Archive for the prière d’intercession Category

Actes 15,36-41

Posted in confiance en Dieu (dans l'Église), Eglise (assemblé, communauté), grâce (rendre grâce), magistère (ministère, Tradition), parole de Dieu (vivante), prière d'intercession with tags on 10 novembre 2012 by JL
Quelque temps après, Paul dit à Barnabé : « Retournons donc visiter les frères dans toutes les villes où nous avons annoncé la parole du Seigneur, pour voir où ils en sont. »37 Mais Barnabé voulait emmener aussi Jean, surnommé Marc ;38 Paul, lui, n’était pas d’avis d’emmener celui qui les avait abandonnés en Pamphylie et n’avait pas été à l’oeuvre avec eux.39 On s’échauffa, et l’on finit par se séparer. Barnabé prit Marc avec lui et s’embarqua pour Chypre.40 De son côté, Paul fit choix de Silas et partit, après avoir été confié par les frères à la grâce de Dieu.41 Il traversa la Syrie et la Cilicie, où il affermit les Eglises.
Advertisements

Actes 14,20-28

Posted in adversité (tribulations, épreuve), attributs divins, confiance en Dieu (dans l'Église), courage (force), disciple, Eglise (assemblé, communauté), evangéliser (bonne nouvelle), foi (adhérence, profession), grâce (rendre grâce), jeûne, magistère (ministère, Tradition), mission (envoyé), païens (gentils), parole de Dieu (vivante), persévérance (constance), prière d'intercession, royaume de Dieu (des cieux) with tags on 9 novembre 2012 by JL
Et le lendemain, avec Barnabé, il partit pour Derbé.21 Après avoir évangélisé cette ville et y avoir fait bon nombre de disciples, ils retournèrent à Lystres, Iconium et Antioche.22 Ils affermissaient le coeur des disciples, les encourageant à persévérer dans la foi, « car, disaient-ils, il nous faut passer par bien des tribulations pour entrer dans le Royaume de Dieu. »23 Ils leur désignèrent des anciens dans chaque Eglise, et, après avoir fait des prières accompagnées de jeûne, ils les confièrent au Seigneur en qui ils avaient mis leur foi.24 Traversant alors la Pisidie, ils gagnèrent la Pamphylie.25 Puis, après avoir annoncé la parole à Pergé, ils descendirent à Attalie ;26 de là ils firent voile vers Antioche, d’où ils étaient partis, recommandés à la grâce de Dieu pour l’oeuvre qu’ils venaient d’accomplir.27 A leur arrivée, ils réunirent l’Eglise et se mirent à rapporter tout ce que Dieu avait fait avec eux, et comment il avait ouvert aux païens la porte de la foi.28 Ils demeurèrent ensuite assez longtemps avec les disciples.

