Archive for the primauté de Pierre Category

Actes 15,1-20

Posted in adultère (fornication), consacré (consécration), conversion (faire retour, repentir), désolation (dévastation, ruine), Eglise (assemblé, communauté), Esprit-Saint, evangéliser (bonne nouvelle), foi (adhérence, profession), grâce (rendre grâce), idolâtrie, initiative divine, joie divine, mettre à l'épreuve (tenter), miracle (guérison, signe), païens (gentils), parole de Dieu (vivante), petit reste, peuple de Dieu (Israël), primauté de Pierre, prophète, prophétie (oracle), pureté du coeur (purification), salut (rédemption), sang, tomber (succomber, reniement), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 10 novembre 2012 by JL
Cependant certaines gens descendus de Judée enseignaient aux frères : « Si vous ne vous faites pas circoncire suivant l’usage qui vient de Moïse, vous ne pouvez être sauvés. »2 Après bien de l’agitation et une discussion assez vive engagée avec eux par Paul et Barnabé, il fut décidé que Paul, Barnabé et quelques autres des leurs monteraient à Jérusalem auprès des apôtres et des anciens pour traiter de ce litige.3 Eux donc, après avoir été escortés par l’Eglise, traversèrent la Phénicie et la Samarie, racontant la conversion des païens, et ils causaient une grande joie à tous les frères.4 Arrivés à Jérusalem, ils furent accueillis par l’Eglise, les apôtres et les anciens, et ils rapportèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux.5 Mais certaines gens du parti des Pharisiens qui étaient devenus croyants intervinrent pour déclarer qu’il fallait circoncire les païens et leur enjoindre d’observer la Loi de Moïse.6 Alors les apôtres et les anciens se réunirent pour examiner cette question.7 Après une longue discussion, Pierre se leva et dit : « Frères, vous le savez : dès les premiers jours, Dieu m’a choisi parmi vous pour que les païens entendent de ma bouche la parole de la Bonne Nouvelle et embrassent la foi.8 Et Dieu, qui connaît les coeurs, a témoigné en leur faveur, en leur donnant l’Esprit Saint tout comme à nous.9 Et il n’a fait aucune distinction entre eux et nous, puisqu’il a purifié leur coeur par la foi.10 Pourquoi donc maintenant tentez-vous Dieu en voulant imposer aux disciples un joug que ni nos pères ni nous-mêmes n’avons eu la force de porter ?11 D’ailleurs, c’est par la grâce du Seigneur Jésus que nous croyons être sauvés, exactement comme eux. »12 Alors toute l’assemblée fit silence. On écoutait Barnabé et Paul exposer tout ce que Dieu avait accompli par eux de signes et prodiges parmi les païens.13 Quand ils eurent cessé de parler, Jacques prit la parole et dit : « Frères, écoutez-moi.14 Syméon a exposé comment, dès le début, Dieu a pris soin de tirer d’entre les païens un peuple réservé à son Nom.15 Ce qui concorde avec les paroles des Prophètes, puisqu’il est écrit :16 Après cela je reviendrai et je relèverai la tente de David qui était tombée ; je relèverai ses ruines et je la redresserai,17 afin que le reste des hommes cherchent le Seigneur, ainsi que toutes les nations qui ont été consacrées à mon Nom, dit le Seigneur qui fait18 connaître ces choses depuis des siècles.19 « C’est pourquoi je juge, moi, qu’il ne faut pas tracasser ceux des païens qui se convertissent à Dieu.20 Qu’on leur mande seulement de s’abstenir de ce qui a été souillé par les idoles, des unions illégitimes, des chairs étouffées et du sang.
Advertisements

