Archive for the montagne du Seigneur (théophanie) Category

Apocalypse 21,9-27

Posted in abomination (profanation), agneau de Dieu, allégories et analogies, ange, ciel (cieux), Eglise (assemblé, communauté), gloire de Dieu (glorifier), Jérusalem (Sion), lumière (lampe), mal (méchanceté, iniquité), montagne du Seigneur (théophanie), peuple de Dieu (Israël), pureté du coeur (purification), purgatoire, ténèbre (obscurité), temple de Dieu (sanctuaire, tente), unité divine (union, communion) with tags on 16 novembre 2012 by JL
Alors, l’un des sept Anges aux sept coupes remplies des sept derniers fléaux s’en vint me dire : « Viens, que je te montre la Fiancée, l’Epouse de l’Agneau. »10 Il me transporta donc en esprit sur une montagne de grande hauteur, et me montra la Cité sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel, de chez Dieu,11 avec en elle la gloire de Dieu. Elle resplendit telle une pierre très précieuse, comme une pierre de jaspe cristallin.12 Elle est munie d’un rempart de grande hauteur pourvu de douze portes près desquelles y a douze Anges et des noms inscrits, ceux des douze tribus des fils d’Israël ;13 à l’orient, trois portes ; au nord, trois portes ; au midi, trois portes ; à l’occident, trois portes.14 Le rempart de la ville repose sur douze assises portant chacune le nom de l’un des douze apôtres de l’Agneau.15 Celui qui me parlait tenait une mesure, un roseau d’or, pour mesurer la ville, ses portes et son rempart ;16 cette ville dessine un carré : sa longueur égale sa largeur. Il la mesura donc à l’aide du roseau, soit 12.000 stades ; longueur, largeur et hauteur y sont égales.17 Puis il en mesura le rempart, soit 144 coudées. – L’Ange mesurait d’après une mesure humaine. —18 Ce rempart est construit en jaspe, et la ville est de l’or pur, comme du cristal bien pur.19 Les assises de son rempart sont rehaussées de pierreries de toute sorte : la première assise est de jaspe, la deuxième de saphir, la troisième de calcédoine, la quatrième d’émeraude,20 la cinquième de sardoine, la sixième de cornaline, la septième de chrysolithe, la huitième de béryl, la neuvième de topaze, la dixième de chrysoprase, la onzième d’hyacinthe, la douzième d’améthyste.21 Et les douze portes sont douze perles, chaque porte formée d’une seule perle ; et la place de la ville est de l’or pur, transparent comme du cristal.22 De temple, je n’en vis point en elle ; c’est que le Seigneur, le Dieu Maître-de-tout, est son temple, ainsi que l’Agneau.23 La ville peut se passer de l’éclat du soleil et de celui de la lune, car la gloire de Dieu l’a illuminée, et l’Agneau lui tient lieu de flambeau.24 Les nations marcheront à sa lumière, et les rois de la terre viendront lui porter leurs trésors.25 Ses portes resteront ouvertes le jour – car il n’y aura pas de nuit —26 et l’on viendra lui porter les trésors et le faste des nations.27 Rien de souillé n’y pourra pénétrer, ni ceux qui commettent l’abomination et le mal, mais seulement ceux qui sont inscrits dans le livre de vie de l’Agneau.

