Archive for the cheminement spirituel Category

Actes 7,1-60

Posted in adversité (tribulations, épreuve), alliance (ancienne et nouvelle), ange, attestation (testament), cheminement spirituel, ciel (cieux), déportation, désert, diable (démon, Satan, Lucifer), droite de Dieu, esclavage (du péché), Esprit-Saint, fécondité (prospérité, postérité), fils de l'homme, gloire de Dieu (glorifier), grâce (rendre grâce), idolâtrie, justice (justification, juste), libération (délivrance), magistère (ministère, Tradition), maison du Seigneur (demeure), martyr, messie (Christ, envoyé de Dieu), miracle (guérison, signe), opprimé (oppression), pardon (miséricorde, rémission), parole de Dieu (vivante), passage de la mort, péché, persécution, peuple de Dieu (Israël), promesse divine (serment), prophète, prophétie (oracle), pureté du coeur (purification), salut (rédemption), temple de Dieu (sanctuaire, tente), terre promise (repos du Seigneur) with tags on 6 novembre 2012 by JL

Le grand prêtre demanda : « En est-il bien ainsi ? « 2 Il répondit : « Frères et pères, écoutez. Le Dieu de la gloire apparut à notre père Abraham, encore en Mésopotamie avant de s’établir à Harân,3 et lui dit : Quitte ton pays et ta parenté, et va dans le pays que je te montrerai.4 Il quitta alors le pays des Chaldéens pour s’établir à Harân. C’est de là, après la mort de son père, que Dieu le fit passer dans ce pays où vous habitez maintenant.5 Il ne lui donna aucune propriété dans ce pays, pas même de quoi poser le pied, mais il promit de lui en donner la possession, ainsi qu’à sa postérité après lui quoiqu’il n’eût pas d’enfant.6 Et Dieu lui déclara que sa postérité séjournerait en terre étrangère, qu’on la réduirait en servitude et qu’on la maltraiterait durant 400 ans. —7 Mais la nation dont ils auront été les esclaves, je la jugerai, moi, dit Dieu. Après quoi, ils s’en iront et me rendront leur culte en ce lieu même.8 Il lui donna ensuite l’alliance de la circoncision ; c’est ainsi qu’étant devenu père d’Isaac, Abraham le circoncit le huitième jour. Et Isaac fit de même pour Jacob, et Jacob pour les douze patriarches.9 « Les patriarches, jaloux de Joseph, le vendirent pour être emmené en Egypte. Mais Dieu était avec lui :10 il le tira de toutes ses tribulations et lui donna grâce et sagesse devant Pharaon, roi d’Egypte, qui l’établit gouverneur de l’Egypte et de toute sa maison.11 Survinrent alors dans toute l’Egypte et en Canaan famine et grande détresse ; nos pères ne trouvaient rien à manger.12 Apprenant qu’il y avait des vivres en Egypte, Jacob y envoya nos pères une première fois ;13 la deuxième fois, Joseph se fit reconnaître de ses frères, et son origine fut révélée à Pharaon.14 Joseph envoya chercher alors son père Jacob et toute sa parenté, qui comptait 75 personnes.15 Jacob descendit donc en Egypte, et il y mourut, ainsi que nos pères.16 Leurs corps furent transportés à Sichem et déposés dans le tombeau qu’Abraham avait acheté à prix d’argent aux fils d’Emmor, père de Sichem.17 « Comme approchait le temps où devait s’accomplir la promesse que Dieu avait faite solennellement à Abraham, le peuple s’accrut et se multiplia en Egypte,18 jusqu’à l’avènement d’un nouveau roi qui ne se souvint pas de Joseph.19 Usant d’astuce envers notre race, ce roi maltraita nos pères, jusqu’à leur faire exposer leurs nouveau-nés pour qu’ils ne puissent pas vivre.20 C’est à ce moment que naquit Moïse, qui était beau devant Dieu. Il fut nourri trois mois dans la maison de son père ;21 puis, comme il avait été exposé, la fille de Pharaon le recueillit et l’éleva comme son propre fils.22 Ainsi Moïse fut-il instruit dans toute la sagesse des Egyptiens, et il était puissant en paroles et en oeuvres.23 « Comme il atteignait la quarantaine, la pensée lui vint de visiter ses frères, les Israélites.24 Voyant maltraiter l’un d’eux, il prit sa défense et vengea l’opprimé en tuant l’Egyptien.25 Ses frères, supposait-il, comprendraient que c’était Dieu qui, par sa main, leur apportait le salut ; mais ils ne le comprirent pas.26 Le lendemain, il en aperçut qui se battaient, et il voulut les remettre d’accord. Mes amis, leur dit-il, vous êtes frères : pourquoi vous maltraiter l’un l’autre ?27 Alors celui qui maltraitait son compagnon le repoussa en disant : Qui t’a établi chef et juge sur nous ?28 Voudrais-tu me tuer comme hier tu as tué l’Egyptien ?29 A ces mots, Moïse s’enfuit et alla se réfugier au pays de Madian, où il eut deux fils.30 « Au bout de 40 ans, un ange lui apparut au désert du mont Sinaï, dans la flamme d’un buisson en feu.31 Moïse était étonné à la vue de cette apparition. Comme il s’avançait pour mieux voir, la voix du Seigneur se fit entendre :32 Je suis le Dieu de tes pères, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. Tout tremblant, Moïse n’osait regarder.33 Alors le Seigneur lui dit : Ote les sandales de tes pieds, car l’endroit où tu te tiens est une terre sainte.34 Oui, j’ai vu l’affliction de mon peuple en Egypte, j’ai entendu son gémissement et je suis descendu pour le délivrer. Viens donc, que je t’envoie en Egypte.35 « Ce Moïse qu’ils avaient renié en disant : Qui t’a établi chef et juge ? Voici que Dieu le leur envoyait comme chef et rédempteur, par l’entremise de l’ange qui lui était apparu dans le buisson.36 C’est lui qui les fit sortir, en opérant prodiges et signes au pays d’Egypte, à la mer Rouge et au désert pendant 40 ans.37 C’est lui, Moïse, qui dit aux Israélites : Dieu vous suscitera d’entre vos frères un prophète comme moi.38 C’est lui qui, lors de l’assemblée au désert, était avec l’ange qui lui parlait sur le mont Sinaï, tout en restant avec nos pères, lui qui reçut les paroles de vie pour nous les donner.39 Voilà celui à qui nos pères refusèrent d’obéir. Bien plus, ils le repoussèrent et, retournant de coeur en Egypte,40 ils dirent à Aaron : Fais-nous des dieux qui marchent devant nous ; car ce Moïse qui nous a fait sortir du pays d’Egypte, nous ne savons ce qui lui est arrivé41 Il Fabriquèrent un veau en ces jours-là et offrirent un sacrifice à l’idole, et ils célébraient joyeusement l’oeuvre de leurs mains.42 Alors Dieu se détourna d’eux et les livra au culte de l’armée du ciel, ainsi qu’il est écrit au livre des Prophètes : M’avez-vous donc offert victimes et sacrifices, pendant 40 ans au désert, maison d’Israël ?43 Mais vous avez porté la tente de Moloch et l’étoile du dieu Rephân, les figures que vous aviez faites pour les adorer ; aussi vous déporterai-je par-delà Babylone.44 « Nos pères au désert avaient la Tente du Témoignage, ainsi qu’en avait disposé Celui qui parlait à Moïse, lui enjoignant de la faire suivant le modèle qu’il avait vu.45 Après l’avoir reçue, nos pères l’introduisirent, sous la conduite de Josué, dans le pays conquis sur les nations que Dieu chassa devant eux ; ainsi en fut-il jusqu’aux jours de David.46 Celui-ci trouva grâce devant Dieu et sollicita la faveur de trouver une résidence pour la maison de Jacob.47 Ce fut Salomon toutefois qui lui bâtit une maison.48 Mais le Très-Haut n’habite pas dans des demeures faites de main d’homme ; ainsi le dit le prophète :49 Le ciel est mon trône et la terre l’escabeau de mes pieds : quelle maison me bâtirez-vous, dit le Seigneur, et quel sera le lieu de mon repos ?50 N’est-ce pas ma main qui a fait tout cela ?51 « Nuques raides, oreilles et coeurs incirconcis, toujours vous résistez à l’Esprit Saint ! Tels furent vos pères, tels vous êtes !52 Lequel des prophètes vos pères n’ont-ils point persécuté ? Ils ont tué ceux qui prédisaient la venue du Juste, celui-là même que maintenant vous venez de trahir et d’assassiner,53 vous qui avez reçu la Loi par le ministère des anges et ne l’avez pas observée. »54 A ces mots, leurs coeurs frémissaient de rage, et ils grinçaient des dents contre Etienne.55 Tout rempli de l’Esprit Saint, il fixa son regard vers le ciel ; il vit alors la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu.56 « Ah ! dit-il, je vois les cieux ouverts et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu. »57 Jetant alors de grands cris, ils se bouchèrent les oreilles et, comme un seul homme, se précipitèrent sur lui,58 le poussèrent hors de la ville et se mirent à le lapider. Les témoins avaient déposé leurs vêtements aux pieds d’un jeune homme appelé Saul.59 Et tandis qu’on le lapidait, Etienne faisait cette invocation : « Seigneur Jésus, reçois mon esprit. »60 Puis il fléchit les genoux et dit, dans un grand cri : « Seigneur, ne leur impute pas ce péché. » Et en disant cela, il s’endormit.

 

3 Jean 1,11

Posted in cheminement spirituel, mal (méchanceté, iniquité), unité divine (union, communion) with tags on 28 octobre 2012 by JL
Très cher, imite non le mal mais le bien. Qui fait le bien est de Dieu. Qui fait le mal n’a pas vu Dieu.

Jacques 4,5-10

Posted in attributs divins, âme (demeure de Dieu), cheminement spirituel, diable (démon, Satan, Lucifer), grâce (rendre grâce), humilité, orgueil (se glorifier), parole de Dieu (vivante), pénitence (deuil, mettre le sac), prophétie (oracle), pureté du coeur (purification), sanctification (sanctifié), tristesse with tags on 20 octobre 2012 by JL
Penseriez-vous que l’Ecriture dise en vain : Il désire avec jalousie, l’esprit qu’il a mis en nous ?6 Il donne d’ailleurs une plus grande grâce suivant la parole de l’Ecriture : Dieu résiste aux orgueilleux, mais il donne sa grâce aux humbles.7 Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable et il fuira loin de vous.8 Approchez-vous de Dieu et il s’approchera de vous. Purifiez vos mains, pécheurs ; sanctifiez vos coeurs, gens à l’âme partagée.9 Voyez votre misère, prenez le deuil, pleurez. Que votre rire se change en deuil et votre joie en tristesse.10 Humiliez-vous devant le Seigneur et il vous élèvera.

