Archive for the humanité du Christ Category

1 Jean 1,1-10

Posted in attributs divins, confession, eternité (vie éternelle), fidélité, humanité du Christ, incarnation, joie divine, justice (justification, juste), lumière (lampe), mal (méchanceté, iniquité), messie (Christ, envoyé de Dieu), pardon (miséricorde, rémission), parole de Dieu (vivante), Père - Fils, péché, péché originel, pureté du coeur (purification), sacrifice (oblation, expiation), sang, témoignage (témoin), ténèbre (obscurité), transcendance de Dieu (commencement du monde, genèse), unité divine (union, communion), vérité (vrai, véritable), verbe (logos, alpha et omega) with tags on 25 octobre 2012 by JL
Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé, ce que nos mains ont touché du Verbe de vie ; –2 car la Vie s’est manifestée : nous l’avons vue, nous en rendons témoignage et nous vous annonçons cette Vie éternelle, qui était tournée vers le Père et qui nous est apparue –3 ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, afin que vous aussi soyez en communion avec nous. Quant à notre communion, elle est avec le Père et avec son Fils Jésus Christ.4 Tout ceci, nous vous l’écrivons pour que notre joie soit complète.5 Or voici le message que nous avons entendu de lui et que nous vous annonçons : Dieu est Lumière, en lui point de ténèbres.6 Si nous disons que nous sommes en communion avec lui alors que nous marchons dans les ténèbres, nous mentons, nous ne faisons pas la vérité.7 Mais si nous marchons dans la lumière comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres, et le sang de Jésus, son Fils, nous purifie de tout péché.8 Si nous disons : « Nous n’avons pas de péché », nous nous abusons, la vérité n’est pas en nous.9 Si nous confessons nos péchés, lui, fidèle et juste, pardonnera nos péchés et nous purifiera de toute iniquité.10 Si nous disons : « Nous n’avons pas péché », nous faisons de lui un menteur, et sa parole n’est pas en nous.
Advertisements

1 Pierre 5,1-7

Posted in attributs divins, bon pasteur, confiance en Dieu (dans l'Église), gloire de Dieu (glorifier), grâce (rendre grâce), humanité du Christ, humilité, magistère (ministère, Tradition), messie (Christ, envoyé de Dieu), orgueil (se glorifier), parousie (jour du Seigneur), providence (abandon), puissance divine, rétribution (couronne de gloire), souffrance (douleur), témoignage (témoin) with tags on 24 octobre 2012 by JL
Les anciens qui sont parmi nous, je les exhorte, moi, ancien comme eux, témoin des souffrances du Christ, et qui dois participer à la gloire qui va être révélée.2 Paissez le troupeau de Dieu qui vous est confié, veillant sur lui, non par contrainte, mais de bon gré, selon Dieu ; non pour un gain sordide, mais avec l’élan du coeur ;3 non pas en faisant les seigneurs à l’égard de ceux qui vous sont échus en partage, mais en devenant les modèles du troupeau.4 Et quand paraîtra le Chef des pasteurs, vous recevrez la couronne de gloire qui ne se flétrit pas.5 Pareillement, les jeunes, soyez soumis aux anciens : revêtez-vous tous d’humilité dans vos rapports mutuels, car Dieu résiste aux orgueilleux, mais c’est aux humbles qu’il donne sa grâce.6 Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, pour qu’il vous élève au bon moment ;7 de toute votre inquiétude, déchargez-vous sur lui, car il a soin de vous.

1 Pierre 1,3-12

Posted in adversité (tribulations, épreuve), allégories et analogies, ange, attestation (testament), attributs divins, âme (demeure de Dieu), bénédiction (malédiction), ciel (cieux), espérance, Esprit-Saint, eternité (vie éternelle), evangéliser (bonne nouvelle), foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), grâce (rendre grâce), héritage (de Dieu, le nôtre), homme nouveau, humanité du Christ, joie divine, magistère (ministère, Tradition), messie (Christ, envoyé de Dieu), mystère (plan de Dieu, Voie, révélation), pardon (miséricorde, rémission), parousie (jour du Seigneur), Père - Fils, prophète, prophétie (oracle), puissance divine, pur et impur (souillure), résurrection, sacrifice (oblation, expiation), salut (rédemption), shéol (hades), souffrance (douleur) with tags on 21 octobre 2012 by JL
Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ : dans sa grande miséricorde, il nous a engendrés de nouveau par la Résurrection de Jésus Christ d’entre les morts, pour une vivante espérance,4 pour un héritage exempt de corruption, de souillure, de flétrissure, et qui vous est réservé dans les cieux, à vous5 que, par la foi, la puissance de Dieu garde pour le salut prêt à se manifester au dernier moment.6 Vous en tressaillez de joie, bien qu’il vous faille encore quelque temps être affligés par diverses épreuves,7 afin que, bien éprouvée, votre foi, plus précieuse que l’or périssable que l’on vérifie par le feu, devienne un sujet de louange, de gloire et d’honneur, lors de la Révélation de Jésus Christ.8 Sans l’avoir vu vous l’aimez ; sans le voir encore, mais en croyant, vous tressaillez d’une joie indicible et pleine de gloire,9 sûrs d’obtenir l’objet de votre foi : le salut des âmes.10 Sur ce salut ont porté les investigations et les recherches des prophètes, qui ont prophétisé sur la grâce à vous destinée.11 Ils ont cherché à découvrir quel temps et quelles circonstances avait en vue l’Esprit du Christ, qui était en eux, quand il attestait à l’avance les souffrances du Christ et les gloires qui les suivraient.12 Il leur fut révélé que ce n’était pas pour eux-mêmes, mais pour vous, qu’ils administraient ce message, que maintenant vous annoncent ceux qui vous prêchent l’Evangile, dans l’Esprit Saint envoyé du ciel, et sur lequel les anges se penchent avec convoitise.

