Archive for the calomnie (médisance, langue) Category

1 Pierre 3,8-17

Posted in amour du prochain, attributs divins, béatitude, bénédiction (malédiction), calomnie (médisance, langue), compassion (réconfort), conscience (examen), douceur (tendresse), espérance, humilité, justice (justification, juste), mal (méchanceté, iniquité), messie (Christ, envoyé de Dieu), paix (soulagement), pardon (miséricorde, rémission), prière de louange (cantique), pureté du coeur (purification), sanctification (sanctifié), souffrance (douleur), unité divine (union, communion), volonté divine with tags on 24 octobre 2012 by JL
Enfin, vous tous, en esprit d’union, dans la compassion, l’amour fraternel, la miséricorde, l’esprit d’humilité,9 ne rendez pas mal pour mal, insulte pour insulte. Bénissez, au contraire, car c’est à cela que vous avez été appelés, afin d’hériter la bénédiction.10 Qui veut, en effet, aimer la vie et voir des jours heureux doit garder sa langue du mal et ses lèvres des paroles fourbes,11 s’éloigner du mal et faire le bien, chercher la paix et la poursuivre.12 Car le Seigneur a les yeux sur les justes et tend l’oreille à leur prière, mais le Seigneur tourne sa face contre ceux qui font le mal.13 Et qui vous ferait du mal, si vous devenez zélés pour le bien ?14 Heureux d’ailleurs quand vous souffririez pour la justice ! N’ayez d’eux aucune crainte et ne soyez pas troublés.15 Au contraire, sanctifiez dans vos coeurs le Seigneur Christ, toujours prêts à la défense contre quiconque vous demande raison de l’espérance qui est en vous.16 Mais que ce soit avec douceur et respect, en possession d’une bonne conscience, afin que, sur le point même où l’on vous calomnie, soient confondus ceux qui décrient votre bonne conduite dans le Christ.17 Car mieux vaudrait souffrir en faisant le bien, si telle était la volonté de Dieu, qu’en faisant le mal.

1 Pierre 2,12-16

Posted in calomnie (médisance, langue), conversion (faire retour, repentir), gloire de Dieu (glorifier), libération (délivrance), mal (méchanceté, iniquité), parousie (jour du Seigneur), témoignage (témoin), vices, volonté divine with tags on 23 octobre 2012 by JL
Ayez au milieu des nations une belle conduite afin que, sur le point même où ils vous calomnient comme malfaiteurs, la vue de vos bonnes oeuvres les amène à glorifier Dieu, au jour de sa Visite.13 Soyez soumis, à cause du Seigneur, à toute institution humaine : soit au roi, comme souverain,14 soit aux gouverneurs, comme envoyés par lui pour punir ceux qui font le mal et féliciter ceux qui font le bien.15 Car c’est la volonté de Dieu qu’en faisant le bien vous fermiez la bouche à l’ignorance des insensés.16 Agissez en hommes libres, non pas en hommes qui font de la liberté un voile sur leur malice, mais en serviteurs de Dieu.

Jacques 4,11-17

Posted in calomnie (médisance, langue), jugement, orgueil (se glorifier), péché, providence (abandon), vanité (futilité) with tags on 20 octobre 2012 by JL
Ne médisez pas les uns des autres, frères. Celui qui médit d'un frère ou qui juge son frère, médit de la Loi et juge la Loi. Or si tu juges la Loi, tu n'es pas l'observateur de la Loi, mais son juge.12 Il n'y a qu'un seul législateur et juge, celui qui peut sauver ou perdre. Et toi, qui es-tu pour juger le prochain ?13 Eh bien, maintenant ! vous qui dites : « Aujourd'hui ou demain nous irons dans telle ville, nous y passerons l'année, nous ferons du commerce et nous gagnerons de l'argent ! « 14 Vous qui ne savez pas ce que demain sera votre vie, car vous êtes une vapeur qui paraît un instant, puis disparaît.15 Que ne dites-vous au contraire : « Si le Seigneur le veut, nous vivrons et nous ferons ceci ou cela. »16 Mais voilà que vous vous glorifiez de votre forfanterie ! Toute gloriole de ce genre est mauvaise.17 Celui donc qui sait faire le bien et ne le fait pas, commet un péché.

Jacques 3,1-12

Posted in allégories et analogies, bénédiction (malédiction), calomnie (médisance, langue), conscience (examen), création (créateur), image de Dieu (ressemblance), jugement, mal (méchanceté, iniquité), orgueil (se glorifier), Père - Fils, péché, pureté du coeur (purification), sagesse with tags on 19 octobre 2012 by JL
Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère,2 car à maintes reprises nous commettons des écarts, tous sans exception. Si quelqu’un ne commet pas d’écart de paroles, c’est un homme parfait, il est capable de refréner tout son corps.3 Quand nous mettons aux chevaux un mors dans la bouche, pour nous en faire obéir, nous dirigeons tout leur corps.4 Voyez encore les vaisseaux : si grands qu’ils soient, même poussés par des vents violents, ils sont dirigés par un tout petit gouvernail, au gré du pilote.5 De même la langue est un membre minuscule et elle peut se glorifier de grandes choses ! Voyez quel petit feu embrase une immense forêt :6 la langue aussi est un feu. C’est le monde du mal, cette langue placée parmi nos membres : elle souille tout le corps ; elle enflamme le cycle de la création, enflammée qu’elle est par la Géhenne.7 Bêtes sauvages et oiseaux, reptiles et animaux marins de tout genre sont domptés et ont été domptés par l’homme.8 La langue, au contraire, personne ne peut la dompter : c’est un fléau sans repos. Elle est pleine d’un venin mortel.9 Par elle nous bénissons le Seigneur et Père, et par elle nous maudissons les hommes faits à l’image de Dieu.10 De la même bouche sortent la bénédiction et la malédiction. Il ne faut pas, mes frères, qu’il en soit ainsi.11 La source fait-elle jaillir par la même ouverture le doux et l’amer ?12 Un figuier, mes frères, peut-il donner des olives, ou une vigne des figues ? L’eau de mer ne peut pas non plus donner de l’eau douce.