Hébreux 12,1-13

Posted in adversité (tribulations, épreuve), attributs divins, âme (demeure de Dieu), cheminement spirituel, courage (force), crucifixion, droite de Dieu, droiture, enfant de Dieu (adoption divine), foi (adhérence, profession), justice (justification, juste), kénose (abaissement, cœur brisé), mettre à l'épreuve (tenter), miracle (guérison, signe), paix (soulagement), Père - Fils, péché, persévérance (constance), porter du fruit, royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, sainteté (saints), sang, souffrance (douleur), suivre Jésus, tristesse with tags on 16 octobre 2012 by JL
Voilà donc pourquoi nous aussi, enveloppés que nous sommes d’une si grande nuée de témoins, nous devons rejeter tout fardeau et le péché qui nous assiège et courir avec constance l’épreuve qui nous est proposée,2 fixant nos yeux sur le chef de notre foi, qui la mène à la perfection, Jésus, qui au lieu de la joie qui lui était proposée, endura une croix, dont il méprisa l’infamie, et qui est assis désormais à la droite du trône de Dieu.3 Songez à celui qui a enduré de la part des pécheurs une telle contradiction, afin de ne pas défaillir par lassitude de vos âmes.4 Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang dans la lutte contre le péché.5 Avez-vous oublié l’exhortation qui s’adresse à vous comme à des fils : Mon fils, ne méprise pas la correction du Seigneur, et ne te décourage pas quand il te reprend.6 Car celui qu’aime le Seigneur, il le corrige, et il châtie tout fils qu’il agrée.7 C’est pour votre correction que vous souffrez. C’est en fils que Dieu vous traite. Et quel est le fils que ne corrige son père ?8 Si vous êtes exempts de cette correction, dont tous ont leur part, c’est que vous êtes des bâtards et non des fils.9 D’ailleurs, nous avons eu pour nous corriger nos pères selon la chair, et nous les respections. Ne serons-nous pas soumis bien davantage au Père des esprits pour avoir la vie ?10 Ceux-là, en effet, nous corrigeaient pendant peu de temps et au juger ; mais lui, c’est pour notre bien, afin de nous faire participer à sa sainteté.11 Certes, toute correction ne paraît pas sur le moment être un sujet de joie, mais de tristesse. Plus tard cependant, elle rapporte à ceux qu’elle a exercés un fruit de paix et de justice.12 C’est pourquoi redressez vos mains inertes et vos genoux fléchissants,13 et rendez droits pour vos pas les sentiers tortueux, afin que le boiteux ne dévie point, mais plutôt qu’il guérisse.

Hébreux 5,12-14

Posted in charismes, cheminement spirituel, discernement, Eglise (assemblé, communauté), justice (justification, juste), mal (méchanceté, iniquité), prophétie (oracle) with tags on 5 octobre 2012 by JL
En effet, alors qu’avec le temps vous devriez être devenus des maîtres, vous avez de nouveau besoin qu’on vous enseigne les premiers rudiments des oracles de Dieu, et vous en êtes venus à avoir besoin de lait, non de nourriture solide.13 Effectivement, quiconque en est encore au lait ne peut goûter la doctrine de justice, car c’est un tout petit enfant ;14 les parfaits, eux, ont la nourriture solide, ceux qui, par l’habitude, ont le sens moral exercé au discernement du bien et du mal.

Hébreux 4,1-11

Posted in écouter (voix du Seigneur), béatitude, cheminement spirituel, colère de Dieu, création (créateur), dureté du coeur (endurcissement), evangéliser (bonne nouvelle), foi (adhérence, profession), monde, obéissance (désobéissance), paix (soulagement), parole de Dieu (vivante), peuple de Dieu (Israël), promesse divine (serment), pureté du coeur (purification), terre promise (repos du Seigneur), tomber (succomber, reniement), transcendance de Dieu (commencement du monde, genèse), unité divine (union, communion) with tags on 5 octobre 2012 by JL
Craignons donc que l’un de vous n’estime arriver trop tard, alors qu’en fait la promesse d’entrer dans son repos reste en vigueur.2 Car nous aussi nous avons reçu une bonne nouvelle absolument comme ceux-là. Mais la parole qu’ils avaient entendue ne leur servit de rien, parce qu’ils ne restèrent pas en communion par la foi avec ceux qui écoutèrent.3 Nous entrons en effet, nous les croyants, dans un repos, selon qu’il a dit : Aussi ai-je juré dans ma colère : Non, ils n’entreront pas dans mon repos. Les oeuvres de Dieu certes étaient achevées dès la fondation du monde,4 puisqu’il a dit quelque part au sujet du septième jour : Et Dieu se reposa le septième jour de toutes ses oeuvres.5 Et de nouveau en cet endroit : Ils n’entreront pas dans mon repos.6 Ainsi donc, puisqu’il est acquis que certains doivent y entrer, et que ceux qui avaient reçu d’abord la bonne nouvelle n’y entrèrent pas à cause de leur désobéissance,7 de nouveau Dieu fixe un jour, un aujourd’hui, disant en David, après si longtemps, comme il a été dit ci-dessus : Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos coeurs…8 Si Josué avait introduit les Israélites dans ce repos, Dieu n’aurait pas dans la suite parlé d’un autre jour.9 C’est donc qu’un repos, celui du septième jour, est réservé au peuple de Dieu.10 Car celui qui est entré dans son repos lui aussi se repose de ses oeuvres, comme Dieu des siennes.11 Efforçons-nous dont d’entrer dans ce repos, afin que nul ne succombe, en imitant cet exemple de désobéissance.

2 Thimothée 2,22-26

Posted in adversité (tribulations, épreuve), ascèse, charité (générosité), cheminement spirituel, conversion (faire retour, repentir), convoitise (passions), diable (démon, Satan, Lucifer), douceur (tendresse), Eglise (assemblé, communauté), foi (adhérence, profession), justice (justification, juste), paix (soulagement), patience, pureté du coeur (purification), tentation (filet), unité divine (union, communion), vanité (futilité), vérité (vrai, véritable) with tags on 29 septembre 2012 by JL
Fuis les passions de la jeunesse. Recherche la justice, la foi, la charité, la paix, en union avec ceux qui d’un coeur pur invoquent le Seigneur.23 Mais les folles et stupides recherches, évite-les : tu sais qu’elles engendrent des querelles.24 Or, le serviteur du Seigneur ne doit pas être querelleur, mais accueillant à tous, capable d’instruire, patient dans l’épreuve ;25 c’est avec douceur qu’il doit reprendre les opposants, en songeant que Dieu, peut-être, leur donnera de se convertir, de connaître la vérité26 et de revenir à la raison, une fois dégagés des filets du diable, qui les retient captifs, asservis à sa volonté.

2 Corinthiens 2,19-21

Posted in allégories et analogies, attributs divins, cheminement spirituel, elu (élection divine), fondement (pierre d'angle), maison du Seigneur (demeure), mal (méchanceté, iniquité), parole de Dieu (vivante), sainteté (saints), sanctification (sanctifié), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 29 septembre 2012 by JL
Cependant les solides fondations posées par Dieu tiennent bon, marquées du sceau de ces paroles : Le Seigneur connaît les siens, et : Qu’il évite l’iniquité, celui qui prononce le nom du Seigneur.20 Dans une grande maison, il n’y a pas seulement des vases d’or et d’argent ; il en est aussi de bois et d’argile. Les uns sont réservés aux usages nobles, les autres aux usages vulgaires.21 Si donc quelqu’un se préserve des fautes dont je parle, il sera un vase noble, sanctifié, utile au Maître, propre à toute oeuvre bonne.

1 Thimothée 4,12-16

Posted in écouter (voix du Seigneur), charismes, charité (générosité), cheminement spirituel, don de Dieu, foi (adhérence, profession), magistère (ministère, Tradition), persévérance (constance), prophétie (oracle), pureté du coeur (purification), sainteté (saints), salut (rédemption), témoignage (témoin), vigilance (veiller) with tags on 27 septembre 2012 by JL
Que personne ne méprise ton jeune âge. Au contraire, montre-toi un modèle pour les croyants, par la parole, la conduite, la charité, la foi, la pureté.13 En attendant que je vienne, consacre-toi à la lecture, à l’exhortation, à l’enseignement.14 Ne néglige pas le don spirituel qui est en toi, qui t’a été conféré par une intervention prophétique accompagnée de l’imposition des mains du collège des presbytres.15 Prends cela à coeur. Sois-y tout entier, afin que tes progrès soient manifestes à tous.16 Veille sur ta personne et sur ton enseignement ; persévère en ces dispositions. Agissant ainsi, tu te sauveras, toi et ceux qui t’écoutent.

1 Thessaloniciens 4,1-8

Posted in adultère (fornication), ascèse, attributs divins, bonté divine (Amour), charismes, cheminement spirituel, colère de Dieu, connaissance (intelligence de la foi), convoitise (passions), don de Dieu, Esprit-Saint, païens (gentils), pureté du coeur (purification), reniement (rejet, mépris), sainteté (saints), sanctification (sanctifié), vengeance, vertus, volonté divine with tags on 20 septembre 2012 by JL
Enfin, frères, nous vous le demandons et vous y engageons dans le Seigneur Jésus : vous avez reçu notre enseignement sur la manière de vivre qui plaît à Dieu, et déjà c’est ainsi que vous vivez ; faites-y des progrès encore.2 Vous savez bien quelles prescriptions nous vous avons données de par le Seigneur Jésus.3 Et voici quelle est la volonté de Dieu : c’est votre sanctification ; c’est que vous vous absteniez d’impudicité,4 que chacun de vous sache user du corps qui lui appartient avec sainteté et respect,5 sans se laisser emporter par la passion comme font les païens qui ne connaissent pas Dieu ;6 que personne en cette matière ne supplante ou ne dupe son frère. Le Seigneur tire vengeance de tout cela, nous vous l’avons déjà dit et attesté.7 Car Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté mais à la sanctification.8 Dès lors, qui rejette cela, ce n’est pas un homme qu’il rejette, c’est Dieu, lui qui vous a fait le don de son Esprit Saint.

Philippiens 3,10-21

Posted in cheminement spirituel, ciel (cieux), connaissance (intelligence de la foi), enfer (damnation, perdition), humanité du Christ, messie (Christ, envoyé de Dieu), mort (source de vie), puissance divine, résurrection, rétribution (couronne de gloire), sainteté (saints), salut (rédemption), sauveur, shéol (hades), souffrance (douleur), suivre Jésus, transfiguration, unité divine (union, communion) with tags on 17 septembre 2012 by JL
le connaître, lui, avec la puissance de sa résurrection et la communion à ses souffrances, lui devenir conforme dans sa mort,11 afin de parvenir si possible à ressusciter d’entre les morts.12 Non que je sois déjà au but, ni déjà devenu parfait ; mais je poursuis ma course pour tâcher de saisir, ayant été saisi moi-même par le Christ Jésus.13 Non, frères, je ne me flatte point d’avoir déjà saisi ; je dis seulement ceci : oubliant le chemin parcouru, je vais droit de l’avant, tendu de tout mon être,14 et je cours vers le but, en vue du prix que Dieu nous appelle à recevoir là-haut, dans le Christ Jésus.15 Nous tous qui sommes des « parfaits », c’est ainsi qu’il nous faut penser ; et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu vous éclairera.16 En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons toujours dans la même ligne.17 Devenez à l’envi mes imitateurs, frères, et fixez vos regards sur ceux qui se conduisent comme vous en avez en nous un exemple.18 Car il en est beaucoup, je vous l’ai dit souvent et je le redis aujourd’hui avec larmes, qui se conduisent en ennemis de la croix du Christ :19 leur fin sera la perdition ; ils ont pour dieu leur ventre et mettent leur gloire dans leur honte ; ils n’apprécient que les choses de la terre.20 Pour nous, notre cité se trouve dans les cieux, d’où nous attendons ardemment, comme sauveur, le Seigneur Jésus Christ,21 qui transfigurera notre corps de misère pour le conformer à son corps de gloire, avec cette force qu’il a de pouvoir même se soumettre toutes choses.

