apparut à mes yeux une nuée blanche et sur la nuée était assis comme un Fils d’homme, ayant sur la tête une couronne d’or et dans la main une faucille aiguisée.15 Puis un autre Ange sortit du temple et cria d’une voix puissante à celui qui était assis sur la nuée : « Jette ta faucille et moissonne, car c’est l’heure de moissonner, la moisson de la terre est mûre. »16 Alors celui qui était assis sur la nuée jeta sa faucille sur la terre, et la terre fut moissonnée.17 Puis un autre Ange sortit du temple, au ciel, tenant également une faucille aiguisée.18 Et un autre Ange sortit de l’autel – l’Ange préposé au feu – et cria d’une voix puissante à celui qui tenait la faucille : « Jette ta faucille aiguisée, vendange les grappes dans la vigne de la terre, car ses raisins sont mûrs. »19 L’Ange alors jeta sa faucille sur la terre, il en vendangea la vigne et versa le tout dans la cuve de la colère de Dieu, cuve immense !20 Puis on la foula hors de la ville, et il en coula du sang qui monta jusqu’au mors des chevaux sur une étendue de mille stades.
Advertisements

Luc 20,9-18

Posted in buter (pierre d'achoppement), Eglise (assemblé, communauté), fondement (pierre d'angle), messie (Christ, envoyé de Dieu), mission (envoyé), paraboles, Père - Fils, porter du fruit, prophète, prophétie (oracle), reniement (rejet, mépris), vigne with tags on 12 juillet 2012 by JL
Il se mit alors à dire au peuple la parabole que voici : « Un homme planta une vigne, puis il la loua à des vignerons et partit en voyage pour un temps assez long.10 « Le moment venu, il envoya un serviteur aux vignerons pour qu’ils lui donnent une part du fruit de la vigne ; mais les vignerons le renvoyèrent les mains vides, après l’avoir battu.11 Il recommença, envoyant un autre serviteur ; et celui-là aussi, ils le battirent, le couvrirent d’outrages et le renvoyèrent les mains vides.12 Il recommença, envoyant un troisième ; et celui-là aussi, ils le blessèrent et le jetèrent dehors.13 Le maître de la vigne se dit alors : Que faire ? Je vais envoyer mon fils bien-aimé ; peut-être respecteront-ils celui-là.14 Mais, à sa vue, les vignerons faisaient entre eux ce raisonnement : Celui-ci est l’héritier ; tuons-le, pour que l’héritage soit à nous.15 Et, le jetant hors de la vigne, ils le tuèrent. « Que leur fera donc le maître de la vigne ?16 Il viendra, fera périr ces vignerons et donnera la vigne à d’autres. » A ces mots, ils dirent : A Dieu ne plaise !17 Mais, fixant sur eux son regard, il dit : « Que signifie donc ceci qui est écrit : La pierre qu’avaient rejetée les bâtisseurs, c’est elle qui est devenue pierre de faîte ?18 Quiconque tombera sur cette pierre s’y fracassera, et celui sur qui elle tombera, elle l’écrasera. »

Marc 12,1-12

Posted in buter (pierre d'achoppement), Eglise (assemblé, communauté), fondement (pierre d'angle), messie (Christ, envoyé de Dieu), mission (envoyé), paraboles, porter du fruit, prophète, reniement (rejet, mépris), vigne with tags on 25 juin 2012 by JL

Il se mit à leur parler en paraboles : « Un homme planta une vigne, l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et y bâtit une tour ; puis il la loua à des vignerons et partit en voyage.2 Il envoya un serviteur aux vignerons, le moment venu, pour recevoir d’eux une part des fruits de la vigne.3 Mais ils se saisirent de lui, le battirent et le renvoyèrent les mains vides.4 De nouveau, il leur envoya un autre serviteur : celui-là aussi, ils le frappèrent à la tête et le couvrirent d’outrages.5 Et il en envoya un autre : celui-là, ils le tuèrent ; puis beaucoup d’autres : ils battirent les uns, tuèrent les autres.6 Il lui restait encore quelqu’un, un fils bien-aimé ; il le leur envoya le dernier, en se disant : Ils respecteront mon fils.7 Mais ces vignerons se dirent entre eux : Celui-ci est l’héritier ; venez, tuons-le, et l’héritage sera à nous.8 Et le saisissant, ils le tuèrent et le jetèrent hors de la vigne.9 Que fera le maître de la vigne ? Il viendra, fera périr les vignerons et donnera la vigne à d’autres.10 Et n’avez-vous pas lu cette Ecriture : La pierre qu’avaient rejetée les bâtisseurs, c’est elle qui est devenue pierre de faîte ;11 c’est là l’oeuvre du Seigneur et elle est admirable à nos yeux ? « 12 Ils cherchaient à l’arrêter, mais ils eurent peur de la foule. Ils avaient bien compris, en effet, que c’était pour eux qu’il avait dit la parabole. Et le laissant, ils s’en allèrent.

