Archive for the confiance en Dieu (dans l’Église) Category

Apocalypse 13,1-18

Posted in agneau de Dieu, allégories et analogies, antéchrist, bête, apostasie, blasphème, ciel (cieux), confiance en Dieu (dans l'Église), diable (démon, Satan, Lucifer), idolâtrie, maison du Seigneur (demeure), monde, orgueil (se glorifier), persévérance (constance), prédestination (prescience), sainteté (saints), terre promise (repos du Seigneur), transcendance de Dieu (commencement du monde, genèse), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 14 novembre 2012 by JL
1 Et je me tins sur la grève de la mer. Alors je vis surgir de la mer une Bête ayant sept têtes et dix cornes, sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des titres blasphématoires.2 La Bête que je vis ressemblait à une panthère, avec les pattes comme celles d’un ours et la gueule comme une gueule de lion ; et le Dragon lui transmit sa puissance et son trône et un pouvoir immense.3 L’une de ses têtes paraissait blessée à mort, mais sa plaie mortelle fut guérie ; alors, émerveillée, la terre entière suivit la Bête.4 On se prosterna devant le Dragon, parce qu’il avait remis le pouvoir à la Bête ; et l’on se prosterna devant la Bête en disant : « Qui égale la Bête, et qui peut lutter contre elle ? « 5 On lui donna de proférer des paroles d’orgueil et de blasphème ; on lui donna pouvoir d’agir durant 42 mois ;6 alors elle se mit à proférer des blasphèmes contre Dieu, à blasphémer son nom et sa demeure, ceux qui demeurent au ciel.7 On lui donna de mener campagne contre les saints et de les vaincre ; on lui donna pouvoir sur toute race, peuple, langue ou nation.8 Et ils l’adoreront, tous les habitants de la terre dont le nom ne se trouve pas écrit, dès l’origine du monde, dans le livre de vie de l’Agneau égorgé.9 Celui qui a des oreilles, qu’il entende !10 Les chaînes pour qui doit être enchaîné ; la mort par le glaive pour qui doit périr par le glaive ! Voilà qui fonde l’endurance et la confiance des saints.11 Je vis ensuite surgir de la terre une autre Bête ; elle avait deux cornes comme un agneau, mais parlait comme un dragon.12 Au service de la première Bête, elle en établit partout le pouvoir, amenant la terre et ses habitants à adorer cette première Bête dont la plaie mortelle fut guérie.13 Elle accomplit des prodiges étonnants : jusqu’à faire descendre, aux yeux de tous, le feu du ciel sur la terre ;14 et, par les prodiges qu’il lui a été donné d’accomplir au service de la Bête, elle fourvoie les habitants de la terre, leur disant de dresser une image en l’honneur de cette Bête qui, frappée du glaive, a repris vie.15 On lui donna même d’animer l’image de la Bête pour la faire parler, et de faire en sorte que fussent mis à mort tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la Bête.16 Par ses manoeuvres, tous, petits et grands, riches ou pauvres, libres et esclaves, se feront marquer sur la main droite ou sur le front,17 et nul ne pourra rien acheter ni vendre s’il n’est marqué au nom de la Bête ou au chiffre de son nom.18 C’est ici qu’il faut de la finesse ! Que l’homme doué d’esprit calcule le chiffre de la Bête, c’est un chiffre d’homme : son chiffre, c’est 666.
Advertisements