Actes 9,31-43

Posted in charité (générosité), consolation, conversion (faire retour, repentir), crainte de Dieu, Eglise (assemblé, communauté), Esprit-Saint, foi (adhérence, profession), joie divine, messie (Christ, envoyé de Dieu), miracle (guérison, signe), paix (soulagement), prière de demande, primauté de Pierre, résurrection, richesse (danger de la richesse), sainteté (saints) with tags on 7 novembre 2012 by JL
Cependant les Eglises jouissaient de la paix dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie ; elles s’édifiaient et vivaient dans la crainte du Seigneur, et elles étaient comblées de la consolation du Saint Esprit.32 Pierre, qui passait partout, descendit également chez les saints qui habitaient Lydda.33 Il y trouva un homme du nom d’Enée, qui gisait sur un grabat depuis huit ans ; c’était un paralytique.34 Pierre lui dit : « Enée, Jésus Christ te guérit. Lève-toi et fais toi-même ton lit. » Et il se leva aussitôt.35 Tous les habitants de Lydda et de la plaine de Saron le virent, et ils se convertirent au Seigneur.36 Il y avait à Joppé parmi les disciples une femme du nom de Tabitha, en grec Dorcas. Elle était riche des bonnes oeuvres et des aumônes qu’elle faisait.37 Or il se fit qu’elle tomba malade en ces jours-là et mourut. Après l’avoir lavée, on la déposa dans la chambre haute.38 Comme Lydda n’est pas loin de Joppé, les disciples, apprenant que Pierre s’y trouvait, lui dépêchèrent deux hommes pour lui adresser cette prière : « Viens chez nous sans tarder. »39 Pierre partit tout de suite avec eux. Aussitôt arrivé, on le fit monter à la chambre haute, où toutes les veuves en pleurs s’empressèrent autour de lui, lui montrant les tuniques et les manteaux que faisait Dorcas lorsqu’elle était avec elles.40 Pierre mit tout le monde dehors, puis, à genoux, pria. Se tournant ensuite vers le corps, il dit : « Tabitha, lève-toi. » Elle ouvrit les yeux et, voyant Pierre, se mit sur son séant.41 Lui prenant la main, Pierre la fit lever. Appelant alors les saints et les veuves, il la leur présenta vivante.42 Tout Joppé sut la chose, et beaucoup crurent au Seigneur.43 Pierre demeura un certain temps à Joppé chez un corroyeur appelé Simon.

Actes 5,26-42

Posted in attributs divins, charismes, conversion (faire retour, repentir), crucifixion, droite de Dieu, Esprit-Saint, evangéliser (bonne nouvelle), joie divine, magistère (ministère, Tradition), messie (Christ, envoyé de Dieu), pardon (miséricorde, rémission), péché, persécution, peuple de Dieu (Israël), prêtre (ordre de Levi), primauté de Pierre, résurrection, royauté du Christ, sang, sauveur, témoignage (témoin), vérité (vrai, véritable), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 5 novembre 2012 by JL
Alors le commandant du Temple partit avec ses hommes et ramena les apôtres, mais sans violence, car ils craignaient le peuple, qui aurait pu les lapider.27 Les ayant donc amenés, ils les firent comparaître devant le Sanhédrin. Le grand prêtre les interrogea :28 « Nous vous avions formellement interdit d’enseigner en ce nom-là. Or voici que vous avez rempli Jérusalem de votre doctrine ! Vous voulez ainsi faire retomber sur nous le sang de cet homme-là ! « 29 Pierre répondit alors, avec les apôtres : « Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes.30 Le Dieu de nos pères a ressuscité ce Jésus que vous, vous aviez fait mourir en le suspendant au gibet.31 C’est lui que Dieu a exalté par sa droite, le faisant Chef et Sauveur, afin d’accorder par lui à Israël la repentance et la rémission des péchés.32 Nous sommes témoins de ces choses, nous et l’Esprit Saint que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent. »33 En entendant cela, ils frémissaient de rage et projetaient de les faire mourir.34 Alors un Pharisien nommé Gamaliel se leva au milieu du Sanhédrin ; c’était un docteur de la Loi respecté de tout le peuple. Il donna l’ordre de faire sortir ces hommes un instant.35 Puis il dit aux sanhédrites : « Hommes d’Israël, prenez bien garde à ce que vous allez faire à l’égard de ces gens-là.36 Il y a quelque temps déjà se leva Theudas, qui se disait quelqu’un et qui rallia environ 400 hommes. Il fut tué, et tous ceux qui l’avaient suivi se débandèrent, et il n’en resta rien.37 Après lui, à l’époque du recensement, se leva Judas le Galiléen, qui entraîna du monde à sa suite ; il périt, lui aussi, et ceux qui l’avaient suivi furent dispersés.38 A présent donc, je vous le dis, ne vous occupez pas de ces gens-là, laissez-les. Car si leur propos ou leur oeuvre vient des hommes, elle se détruira d’elle-même ;39 mais si vraiment elle vient de Dieu, vous n’arriverez pas à les détruire. Ne risquez pas de vous trouver en guerre contre Dieu. » On adopta son avis.40 Ils rappelèrent alors les apôtres. Après les avoir fait battre de verges, ils leur interdirent de parler au nom de Jésus, puis les relâchèrent.41 Pour eux, ils s’en allèrent du Sanhédrin, tout joyeux d’avoir été jugés dignes de subir des outrages pour le Nom.42 Et chaque jour, au Temple et dans les maisons, ils ne cessaient d’enseigner et d’annoncer la Bonne Nouvelle du Christ Jésus.

