Marc 6,45-53

Et aussitôt il obligea ses disciples à monter dans la barque et à prendre les devants vers Bethsaïde, pendant que lui-même renverrait la foule.46 Et quand il les eut congédiés, il s’en alla dans la montagne pour prier.47 Le soir venu, la barque était au milieu de la mer, et lui, seul, à terre.48 Les voyant s’épuiser à ramer, car le vent leur était contraire, vers la quatrième veille de la nuit il vient vers eux en marchant sur la mer, et il allait les dépasser.49 Ceux-ci, le voyant marcher sur la mer, crurent que c’était un fantôme et poussèrent des cris ;50 car tous le virent et furent troublés. Mais lui aussitôt leur parla et leur dit : « Ayez confiance, c’est moi, soyez sans crainte. »51 Puis il monta auprès d’eux dans la barque et le vent tomba. Et ils étaient intérieurement au comble de la stupeur,52 car ils n’avaient pas compris le miracle des pains, mais leur esprit était bouché.53 Ayant achevé la traversée, ils touchèrent terre à Gennésaret et accostèrent.

Advertisements

Les commentaires sont fermés.