2 Pierre 1,16-21

Posted in attributs divins, charismes, ciel (cieux), Esprit-Saint, gloire de Dieu (glorifier), incarnation, lumière (lampe), messie (Christ, envoyé de Dieu), montagne du Seigneur (théophanie), parole de Dieu (vivante), parousie (jour du Seigneur), Père - Fils, prophétie (oracle), puissance divine, témoignage (témoin), ténèbre (obscurité), transfiguration, volonté divine with tags on 25 octobre 2012 by JL
Car ce n’est pas en suivant des fables sophistiquées que nous vous avons fait connaître la puissance et l’Avènement de notre Seigneur Jésus Christ, mais après avoir été témoins oculaires de sa majesté.17 Il reçut en effet de Dieu le Père honneur et gloire, lorsque la Gloire pleine de majesté lui transmit une telle parole : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur. »18 Cette voix, nous, nous l’avons entendue ; elle venait du Ciel, nous étions avec lui sur la montagne sainte.19 Ainsi nous tenons plus ferme la parole prophétique : vous faites bien de la regarder, comme une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu’à ce que le jour commence à poindre et que l’astre du matin se lève dans vos coeurs.20 Avant tout, sachez-le : aucune prophétie d’Ecriture n’est objet d’explication personnelle ;21 ce n’est pas d’une volonté humaine qu’est jamais venue une prophétie, c’est poussés par l’Esprit Saint que des hommes ont parlé de la part de Dieu.

Hébreux 12,18-29

Posted in allégories et analogies, alliance (ancienne et nouvelle), ange, attributs divins, écouter (voix du Seigneur), châtiment, ciel (cieux), crainte de Dieu, création (créateur), culte spirituel, Eglise (assemblé, communauté), grâce (rendre grâce), Jérusalem (Sion), jugement dernier, justice (justification, juste), montagne du Seigneur (théophanie), parole de Dieu (vivante), piété (impiété, incrédulité), prédestination (prescience), premier-né (prémisse), promesse divine (serment), prophétie (oracle), pureté du coeur (purification), royaume de Dieu (des cieux), sainteté (saints), sang, sauveur, suivre Jésus, ténèbre (obscurité), terre promise (repos du Seigneur) with tags on 16 octobre 2012 by JL
Vous ne vous êtes pas approchés d’une réalité palpable : feu ardent, obscurité, ténèbres, ouragan,19 bruit de trompette, et clameur de paroles telle que ceux qui l’entendirent supplièrent qu’on ne leur parlât pas davantage.20 Ils ne pouvaient en effet supporter cette prescription : Quiconque touchera la montagne, même si c’est un animal, sera lapidé.21 Si terrible était le spectacle que Moïse dit : Je suis effrayé et tout tremblant.22 Mais vous vous êtes approchés de la montagne de Sion et de la cité du Dieu vivant, de la Jérusalem céleste, et de myriades d’anges, réunion de fête,23 et de l’assemblée des premiers-nés qui sont inscrits dans les cieux, d’un Dieu Juge universel, et des esprits des justes qui ont été rendus parfaits,24 de Jésus médiateur d’une alliance nouvelle, et d’un sang purificateur plus éloquent que celui d’Abel.25 Prenez garde de ne pas refuser d’écouter Celui qui parle. Si ceux, en effet, qui ont refusé d’écouter celui qui promulguait des oracles sur cette terre n’ont pas échappé au châtiment, à combien plus forte raison n’y échapperons-nous pas, si nous nous détournons de Celui qui parle des cieux.26 Celui dont la voix jadis ébranla la terre nous a fait maintenant cette promesse : Encore une fois, moi j’ébranlerai non seulement la terre mais aussi le ciel.27 Cet encore une fois indique que les choses ébranlées seront changées, puisque ce sont des réalités créées, pour que subsistent celles qui sont inébranlables.28 Ainsi, puisque nous recevons la possession d’un royaume inébranlable, retenons fermement la grâce, et par elle rendons à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec religion et crainte.29 En effet, notre Dieu est un feu consumant.