Hébreux 5,1-10

Posted in attributs divins, divinité du Christ, eternité (vie éternelle), humanité du Christ, magistère (ministère, Tradition), messie (Christ, envoyé de Dieu), obéissance du Christ, Père - Fils, péché, peuple de Dieu (Israël), piété (impiété, incrédulité), prêtre (sacerdoce), résurrection, sacrifice (oblation, expiation), salut (rédemption), souffrance (douleur) with tags on 5 octobre 2012 by JL
Tout grand prêtre, en effet, pris d’entre les hommes, est établi pour intervenir en faveur des hommes dans leurs relations avec Dieu, afin d’offrir dons et sacrifices pour les péchés.2 Il peut ressentir de la commisération pour les ignorants et les égarés, puisqu’il est lui-même également enveloppé de faiblesse,3 et qu’à cause d’elle, il doit offrir pour lui-même des sacrifices pour le péché, comme il le fait pour le peuple.4 Nul ne s’arroge à soi-même cet honneur, on y est appelé par Dieu, absolument comme Aaron.5 De même ce n’est pas le Christ qui s’est attribué à soi-même la gloire de devenir grand prêtre, mais il l’a reçue de celui qui lui a dit : Tu es mon fils, moi, aujourd’hui, je t’ai engendré ;6 comme il dit encore ailleurs : Tu es prêtre pour l’éternité, selon l’ordre de Melchisédech.7 C’est lui qui, aux jours de sa chair, ayant présenté, avec une violente clameur et des larmes, des implorations et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé en raison de sa piété,8 tout Fils qu’il était, apprit, de ce qu’il souffrit, l’obéissance ;9 après avoir été rendu parfait, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent principe de salut éternel,10 puisqu’il est salué par Dieu du titre de grand prêtre selon l’ordre de Melchisédech.

Hébreux 4,12-16

Posted in âme (demeure de Dieu), ciel (cieux), compassion (réconfort), confiance en Dieu (dans l'Église), divinité du Christ, foi (adhérence, profession), grâce (rendre grâce), humanité du Christ, jugement, messie (Christ, envoyé de Dieu), nudité, omniscience divine (prescience), pardon (miséricorde, rémission), parole de Dieu (vivante), Père - Fils, péché, prêtre (sacerdoce) with tags on 5 octobre 2012 by JL
Vivante, en effet, est la parole de Dieu, efficace et plus incisive qu’aucun glaive à deux tranchants, elle pénètre jusqu’au point de division de l’âme et de l’esprit, des articulations et des moelles, elle peut juger les sentiments et les pensées du coeur.13 Aussi n’y a-t-il pas de créature qui reste invisible devant elle, mais tout est nu et découvert aux yeux de Celui à qui nous devons rendre compte.14 Ayant donc un grand prêtre souverain qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, tenons ferme la profession de foi.15 Car nous n’avons pas un grand prêtre impuissant à compatir à nos faiblesses, lui qui a été éprouvé en tout, d’une manière semblable, à l’exception du péché.16 Avançons-nous donc avec assurance vers le trône de la grâce afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour une aide opportune.