Mathieu 21,33-46

Posted in buter (pierre d'achoppement), confiance en Dieu (dans l'Église), Eglise (assemblé, communauté), fondement (pierre d'angle), initiative divine, messie (Christ, envoyé de Dieu), mission (envoyé), paraboles, Père - Fils, peuple de Dieu (Israël), phariséisme, porter du fruit, prêtre (ordre de Levi), prophète, prophétie (oracle), reniement (rejet, mépris), royaume de Dieu (des cieux), vigne with tags on 28 mai 2012 by JL

« Ecoutez une autre parabole. Un homme était propriétaire, et il planta une vigne ; il l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et y bâtit une tour ; puis il la loua à des vignerons et partit en voyage.34 Quand approcha le moment des fruits, il envoya ses serviteurs aux vignerons pour en recevoir les fruits.35 Mais les vignerons se saisirent de ses serviteurs, battirent l’un, tuèrent l’autre, en lapidèrent un troisième.36 De nouveau il envoya d’autres serviteurs, plus nombreux que les premiers, et ils les traitèrent de même.37 Finalement il leur envoya son fils, en se disant : Ils respecteront mon fils.38 Mais les vignerons, en voyant le fils, se dirent par-devers eux : Celui-ci est l’héritier : venez ! tuons-le, que nous ayons son héritage.39 Et, le saisissant, ils le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent.40 Lors donc que viendra le maître de la vigne, que fera-t-il à ces vignerons-là ? « 41 Ils lui disent : « Il fera misérablement périr ces misérables, et il louera la vigne à d’autres vignerons, qui lui en livreront les fruits en leur temps. »42 Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu dans les Ecritures : La pierre qu’avaient rejetée les bâtisseurs c’est elle qui est devenue pierre de faîte ; c’est là l’oeuvre du Seigneur et elle est admirable à nos yeux ?43 Aussi, je vous le dis : le Royaume de Dieu vous sera retiré pour être confié à un peuple qui lui fera produire ses fruits. »44 Celui qui tombera sur cette pierre s’y fracassera et celui sur qui elle tombera, elle l’écrasera.45 Les grands prêtres et les Pharisiens, en entendant ses paraboles, comprirent bien qu’il les visait.46 Mais, tout en cherchant à l’arrêter, ils eurent peur des foules, car elles le tenaient pour un prophète.

Mathieu 21,23-32

Posted in autorité du Christ, charismes, chemin (voies du Seigneur), ciel (cieux), conscience (examen), evangéliser (bonne nouvelle), foi (adhérence, profession), justice (justification, juste), phariséisme, prêtre (ordre de Levi), reniement (rejet, mépris), royaume de Dieu (des cieux), vérité (vrai, véritable), vigne, volonté divine with tags on 28 mai 2012 by JL

Il était entré dans le Temple et il enseignait, quand les grands prêtres et les anciens du peuple s’approchèrent et lui dirent : « Par quelle autorité fais-tu cela ? Et qui t’a donné cette autorité ? « 24 Jésus leur répondit : « De mon côté, je vais vous poser une question, une seule ; si vous m’y répondez, moi aussi je vous dirai par quelle autorité je fais cela.25 Le baptême de Jean, d’où était-il ? Du Ciel ou des hommes ?  » Mais ils se faisaient en eux-mêmes ce raisonnement : « Si nous disons : Du Ciel’, il nous dira : Pourquoi donc n’avez-vous pas cru en lui ?26 Et si nous disons : Des hommes, nous avons à craindre la foule, car tous tiennent Jean pour un prophète. »27 Et ils firent à Jésus cette réponse : « Nous ne savons pas. » De son côté il répliqua : « Moi non plus, je ne vous dis pas par quelle autorité je fais cela. »28 « Mais dites-moi votre avis. Un homme avait deux enfants. S’adressant au premier, il dit : Mon enfant, va-t’en aujourd’hui travailler à la vigne. —29 Je ne veux pas, répondit-il ; ensuite pris de remords, il y alla.30 S’adressant au second, il dit la même chose ; l’autre répondit : Entendu, Seigneur, et il n’y alla point.31 Lequel des deux a fait la volonté du père » – « Le premier », disent-ils. Jésus leur dit : « En vérité je vous le dis, les publicains et les prostituées arrivent avant vous au Royaume de Dieu.32 En effet, Jean est venu à vous dans la voie de la justice, et vous n’avez pas cru en lui ; les publicains, eux, et les prostituées ont cru en lui ; et vous, devant cet exemple, vous n’avez même pas eu un remords tardif qui vous fît croire en lui. »