Actes 28,16-31

Posted in écouter (voix du Seigneur), charismes, confiance en Dieu (dans l'Église), conversion (faire retour, repentir), espérance, Esprit-Saint, miracle (guérison, signe), païens (gentils), parole de Dieu (vivante), peuple de Dieu (Israël), piété (impiété, incrédulité), prophétie (oracle), royaume de Dieu (des cieux), salut (rédemption), témoignage (témoin), vérité (vrai, véritable) with tags on 11 novembre 2012 by JL
Quand nous fûmes entrés dans Rome, on permit à Paul de loger en son particulier avec le soldat qui le gardait.17 Trois jours après, il convoqua les notables juifs. Lorsqu’ils furent réunis, il leur dit : « Frères, alors que je n’avais rien fait contre notre peuple ni contre les coutumes des pères, j’ai été arrêté à Jérusalem et livré aux mains des Romains.18 Enquête faite, ceux-ci voulaient me relâcher, parce qu’il n’y avait rien en moi qui méritât la mort.19 Mais comme les Juifs s’y opposaient, j’ai été contraint d’en appeler à César, sans pourtant vouloir accuser en rien ma nation.20 Voilà pourquoi j’ai demandé à vous voir et à vous parler ; car c’est à cause de l’espérance d’Israël que je porte les chaînes que voici. »21 Ils lui répondirent : « Pour notre compte, nous n’avons reçu à ton sujet aucune lettre de Judée, et aucun des frères arrivés ici ne nous a rien communiqué ni appris de fâcheux sur ton compte.22 Mais nous voudrions entendre de ta bouche ce que tu penses ; car pour ce qui est de ce parti-là, nous savons qu’il rencontre partout la contradiction. »23 Ils prirent donc jour avec lui et vinrent en plus grand nombre le trouver en son logis. Dans l’exposé qu’il leur fit, il rendait témoignage du Royaume de Dieu et cherchait à les persuader au sujet de Jésus, en partant de la Loi de Moïse et des Prophètes. Cela dura depuis le matin jusqu’au soir.24 Les uns se laissaient persuader par ses paroles, les autres restaient incrédules.25 Ils se séparaient sans être d’accord entre eux, quand Paul dit ce simple mot : « Elles sont bien vraies les paroles que l’Esprit Saint a dites à vos pères par la bouche du prophète Isaïe :26 Va trouver ce peuple et dis-lui : vous aurez beau écouter, vous ne comprendrez pas ; vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas.27 C’est que l’esprit de ce peuple s’est épaissi : ils se sont bouché les oreilles, ils ont fermé les yeux, de peur que leurs yeux ne voient, que leurs oreilles n’entendent, que leur esprit ne comprenne, qu’ils ne se convertissent. Et je les aurais guéris !28 « Sachez-le donc : c’est aux païens qu’a été envoyé ce salut de Dieu. Eux du moins, ils écouteront. »30 Paul demeura deux années entières dans le logis qu’il avait loué. Il recevait tous ceux qui venaient le trouver,31 proclamant le Royaume de Dieu et enseignant ce qui concerne le Seigneur Jésus Christ avec pleine assurance et sans obstacle.

Actes 20,14-38

Posted in adversité (tribulations, épreuve), allégories et analogies, amour du prochain, apostasie, attachement, bon pasteur, confiance en Dieu (dans l'Église), conversion (faire retour, repentir), convoitise (passions), Eglise (assemblé, communauté), Esprit-Saint, eternité (vie éternelle), evangéliser (bonne nouvelle), faux prophète, foi (adhérence, profession), grâce (rendre grâce), héritage (de Dieu, le nôtre), humilité, magistère (ministère, Tradition), parole de Dieu (vivante), pentecôte, persécution, puissance divine, pur et impur (souillure), rétribution (couronne de gloire), royaume de Dieu (des cieux), sainteté (saints), sang, témoignage (témoin), vigilance (veiller), volonté divine with tags on 10 novembre 2012 by JL
Lorsqu’il nous eut rejoints à Assos, nous le prîmes à bord et gagnâmes Mitylène.15 De là, nous repartîmes le lendemain et parvînmes devant Chio. Le jour suivant, nous touchions à Samos, et, après nous être arrêtés à Trogyllion, nous arrivions le jour d’après à Milet.16 Paul avait en effet décidé de passer au large d’Ephèse, pour ne pas avoir à s’attarder en Asie. Il se hâtait afin d’être, si possible, le jour de la Pentecôte à Jérusalem.17 De Milet, il envoya chercher à Ephèse les anciens de cette Eglise.18 Quand ils furent arrivés auprès de lui, il leur dit : « Vous savez vous-mêmes de quelle façon, depuis le premier jour où j’ai mis le pied en Asie, je n’ai cessé de me comporter avec vous,19 servant le Seigneur en toute humilité, dans les larmes et au milieu des épreuves que m’ont occasionnées les machinations des Juifs.20 Vous savez comment, en rien de ce qui vous était avantageux, je ne me suis dérobé quand il fallait vous prêcher et vous instruire, en public et en privé,21 adjurant Juifs et Grecs de se repentir envers Dieu et de croire en Jésus, notre Seigneur.22 « Et maintenant voici qu’enchaîné par l’Esprit je me rends à Jérusalem, sans savoir ce qui m’y adviendra,23 sinon que, de ville en ville, l’Esprit Saint m’avertit que chaînes et tribulations m’attendent.24 Mais je n’attache aucun prix à ma propre vie, pourvu que je mène à bonne fin ma course et le ministère que j’ai reçu du Seigneur Jésus : rendre témoignage à l’Evangile de la grâce de Dieu.25 « Et maintenant voici que, je le sais, vous ne reverrez plus mon visage, vous tous au milieu de qui j’ai passé en proclamant le Royaume.26 C’est pourquoi je l’atteste aujourd’hui devant vous : je suis pur du sang de tous.27 Car je ne me suis pas dérobé quand il fallait vous annoncer toute la volonté de Dieu.28 « Soyez attentifs à vous-mêmes, et à tout le troupeau dont l’Esprit Saint vous a établis gardiens pour paître l’Eglise de Dieu, qu’il s’est acquise par le sang de son propre fils.29 « Je sais, moi, qu’après mon départ il s’introduira parmi vous des loups redoutables qui ne ménageront pas le troupeau,30 et que du milieu même de vous se lèveront des hommes tenant des discours pervers dans le but d’entraîner les disciples à leur suite.31 C’est pourquoi soyez vigilants, vous souvenant que, trois années durant, nuit et jour, je n’ai cessé de reprendre avec larmes chacun d’entre vous.32 « Et à présent je vous confie à Dieu et à la parole de sa grâce, qui a le pouvoir de bâtir l’édifice et de procurer l’héritage parmi tous les sanctifiés.33 « Argent, or, vêtements, je n’en ai convoité de personne :34 vous savez vous-mêmes qu’à mes besoins et à ceux de mes compagnons ont pourvu les mains que voilà.35 De toutes manières je vous l’ai montré : c’est en peinant ainsi qu’il faut venir en aide aux faibles et se souvenir des paroles du Seigneur Jésus, qui a dit lui-même : Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. »36 A ces mots, se mettant à genoux, avec eux tous il pria.37 Tous alors éclatèrent en sanglots, et, se jetant au cou de Paul, ils l’embrassaient,38 affligés surtout de la parole qu’il avait dite : qu’ils ne devaient plus revoir son visage. Puis ils l’accompagnèrent jusqu’au bateau.