Actes 12,1-23

Posted in ange, Eglise (assemblé, communauté), lumière (lampe), martyr, miracle (guérison, signe), persécution, prière d'intercession with tags on 8 novembre 2012 by JL
Vers ce temps-là, le roi Hérode mit la main sur quelques membres de l’Eglise pour les maltraiter.2 Il fit périr par le glaive Jacques, frère de Jean.3 Voyant que c’était agréable aux Juifs, il fit encore arrêter Pierre. C’étaient les jours des Azymes.4 Il le fit saisir et jeter en prison, le donnant à garder à quatre escouades de quatre soldats ; il voulait le faire comparaître devant le peuple après la Pâque.5 Tandis que Pierre était ainsi gardé en prison, la prière de l’Eglise s’élevait pour lui vers Dieu sans relâche.6 Or, la nuit même avant le jour où Hérode devait le faire comparaître, Pierre était endormi entre deux soldats ; deux chaînes le liaient et, devant la porte, des sentinelles gardaient la prison.7 Soudain, l’Ange du Seigneur survint, et le cachot fut inondé de lumière. L’ange frappa Pierre au côté et le fit lever : « Debout ! Vite !  » dit-il. Et les chaînes lui tombèrent des mains.8 L’ange lui dit alors : « Mets ta ceinture et chausse tes sandales » ; ce qu’il fit. Il lui dit encore : « Jette ton manteau sur tes épaules et suis-moi. »9 Pierre sortit, et il le suivait ; il ne se rendait pas compte que ce fût vrai, ce qui se faisait par l’ange, mais il se figurait avoir une vision.10 Ils franchirent ainsi un premier poste de garde, puis un second, et parvinrent à la porte de fer qui donne sur la ville. D’elle-même, elle s’ouvrit devant eux. Ils sortirent, allèrent jusqu’au bout d’une rue, puis brusquement l’ange le quitta.11 Alors Pierre, revenant à lui, dit : « Maintenant je sais réellement que le Seigneur a envoyé son Ange et m’a arraché aux mains d’Hérode et à tout ce qu’attendait le peuple des Juifs. »12 Et s’étant reconnu, il se rendit à la maison de Marie, mère de Jean, surnommé Marc, où une assemblée assez nombreuse s’était réunie et priait.13 Il heurta le battant du portail, et une servante, nommée Rhodé, vint aux écoutes.14 Elle reconnut la voix de Pierre et, dans sa joie, au lieu d’ouvrir la porte, elle courut à l’intérieur annoncer que Pierre était là, devant le portail.15 On lui dit : « Tu es folle !  » mais elle soutenait qu’il en était bien ainsi. « C’est son ange !  » dirent-ils alors.16 Pierre cependant continuait à frapper. Quand ils eurent ouvert, ils virent que c’était bien lui et furent saisis de stupeur.17 Mais il leur fit de la main signe de se taire et leur raconta comment le Seigneur l’avait tiré de la prison. Il ajouta : « Annoncez-le à Jacques et aux frères. » Puis il sortit et s’en alla dans un autre endroit.18 Au lever du jour, ce fut grand émoi chez les soldats : qu’était donc devenu Pierre ?19 Hérode l’ayant envoyé chercher sans qu’on le trouvât, ordonna, après interrogatoire des gardes, de les exécuter. Puis de Judée il descendit à Césarée, où il demeura.20 Hérode était en conflit aigu avec les gens de Tyr et de Sidon. D’un commun accord ceux-ci se présentèrent devant lui et, après avoir gagné Blastus, le chambellan du roi, ils sollicitaient la paix. Leur pays, en effet, tirait sa subsistance de celui du roi.21 Au jour fixé, Hérode, vêtu de ses habits royaux, prit place sur la tribune et, tandis qu’il les haranguait,22 le peuple se mit à crier : « C’est un dieu qui parle, ce n’est pas un homme ! « 23 Mais à l’instant même, l’Ange du Seigneur le frappa, parce qu’il n’avait pas rendu gloire à Dieu ; et rongé de vers, il rendit l’âme.