Hébreux 8,1-13

Posted in alliance (ancienne et nouvelle), attributs divins, âme (demeure de Dieu), ciel (cieux), connaissance (intelligence de la foi), divinité du Christ, droite de Dieu, inhabitation divine, magistère (ministère, Tradition), messie (Christ, envoyé de Dieu), montagne du Seigneur (théophanie), offrande, pardon (miséricorde, rémission), péché, peuple de Dieu (Israël), prêtre (ordre de Levi), prêtre (sacerdoce), promesse divine (serment), pureté du coeur (purification), royaume de Dieu (des cieux), sacrifice (oblation, expiation), temple de Dieu (sanctuaire, tente), tomber (succomber, reniement), unité divine (union, communion), vérité (vrai, véritable) with tags on 5 octobre 2012 by JL
Le point capital de nos propos est que nous avons un pareil grand prêtre qui s’est assis à la droite du trône de la Majesté dans les cieux,2 ministre du sanctuaire et de la Tente, la vraie, celle que le Seigneur, non un homme, a dressée.3 Tout grand prêtre, en effet, est établi pour offrir des dons et des sacrifices ; d’où la nécessité pour lui aussi d’avoir quelque chose à offrir.4 A la vérité, si Jésus était sur terre, il ne serait pas même prêtre, puisqu’il y en a qui offrent les dons, conformément à la Loi ;5 ceux-là assurent le service d’une copie et d’une ombre des réalités célestes, ainsi que Moïse, quand il eut à construire la Tente, en fut divinement averti : Vois, est-il dit en effet, tu feras tout d’après le modèle qui t’a été montré sur la montagne.6 Mais à présent, le Christ a obtenu un ministère d’autant plus élevé que meilleure est l’alliance dont il est le médiateur, et fondée sur de meilleures promesses.7 Car si cette première alliance avait été irréprochable, il n’y aurait pas eu lieu de lui en substituer une seconde.8 C’est en effet en les blâmant que Dieu déclare : Voici que des jours viennent, dit le Seigneur, et je conclurai avec la maison d’Israël et la maison de Juda une alliance nouvelle,9 non pas comme l’alliance que je fis avec leurs pères, au jour où je pris leur main pour les tirer du pays d’Egypte. Puisqu’eux-mêmes ne sont pas demeurés dans mon alliance, moi aussi je les ai négligés, dit le Seigneur.10 Voici l’alliance que je contracterai avec la maison d’Israël, après ces jours-là, dit le Seigneur : Je mettrai mes lois dans leur pensée, je les graverai dans leur coeur, et je serai leur Dieu et ils seront mon peuple.11 Personne n’aura plus à instruire son concitoyen, ni personne son frère, en disant : « Connais le Seigneur », puisque tous me connaîtront, du petit jusqu’au grand.12 Car je pardonnerai leurs torts, et de leurs péchés je n’aurai plus souvenance.13 En disant : alliance nouvelle, il rend vieille la première. Or ce qui est vieilli et vétuste est près de disparaître.

Luc 9,23-36

Posted in ange, ascèse, écouter (voix du Seigneur), cheminement spirituel, colonne de nuée et de feu, désolation (dévastation, ruine), divinité du Christ, don de soi (donner sa vie), elu (élection divine), fils de l'homme, gloire de Dieu (glorifier), monde, montagne du Seigneur (théophanie), parole de Dieu (vivante), parousie (jour du Seigneur), Père - Fils, porter sa croix, prière de Jésus, prophète, renoncement, richesse (danger de la richesse), royaume de Dieu (des cieux), sainteté (saints), salut (rédemption), suivre Jésus, transfiguration, vanité (futilité), vérité (vrai, véritable) with tags on 1 juillet 2012 by JL
Et il disait à tous : « Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même, qu’il se charge de sa croix chaque jour, et qu’il me suive.24 Qui veut en effet sauver sa vie la perdra, mais qui perdra sa vie à cause de moi, celui-là la sauvera.25 Que sert donc à l’homme de gagner le monde entier, s’il se perd ou se ruine lui-même ?26 Car celui qui aura rougi de moi et de mes paroles, de celui-là le Fils de l’homme rougira, lorsqu’il viendra dans sa gloire et dans celle du Père et des saints anges.27 « Je vous le dis vraiment, il en est de présents ici même qui ne goûteront pas la mort, avant d’avoir vu le Royaume de Dieu. »28 Or il advint, environ huit jours après ces paroles, que, prenant avec lui Pierre, Jean et Jacques, il gravit la montagne pour prier.29 Et il advint, comme il priait, que l’aspect de son visage devint autre, et son vêtement, d’une blancheur fulgurante.30 Et voici que deux hommes s’entretenaient avec lui : c’étaient Moïse et Elie31 qui, apparus en gloire, parlaient de son départ, qu’il allait accomplir à Jérusalem.32 Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil. S’étant bien réveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient avec lui.33 Et il advint, comme ceux-ci se séparaient de lui, que Pierre dit à Jésus : « Maître, il est heureux que nous soyons ici ; faisons donc trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Elie » : il ne savait ce qu’il disait.34 Et pendant qu’il disait cela, survint une nuée qui les prenait sous son ombre et ils furent saisis de peur en entrant dans la nuée.35 Et une voix partit de la nuée, qui disait : « Celui-ci est mon Fils, l’Elu, écoutez-le. »36 Et quand la voix eut retenti, Jésus se trouva seul. Pour eux, ils gardèrent le silence et ne rapportèrent rien à personne, en ces jours-là, de ce qu’ils avaient vu.