Actes 4,1-22

Posted in adversité (tribulations, épreuve), allégories et analogies, charismes, ciel (cieux), crucifixion, Eglise (assemblé, communauté), Esprit-Saint, foi (adhérence, profession), fondement (pierre d'angle), gloire de Dieu (glorifier), messie (Christ, envoyé de Dieu), miracle (guérison, signe), parole de Dieu (vivante), persécution, prêtre (ordre de Levi), primauté de Pierre, résurrection, salut (rédemption), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 4 novembre 2012 by JL
Ils parlaient encore au peuple quand survinrent les prêtres, le commandant du Temple et les Sadducéens,2 contrariés de les voir enseigner le peuple et annoncer en la personne de Jésus la résurrection des morts.3 Ils mirent la main sur eux et les emprisonnèrent jusqu’au lendemain, car déjà le soir tombait.4 Cependant beaucoup de ceux qui avaient entendu la parole embrassèrent la foi, et le nombre des fidèles, en ne comptant que les hommes, fut d’environ 5.000.5 Le lendemain les chefs des Juifs, les anciens et les scribes se rassemblèrent à Jérusalem.6 Il y avait là Anne le grand prêtre, Caïphe, Jonathan, Alexandre et tous les membres des familles pontificales.7 Ils firent comparaître les apôtres et se mirent à les questionner : « Par quel pouvoir ou par quel nom avez-vous fait cela, vous autres ? « 8 Alors Pierre, rempli de l’Esprit Saint, leur dit : « Chefs du peuple et anciens,9 puisqu’aujourd’hui nous avons à répondre en justice du bien fait à un infirme et du moyen par lequel il a été guéri,10 sachez-le bien, vous tous, ainsi que tout le peuple d’Israël : c’est par le nom de Jésus Christ le Nazôréen, celui que vous, vous avez crucifié, et que Dieu a ressuscité des morts, c’est par son nom et par nul autre que cet homme se présente guéri devant vous.11 C’est lui la pierre que vous, les bâtisseurs, avez dédaignée, et qui est devenue la pierre d’angle.12 Car il n’y a pas sous le ciel d’autre nom donné aux hommes, par lequel nous devions être sauvés. »13 Considérant l’assurance de Pierre et de Jean et se rendant compte que c’étaient des gens sans instruction ni culture, les sanhédrites étaient dans l’étonnement. Ils reconnaissaient bien en eux ceux qui étaient avec Jésus ;14 en même temps ils voyaient, debout auprès d’eux, l’homme qui avait été guéri ; aussi n’avaient-ils rien à répliquer.15 Ils les firent alors sortir du Sanhédrin et se mirent à délibérer entre eux.16 Ils disaient : « Qu’allons-nous faire à ces gens-là ? Qu’un signe notoire ait été opéré par eux, c’est trop clair pour tous les habitants de Jérusalem, et nous ne pouvons le nier.17 Mais pour que cela ne se répande pas davantage dans le peuple, empêchons-les par des menaces de parler désormais à qui que ce soit en ce nom-là. »18 Ils les rappelèrent donc et leur défendirent de souffler mot et d’enseigner au nom de Jésus.19 Mais Pierre et Jean de leur rétorquer : « S’il est juste aux yeux de Dieu de vous obéir plutôt qu’à Dieu, à vous d’en juger.20 Nous ne pouvons pas, quant à nous, ne pas publier ce que nous avons vu et entendu. »21 Cependant, après de nouvelles menaces, ils les relâchèrent, ne voyant pas comment les punir, à cause du peuple : car tout le monde glorifiait Dieu de ce qui s’était passé.22 L’homme guéri miraculeusement avait en effet plus de 40 ans.