Actes 8,5-25

Posted in attachement, baptême, charismes, confirmation, conversion (faire retour, repentir), diable (démon, Satan, Lucifer), droiture, Esprit-Saint, evangéliser (bonne nouvelle), foi (adhérence, profession), héritage (de Dieu, le nôtre), joie divine, magistère (ministère, Tradition), mal (méchanceté, iniquité), messie (Christ, envoyé de Dieu), miracle (guérison, signe), mission (envoyé), parole de Dieu (vivante), posession diabolique, prière d'intercession, pureté du coeur (purification), royaume de Dieu (des cieux), simonie, témoignage (témoin), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 7 novembre 2012 by JL
C’est ainsi que Philippe, qui était descendu dans une ville de la Samarie, y proclamait le Christ.6 Les foules unanimes s’attachaient à ses enseignements, car tous entendaient parler des signes qu’il opérait, ou les voyaient.7 De beaucoup de possédés, en effet, les esprits impurs sortaient en poussant de grands cris. Nombre de paralytiques et d’impotents furent également guéris.8 Et la joie fut vive en cette ville.9 Or il y avait déjà auparavant dans la ville un homme appelé Simon, qui exerçait la magie et jetait le peuple de Samarie dans l’émerveillement. Il se disait quelqu’un de grand,10 et tous, du plus petit au plus grand, s’attachaient à lui. « Cet homme, disait-on, est la Puissance de Dieu, celle qu’on appelle la Grande. »11 Ils s’attachaient donc à lui, parce qu’il y avait longtemps qu’il les tenait émerveillés par ses sortilèges.12 Mais quand ils eurent cru à Philippe qui leur annonçait la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu et du nom de Jésus Christ, ils se firent baptiser, hommes et femmes.13 Simon lui-même crut à son tour ; ayant reçu le baptême, il ne lâchait plus Philippe, et il était dans l’émerveillement à la vue des signes et des grands miracles qui s’opéraient sous ses yeux.14 Apprenant que la Samarie avait accueilli la parole de Dieu, les apôtres qui étaient à Jérusalem y envoyèrent Pierre et Jean.15 Ceux-ci descendirent donc chez les Samaritains et prièrent pour eux, afin que l’Esprit Saint leur fût donné.16 Car il n’était encore tombé sur aucun d’eux ; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus.17 Alors Pierre et Jean se mirent à leur imposer les mains, et ils recevaient l’Esprit Saint.18 Mais quand Simon vit que l’Esprit Saint était donné par l’imposition des mains des apôtres, il leur offrit de l’argent.19 « Donnez-moi, dit-il, ce pouvoir à moi aussi : que celui à qui j’imposerai les mains reçoive l’Esprit Saint. »20 Mais Pierre lui répliqua : « Périsse ton argent, et toi avec lui, puisque tu as cru acheter le don de Dieu à prix d’argent !21 Dans cette affaire il n’y a pour toi ni part ni héritage, car ton coeur n’est pas droit devant Dieu.22 Repens-toi donc de ton mauvais dessein et prie le Seigneur : peut-être cette pensée de ton coeur te sera-t-elle pardonnée ;23 car tu es, je le vois, dans l’amertume du fiel et les liens de l’iniquité. »24 Simon répondit : « Intercédez vous-mêmes pour moi auprès du Seigneur, afin que rien ne m’arrive de ce que vous venez de dire. »25 Pour eux, après avoir rendu témoignage et annoncé la parole du Seigneur, ils retournèrent à Jérusalem en évangélisant de nombreux villages samaritains.

Actes 2,1-21

Posted in charismes, ciel (cieux), Esprit-Saint, miracle (guérison, signe), parousie (jour du Seigneur), passage de la mort, pentecôte, prière d'intercession, primauté de Pierre, prophète, prophétie (oracle), salut (rédemption), sang, ténèbre (obscurité), terre promise (repos du Seigneur), vision (songe, extase), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 4 novembre 2012 by JL
Le jour de la Pentecôte étant arrivé, ils se trouvaient tous ensemble dans un même lieu,2 quand, tout à coup, vint du ciel un bruit tel que celui d’un violent coup de vent, qui remplit toute la maison où ils se tenaient.3 Ils virent apparaître des langues qu’on eût dites de feu ; elles se partageaient, et il s’en posa une sur chacun d’eux.4 Tous furent alors remplis de l’Esprit Saint et commencèrent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer.5 Or il y avait, demeurant à Jérusalem, des hommes dévots de toutes les nations qui sont sous le ciel.6 Au bruit qui se produisit, la multitude se rassembla et fut confondue : chacun les entendait parler en son propre idiome.7 Ils étaient stupéfaits, et, tout étonnés, ils disaient : « Ces hommes qui parlent, ne sont-ils pas tous Galiléens ?8 Comment se fait-il alors que chacun de nous les entende dans son propre idiome maternel ?9 Parthes, Mèdes et Elamites, habitants de Mésopotamie, de Judée et de Cappadoce, du Pont et d’Asie,10 de Phrygie et de Pamphylie, d’Egypte et de cette partie de la Libye qui est proche de Cyrène, Romains en résidence,11 tant Juifs que prosélytes, Crétois et Arabes, nous les entendons publier dans notre langue les merveilles de Dieu ! « 12 Tous étaient stupéfaits et se disaient, perplexes, l’un à l’autre : « Que peut bien être cela ? « 13 D’autres encore disaient en se moquant : « Ils sont pleins de vin doux ! « 14 Pierre alors, debout avec les Onze, éleva la voix et leur adressa ces mots : « Hommes de Judée et vous tous qui résidez à Jérusalem, apprenez ceci, prêtez l’oreille à mes paroles.15 Non, ces gens ne sont pas ivres, comme vous le supposez ; ce n’est d’ailleurs que la troisième heure du jour.16 Mais c’est bien ce qu’a dit le prophète :17 Il se fera dans les derniers jours, dit le Seigneur, que je répandrai de mon Esprit sur toute chair. Alors vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes gens auront des visions et vos vieillards des songes.18 Et moi, sur mes serviteurs et sur mes servantes je répandrai de mon Esprit.19 Et je ferai paraître des prodiges là-haut dans le ciel et des signes ici-bas sur la terre.20 Le soleil se changera en ténèbres et la lune en sang, avant que vienne le Jour du Seigneur, ce grand Jour.21 Et quiconque alors invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.