1 Corinthiens 15,11-58

Posted in adversité (tribulations, épreuve), allégories et analogies, attestation (testament), attributs divins, âme (demeure de Dieu), baptême, cheminement spirituel, ciel (cieux), communion), confiance en Dieu (dans l'Église), courage (force), création (créateur), espérance, evangéliser (bonne nouvelle), foi (adhérence, profession), grâce (rendre grâce), homme nouveau, image de Dieu (ressemblance), Immuabilité divine (incorruptibilité), inhabitation divine, messie (Christ, mystère (plan de Dieu, Voie, révélation), parole de Dieu (vivante), parousie (jour du Seigneur), passage de la mort, Père - Fils, péché, péché originel, prière d'intercession, profession), prophétie (oracle), résurrection, rétribution (couronne de gloire), révélation), royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, semer (cultiver), shéol (hades), unité divine (union, vertus, vision béatifique, Voie with tags on 27 août 2012 by JL
Bref, eux ou moi, voilà ce que nous prêchons. Et voilà ce que vous avez cru.12 Or, si l’on prêche que le Christ est ressuscité des morts, comment certains parmi vous peuvent-ils dire qu’il n’y a pas de résurrection des morts ?13 S’il n’y a pas de résurrection des morts, le Christ non plus n’est pas ressuscité.14 Mais si le Christ n’est pas ressuscité, vide alors est notre message, vide aussi votre foi.15 Il se trouve même que nous sommes des faux témoins de Dieu, puisque nous avons attesté contre Dieu qu’il a ressuscité le Christ, alors qu’il ne l’a pas ressuscité, s’il est vrai que les morts ne ressuscitent pas.16 Car si les morts ne ressuscitent pas, le Christ non plus n’est pas ressuscité.17 Et si le Christ n’est pas ressuscité, vaine est votre foi ; vous êtes encore dans vos péchés.18 Alors aussi ceux qui se sont endormis dans le Christ ont péri.19 Si c’est pour cette vie seulement que nous avons mis notre espoir dans le Christ, nous sommes les plus à plaindre de tous les hommes.20 Mais non ; le Christ est ressuscité d’entre les morts, prémices de ceux qui se sont endormis.21 Car, la mort étant venue par un homme, c’est par un homme aussi que vient la résurrection des morts.22 De même en effet que tous meurent en Adam, ainsi tous revivront dans le Christ.23 Mais chacun à son rang : comme prémices, le Christ, ensuite ceux qui seront au Christ, lors de son Avènement.24 Puis ce sera la fin, lorsqu’il remettra la royauté à Dieu le Père, après avoir détruit toute Principauté, Domination et Puissance.25 Car il faut qu’il règne jusqu’à ce qu’il ait placé tous ses ennemis sous ses pieds.26 Le dernier ennemi détruit, c’est la Mort ;27 car il a tout mis sous ses pieds. Mais lorsqu’il dira : « Tous est soumis désormais », c’est évidemment à l’exclusion de Celui qui lui a soumis toutes choses.28 Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même se soumettra à Celui qui lui a tout soumis, afin que Dieu soit tout en tous.29 S’il en était autrement, que gagneraient ceux qui se font baptiser pour les morts ? Si les morts ne ressuscitent absolument pas, pourquoi donc se fait-on baptiser pour eux ?30 Et nous-mêmes, pourquoi à toute heure nous exposer au péril ?31 Chaque jour je suis à la mort, aussi vrai, frères, que vous êtes pour moi un titre de gloire dans le Christ Jésus, notre Seigneur.32 Si c’est dans des vues humaines que j’ai livré combat contre les bêtes à Ephèse, que m’en revient-il ? Si les morts ne ressuscitent pas, mangeons et buvons, car demain nous mourrons.33 Ne vous y trompez pas : « Les mauvaises compagnies corrompent les bonnes moeurs. »34 Dégrisez-vous, comme il sied, et ne péchez pas ; car il en est parmi vous qui ignorent tout de Dieu. Je le dis à votre honte.35 Mais, dira-t-on, comment les morts ressuscitent-ils ? Avec quel corps reviennent-ils ?36 Insensé ! Ce que tu sèmes, toi, ne reprend vie s’il ne meurt.37 Et ce que tu sèmes, ce n’est pas le corps à venir, mais un simple grain, soit de blé, soit de quelque autre plante ;38 et Dieu lui donne un corps à son gré, à chaque semence un corps particulier.39 Toutes les chairs ne sont pas les mêmes, mais autre est la chair des hommes, autre la chair des bêtes, autre la chair des oiseaux, autre celle des poissons.40 Il y a aussi des corps célestes et des corps terrestres, mais autre est l’éclat des célestes, autre celui des terrestres.41 Autre l’éclat du soleil, autre l’éclat de la lune, autre l’éclat des étoiles. Une étoile même diffère en éclat d’une étoile.42 Ainsi en va-t-il de la résurrection des morts : on est semé dans la corruption, on ressuscite dans l’incorruptibilité ;43 on est semé dans l’ignominie, on ressuscite dans la gloire ; on est semé dans la faiblesse, on ressuscite dans la force ;44 on est semé corps psychique, on ressuscite corps spirituel. S’il y a un corps psychique, il y a aussi un corps spirituel.45 C’est ainsi qu’il est écrit : Le premier homme, Adam, a été fait âme vivante ; le dernier Adam, esprit vivifiant.46 Mais ce n’est pas le spirituel qui paraît d’abord ; c’est le psychique, puis le spirituel.47 Le premier homme, issu du sol, est terrestre, le second, lui, vient du ciel.48 Tel a été le terrestre, tels seront aussi les terrestres ; tel le céleste, tels seront aussi les célestes.49 Et de même que nous avons porté l’image du terrestre, nous porterons aussi l’image du céleste.50 Je l’affirme, frères : la chair et le sang ne peuvent hériter du Royaume de Dieu, ni la corruption hériter de l’incorruptibilité.51 Oui, je vais vous dire un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons transformés.52 En un instant, en un clin d’oeil, au son de la trompette finale, car elle sonnera, la trompette, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons transformés.53 Il faut, en effet, que cet être corruptible revête l’incorruptibilité, que cet être mortel revête l’immortalité.54 Quand donc cet être corruptible aura revêtu l’incorruptibilité et que cet être mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite : La mort a été engloutie dans la victoire.55 Où est-elle, ô mort, ta victoire ? Où est-il, ô mort, ton aiguillon ?56 L’aiguillon de la mort, c’est le péché, et la force du péché, c’est la Loi.57 Mais grâces soient à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ !58 Ainsi donc, mes frères bien-aimés, montrez-vous fermes, inébranlables, toujours en progrès dans l’oeuvre du Seigneur, sachant que votre labeur n’est pas vain dans le Seigneur.

1 Corinthiens 13,1-13

Posted in adversité (tribulations, épreuve), ange, charismes, charité (générosité), cheminement spirituel, connaissance (intelligence de la foi), espérance, foi (adhérence, profession), joie divine, justice (justification, juste), mal (méchanceté, iniquité), pardon (miséricorde, rémission), prophétie (oracle), vérité (vrai, véritable), vertus, vision béatifique with tags on 23 août 2012 by JL
Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas la charité, je ne suis plus qu’airain qui sonne ou cymbale qui retentit.2 Quand j’aurais le don de prophétie et que je connaîtrais tous les mystères et toute la science, quand j’aurais la plénitude de la foi, une foi à transporter des montagnes, si je n’ai pas la charité, je ne suis rien.3 Quand je distribuerais tous mes biens en aumônes, quand je livrerais mon corps aux flammes, si je n’ai pas la charité, cela ne me sert de rien.4 La charité est longanime ; la charité est serviable ; elle n’est pas envieuse ; la charité ne fanfaronne pas, ne se gonfle pas ;5 elle ne fait rien d’inconvenant, ne cherche pas son intérêt, ne s’irrite pas, ne tient pas compte du mal ;6 elle ne se réjouit pas de l’injustice, mais elle met sa joie dans la vérité.7 Elle excuse tout, croit tout, espère tout, supporte tout.8 La charité ne passe jamais. Les prophéties ? Elles disparaîtront. Les langues ? Elles se tairont. La science ? Elle disparaîtra.9 Car partielle est notre science, partielle aussi notre prophétie.10 Mais quand viendra ce qui est parfait, ce qui est partiel disparaîtra.11 Lorsque j’étais enfant, je parlais en enfant, je pensais en enfant, je raisonnais en enfant ; une fois devenu homme, j’ai fait disparaître ce qui était de l’enfant.12 Car nous voyons, à présent, dans un miroir, en énigme, mais alors ce sera face à face. A présent, je connais d’une manière partielle ; mais alors je connaîtrai comme je suis connu.13 Maintenant donc demeurent foi, espérance, charité, ces trois choses, mais la plus grande d’entre elles, c’est la charité.

1 Corinthiens 5,6-8

Posted in allégories et analogies, cheminement spirituel, homme nouveau, mal (méchanceté, iniquité), messie (Christ, envoyé de Dieu), pâque, pureté du coeur (purification), vérité (vrai, véritable), vertus with tags on 18 août 2012 by JL
Ne savez-vous pas qu’un peu de levain fait lever toute la pâte ?7 Purifiez-vous du vieux levain pour être une pâte nouvelle, puisque vous êtes des azymes. Car notre pâque, le Christ, a été immolée.8 Ainsi donc, célébrons la fête, non pas avec du vieux levain de malice et de méchanceté, mais avec des azymes de pureté et de vérité.