Jacques 1,26-27

Posted in adversité (tribulations, épreuve), calomnie (médisance, langue), charité (générosité), monde, Père - Fils, pur et impur (souillure), pureté du coeur (purification), veuve (orphelin) with tags on 18 octobre 2012 by JL
Si quelqu’un s’imagine être religieux sans mettre un frein à sa langue et trompe son propre coeur, sa religion est vaine.27 La religion pure et sans tache devant Dieu notre Père consiste en ceci : visiter les orphelins et les veuves dans leurs épreuves, se garder de toute souillure du monde.

Colossiens 3,5-11

Posted in adultère (fornication), ascèse, calomnie (médisance, langue), chemin (voies du Seigneur), circoncision, colère de Dieu, connaissance (intelligence de la foi), convoitise (passions), création (créateur), homme nouveau, idolâtrie, image de Dieu (ressemblance), inhabitation divine, mal (méchanceté, iniquité), messie (Christ, envoyé de Dieu), pureté du coeur (purification), vérité (vrai, véritable), vices with tags on 18 septembre 2012 by JL
Mortifiez donc vos membres terrestres : fornication, impureté, passion coupable, mauvais désirs, et la cupidité qui est une idolâtrie ;6 voilà ce qui attire la colère divine sur ceux qui résistent.7 Vous-mêmes, vous vous conduisiez naguère de la sorte, quand vous viviez parmi eux.8 Et bien ! à présent, vous aussi, rejetez tout cela : colère, emportement, malice, outrage, vilains propos, doivent quitter vos lèvres ;9 ne vous mentez plus les uns aux autres. Vous vous êtes dépouillés du vieil homme avec ses agissements,10 et vous avez revêtu le nouveau, celui qui s’achemine vers la vraie connaissance en se renouvelant à l’image de son Créateur.11 Là, il n’est plus question de Grec ou de Juif, de circoncision ou d’incirconcision, de Barbare, de Scythe, d’esclave, d’homme libre ; il n’y a que le Christ qui est tout et en tout.

Ephésiens 4,17-32

Posted in adultère (fornication), amour du prochain, ascèse, calomnie (médisance, langue), charismes, charité (générosité), compassion (réconfort), connaissance (intelligence de la foi), conversion (faire retour, repentir), convoitise (passions), création (créateur), diable (démon, Satan, Lucifer), Eglise (assemblé, communauté), Esprit-Saint, evangéliser (bonne nouvelle), homme nouveau, justice (justification, juste), magistère (ministère, Tradition), mal (méchanceté, iniquité), mensonge, messie (Christ, envoyé de Dieu), monde, païens (gentils), pardon (miséricorde, rémission), parousie (jour du Seigneur), passage de la mort, péché, péché contre l'Esprit, péché originel, pureté du coeur (purification), sainteté (saints), salut (rédemption), ténèbre (obscurité), vanité (futilité), vérité (vrai, véritable), vices with tags on 12 septembre 2012 by JL
Je vous dis donc et vous adjure dans le Seigneur de ne plus vous conduire comme le font les païens, avec leur vain jugement18 et leurs pensées enténébrées : ils sont devenus étrangers à la vie de Dieu à cause de l’ignorance qu’a entraînée chez eux l’endurcissement du coeur,19 et, leur sens moral une fois émoussé, ils se sont livrés à la débauche au point de perpétrer avec frénésie toute sorte d’impureté.20 Mais vous, ce n’est pas ainsi que vous avez appris le Christ,21 si du moins vous l’avez reçu dans une prédication et un enseignement conformes à la vérité qui est en Jésus,22 à savoir qu’il vous faut abandonner votre premier genre de vie et dépouiller le vieil homme, qui va se corrompant au fil des convoitises décevantes,23 pour vous renouveler par une transformation spirituelle de votre jugement24 et revêtir l’Homme nouveau, qui a été créé selon Dieu, dans la justice et la sainteté de la vérité.25 Dès lors, plus de mensonge : que chacun dise la vérité à son prochain ; ne sommes-nous pas membres les uns des autres ?26 Emportez-vous, mais ne commettez pas le péché : que le soleil ne se couche pas sur votre colère ;27 il ne faut pas donner prise au diable.28 Que celui qui volait ne vole plus ; qu’il prenne plutôt la peine de travailler de ses mains, au point de pouvoir faire le bien en secourant les nécessiteux.29 De votre bouche ne doit sortir aucun mauvais propos, mais plutôt toute bonne parole capable d’édifier, quand il le faut, et de faire du bien à ceux qui l’entendent.30 Ne contristez pas l’Esprit Saint de Dieu, qui vous a marqués de son sceau pour le jour de la rédemption.31 Aigreur, emportement, colère, clameurs, outrages, tout cela doit être extirpé de chez vous, avec la malice sous toutes ses formes.32 Montrez-vous au contraire bons et compatissants les uns pour les autres, vous pardonnant mutuellement, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ.