Archive for the science divine et infuse Category

Romain 11,33-36

Posted in abîme, attributs divins, cheminement spirituel, gloire de Dieu (glorifier), mystère (plan de Dieu, Voie, révélation), prière de louange (cantique), richesse (danger de la richesse), sagesse, science divine et infuse with tags on 15 août 2012 by JL
O abîme de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu ! Que ses décrets sont insondables et ses voies incompréhensibles !34 Qui en effet a jamais connu la pensée du Seigneur ? Qui en fut jamais le conseiller ?35 Ou bien qui l’a prévenu de ses dons pour devoir être payé de retour ?36 Car tout est de lui et par lui et pour lui. A lui soit la gloire éternellement ! Amen.

Luc 19,28-40

Posted in bénédiction (malédiction), ciel (cieux), disciple, gloire de Dieu (glorifier), joie divine, messie (Christ, envoyé de Dieu), miracle (guérison, signe), paix (soulagement), prière de louange (cantique), royauté du Christ, science divine et infuse, Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 10 juillet 2012 by JL
28 Après avoir ainsi parlé, Jésus partit en avant pour monter à Jérusalem.
29 Lorsqu’il approcha de Bethphagé et de Béthanie, près de l’endroit appelé mont des Oliviers, il envoya deux de ses disciples,
30 en disant : « Allez à ce village d’en face. À l’entrée, vous trouverez un petit âne attaché, sur lequel personne ne s’est encore assis. Détachez-le et amenez-le.
31 Si l’on vous demande : “Pourquoi le détachez-vous ?” vous répondrez : “Parce que le Seigneur en a besoin.” »
32 Les envoyés partirent et trouvèrent tout comme Jésus leur avait dit.
33 Alors qu’ils détachaient le petit âne, ses maîtres leur demandèrent : « Pourquoi détachez-vous l’âne ? »
34 Ils répondirent : « Parce que le Seigneur en a besoin. » 35 Ils l’amenèrent donc à Jésus et, jetant leurs manteaux sur l’ânon, ils firent monter Jésus.36 Et, tandis qu’il avançait, les gens étendaient leurs manteaux sur le chemin.37 Déjà il approchait de la descente du mont des Oliviers quand, dans sa joie, toute la multitude des disciples se mit à louer Dieu d’une voix forte pour tous les miracles qu’ils avaient vus.38 Ils disaient : « Béni soit celui qui vient, le Roi, au nom du Seigneur ! Paix dans le ciel et gloire au plus haut des cieux ! « 39 Quelques Pharisiens de la foule lui dirent : « Maître, réprimande tes disciples. »40 Mais il répondit : « Je vous le dis, si eux se taisent, les pierres crieront. »

Luc 6,1-11

Posted in charismes, fils de l'homme, maison du Seigneur (demeure), miracle (guérison, signe), phariséisme, prêtre (ordre de Levi), sabbat, science divine et infuse with tags on 27 juin 2012 by JL

Or il advint, un sabbat, qu’il traversait des moissons, et ses disciples arrachaient et mangeaient des épis en les froissant de leurs mains.2 Mais quelques Pharisiens dirent : « Pourquoi faites-vous ce qui n’est pas permis le jour du sabbat ? « 3 Jésus leur répondit : « Vous n’avez donc pas lu ce que fit David, lorsqu’il eut faim, lui et ses compagnons,4 comment il entra dans la demeure de Dieu, prit les pains d’oblation, en mangea et en donna à ses compagnons, ces pains qu’il n’est permis de manger qu’aux seuls prêtres ? « 5 Et il leur disait : « Le Fils de l’homme est maître du sabbat. »6 Or il advint, un autre sabbat, qu’il entra dans la synagogue, et il enseignait. Il y avait là un homme dont la main droite était sèche.7 Les scribes et les Pharisiens l’épiaient pour voir s’il allait guérir, le sabbat, afin de trouver à l’accuser.8 Mais lui connaissait leurs pensées. Il dit donc à l’homme qui avait la main sèche : « Lève-toi et tiens-toi debout au milieu. » Il se leva et se tint debout.9 Puis Jésus leur dit : « Je vous le demande : est-il permis, le sabbat, de faire le bien plutôt que de faire le mal, de sauver une vie plutôt que de la perdre ? « 10 Promenant alors son regard sur eux tous, il lui dit : « Etends ta main. » L’autre le fit, et sa main fut remise en état.11 Mais eux furent remplis de rage, et ils se concertaient sur ce qu’ils pourraient bien faire à Jésus.

Luc 5,17-26

Posted in attributs divins, blasphème, charismes, crainte de Dieu, divinité du Christ, fils de l'homme, foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), miracle (guérison, signe), omniscience divine (prescience), pardon (miséricorde, rémission), péché, phariséisme, prière de louange (cantique), puissance divine, science divine et infuse with tags on 27 juin 2012 by JL

Et il advint, un jour qu’il était en train d’enseigner, qu’il y avait, assis, des Pharisiens et des docteurs de la Loi venus de tous les villages de Galilée, de Judée, et de Jérusalem ; et la puissance du Seigneur lui faisait opérer des guérisons.18 Et voici des gens portant sur un lit un homme qui était paralysé, et ils cherchaient à l’introduire et à le placer devant lui.19 Et comme ils ne savaient par où l’introduire à cause de la foule, ils montèrent sur le toit et, à travers les tuiles, ils le descendirent avec sa civière, au milieu, devant Jésus.20 Voyant leur foi, il dit : « Homme, tes péchés te sont remis. »21 Les scribes et les Pharisiens se mirent à penser : « Qui est-il celui-là, qui profère des blasphèmes ? Qui peut remettre les péchés, sinon Dieu seul ? « 22 Mais, percevant leurs pensées, Jésus prit la parole et leur dit : « Pourquoi ces pensées dans vos coeurs ?23 Quel est le plus facile, de dire : Tes péchés te sont remis, ou de dire : Lève-toi et marche ?24 Eh bien ! pour que vous sachiez que le Fils de l’homme a le pouvoir sur la terre de remettre les péchés, je te l’ordonne, dit-il au paralysé, lève-toi et, prenant ta civière, va chez toi. »25 Et, à l’instant même, se levant devant eux, et prenant ce sur quoi il gisait, il s’en alla chez lui en glorifiant Dieu.26 Tous furent alors saisis de stupeur et ils glorifiaient Dieu. Ils furent remplis de crainte et ils disaient : « Nous avons vu d’étranges choses aujourd’hui ! « 