Romains 12,8-21

Posted in adversité (tribulations, épreuve), amour du prochain, attachement, bénédiction (malédiction), charité (générosité), cheminement spirituel, colère de Dieu, comment prier, espérance, Esprit-Saint, humilité, joie divine, justice (justification, juste), mal (méchanceté, iniquité), orgueil (se glorifier), paix (soulagement), pardon (miséricorde, rémission), persécution, persévérance (constance), prophétie (oracle), rétribution (couronne de gloire), sagesse, sainteté (saints), vertus with tags on 15 août 2012 by JL
Que celui qui donne le fasse sans calcul ; celui qui préside, avec diligence ; celui qui exerce la miséricorde, en rayonnant de joie.9 Que votre charité soit sans feinte, détestant le mal, solidement attachés au bien ;10 que l’amour fraternel vous lie d’affection entre vous, chacun regardant les autres comme plus méritants,11 d’un zèle sans nonchalance, dans la ferveur de l’esprit, au service du Seigneur,12 avec la joie de l’espérance, constants dans la tribulation, assidus à la prière,13 prenant part aux besoins des saints, avides de donner l’hospitalité.14 Bénissez ceux qui vous persécutent ; bénissez, ne maudissez pas.15 Réjouissez-vous avec qui est dans la joie, pleurez avec qui pleure.16 Pleins d’une égale complaisance pour tous, sans vous complaire dans l’orgueil, attirés plutôt par ce qui est humble, ne vous complaisez pas dans votre propre sagesse.17 Sans rendre à personne le mal pour le mal, ayant à coeur ce qui est bien devant tous les hommes,18 en paix avec tous si possible, autant qu’il dépend de vous,19 sans vous faire justice à vous-mêmes, mes bien-aimés, laissez agir la colère ; car il est écrit : C’est moi qui ferai justice, moi qui rétribuerai, dit le Seigneur.20 Bien plutôt, si ton ennemi a faim, donne-lui à manger ; s’il a soif, donne-lui à boire ; ce faisant, tu amasseras des charbons ardents sur sa tête.21 Ne te laisse pas vaincre par le mal, sois vainqueur du mal par le bien.

Romain 11,33-36

Posted in abîme, attributs divins, cheminement spirituel, gloire de Dieu (glorifier), mystère (plan de Dieu, Voie, révélation), prière de louange (cantique), richesse (danger de la richesse), sagesse, science divine et infuse with tags on 15 août 2012 by JL
O abîme de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu ! Que ses décrets sont insondables et ses voies incompréhensibles !34 Qui en effet a jamais connu la pensée du Seigneur ? Qui en fut jamais le conseiller ?35 Ou bien qui l’a prévenu de ses dons pour devoir être payé de retour ?36 Car tout est de lui et par lui et pour lui. A lui soit la gloire éternellement ! Amen.

Romains 7,4-25

Posted in attributs divins, cheminement spirituel, convoitise (passions), Esprit-Saint, grâce (rendre grâce), humilité, justice (justification, juste), libération (délivrance), loi, mal (méchanceté, iniquité), messie (Christ, envoyé de Dieu), mort (source de vie), péché, péché originel, porter du fruit, résurrection, shéol (hades), vices with tags on 1 août 2012 by JL
Ainsi, mes frères, vous de même vous avez été mis à mort à l’égard de la Loi par le corps du Christ pour appartenir à un autre, à Celui qui est ressuscité d’entre les morts, afin que nous fructifiions pour Dieu.5 De fait, quand nous étions dans la chair, les passions pécheresses qui se servent de la Loi opéraient en nos membres afin que nous fructifiions pour la mort.6 Mais à présent nous avons été dégagés de la Loi, étant morts à ce qui nous tenait prisonniers, de manière à servir dans la nouveauté de l’esprit et non plus dans la vétusté de la lettre.7 Qu’est-ce à dire ? Que la Loi est péché ? Certes non ! Seulement je n’ai connu le péché que par la Loi. Et, de fait, j’aurais ignoré la convoitise si la Loi n’avait dit : Tu ne convoiteras pas !8 Mais, saisissant l’occasion, le péché par le moyen du précepte produisit en moi toute espèce de convoitise : car sans la Loi le péché n’est qu’un mort.9 Ah ! je vivais jadis sans la Loi ; mais quand le précepte est survenu, le péché a pris vie10 tandis que moi je suis mort, et il s’est trouvé que le précepte fait pour la vie me conduisit à la mort.11 Car le péché saisit l’occasion et, utilisant le précepte, me séduisit et par son moyen me tua.12 La Loi, elle, est donc sainte, et saint le précepte, et juste et bon.13 Une chose bonne serait-elle donc devenue mort pour moi ? Certes non ! Mais c’est le péché, lui, qui, afin de paraître péché, se servit d’une chose bonne pour me procurer la mort, afin que le péché exerçât toute sa puissance de péché par le moyen du précepte.14 En effet, nous savons que la Loi est spirituelle ; mais moi je suis un être de chair, vendu au pouvoir du péché.15 Vraiment ce que je fais je ne le comprends pas : car je ne fais pas ce que je veux, mais je fais ce que je hais.16 Or si je fais ce que je ne veux pas, je reconnais, d’accord avec la Loi, qu’elle est bonne ;17 en réalité ce n’est plus moi qui accomplis l’action, mais le péché qui habite en moi.18 Car je sais que nul bien n’habite en moi, je veux dire dans ma chair ; en effet, vouloir le bien est à ma portée, mais non pas l’accomplir :19 puisque je ne fais pas le bien que je veux et commets le mal que je ne veux pas.20 Or si je fais ce que je ne veux pas, ce n’est plus moi qui accomplis l’action, mais le péché qui habite en moi.21 Je trouve donc une loi s’imposant à moi, quand je veux faire le bien ; le mal seul se présente à moi.22 Car je me complais dans la loi de Dieu du point de vue de l’homme intérieur ;23 mais j’aperçois une autre loi dans mes membres qui lutte contre la loi de ma raison et m’enchaîne à la loi du péché qui est dans mes membres.24 Malheureux homme que je suis ! Qui me délivrera de ce corps qui me voue à la mort ?25 Grâces soient à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur ! C’est donc bien moi qui par la raison sers une loi de Dieu et par la chair une loi de péché.

Luc 22,24-30

Posted in adversité (tribulations, épreuve), cheminement spirituel, don de soi (donner sa vie), humanité du Christ, Père - Fils, rétribution (couronne de gloire), royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, suivre Jésus with tags on 12 juillet 2012 by JL
Il s'éleva aussi entre eux une contestation : lequel d'entre eux pouvait être tenu pour le plus grand ?25 Il leur dit : « Les rois des nations dominent sur eux, et ceux qui exercent le pouvoir sur eux se font appeler Bienfaiteurs.26 Mais pour vous, il n'en va pas ainsi. Au contraire, que le plus grand parmi vous se comporte comme le plus jeune, et celui qui gouverne comme celui qui sert.27 Quel est en effet le plus grand, celui qui est à table ou celui qui sert ? N'est-ce pas celui qui est à table ? Et moi, je suis au milieu de vous comme celui qui sert !28 « Vous êtes, vous, ceux qui êtes demeurés constamment avec moi dans mes épreuves ;29 et moi je dispose pour vous du Royaume, comme mon Père en a disposé pour moi :30 vous mangerez et boirez à ma table en mon Royaume, et vous siégerez sur des trônes pour juger les douze tribus d'Israël.

Luc 18,18-27

Posted in adultère (fornication), attestation (testament), attributs divins, calomnie (médisance, langue), cheminement spirituel, ciel (cieux), commandements, eternité (vie éternelle), héritage (de Dieu, le nôtre), pauvre (pauvreté en esprit), puissance divine, rétribution (couronne de gloire), richesse (danger de la richesse), royaume de Dieu (des cieux), salut (rédemption), suivre Jésus, tristesse with tags on 10 juillet 2012 by JL
Un notable l’interrogea en disant : « Bon maître, que me faut-il faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? « 19 Jésus lui dit : « Pourquoi m’appelles-tu bon ? Nul n’est bon que Dieu seul.20 Tu connais les commandements : Ne commets pas d’adultère, ne tue pas, ne vole pas, ne porte pas de faux témoignage ; honore ton père et ta mère » —21 « Tout cela, dit-il, je l’ai observé dès ma jeunesse. »22 Entendant cela, Jésus lui dit : « Une chose encore te fait défaut : Tout ce que tu as, vends-le et distribue-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux ; puis viens, suis-moi. »23 Mais lui, entendant cela, devint tout triste, car il était fort riche.24 En le voyant, Jésus dit : « Comme il est difficile à ceux qui ont des richesses de pénétrer dans le Royaume de Dieu !25 Oui, il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le Royaume de Dieu ! « 26 Ceux qui entendaient dirent : « Et qui peut être sauvé ? « 27 Il dit : « Ce qui est impossible pour les hommes est possible pour Dieu. »
 

Luc 14,33

Posted in ascèse, cheminement spirituel, disciple, pauvre (pauvreté en esprit), renoncement, richesse (danger de la richesse) with tags on 8 juillet 2012 by JL
Ainsi donc, quiconque parmi vous ne renonce pas à tous ses biens ne peut être mon disciple.

Luc 14,15-24

Posted in allégories et analogies, attachement, béatitude, cheminement spirituel, eternité (vie éternelle), mariage, pauvre (pauvreté en esprit), royaume de Dieu (des cieux) with tags on 8 juillet 2012 by JL
A ces mots, l’un des convives lui dit : « Heureux celui qui prendra son repas dans le Royaume de Dieu ! « 16 Il lui dit : « Un homme faisait un grand dîner, auquel il invite beaucoup de monde.17 A l’heure du dîner, il envoya son serviteur dire aux invités : Venez ; maintenant tout est prêt.18 Et tous, comme de concert, se mirent à s’excuser. Le premier lui dit : J’ai acheté un champ et il me faut aller le voir ; je t’en prie, tiens-moi pour excusé.19 Un autre dit : J’ai acheté cinq paires de boeufs et je pars les essayer ; je t’en prie, tiens-moi pour excusé.20 Un autre dit : Je viens de me marier, et c’est pourquoi je ne puis venir.21 « A son retour, le serviteur rapporta cela à son maître. Alors, pris de colère, le maître de maison dit à son serviteur : Va-t-en vite par les places et les rues de la ville, et introduis ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux. —22 Maître, dit le serviteur, tes ordres sont exécutés, et il y a encore de la place.23 Et le maître dit au serviteur : Va-t-en par les chemins et le long des clôtures, et fais entrer les gens de force, afin que ma maison se remplisse.24 Car, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne goûtera de mon dîner. »

Luc 13,18-21

Posted in allégories et analogies, cheminement spirituel, royaume de Dieu (des cieux), semer (cultiver) with tags on 4 juillet 2012 by JL
Il disait donc : « A quoi le Royaume de Dieu est-il semblable et à quoi vais-je le comparer ?19 Il est semblable à un grain de sénevé qu'un homme a pris et jeté dans son jardin ; il croît et devient un arbre, et les oiseaux du ciel s'abritent dans ses branches. »20 Il dit encore : « A quoi vais-je comparer le Royaume de Dieu ?21 Il est semblable à du levain qu'une femme a pris et enfoui dans trois mesures de farine, jusqu'à ce que le tout ait levé. »

Luc 10,38-42

Posted in écouter (voix du Seigneur), cheminement spirituel, parole de Dieu (vivante) with tags on 3 juillet 2012 by JL
Comme ils faisaient route, il entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison.39 Celle-ci avait une soeur appelée Marie, qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole.40 Marthe, elle, était absorbée par les multiples soins du service. Intervenant, elle dit : « Seigneur, cela ne te fait rien que ma soeur me laisse servir toute seule ? Dis-lui donc de m’aider. »41 Mais le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu te soucies et t’agites pour beaucoup de choses ;42 pourtant il en faut peu, une seule même. C’est Marie qui a choisi la meilleure part ; elle ne lui sera pas enlevée. »