Actes 15,36-41

Posted in confiance en Dieu (dans l'Église), Eglise (assemblé, communauté), grâce (rendre grâce), magistère (ministère, Tradition), parole de Dieu (vivante), prière d'intercession with tags on 10 novembre 2012 by JL
Quelque temps après, Paul dit à Barnabé : « Retournons donc visiter les frères dans toutes les villes où nous avons annoncé la parole du Seigneur, pour voir où ils en sont. »37 Mais Barnabé voulait emmener aussi Jean, surnommé Marc ;38 Paul, lui, n’était pas d’avis d’emmener celui qui les avait abandonnés en Pamphylie et n’avait pas été à l’oeuvre avec eux.39 On s’échauffa, et l’on finit par se séparer. Barnabé prit Marc avec lui et s’embarqua pour Chypre.40 De son côté, Paul fit choix de Silas et partit, après avoir été confié par les frères à la grâce de Dieu.41 Il traversa la Syrie et la Cilicie, où il affermit les Eglises.

Actes 14,20-28

Posted in adversité (tribulations, épreuve), attributs divins, confiance en Dieu (dans l'Église), courage (force), disciple, Eglise (assemblé, communauté), evangéliser (bonne nouvelle), foi (adhérence, profession), grâce (rendre grâce), jeûne, magistère (ministère, Tradition), mission (envoyé), païens (gentils), parole de Dieu (vivante), persévérance (constance), prière d'intercession, royaume de Dieu (des cieux) with tags on 9 novembre 2012 by JL
Et le lendemain, avec Barnabé, il partit pour Derbé.21 Après avoir évangélisé cette ville et y avoir fait bon nombre de disciples, ils retournèrent à Lystres, Iconium et Antioche.22 Ils affermissaient le coeur des disciples, les encourageant à persévérer dans la foi, « car, disaient-ils, il nous faut passer par bien des tribulations pour entrer dans le Royaume de Dieu. »23 Ils leur désignèrent des anciens dans chaque Eglise, et, après avoir fait des prières accompagnées de jeûne, ils les confièrent au Seigneur en qui ils avaient mis leur foi.24 Traversant alors la Pisidie, ils gagnèrent la Pamphylie.25 Puis, après avoir annoncé la parole à Pergé, ils descendirent à Attalie ;26 de là ils firent voile vers Antioche, d’où ils étaient partis, recommandés à la grâce de Dieu pour l’oeuvre qu’ils venaient d’accomplir.27 A leur arrivée, ils réunirent l’Eglise et se mirent à rapporter tout ce que Dieu avait fait avec eux, et comment il avait ouvert aux païens la porte de la foi.28 Ils demeurèrent ensuite assez longtemps avec les disciples.