Mathieu 20,1-16

Posted in disciple, humilité, jalousie, mission (envoyé), orgueil (se glorifier), paraboles, rétribution (couronne de gloire), royaume de Dieu (des cieux), vigne with tags on 28 mai 2012 by JL

« Car il en va du Royaume des Cieux comme d’un propriétaire qui sortit au point du jour afin d’embaucher des ouvriers pour sa vigne.2 Il convint avec les ouvriers d’un denier pour la journée et les envoya à sa vigne.3 Sorti vers la troisième heure, il en vit d’autres qui se tenaient, désoeuvrés, sur la place,4 et à ceux-là il dit : Allez, vous aussi, à la vigne, et je vous donnerai un salaire équitable.5 Et ils y allèrent. Sorti de nouveau vers la sixième heure, puis vers la neuvième heure, il fit de même.6 Vers la onzième heure, il sortit encore, en trouva d’autres qui se tenaient là et leur dit : Pourquoi restez-vous ici tout le jour sans travailler ? —7 C’est que, lui disent-ils, personne ne nous a embauchés ; Il leur dit : Allez, vous aussi, à la vigne.8 Le soir venu, le maître de la vigne dit à son intendant : Appelle les ouvriers et remets à chacun son salaire, en remontant des derniers aux premiers.9 Ceux de la onzième heure vinrent donc et touchèrent un denier chacun.10 Les premiers, venant à leur tour, pensèrent qu’ils allaient toucher davantage ; mais c’est un denier chacun qu’ils touchèrent, eux aussi.11 Tout en le recevant, ils murmuraient contre le propriétaire :12 Ces derniers venus n’ont fait qu’une heure, et tu les as traités comme nous, qui avons porté le fardeau de la journée, avec sa chaleur.13 Alors il répliqua en disant à l’un d’eux : Mon ami, je ne te lèse en rien : n’est-ce pas d’un denier que nous sommes convenus ?14 Prends ce qui te revient et va-t’en. Il me plaît de donner à ce dernier venu autant qu’à toi :15 n’ai-je pas le droit de disposer de mes biens comme il me plaît ? Ou faut-il que tu sois jaloux parce que je suis bon ?16 Voilà comment les derniers seront premiers, et les premiers seront derniers. »

Jean 15,1-8

Posted in allégories et analogies, âme (demeure de Dieu), cheminement spirituel, disciple, enfer (damnation, perdition), gloire de Dieu (glorifier), grâce (rendre grâce), inhabitation divine, initiative divine, parole de Dieu (vivante), Père - Fils, porter du fruit, prière de demande, pureté du coeur (purification), purgatoire, vérité (vrai, véritable), vigne with tags on 4 mai 2012 by JL

« Je suis la vigne véritable et mon Père est le vigneron.2 Tout sarment en moi qui ne porte pas de fruit, il l’enlève, et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, pour qu’il porte encore plus de fruit.3 Déjà vous êtes purs grâce à la parole que je vous ai fait entendre.4 Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut de lui-même porter du fruit s’il ne demeure pas sur la vigne, ainsi vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi.5 Je suis la vigne ; vous, les sarments. Celui qui demeure en moi, et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit ; car hors de moi vous ne pouvez rien faire.6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment et il se dessèche ; on les ramasse et on les jette au feu et ils brûlent.7 Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et vous l’aurez.8 C’est la gloire de mon Père que vous portiez beaucoup de fruit et deveniez mes disciples.