Luc 9,23-36

Posted in ange, ascèse, écouter (voix du Seigneur), cheminement spirituel, colonne de nuée et de feu, désolation (dévastation, ruine), divinité du Christ, don de soi (donner sa vie), elu (élection divine), fils de l'homme, gloire de Dieu (glorifier), monde, montagne du Seigneur (théophanie), parole de Dieu (vivante), parousie (jour du Seigneur), Père - Fils, porter sa croix, prière de Jésus, prophète, renoncement, richesse (danger de la richesse), royaume de Dieu (des cieux), sainteté (saints), salut (rédemption), suivre Jésus, transfiguration, vanité (futilité), vérité (vrai, véritable) with tags on 1 juillet 2012 by JL
Et il disait à tous : « Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même, qu’il se charge de sa croix chaque jour, et qu’il me suive.24 Qui veut en effet sauver sa vie la perdra, mais qui perdra sa vie à cause de moi, celui-là la sauvera.25 Que sert donc à l’homme de gagner le monde entier, s’il se perd ou se ruine lui-même ?26 Car celui qui aura rougi de moi et de mes paroles, de celui-là le Fils de l’homme rougira, lorsqu’il viendra dans sa gloire et dans celle du Père et des saints anges.27 « Je vous le dis vraiment, il en est de présents ici même qui ne goûteront pas la mort, avant d’avoir vu le Royaume de Dieu. »28 Or il advint, environ huit jours après ces paroles, que, prenant avec lui Pierre, Jean et Jacques, il gravit la montagne pour prier.29 Et il advint, comme il priait, que l’aspect de son visage devint autre, et son vêtement, d’une blancheur fulgurante.30 Et voici que deux hommes s’entretenaient avec lui : c’étaient Moïse et Elie31 qui, apparus en gloire, parlaient de son départ, qu’il allait accomplir à Jérusalem.32 Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil. S’étant bien réveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient avec lui.33 Et il advint, comme ceux-ci se séparaient de lui, que Pierre dit à Jésus : « Maître, il est heureux que nous soyons ici ; faisons donc trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Elie » : il ne savait ce qu’il disait.34 Et pendant qu’il disait cela, survint une nuée qui les prenait sous son ombre et ils furent saisis de peur en entrant dans la nuée.35 Et une voix partit de la nuée, qui disait : « Celui-ci est mon Fils, l’Elu, écoutez-le. »36 Et quand la voix eut retenti, Jésus se trouva seul. Pour eux, ils gardèrent le silence et ne rapportèrent rien à personne, en ces jours-là, de ce qu’ils avaient vu.

Luc 6,46-49

Posted in adversité (tribulations, épreuve), allégories et analogies, écouter (voix du Seigneur), cheminement spirituel, disciple, eaux innombrables (torrent), fondement (pierre d'angle), maison du Seigneur (demeure), parole de Dieu (vivante), prudence, suivre Jésus, tentation (filet), tomber (succomber, reniement) with tags on 28 juin 2012 by JL

« Pourquoi m’appelez-vous Seigneur, Seigneur, et ne faites-vous pas ce que je dis ?47 « Quiconque vient à moi, écoute mes paroles et les met en pratique, je vais vous montrer à qui il est comparable.48 Il est comparable à un homme qui, bâtissant une maison, a creusé, creusé profond et posé les fondations sur le roc. La crue survenant, le torrent s’est rué sur cette maison, mais il n’a pu l’ébranler, parce qu’elle était bien bâtie.49 Mais celui au contraire qui a écouté et n’a pas mis en pratique est comparable à un homme qui aurait bâti sa maison à même le sol, sans fondations. Le torrent s’est rué sur elle, et aussitôt elle s’est écroulée ; et le désastre survenu à cette maison a été grand ! « 

Luc 6,27-38

Posted in amour du prochain, attributs divins, écouter (voix du Seigneur), bénédiction (malédiction), bonté divine (Amour), cheminement spirituel, jugement, pardon (miséricorde, rémission), Père - Fils, persécution, prière d'intercession, rétribution (couronne de gloire) with tags on 28 juin 2012 by JL

« Mais je vous le dis, à vous qui m’écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent,28 bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous diffament.29 A qui te frappe sur une joue, présente encore l’autre ; à qui t’enlève ton manteau, ne refuse pas ta tunique.30 A quiconque te demande, donne, et à qui t’enlève ton bien ne le réclame pas.31 Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le pour eux pareillement.32 Que si vous aimez ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on ? Car même les pécheurs aiment ceux qui les aiment.33 Et si vous faites du bien à ceux qui vous en font, quel gré vous en saura-t-on ? Même les pécheurs en font autant.34 Et si vous prêtez à ceux dont vous espérez recevoir, quel gré vous en saura-t-on ? Même des pécheurs prêtent à des pécheurs afin de recevoir l’équivalent.35 Au contraire, aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien attendre en retour. Votre récompense alors sera grande, et vous serez les fils du Très-Haut, car il est bon, Lui, pour les ingrats et les méchants.36 « Montrez-vous compatissants, comme votre Père est compatissant.37 Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés ; remettez, et il vous sera remis.38 Donnez, et l’on vous donnera ; c’est une bonne mesure, tassée, secouée, débordante, qu’on versera dans votre sein ; car de la mesure dont vous mesurez on mesurera pour vous en retour. »

Luc 1,66-80

Posted in alliance (ancienne et nouvelle), attributs divins, bénédiction (malédiction), charismes, chemin (voies du Seigneur), cheminement spirituel, désert, Esprit-Saint, faire mémoire, incarnation, justice (justification, juste), libération (délivrance), lumière (lampe), messie (Christ, envoyé de Dieu), paix (soulagement), pardon (miséricorde, rémission), passage de la mort, péché, peuple de Dieu (Israël), promesse divine (serment), prophète, prophétie (oracle), sainteté (saints), salut (rédemption), shéol (hades), ténèbre (obscurité) with tags on 25 juin 2012 by JL

Tous ceux qui en entendirent parler les mirent dans leur coeur, en disant : « Que sera donc cet enfant ?  » Et, de fait, la main du Seigneur était avec lui.67 Et Zacharie, son père, fut rempli d’Esprit Saint et se mit à prophétiser :68 « Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, de ce qu’il a visité et délivré son peuple,69 et nous a suscité une puissance de salut dans la maison de David, son serviteur,70 selon qu’il l’avait annoncé par la bouche de ses saints prophètes des temps anciens,71 pour nous sauver de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent.72 Ainsi fait-il miséricorde à nos pères, ainsi se souvient-il de son alliance sainte,73 du serment qu’il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder74 que, sans crainte, délivrés de la main de nos ennemis, nous le servions75 en sainteté et justice devant lui, tout au long de nos jours.76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut ; car tu marcheras devant le Seigneur, pour lui préparer les voies,77 pour donner à son peuple la connaissance du salut par la rémission de ses péchés ;78 grâce aux sentiments de miséricorde de notre Dieu, dans lesquels nous a visités l’Astre d’en haut,79 pour illuminer ceux qui demeurent dans les ténèbres et l’ombre de la mort, afin de guider nos pas dans le chemin de la paix. »80 Cependant l’enfant grandissait, et son esprit se fortifiait. Et il demeurait dans les déserts jusqu’au jour de sa manifestation à Israël.

Marc 12,28-34

Posted in adoration de Dieu, amour du prochain, ascèse, attributs divins, âme (demeure de Dieu), cheminement spirituel, commandements, connaissance (intelligence de la foi), courage (force), monothéisme, peuple de Dieu (Israël), pureté du coeur (purification), royaume de Dieu (des cieux), sacrifice (oblation, expiation) with tags on 25 juin 2012 by JL

Un scribe qui les avait entendus discuter, voyant qu’il leur avait bien répondu, s’avança et lui demanda : « Quel est le premier de tous les commandements ? « 29 Jésus répondit : « Le premier c’est : Ecoute, Israël, le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur,30 et tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force.31 Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là. »32 Le scribe lui dit : « Fort bien, Maître, tu as eu raison de dire qu’Il est unique et qu’il n’y en a pas d’autre que Lui ;33 l’aimer de tout son coeur, de toute son intelligence et de toute sa force, et aimer le prochain comme soi-même, vaut mieux que tous les holocaustes et tous les sacrifices. »34 Jésus, voyant qu’il avait fait une remarque pleine de sens, lui dit : « Tu n’es pas loin du Royaume de Dieu. » Et nul n’osait plus l’interroger.

Marc 9,30-37

Posted in amour du prochain, cheminement spirituel, crucifixion, disciple, enfant de Dieu (adoption divine), fils de l'homme, humilité, messie (Christ, envoyé de Dieu), parole de Dieu (vivante), résurrection, Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 25 juin 2012 by JL

Etant partis de là, ils faisaient route à travers la Galilée et il ne voulait pas qu’on le sût.31 Car il instruisait ses disciples et il leur disait : « Le Fils de l’homme est livré aux mains des hommes et ils le tueront, et quand il aura été tué, après trois jours il ressuscitera. »32 Mais ils ne comprenaient pas cette parole et ils craignaient de l’interroger.33 Ils vinrent à Capharnaüm ; et, une fois à la maison, il leur demandait : « De quoi discutiez-vous en chemin ? « 34 Eux se taisaient, car en chemin ils avaient discuté entre eux qui était le plus grand.35 Alors, s’étant assis, il appela les Douze et leur dit : « Si quelqu’un veut être le premier, il sera le dernier de tous et le serviteur de tous. »36 Puis, prenant un petit enfant, il le plaça au milieu d’eux et, l’ayant embrassé, il leur dit :37 « Quiconque accueille un des petits enfants tels que lui à cause de mon nom, c’est moi qu’il accueille ; et quiconque m’accueille, ce n’est pas moi qu’il accueille, mais Celui qui m’a envoyé. »

Marc 8,34-38

Posted in adultère (fornication), ange, ascèse, chemin (voies du Seigneur), cheminement spirituel, désolation (dévastation, ruine), evangéliser (bonne nouvelle), fils de l'homme, gloire de Dieu (glorifier), monde, parole de Dieu (vivante), parousie (jour du Seigneur), Père - Fils, porter sa croix, richesse (danger de la richesse), sainteté (saints), salut (rédemption), suivre Jésus with tags on 24 juin 2012 by JL

Appelant à lui la foule en même temps que ses disciples, il leur dit : « Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive.35 Qui veut en effet sauver sa vie la perdra, mais qui perdra sa vie à cause de moi et de l’Evangile la sauvera.36 Que sert donc à l’homme de gagner le monde entier, s’il ruine sa propre vie ?37 Et que peut donner l’homme en échange de sa propre vie ?38 Car celui qui aura rougi de moi et de mes paroles dans cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l’homme aussi rougira de lui, quand il viendra dans la gloire de son Père avec les saints anges. »

Marc 4,30-34

Posted in cheminement spirituel, disciple, evangéliser (bonne nouvelle), paraboles, parole de Dieu (vivante), porter du fruit, royaume de Dieu (des cieux), semer (cultiver), terre promise (repos du Seigneur) with tags on 18 juin 2012 by JL

Et il disait : « Comment allons-nous comparer le Royaume de Dieu ? Ou par quelle parabole allons-nous le figurer ?31 C’est comme un grain de sénevé qui, lorsqu’on le sème sur la terre, est la plus petite de toutes les graines qui sont sur la terre ;32 mais une fois semé, il monte et devient la plus grande de toutes les plantes potagères, et il pousse de grandes branches, au point que les oiseaux du ciel peuvent s’abriter sous son ombre. » 33 Par de nombreuses paraboles semblables, Jésus leur annonçait la Parole, dans la mesure où ils étaient capables de l’entendre.
34 Il ne leur disait rien sans parabole, mais il expliquait tout à ses disciples en particulier.