Actes 2,1-21

Posted in charismes, ciel (cieux), Esprit-Saint, miracle (guérison, signe), parousie (jour du Seigneur), passage de la mort, pentecôte, prière d'intercession, primauté de Pierre, prophète, prophétie (oracle), salut (rédemption), sang, ténèbre (obscurité), terre promise (repos du Seigneur), vision (songe, extase), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 4 novembre 2012 by JL
Le jour de la Pentecôte étant arrivé, ils se trouvaient tous ensemble dans un même lieu,2 quand, tout à coup, vint du ciel un bruit tel que celui d’un violent coup de vent, qui remplit toute la maison où ils se tenaient.3 Ils virent apparaître des langues qu’on eût dites de feu ; elles se partageaient, et il s’en posa une sur chacun d’eux.4 Tous furent alors remplis de l’Esprit Saint et commencèrent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer.5 Or il y avait, demeurant à Jérusalem, des hommes dévots de toutes les nations qui sont sous le ciel.6 Au bruit qui se produisit, la multitude se rassembla et fut confondue : chacun les entendait parler en son propre idiome.7 Ils étaient stupéfaits, et, tout étonnés, ils disaient : « Ces hommes qui parlent, ne sont-ils pas tous Galiléens ?8 Comment se fait-il alors que chacun de nous les entende dans son propre idiome maternel ?9 Parthes, Mèdes et Elamites, habitants de Mésopotamie, de Judée et de Cappadoce, du Pont et d’Asie,10 de Phrygie et de Pamphylie, d’Egypte et de cette partie de la Libye qui est proche de Cyrène, Romains en résidence,11 tant Juifs que prosélytes, Crétois et Arabes, nous les entendons publier dans notre langue les merveilles de Dieu ! « 12 Tous étaient stupéfaits et se disaient, perplexes, l’un à l’autre : « Que peut bien être cela ? « 13 D’autres encore disaient en se moquant : « Ils sont pleins de vin doux ! « 14 Pierre alors, debout avec les Onze, éleva la voix et leur adressa ces mots : « Hommes de Judée et vous tous qui résidez à Jérusalem, apprenez ceci, prêtez l’oreille à mes paroles.15 Non, ces gens ne sont pas ivres, comme vous le supposez ; ce n’est d’ailleurs que la troisième heure du jour.16 Mais c’est bien ce qu’a dit le prophète :17 Il se fera dans les derniers jours, dit le Seigneur, que je répandrai de mon Esprit sur toute chair. Alors vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes gens auront des visions et vos vieillards des songes.18 Et moi, sur mes serviteurs et sur mes servantes je répandrai de mon Esprit.19 Et je ferai paraître des prodiges là-haut dans le ciel et des signes ici-bas sur la terre.20 Le soleil se changera en ténèbres et la lune en sang, avant que vienne le Jour du Seigneur, ce grand Jour.21 Et quiconque alors invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.