Actes 14,1-7

Posted in attestation (testament), confiance en Dieu (dans l'Église), conversion (faire retour, repentir), evangéliser (bonne nouvelle), foi (adhérence, profession), grâce (rendre grâce), miracle (guérison, signe), mission (envoyé), païens (gentils), persécution, piété (impiété, incrédulité) with tags on 9 novembre 2012 by JL
A Iconium, ils entrèrent de même dans la synagogue des Juifs et parlèrent de telle façon qu’une grande foule de Juifs et de Grecs embrassèrent la foi.2 Mais les Juifs restés incrédules excitèrent les païens et les indisposèrent contre les frères.3 Paul et Barnabé prolongèrent donc leur séjour assez longtemps, pleins d’assurance dans le Seigneur, qui rendait témoignage à la prédication de sa grâce en opérant signes et prodiges par leurs mains.4 La population de la ville se partagea. Les uns étaient pour les Juifs, les autres pour les apôtres.5 Chez les païens et les Juifs, leurs chefs en tête, on se préparait à les maltraiter et à les lapider.6 Mais s’en étant rendu compte, ils allèrent chercher refuge dans les villes de la Lycaonie, Lystres, Derbé et leurs environs,7 où ils se mirent à annoncer la Bonne Nouvelle.

Actes 4,23-37

Posted in attributs divins, ciel (cieux), confiance en Dieu (dans l'Église), Eglise (assemblé, communauté), Esprit-Saint, evangéliser (bonne nouvelle), magistère (ministère, Tradition), messie (Christ, envoyé de Dieu), miracle (guérison, signe), monde, onction (oindre), païens (gentils), parole de Dieu (vivante), persécution, prédestination (prescience), prêtre (ordre de Levi), prière de demande, prière de louange (cantique), puissance divine, résurrection, sagesse, témoignage (témoin), transcendance de Dieu (commencement du monde, genèse), unité divine (union, communion), vanité (futilité), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 4 novembre 2012 by JL
Une fois relâchés, ils se rendirent auprès des leurs et rapportèrent tout ce que les grands prêtres et les anciens leur avaient dit.24 A ce récit, d’un seul élan, ils élevèrent la voix vers Dieu et dirent : « Maître, c’est toi qui as fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s’y trouve ;25 c’est toi qui as dit par l’Esprit Saint et par la bouche de notre père David, ton serviteur : Pourquoi cette arrogance chez les nations, ces vains projets chez les peuples ?26 Les rois de la terre se sont mis en campagne et les magistrats se sont rassemblés de concert contre le Seigneur et contre son Oint.27 Oui vraiment, ils se sont rassemblés dans cette ville contre ton saint serviteur Jésus, que tu as oint, Hérode et Ponce Pilate avec les nations païennes et les peuples d’Israël,28 pour accomplir tout ce que, dans ta puissance et ta sagesse, tu avais déterminé par avance.29 A présent donc, Seigneur, considère leurs menaces et, afin de permettre à tes serviteurs d’annoncer ta parole en toute assurance,30 étends la main pour opérer des guérisons, signes et prodiges par le nom de ton saint serviteur Jésus. »31 Tandis qu’ils priaient, l’endroit où ils se trouvaient réunis trembla ; tous furent alors remplis du Saint Esprit et se mirent à annoncer la parole de Dieu avec assurance.32 La multitude des croyants n’avait qu’un coeur et qu’une âme. Nul ne disait sien ce qui lui appartenait, mais entre eux tout était commun.33 Avec beaucoup de puissance, les apôtres rendaient témoignage à la résurrection du Seigneur Jésus, et ils jouissaient tous d’une grande faveur.34 Aussi parmi eux nul n’était dans le besoin ; car tous ceux qui possédaient des terres ou des maisons les vendaient, apportaient le prix de la vente35 et le déposaient aux pieds des apôtres. On distribuait alors à chacun suivant ses besoins.36 Joseph, surnommé par les apôtres Barnabé (ce qui veut dire fils d’encouragement), lévite originaire de Chypre,37 possédait un champ ; il le vendit, apporta l’argent et le déposa aux pieds des apôtres.