Marc 4,2-20

Posted in adversité (tribulations, épreuve), allégories et analogies, attachement, écouter (voix du Seigneur), charismes, cheminement spirituel, connaissance (intelligence de la foi), conversion (faire retour, repentir), convoitise (passions), diable (démon, Satan, Lucifer), monde, mystère (plan de Dieu, Voie, révélation), paraboles, pardon (miséricorde, rémission), parole de Dieu (vivante), persécution, porter du fruit, richesse (danger de la richesse), royaume de Dieu (des cieux), semer (cultiver), tentation (filet), tomber (succomber, reniement) with tags on 18 juin 2012 by JL

Il leur enseignait beaucoup de choses en paraboles et il leur disait dans son enseignement :3 « Ecoutez ! Voici que le semeur est sorti pour semer.4 Et il advint, comme il semait, qu’une partie du grain est tombée au bord du chemin, et les oiseaux sont venus et ont tout mangé.5 Une autre est tombée sur le terrain rocheux où elle n’avait pas beaucoup de terre, et aussitôt elle a levé, parce qu’elle n’avait pas de profondeur de terre ;6 et lorsque le soleil s’est levé, elle a été brûlée et, faute de racine, s’est desséchée.7 Une autre est tombée dans les épines, et les épines ont monté et l’ont étouffée, et elle n’a pas donné de fruit.8 D’autres sont tombés dans la bonne terre, et ils ont donné du fruit en montant et en se développant, et ils ont produit l’un 30, l’autre 60, l’autre cent. »9 Et il disait : « Entende, qui a des oreilles pour entendre ! « 10 Quand il fut à l’écart, ceux de son entourage avec les Douze l’interrogeaient sur les paraboles.11 Et il leur disait : « A vous le mystère du Royaume de Dieu a été donné ; mais à ceux-là qui sont dehors tout arrive en paraboles,12 afin qu’ils aient beau regarder et ils ne voient pas, qu’ils aient beau entendre et ils ne comprennent pas, de peur qu’ils ne se convertissent et qu’il ne leur soit pardonné. »13 Et il leur dit : « Vous ne saisissez pas cette parabole ? Et comment comprendrez-vous toutes les paraboles ?14 Le semeur, c’est la Parole qu’il sème.15 Ceux qui sont au bord du chemin où la Parole est semée, sont ceux qui ne l’ont pas plus tôt entendue que Satan arrive et enlève la Parole semée en eux.16 Et de même ceux qui sont semés sur les endroits rocheux, sont ceux qui, quand ils ont entendu la Parole, l’accueillent aussitôt avec joie,17 mais ils n’ont pas de racine en eux-mêmes et sont les hommes d’un moment : survienne ensuite une tribulation ou une persécution à cause de la Parole, aussitôt ils succombent.18 Et il y en a d’autres qui sont semés dans les épines : ce sont ceux qui ont entendu la Parole,19 mais les soucis du monde, la séduction de la richesse et les autres convoitises les pénètrent et étouffent la Parole, qui demeure sans fruit.20 Et il y a ceux qui ont été semés dans la bonne terre : ceux-là écoutent la Parole, l’accueillent et portent du fruit, l’un 30, l’autre 60, l’autre cent. »

Mathieu 25,1-13

Posted in allégories et analogies, cheminement spirituel, grâce (rendre grâce), lumière (lampe), noces spirituelles, royaume de Dieu (des cieux), vérité (vrai, véritable), vigilance (veiller) with tags on 30 mai 2012 by JL

« Alors il en sera du Royaume des Cieux comme de dix vierges qui s’en allèrent, munies de leurs lampes, à la rencontre de l’époux.2 Or cinq d’entre elles étaient sottes et cinq étaient sensées.3 Les sottes, en effet, prirent leurs lampes, mais sans se munir d’huile ;4 tandis que les sensées, en même temps que leurs lampes, prirent de l’huile dans les fioles.5 Comme l’époux se faisait attendre, elles s’assoupirent toutes et s’endormirent.6 Mais à minuit un cri retentit : Voici l’époux ! sortez à sa rencontre !7 Alors toutes ces vierges se réveillèrent et apprêtèrent leurs lampes.8 Et les sottes de dire aux sensées : Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent.9 Mais celles-ci leur répondirent : Il n’y en aurait sans doute pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez les marchands et achetez-en pour vous.10 Elles étaient parties en acheter quand arriva l’époux : celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte se referma.11 Finalement les autres vierges arrivèrent aussi et dirent : Seigneur, Seigneur, ouvre-nous !12 Mais il répondit : En vérité je vous le dis, je ne vous connais pas !13 Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure.

Mathieu 22,1-14

Posted in cheminement spirituel, elu (élection divine), enfer (damnation, perdition), eternité (vie éternelle), evangéliser (bonne nouvelle), mission (envoyé), noces spirituelles, paraboles, royaume de Dieu (des cieux), ténèbre (obscurité) with tags on 28 mai 2012 by JL

Et Jésus se remit à leur parler en paraboles :2 « Il en va du Royaume des Cieux comme d’un roi qui fit un festin de noces pour son fils.3 Il envoya ses serviteurs convier les invités aux noces, mais eux ne voulaient pas venir.4 De nouveau il envoya d’autres serviteurs avec ces mots : « Dites aux invités : Voici, j’ai apprêté mon banquet, mes taureaux et mes bêtes grasses ont été égorgés, tout est prêt, venez aux noces.5 Mais eux, n’en ayant cure, s’en allèrent, qui à son champ, qui à son commerce ;6 et les autres, s’emparant des serviteurs, les maltraitèrent et les tuèrent.7 Le roi fut pris de colère et envoya ses troupes qui firent périr ces meurtriers et incendièrent leur ville.8 Alors il dit à ses serviteurs : La noce est prête, mais les invités n’en étaient pas dignes.9 Allez donc aux départs des chemins, et conviez aux noces tous ceux que vous pourrez trouver.10 Ces serviteurs s’en allèrent par les chemins, ramassèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, les mauvais comme les bons, et la salle de noces fut remplie de convives.11 « Le roi entra alors pour examiner les convives, et il aperçut là un homme qui ne portait pas la tenue de noces.12 Mon ami, lui dit-il, comment es-tu entré ici sans avoir une tenue de noces ? L’autre resta muet.13 Alors le roi dit aux valets : Jetez-le, pieds et poings liés, dehors, dans les ténèbres : là seront les pleurs et les grincements de dents.14 Car beaucoup sont appelés, mais peu sont élus.

Mathieu 20,17-28

Posted in cheminement spirituel, crucifixion, don de soi (donner sa vie), fils de l'homme, flagellation, humilité, païens (gentils), Père - Fils, persécution, prêtre (ordre de Levi), prière de demande, résurrection, royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, shéol (hades), souffrance (douleur) with tags on 28 mai 2012 by JL

Devant monter à Jérusalem, Jésus prit avec lui les Douze en particulier et leur dit pendant la route :18 « Voici que nous montons à Jérusalem, et le Fils de l’homme sera livré aux grands prêtres et aux scribes ; ils le condamneront à mort19 et le livreront aux païens pour être bafoué, flagellé et mis en croix ; et le troisième jour, il ressuscitera. »20 Alors la mère des fils de Zébédée s’approcha de lui, avec ses fils, et se prosterna pour lui demander quelque chose.21 « Que veux-tu ?  » Lui dit-il. Elle lui dit : « Ordonne que mes deux fils que voici siègent, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ton Royaume. »22 Jésus répondit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire ?  » Ils lui disent : « Nous le pouvons » —23 « Soit, leur dit-il, vous boirez ma coupe ; quant à siéger à ma droite et à ma gauche, il ne m’appartient pas d’accorder cela, mais c’est pour ceux à qui mon Père l’a destiné. »24 Les dix autres, qui avaient entendu, s’indignèrent contre les deux frères.25 Les ayant appelés près de lui, Jésus dit : « Vous savez que les chefs des nations dominent sur elles en maîtres et que les grands leur font sentir leur pouvoir.26 Il n’en doit pas être ainsi parmi vous : au contraire, celui qui voudra devenir grand parmi vous, sera votre serviteur,27 et celui qui voudra être le premier d’entre vous, sera votre esclave.28 C’est ainsi que le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour une multitude. »

Mathieu 19,27-30

Posted in cheminement spirituel, disciple, eternité (vie éternelle), fils de l'homme, gloire de Dieu (glorifier), héritage (de Dieu, le nôtre), jugement dernier, le nôtre), résurrection, rétribution (couronne de gloire), royauté du Christ, suivre Jésus, vérité (vrai, véritable), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 28 mai 2012 by JL

Alors, prenant la parole, Pierre lui dit : « Voici que nous, nous avons tout laissé et nous t’avons suivi, quelle sera donc notre part ? « 28 Jésus leur dit : « En vérité je vous le dis, à vous qui m’avez suivi : dans la régénération, quand le Fils de l’homme siégera sur son trône de gloire, vous siégerez vous aussi sur douze trônes, pour juger les douze tribus d’Israël.29 Et quiconque aura laissé maisons, frères, soeurs, père, mère, enfants ou champs, à cause de mon nom, recevra bien davantage et aura en héritage la vie éternelle.30 « Beaucoup de premiers seront derniers, et de derniers seront premiers. »

Mathieu 18,1-11

Posted in ange, bénédiction (malédiction), cheminement spirituel, ciel (cieux), enfer (damnation, perdition), eternité (vie éternelle), face de Dieu, foi (adhérence, profession), humilité, monde, Père - Fils, péché, reniement (rejet, mépris), royaume de Dieu (des cieux), vérité (vrai, véritable), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 27 mai 2012 by JL

A ce moment les disciples s’approchèrent de Jésus et dirent : « Qui donc est le plus grand dans le Royaume des Cieux ? « 2 Il appela à lui un petit enfant, le plaça au milieu d’eux3 et dit : « En vérité je vous le dis, si vous ne retournez à l’état des enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des Cieux.4 Qui donc se fera petit comme ce petit enfant-là, celui-là est le plus grand dans le Royaume des Cieux.5 « Quiconque accueille un petit enfant tel que lui à cause de mon nom, c’est moi qu’il accueille.6 Mais si quelqu’un doit scandaliser l’un de ces petits qui croient en moi, il serait préférable pour lui de se voir suspendre autour du cou une de ces meules que tournent les ânes et d’être englouti en pleine mer.7 Malheur au monde à cause des scandales ! Il est fatal, certes, qu’il arrive des scandales, mais malheur à l’homme par qui le scandale arrive !8 « Si ta main ou ton pied sont pour toi une occasion de péché, coupe-les et jette-les loin de toi : mieux vaut pour toi entrer dans la Vie manchot ou estropié que d’être jeté avec tes deux mains ou tes deux pieds dans le feu éternel.9 Et si ton oeil est pour toi une occasion de péché, arrache-le et jette-le loin de toi : mieux vaut pour toi entrer borgne dans la Vie que d’être jeté avec tes deux yeux dans la géhenne de feu.10 « Gardez-vous de mépriser aucun de ces petits : car, je vous le dis, leurs anges aux cieux voient constamment la face de mon Père qui est aux cieux.