Actes 1,12-26

Posted in comment prier, Esprit-Saint, magistère (ministère, Tradition), Marie, primauté de Pierre, prophétie (oracle), résurrection, sang, témoignage (témoin), unité divine (union, communion) with tags on 29 octobre 2012 by JL
Alors, du mont des Oliviers, ils s’en retournèrent à Jérusalem ; la distance n’est pas grande : celle d’un chemin de sabbat.13 Rentrés en ville, ils montèrent à la chambre haute où ils se tenaient habituellement. C’étaient Pierre, Jean, Jacques, André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques fils d’Alphée et Simon le Zélote, et Jude fils de Jacques.14 Tous, d’un même coeur, étaient assidus à la prière avec quelques femmes, dont Marie mère de Jésus, et avec ses frères.15 En ces jours-là, Pierre se leva au milieu des frères, – ils étaient réunis au nombre d’environ 120 personnes, – et il dit :16 « Frères, il fallait que s’accomplît l’Ecriture où, par la bouche de David, l’Esprit Saint avait parlé d’avance de Judas, qui s’est fait le guide de ceux qui ont arrêté Jésus.17 Il avait rang parmi nous et s’était vu attribuer une part dans notre ministère.18 Et voilà que, s’étant acquis un domaine avec le salaire de son forfait, cet homme est tombé la tête la première et a éclaté par le milieu, et toutes ses entrailles se sont répandues.19 La chose fut si connue de tous les habitants de Jérusalem que ce domaine fut appelé dans leur langue Hakeldama, c’est-à-dire « Domaine du Sang. »20 Or il est écrit au Livre des psaumes : Que son enclos devienne désert et qu’il ne se trouve personne pour y habiter. « Et encore : Qu’un autre reçoive sa charge.21 « Il faut donc que, de ces hommes qui nous ont accompagnés tout le temps que le Seigneur Jésus a vécu au milieu de nous,22 en commençant au baptême de Jean jusqu’au jour où il nous fut enlevé, il y en ait un qui devienne avec nous témoin de sa résurrection. »23 On en présenta deux, Joseph dit Barsabbas, surnommé Justus, et Matthias.24 Alors ils firent cette prière : « Toi, Seigneur, qui connais le coeur de tous les hommes, montre-nous lequel de ces deux tu as choisi25 pour occuper, dans le ministère de l’apostolat, la place qu’a délaissée Judas pour s’en aller à sa place à lui. »26 Alors on tira au sort et le sort tomba sur Matthias, qui fut mis au nombre des douze apôtres.

Galates 1,6-24

Posted in anathème, ange, attestation (testament), attributs divins, ciel (cieux), Eglise (assemblé, communauté), elu (élection divine), evangéliser (bonne nouvelle), foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), grâce (rendre grâce), messie (Christ, envoyé de Dieu), mystère (plan de Dieu, Voie, révélation), païens (gentils), parole de Dieu (vivante), persécution, prédestination (prescience), prière de louange (cantique), primauté de Pierre, vision (songe, extase) with tags on 8 septembre 2012 by JL
Je m’étonne que si vite vous abandonniez Celui qui vous a appelés par la grâce du Christ, pour passer à un second évangile —7 non qu’il y en ait deux ; il y a seulement des gens en train de jeter le trouble parmi vous et qui veulent bouleverser l’Evangile du Christ.8 Eh bien ! si nous-même, si un ange venu du ciel vous annonçait un évangile différent de celui que nous avons prêché, qu’il soit anathème !9 Nous l’avons déjà dit, et aujourd’hui je le répète : si quelqu’un vous annonce un évangile différent de celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème !10 En tout cas, maintenant est-ce la faveur des hommes, ou celle de Dieu que je veux gagner ? Est-ce que je cherche à plaire à des hommes ? Si je voulais encore plaire à des hommes, je ne serais plus le serviteur du Christ.11 Sachez-le, en effet, mes frères, l’Evangile que j’ai annoncé n’est pas à mesure humaine :12 ce n’est pas non plus d’un homme que je l’ai reçu ou appris, mais par une révélation de Jésus Christ.13 Vous avez certes entendu parler de ma conduite jadis dans le judaïsme, de la persécution effrénée que je menais contre l’Eglise de Dieu et des ravages que je lui causais,14 et de mes progrès dans le Judaïsme, où je surpassais bien des compatriotes de mon âge, en partisan acharné des traditions de mes pères.15 Mais quand Celui qui dès le sein maternel m’a mis à part et appelé par sa grâce daigna16 révéler en moi son Fils pour que je l’annonce parmi les païens, aussitôt, sans consulter la chair et le sang,17 sans monter à Jérusalem trouver les apôtres mes prédécesseurs, je m’en allai en Arabie, puis je revins encore à Damas.18 Ensuite, après trois ans, je montai à Jérusalem rendre visite à Céphas et demeurai auprès de lui quinze jours :19 je n’ai pas vu d’autre apôtre, mais seulement Jacques, le frère du Seigneur :20 et quand je vous écris cela, j’atteste devant Dieu que je ne mens point.21 Ensuite je suis allé en Syrie et en Cilicie,22 mais j’étais personnellement inconnu des Eglises de Judée qui sont dans le Christ ;23 on y entendait seulement dire que le persécuteur de naguère annonçait maintenant la foi qu’alors il voulait détruire ;24 et elles glorifiaient Dieu à mon sujet.