Luc 6,12-16

Posted in disciple, magistère (ministère, Tradition), montagne du Seigneur (théophanie), prière de Jésus with tags on 27 juin 2012 by JL

Or il advint, en ces jours-là, qu’il s’en alla dans la montagne pour prier, et il passait toute la nuit à prier Dieu.13 Lorsqu’il fit jour, il appela ses disciples et il en choisit douze, qu’il nomma apôtres :14 Simon, qu’il nomma Pierre, André son frère, Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy,15 Matthieu, Thomas, Jacques fils d’Alphée, Simon appelé le Zélote,16 Judas fils de Jacques, et Judas Iscarioth, qui devint un traître.

Marc 9,1-13

Posted in écouter (voix du Seigneur), béatitude, bonté divine (Amour), colonne de nuée et de feu, crucifixion, fils de l'homme, joie divine, montagne du Seigneur (théophanie), noces spirituelles, parole de Dieu (vivante), Père - Fils, prophétie (oracle), puissance divine, résurrection, reniement (rejet, mépris), royaume de Dieu (des cieux), shéol (hades), souffrance (douleur), transfiguration, vérité (vrai, véritable) with tags on 24 juin 2012 by JL

Et il leur disait : « En vérité je vous le dis, il en est d’ici présents qui ne goûteront pas la mort avant d’avoir vu le Royaume de Dieu venu avec puissance. »2 Six jours après, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean et les emmène seuls, à l’écart, sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux3 et ses vêtements devinrent resplendissants, d’une telle blancheur qu’aucun foulon sur terre ne peut blanchir de la sorte.4 Elie leur apparut avec Moïse et ils s’entretenaient avec Jésus.5 Alors Pierre, prenant la parole, dit à Jésus : « Rabbi, il est heureux que nous soyons ici ; faisons donc trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Elie. »6 C’est qu’il ne savait que répondre, car ils étaient saisis de frayeur.7 Et une nuée survint qui les prit sous son ombre, et une voix partit de la nuée : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; écoutez-le. »8 Soudain, regardant autour d’eux, ils ne virent plus personne, que Jésus seul avec eux.9 Comme ils descendaient de la montagne, il leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu, si ce n’est quand le Fils de l’homme serait ressuscité d’entre les morts.10 Ils gardèrent la recommandation, tout en se demandant entre eux ce que signifiait « ressusciter d’entre les morts. »11 Et ils lui posaient cette question : « Pourquoi les scribes disent-ils qu’Elie doit venir d’abord ? « 12 Il leur dit : « Oui, Elie doit venir d’abord et tout remettre en ordre. Et comment est-il écrit du Fils de l’homme qu’il doit beaucoup souffrir et être méprisé ?13 Mais je vous le dis : Elie est bien déjà venu et ils l’ont traité à leur guise, comme il est écrit de lui. »