Mathieu 14,23-33

Posted in adoration de Dieu, adversité (tribulations, épreuve), ascèse, cheminement spirituel, confiance en Dieu (dans l'Église), divinité du Christ, eaux innombrables (torrent), foi (adhérence, profession), miracle (guérison, signe), montagne du Seigneur (théophanie), prière de Jésus, prière de libération, puissance divine, science divine et infuse, vérité (vrai, véritable) with tags on 23 mai 2012 by JL

Et quand il eut renvoyé les foules, il gravit la montagne, à l’écart, pour prier. Le soir venu, il était là, seul.24 La barque, elle, se trouvait déjà éloignée de la terre de plusieurs stades, harcelée par les vagues, car le vent était contraire.25 A la quatrième veille de la nuit, il vint vers eux en marchant sur la mer.26 Les disciples, le voyant marcher sur la mer, furent troublés : « C’est un fantôme », disaient-ils, et pris de peur ils se mirent à crier.27 Mais aussitôt Jésus leur parla en disant : « Ayez confiance, c’est moi, soyez sans crainte. »28 Sur quoi, Pierre lui répondit : « Seigneur, si c’est bien toi, donne-moi l’ordre de venir à toi sur les eaux » —29 « Viens », dit Jésus. Et Pierre, descendant de la barque, se mit à marcher sur les eaux et vint vers Jésus.30 Mais, voyant le vent, il prit peur et, commençant à couler, il s’écria : « Seigneur, sauve-moi ! « 31 Aussitôt Jésus tendit la main et le saisit, en lui disant : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? « 32 Et quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba.33 Ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui, en disant : « Vraiment, tu es Fils de Dieu ! « 

Mathieu 13,1-23

Posted in adversité (tribulations, épreuve), écouter (voix du Seigneur), béatitude, cheminement spirituel, ciel (cieux), connaissance (intelligence de la foi), conversion (faire retour, repentir), diable (démon, Satan, Lucifer), justice (justification, juste), miracle (guérison, signe), monde, mystère (plan de Dieu, Voie, révélation), paraboles, parole de Dieu (vivante), persécution, peuple de Dieu (Israël), porter du fruit, prophète, prophétie (oracle), pureté du coeur (purification), richesse (danger de la richesse), royaume de Dieu (des cieux), semer (cultiver), terre promise (repos du Seigneur), tomber (succomber, reniement), vérité (vrai, véritable) with tags on 18 mai 2012 by JL
01 Ce jour-là, Jésus était sorti de la maison, et il était assis au bord de la mer.
02 Auprès de lui se rassemblèrent des foules si grandes qu’il monta dans une barque où il s’assit ; toute la foule se tenait sur le rivage.

03 Et il leur parla de beaucoup de choses en paraboles. Il disait : « Voici que le semeur est sorti pour semer.4 Et comme il semait, des grains sont tombés au bord du chemin, et les oiseaux sont venus tout manger.5 D’autres sont tombés sur les endroits rocheux où ils n’avaient pas beaucoup de terre, et aussitôt ils ont levé, parce qu’ils n’avaient pas de profondeur de terre ;6 mais une fois le soleil levé, ils ont été brûlés et, faute de racine, se sont desséchés.7 D’autres sont tombés sur les épines, et les épines ont monté et les ont étouffés.8 D’autres sont tombés sur la bonne terre et ont donné du fruit, l’un cent, l’autre 60, l’autre 30.9 Entende qui a des oreilles ! « 10 Les disciples s’approchant lui dirent : « Pourquoi leur parles-tu en paraboles » —11 « C’est que, répondit-il, à vous il a été donné de connaître les mystères du Royaume des Cieux, tandis qu’à ces gens-là cela n’a pas été donné.12 Car celui qui a, on lui donnera et il aura du surplus, mais celui qui n’a pas, même ce qu’il a lui sera enlevé.13 C’est pour cela que je leur parle en paraboles : parce qu’ils voient sans voir et entendent sans entendre ni comprendre.14 Ainsi s’accomplit pour eux la prophétie d’Isaïe qui disait : Vous aurez beau entendre, vous ne comprendrez pas ; vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas.15 C’est que l’esprit de ce peuple s’est épaissi : ils se sont bouché les oreilles, ils ont fermé les yeux, de peur que leurs yeux ne voient, que leurs oreilles n’entendent, que leur esprit ne comprenne, qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse.16 « Quant à vous, heureux vos yeux parce qu’ils voient ; heureuses vos oreilles parce qu’elles entendent.17 En vérité je vous le dis, beaucoup de prophètes et de justes ont souhaité voir ce que vous voyez et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez et ne l’ont pas entendu !18 « Ecoutez donc, vous, la parabole du semeur.19 Quelqu’un entend-il la Parole du Royaume sans la comprendre, arrive le Mauvais qui s’empare de ce qui a été semé dans le coeur de cet homme : tel est celui qui a été semé au bord du chemin.20 Celui qui a été semé sur les endroits rocheux, c’est l’homme qui, entendant la Parole, l’accueille aussitôt avec joie ;21 mais il n’a pas de racine en lui-même, il est l’homme d’un moment : survienne une tribulation ou une persécution à cause de la Parole, aussitôt il succombe.22 Celui qui a été semé dans les épines, c’est celui qui entend la Parole, mais le souci du monde et la séduction de la richesse étouffent cette Parole, qui demeure sans fruit.23 Et celui qui a été semé dans la bonne terre, c’est celui qui entend la Parole et la comprend : celui-là porte du fruit et produit tantôt cent, tantôt 60, tantôt 30. »

Mathieu 12,46-50

Posted in cheminement spirituel, ciel (cieux), Père - Fils, suivre Jésus, volonté divine with tags on 17 mai 2012 by JL

Comme il parlait encore aux foules, voici que sa mère et ses frères se tenaient dehors, cherchant à lui parler.47 Quelqu’un lui dit : « Voici ta mère et tes frères qui se tiennent dehors et cherchent à te parler. »48 A celui qui l’en informait Jésus répondit : « Qui est ma mère et qui sont mes frères ? « 49 Et tendant sa main vers ses disciples, il dit : « Voici ma mère et mes frères.50 Car quiconque fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là m’est un frère et une soeur et une mère. »

Mathieu 9,16-17

Posted in allégories et analogies, cheminement spirituel, homme nouveau with tags on 16 mai 2012 by JL

Personne ne rajoute une pièce de drap non foulé à un vieux vêtement ; car le morceau rapporté tire sur le vêtement et la déchirure s’aggrave.17 On ne met pas non plus du vin nouveau dans des outres vieilles ; autrement, les outres éclatent, le vin se répand et les outres sont perdues. Mais on met du vin nouveau dans des outres neuves, et l’un et l’autre se conservent. »

Mathieu 9,14-15

Posted in allégories et analogies, cheminement spirituel, jeûne, pénitence (deuil, mettre le sac) with tags on 16 mai 2012 by JL

Alors les disciples de Jean s’approchent de lui en disant : « Pourquoi nous et les Pharisiens jeûnons-nous, et tes disciples ne jeûnent pas ? « 15 Et Jésus leur dit : « Les compagnons de l’époux peuvent-ils mener le deuil tant que l’époux est avec eux ? Mais viendront des jours où l’époux leur sera enlevé ; et alors ils jeûneront.

Mathieu 7,24-27

Posted in adversité (tribulations, épreuve), allégories et analogies, ascèse, écouter (voix du Seigneur), cheminement spirituel, désolation (dévastation, ruine), eaux innombrables (torrent), maison du Seigneur (demeure), parole de Dieu (vivante), rocher (forteresse), tentation (filet) with tags on 14 mai 2012 by JL

« Ainsi, quiconque écoute ces paroles que je viens de dire et les met en pratique, peut se comparer à un homme avisé qui a bâti sa maison sur le roc.25 La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont déchaînés contre cette maison, et elle n’a pas croulé : c’est qu’elle avait été fondée sur le roc.26 Et quiconque entend ces paroles que je viens de dire et ne les met pas en pratique, peut se comparer à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable.27 La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont rués sur cette maison, et elle s’est écroulée. Et grande a été sa ruine ! « 

Mathieu 7,21-23

Posted in charismes, cheminement spirituel, ciel (cieux), diable (démon, Satan, Lucifer), face de Dieu, mal (méchanceté, iniquité), miracle (guérison, signe), Père - Fils, royaume de Dieu (des cieux), volonté divine, Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 14 mai 2012 by JL

« Ce n’est pas en me disant : Seigneur, Seigneur, qu’on entrera dans le Royaume des Cieux, mais c’est en faisant la volonté de mon Père qui est dans les cieux.22 Beaucoup me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé ? En ton nom que nous avons chassé les démons ? En ton nom que nous avons fait bien des miracles ?23 Alors je leur dirai en face : Jamais je ne vous ai connus ; écartez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité.

Mathieu 7,13-14

Posted in allégories et analogies, ascèse, chemin (voies du Seigneur), cheminement spirituel, enfer (damnation, perdition), eternité (vie éternelle) with tags on 14 mai 2012 by JL

« Entrez par la porte étroite. Large, en effet, et spacieux est le chemin qui mène à la perdition, et il en est beaucoup qui s’y engagent ;14 mais étroite est la porte et resserré le chemin qui mène à la Vie, et il en est peu qui le trouvent.

Mathieu 7,12

Posted in amour du prochain, cheminement spirituel, loi, prophète with tags on 14 mai 2012 by JL

« Ainsi, tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous-mêmes pour eux : voilà la Loi et les Prophètes.

Mathieu 6,24-34

Posted in allégories et analogies, attachement, attributs divins, cheminement spirituel, confiance en Dieu (dans l'Église), foi (adhérence, profession), justice (justification, juste), païens (gentils), Père - Fils, providence (abandon), richesse (danger de la richesse), royaume de Dieu (des cieux) with tags on 13 mai 2012 by JL

« Nul ne peut servir deux maîtres : ou il haïra l’un et aimera l’autre, ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et l’Argent.25 « Voilà pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous le vêtirez. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ?26 Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent ni ne recueillent en des greniers, et votre Père céleste les nourrit ! Ne valez-vous pas plus qu’eux ?27 Qui d’entre vous d’ailleurs peut, en s’en inquiétant, ajouter une seule coudée à la longueur de sa vie ?28 Et du vêtement, pourquoi vous inquiéter ? Observez les lis des champs, comme ils poussent : ils ne peinent ni ne filent.29 Or je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n’a pas été vêtu comme l’un d’eux.30 Que si Dieu habille de la sorte l’herbe des champs, qui est aujourd’hui et demain sera jetée au four, ne fera-t-il pas bien plus pour vous, gens de peu de foi !31 Ne vous inquiétez donc pas en disant : Qu’allons-nous manger ? Qu’allons-nous boire ? De quoi allons-nous nous vêtir ?32 Ce sont là toutes choses dont les païens sont en quête. Or votre Père céleste sait que vous avez besoin de tout cela.33 Cherchez d’abord son Royaume et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît.34 Ne vous inquiétez donc pas du lendemain : demain s’inquiétera de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.