1 Jean 5,16-21

Posted in connaissance (intelligence de la foi), diable (démon, Satan, Lucifer), divinité du Christ, enfer (damnation, perdition), eternité (vie éternelle), homme nouveau, idolâtrie, mal (méchanceté, iniquité), messie (Christ, envoyé de Dieu), monde, péché, péché contre l'Esprit, péché originel, prière d'intercession, vérité (vrai, véritable) with tags on 27 octobre 2012 by JL
Quelqu’un voit-il son frère commettre un péché ne conduisant pas à la mort, qu’il prie et Dieu donnera la vie à ce frère. Il ne s’agit pas de ceux qui commettent le péché conduisant à la mort ; car il y a un péché qui conduit à la mort, pour ce péché-là, je ne dis pas qu’il faut prier.17 Toute iniquité est péché mais il y a tel péché qui ne conduit pas à la mort.18 Nous savons que quiconque est né de Dieu ne pèche pas ; l’Engendré de Dieu le garde et le Mauvais n’a pas prise sur lui.19 Nous savons que nous sommes de Dieu et que le monde entier gît au pouvoir du Mauvais.20 Nous savons que le Fils de Dieu est venu et qu’il nous a donné l’intelligence afin que nous connaissions le Véritable. Nous sommes dans le Véritable, dans son Fils Jésus Christ. Celui-ci est le Dieu véritable et la Vie éternelle.21 Petits enfants, gardez-vous des idoles…

Jacques 5,13-20

Posted in âme (demeure de Dieu), confession, Eglise (assemblé, communauté), foi (adhérence, profession), justice (justification, juste), magistère (ministère, Tradition), miracle (guérison, signe), onction (oindre), pardon (miséricorde, rémission), passage de la mort, patience, péché, porter du fruit, prière d'intercession, prière d'offrande, prière de guérison, prière de louange (cantique), sacrement des malades, sainteté (saints), salut (rédemption), souffrance (douleur), terre promise (repos du Seigneur), vérité (vrai, véritable), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 20 octobre 2012 by JL
Quelqu’un parmi vous souffre-t-il ? Qu’il prie. Quelqu’un est-il joyeux ? Qu’il entonne un cantique. Quelqu’un parmi vous est-il malade ?14 Qu’il appelle les presbytres de l’Eglise et qu’ils prient sur lui après l’avoir oint d’huile au nom du Seigneur.15 La prière de la foi sauvera le patient et le Seigneur le relèvera. S’il a commis des péchés, ils lui seront remis.16 Confessez donc vos péchés les uns aux autres et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La supplication fervente du juste a beaucoup de puissance.17 Elie était un homme semblable à nous : il pria instamment qu’il n’y eût pas de pluie, et il n’y eut pas de pluie sur la terre pendant trois ans et six mois.18 Puis il pria de nouveau : le ciel donna de la pluie et la terre produisit son fruit.19 Mes frères, si quelqu’un parmi vous s’égare loin de la vérité et qu’un autre l’y ramène,20 qu’il le sache : celui qui ramène un pécheur de son égarement sauvera son âme de la mort et couvrira une multitude de péchés.