Hébreux 2,1-18

Posted in adversité (tribulations, épreuve), ange, attachement, attestation (testament), attributs divins, charismes, ciel (cieux), confiance en Dieu (dans l'Église), création (créateur), crucifixion, diable (démon, Satan, Lucifer), enfant de Dieu (adoption divine), esclavage (du péché), Esprit-Saint, evangéliser (bonne nouvelle), faire mémoire, fidélité, fils de l'homme, foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), grâce (rendre grâce), humanité du Christ, kénose (abaissement, cœur brisé), libération (délivrance), messie (Christ, envoyé de Dieu), miracle (guérison, signe), monde, mort (source de vie), pardon (miséricorde, rémission), parole de Dieu (vivante), passage de la mort, péché, peuple de Dieu (Israël), prêtre (sacerdoce), prière d'offrande, prière de louange (cantique), prophétie (oracle), puissance divine, rétribution (couronne de gloire), royauté du Christ, sainteté (saints), salut (rédemption), sanctification (sanctifié), sang, souffrance (douleur), témoignage (témoin), vérité (vrai, véritable), verbe (logos, alpha et omega), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 1 octobre 2012 by JL
C’est pourquoi nous devons nous attacher avec plus d’attention aux enseignements que nous avons entendus, de peur d’être entraînés à la dérive.2 Si déjà la parole promulguée par des anges s’est trouvée garantie et si toute transgression et désobéissance a reçu une juste rétribution,3 comment nous-mêmes échapperons-nous, si nous négligeons pareil salut ? Celui-ci, inauguré par la prédication du Seigneur, nous a été garanti par ceux qui l’ont entendu,4 Dieu appuyant leur témoignage par des signes, des prodiges, des miracles de toutes sortes, ainsi que par des communications d’Esprit Saint qu’il distribue à son gré.5 En effet, ce n’est pas à des anges qu’il a soumis le monde à venir dont nous parlons.6 Quelqu’un a fait quelque part cette attestation : Qu’est-ce que l’homme pour que tu te souviennes de lui, ou le fils de l’homme pour que tu le prennes en considération ?7 Tu l’as un moment abaissé au-dessous des anges. Tu l’as couronné de gloire et d’honneur.8 Tu as tout mis sous ses pieds. Par le fait qu’il lui a tout soumis, il n’a rien laissé qui lui demeure insoumis. Actuellement, il est vrai, nous ne voyons pas encore que tout lui soit soumis.9 Mais celui qui a été abaissé un moment au-dessous des anges, Jésus, nous le voyons couronné de gloire et d’honneur, parce qu’il a souffert la mort : il fallait que, par la grâce de Dieu, au bénéfice de tout homme, il goûtât la mort.10 Il convenait, en effet, que, voulant conduire à la gloire un grand nombre de fils, Celui pour qui et par qui sont toutes choses rendît parfait par des souffrances le chef qui devait les guider vers leur salut.11 Car le sanctificateur et les sanctifiés ont tous même origine. C’est pourquoi il ne rougit pas de les nommer frères,12 quand il dit : J’annoncerai ton nom à mes frères. Je te chanterai au milieu de l’assemblée. Et encore :13 Pour moi j’aurai confiance en lui. Et encore : Nous voici, moi et les enfants que Dieu m’a donnés.14 Puis donc que les enfants avaient en commun le sang et la chair, lui aussi y participa pareillement afin de réduire à l’impuissance, par sa mort, celui qui a la puissance de la mort, c’est-à-dire le diable,15 et d’affranchir tous ceux qui, leur vie entière, étaient tenus en esclavage par la crainte de la mort.16 Car ce n’est certes pas des anges qu’il se charge, mais c’est de la descendance d’Abraham qu’il se charge.17 En conséquence, il a dû devenir en tout semblable à ses frères, afin de devenir dans leurs rapports avec Dieu un grand prêtre miséricordieux et fidèle, pour expier les péchés du peuple.18 Car du fait qu’il a lui-même souffert par l’épreuve, il est capable de venir en aide à ceux qui sont éprouvés.

Philippiens 3,10-21

Posted in cheminement spirituel, ciel (cieux), connaissance (intelligence de la foi), enfer (damnation, perdition), humanité du Christ, messie (Christ, envoyé de Dieu), mort (source de vie), puissance divine, résurrection, rétribution (couronne de gloire), sainteté (saints), salut (rédemption), sauveur, shéol (hades), souffrance (douleur), suivre Jésus, transfiguration, unité divine (union, communion) with tags on 17 septembre 2012 by JL
le connaître, lui, avec la puissance de sa résurrection et la communion à ses souffrances, lui devenir conforme dans sa mort,11 afin de parvenir si possible à ressusciter d’entre les morts.12 Non que je sois déjà au but, ni déjà devenu parfait ; mais je poursuis ma course pour tâcher de saisir, ayant été saisi moi-même par le Christ Jésus.13 Non, frères, je ne me flatte point d’avoir déjà saisi ; je dis seulement ceci : oubliant le chemin parcouru, je vais droit de l’avant, tendu de tout mon être,14 et je cours vers le but, en vue du prix que Dieu nous appelle à recevoir là-haut, dans le Christ Jésus.15 Nous tous qui sommes des « parfaits », c’est ainsi qu’il nous faut penser ; et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu vous éclairera.16 En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons toujours dans la même ligne.17 Devenez à l’envi mes imitateurs, frères, et fixez vos regards sur ceux qui se conduisent comme vous en avez en nous un exemple.18 Car il en est beaucoup, je vous l’ai dit souvent et je le redis aujourd’hui avec larmes, qui se conduisent en ennemis de la croix du Christ :19 leur fin sera la perdition ; ils ont pour dieu leur ventre et mettent leur gloire dans leur honte ; ils n’apprécient que les choses de la terre.20 Pour nous, notre cité se trouve dans les cieux, d’où nous attendons ardemment, comme sauveur, le Seigneur Jésus Christ,21 qui transfigurera notre corps de misère pour le conformer à son corps de gloire, avec cette force qu’il a de pouvoir même se soumettre toutes choses.