Mathieu 5,20-26

Posted in chemin (voies du Seigneur), cheminement spirituel, ciel (cieux), commandements, conscience (examen), faire mémoire, jugement, justice (justification, juste), offrande, pardon (miséricorde, rémission), phariséisme, purgatoire, royaume de Dieu (des cieux), vérité (vrai, véritable) with tags on 10 mai 2012 by JL

« Car je vous le dis : si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des Pharisiens, vous n’entrerez pas dans le Royaume des Cieux.21 « Vous avez entendu qu’il a été dit aux ancêtres : Tu ne tueras point ; et si quelqu’un tue, il en répondra au tribunal.22 Eh bien ! moi je vous dis : Quiconque se fâche contre son frère en répondra au tribunal ; mais s’il dit à son frère : Crétin ! il en répondra au Sanhédrin ; et s’il lui dit : Renégat ! , il en répondra dans la géhenne de feu.23 Quand donc tu présentes ton offrande à l’autel, si là tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,24 laisse là ton offrande, devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère ; puis reviens, et alors présente ton offrande.25 Hâte-toi de t’accorder avec ton adversaire, tant que tu es encore avec lui sur le chemin, de peur que l’adversaire ne te livre au juge, et le juge au garde, et qu’on ne te jette en prison.26 En vérité, je te le dis : tu ne sortiras pas de là, que tu n’aies rendu jusqu’au dernier sou.

Mathieu 2,16-23

Posted in ange, cheminement spirituel, massacre des innocents, obéissance (désobéissance), prophétie (oracle), vision (songe, extase) with tags on 10 mai 2012 by JL

Alors Hérode, voyant qu’il avait été joué par les mages, fut pris d’une violente fureur et envoya mettre à mort, dans Bethléem et tout son territoire, tous les enfants de moins de deux ans, d’après le temps qu’il s’était fait préciser par les mages.17 Alors s’accomplit l’oracle du prophète Jérémie :18 Une voix dans Rama s’est fait entendre, pleur et longue plainte : c’est Rachel pleurant ses enfants ; et ne veut pas qu’on la console, car ils ne sont plus.19 Quand Hérode eut cessé de vivre, voici que l’Ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph, en Egypte,20 et lui dit : « Lève-toi, prends avec toi l’enfant et sa mère, et mets-toi en route pour la terre d’Israël ; car ils sont morts, ceux qui en voulaient à la vie de l’enfant. »21 Il se leva, prit avec lui l’enfant et sa mère, et rentra dans la terre d’Israël.22 Mais, apprenant qu’Archélaüs régnait sur la Judée à la place d’Hérode son père, il craignit de s’y rendre ; averti en songe, il se retira dans la région de Galilée23 et vint s’établir dans une ville appelée Nazareth ; pour que s’accomplît l’oracle des prophètes : Il sera appelé Nazôréen.

Mathieu 2,9-12

Posted in adoration de Dieu, cheminement spirituel, encens (odeur agréable à Dieu), joie divine, Marie, offrande, vision (songe, extase) with tags on 10 mai 2012 by JL

Sur ces paroles du roi, ils se mirent en route ; et voici que l’astre, qu’ils avaient vu à son lever, les précédait jusqu’à ce qu’il vînt s’arrêter au-dessus de l’endroit où était l’enfant.10 A la vue de l’astre ils se réjouirent d’une très grande joie.11 Entrant alors dans le logis, ils virent l’enfant avec Marie sa mère, et, se prosternant, ils lui rendirent hommage ; puis, ouvrant leurs cassettes, ils lui offrirent en présents de l’or, de l’encens et de la myrrhe.12 Après quoi, avertis en songe de ne point retourner chez Hérode, ils prirent une autre route pour rentrer dans leur pays.

Jean 15,1-8

Posted in allégories et analogies, âme (demeure de Dieu), cheminement spirituel, disciple, enfer (damnation, perdition), gloire de Dieu (glorifier), grâce (rendre grâce), inhabitation divine, initiative divine, parole de Dieu (vivante), Père - Fils, porter du fruit, prière de demande, pureté du coeur (purification), purgatoire, vérité (vrai, véritable), vigne with tags on 4 mai 2012 by JL

« Je suis la vigne véritable et mon Père est le vigneron.2 Tout sarment en moi qui ne porte pas de fruit, il l’enlève, et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, pour qu’il porte encore plus de fruit.3 Déjà vous êtes purs grâce à la parole que je vous ai fait entendre.4 Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut de lui-même porter du fruit s’il ne demeure pas sur la vigne, ainsi vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi.5 Je suis la vigne ; vous, les sarments. Celui qui demeure en moi, et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit ; car hors de moi vous ne pouvez rien faire.6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment et il se dessèche ; on les ramasse et on les jette au feu et ils brûlent.7 Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et vous l’aurez.8 C’est la gloire de mon Père que vous portiez beaucoup de fruit et deveniez mes disciples.

Jean 14,1-14

Posted in ascension (retour au Père), attributs divins, chemin (voies du Seigneur), cheminement spirituel, ciel (cieux), connaissance (intelligence de la foi), disciple, divinité du Christ, eternité (vie éternelle), foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), inhabitation divine, maison du Seigneur (demeure), parole de Dieu (vivante), Père - Fils, prière de demande, pureté du coeur (purification), unité divine (union, communion), vérité (vrai, véritable), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 3 mai 2012 by JL

« Que votre coeur ne se trouble pas ! vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi.2 Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures ; sinon, je vous l’aurais dit ; je vais vous préparer une place.3 Et quand je serai allé et que je vous aurai préparé une place, à nouveau je viendrai et je vous prendrai près de moi, afin que, là où je suis, vous aussi, vous soyez.4 Et du lieu où je vais, vous savez le chemin. »5 Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment saurions-nous le chemin ? « 6 Jésus lui dit : « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Nul ne vient au Père que par moi.7 Si vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père ; dès à présent vous le connaissez et vous l’avez vu. »8 Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père et cela nous suffit. »9 Jésus lui dit : « Voilà si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ? Qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : Montre-nous le Père ! ?10 Ne crois-tu pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même : mais le Père demeurant en moi fait ses oeuvres.11 Croyez-m’en ! je suis dans le Père et le Père est en moi. Croyez du moins à cause des oeuvres mêmes.12 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera, lui aussi, les oeuvres que je fais ; et il en fera même de plus grandes, parce que je vais vers le Père.13 Et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.14 Si vous me demandez quelque chose en mon nom, je le ferai.

Jean 11,1-10

Posted in allégories et analogies, buter (pierre d'achoppement), chemin (voies du Seigneur), cheminement spirituel, gloire de Dieu (glorifier), lumière (lampe), monde, ténèbre (obscurité) with tags on 2 mai 2012 by JL
01 Il y avait quelqu’un de malade, Lazare, de Béthanie, le village de Marie et de Marthe, sa sœur.
02 Or Marie était celle qui répandit du parfum sur le Seigneur et lui essuya les pieds avec ses cheveux. C’était son frère Lazare qui était malade.
03 Donc, les deux sœurs envoyèrent dire à Jésus : « Seigneur, celui que tu aimes est malade. »
04 En apprenant cela, Jésus dit : « Cette maladie ne conduit pas à la mort, elle est pour la gloire de Dieu, afin que par elle le Fils de Dieu soit glorifié. »
05 Jésus aimait Marthe et sa sœur, ainsi que Lazare.
06 Quand il apprit que celui-ci était malade, il demeura deux jours encore à l’endroit où il se trouvait.
07 Puis, après cela, il dit aux disciples : « Revenons en Judée. »
08 Les disciples lui dirent : « Rabbi, tout récemment, les Juifs, là-bas, cherchaient à te lapider, et tu y retournes ? »

09 Si quelqu’un marche le jour, il ne bute pas, parce qu’il voit la lumière de ce monde ;10 mais s’il marche la nuit, il bute, parce que la lumière n’est pas en lui. »

Jean 10,1-16

Posted in allégories et analogies, écouter (voix du Seigneur), bon pasteur, chemin (voies du Seigneur), cheminement spirituel, connaissance (intelligence de la foi), don de soi (donner sa vie), Eglise (assemblé, communauté), païens (gentils), Père - Fils, salut (rédemption), suivre Jésus, universalité du salut, vérité (vrai, véritable) with tags on 1 mai 2012 by JL

En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n’entre pas par la porte dans l’enclos des brebis, mais en fait l’escalade par une autre voie, celui-là est un voleur et un brigand ;2 celui qui entre par la porte est le pasteur des brebis.3 Le portier lui ouvre et les brebis écoutent sa voix, et ses brebis à lui, il les appelle une à une et il les mène dehors.4 Quand il a fait sortir toutes celles qui sont à lui, il marche devant elles et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix.5 Elles ne suivront pas un étranger ; elles le fuiront au contraire, parce qu’elles ne connaissent pas la voix des étrangers. »6 Jésus leur tint ce discours mystérieux mais eux ne comprirent pas ce dont il leur parlait.7 Alors Jésus dit à nouveau : « En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis.8 Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands ; mais les brebis ne les ont pas écoutés.9 Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et sortira, et trouvera un pâturage.10 Le voleur ne vient que pour voler, égorger et faire périr. Moi, je suis venu pour qu’on ait la vie et qu’on l’ait surabondante.11 Je suis le bon pasteur ; le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis.12 Le mercenaire, qui n’est pas le pasteur et à qui n’appartiennent pas les brebis, voit-il venir le loup, il laisse les brebis et s’enfuit, et le loup s’en empare et les disperse.13 C’est qu’il est mercenaire et ne se soucie pas des brebis.14 Je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis et mes brebis me connaissent,15 comme le Père me connaît et que je connais le Père, et je donne ma vie pour mes brebis.16 J’ai encore d’autres brebis qui ne sont pas de cet enclos ; celles-là aussi, il faut que je les mène ; elles écouteront ma voix ; et il y aura un seul troupeau, un seul pasteur ;

Jean1,15-18

Posted in attributs divins, cheminement spirituel, connaissance (intelligence de la foi), divinité du Christ, grâce (rendre grâce), loi, messie (Christ, envoyé de Dieu), Père - Fils, témoignage (témoin), Trinité, unité divine (union, communion), vérité (vrai, véritable), verbe (logos, alpha et omega) with tags on 15 avril 2012 by JL

Jean lui rend témoignage et il clame : « C’est de lui que j’ai dit : Celui qui vient derrière moi, le voilà passé devant moi, parce qu’avant moi il était. Oui, de sa plénitude nous avons tous reçu, et grâce pour grâce.17 Car la Loi fut donnée par Moïse ; la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ.18 Nul n’a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est tourné vers le sein du Père, lui, l’a fait connaître.