Luc 2,39-52

Posted in attributs divins, connaissance (intelligence de la foi), fidélité, grâce (rendre grâce), humanité du Christ, loi, maison du Seigneur (demeure), Marie, parole de Dieu (vivante), Père - Fils, pureté du coeur (purification), sagesse, science divine et infuse, temple de Dieu (sanctuaire, tente) with tags on 26 juin 2012 by JL

Et quand ils eurent accompli tout ce qui était conforme à la Loi du Seigneur, ils retournèrent en Galilée, à Nazareth, leur ville.40 Cependant l’enfant grandissait, se fortifiait et se remplissait de sagesse. Et la grâce de Dieu était sur lui.41 Ses parents se rendaient chaque année à Jérusalem pour la fête de la Pâque.42 Et lorsqu’il eut douze ans, ils y montèrent, comme c’était la coutume pour la fête.43 Une fois les jours écoulés, alors qu’ils s’en retournaient, l’enfant Jésus resta à Jérusalem à l’insu de ses parents.44 Le croyant dans la caravane, ils firent une journée de chemin, puis ils se mirent à le rechercher parmi leurs parents et connaissances.45 Ne l’ayant pas trouvé, ils revinrent, toujours à sa recherche, à Jérusalem.46 Et il advint, au bout de trois jours, qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs, les écoutant et les interrogeant ;47 et tous ceux qui l’entendaient étaient stupéfaits de son intelligence et de ses réponses.48 A sa vue, ils furent saisis d’émotion, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois ! ton père et moi, nous te cherchons, angoissés. »49 Et il leur dit : « Pourquoi donc me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas que je dois être dans la maison de mon Père ? « 50 Mais eux ne comprirent pas la parole qu’il venait de leur dire.51 Il redescendit alors avec eux et revint à Nazareth ; et il leur était soumis. Et sa mère gardait fidèlement toutes ces choses en son coeur.52 Quant à Jésus, il croissait en sagesse, en taille et en grâce devant Dieu et devant les hommes.

Marc 14,66-72

Posted in parole de Dieu (vivante), science divine et infuse, tomber (succomber, reniement) with tags on 25 juin 2012 by JL

Comme Pierre était en bas dans la cour, arrive une des servantes du Grand Prêtre.67 Voyant Pierre qui se chauffait, elle le dévisagea et dit : « Toi aussi, tu étais avec le Nazarénien Jésus. »68 Mais lui nia en disant : « Je ne sais pas, je ne comprends pas ce que tu dis. » Puis il se retira dehors vers le vestibule et un coq chanta.69 La servante, l’ayant vu, recommença à dire aux assistants : « Celui-là en est ! « 70 Mais de nouveau il niait. Peu après, à leur tour, les assistants disaient à Pierre : « Vraiment tu en es ; et d’ailleurs tu es Galiléen. »71 Mais il se mit à jurer avec force imprécations : « Je ne connais pas cet homme dont vous parlez. »72 Et aussitôt, pour la seconde fois, un coq chanta. Et Pierre se ressouvint de la parole que Jésus lui avait dite : « Avant que le coq chante deux fois, tu m’auras renié trois fois. » Et il éclata en sanglots.

Marc 14,1-21

Posted in evangéliser (bonne nouvelle), fils de l'homme, monde, pauvre (pauvreté en esprit), prêtre (ordre de Levi), prophétie (oracle), reniement (rejet, mépris), science divine et infuse, shéol (hades) with tags on 25 juin 2012 by JL

01La fête de la Pâque et des pains sans levain allait avoir lieu deux jours après. Les grands prêtres et les scribes cherchaient comment arrêter Jésus par ruse, pour le faire mourir.

02 Car ils se disaient : « Pas en pleine fête, pour éviter des troubles dans le peuple. »

03 Jésus se trouvait à Béthanie, dans la maison de Simon le lépreux. Pendant qu’il était à table, une femme entra, avec un flacon d’albâtre contenant un parfum très pur et de grande valeur. Brisant le flacon, elle lui versa le parfum sur la tête.

04 Or, de leur côté, quelques-uns s’indignaient : « À quoi bon gaspiller ce parfum ?

05 On aurait pu, en effet, le vendre pour plus de trois cents pièces d’argent, que l’on aurait données aux pauvres. » Et ils la rudoyaient.

06 Mais Jésus leur dit : « Laissez-la ! Pourquoi la tourmenter ? Il est beau, le geste qu’elle a fait envers moi.

07 Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous, et, quand vous le voulez, vous pouvez leur faire du bien ; mais moi, vous ne m’aurez pas toujours.

08 Ce qu’elle pouvait faire, elle l’a fait. D’avance elle a parfumé mon corps pour mon ensevelissement.

09 Amen, je vous le dis : partout où l’Évangile sera proclamé – dans le monde entier –, on racontera, en souvenir d’elle, ce qu’elle vient de faire. »

10 Judas Iscariote, l’un des Douze, alla trouver les grands prêtres pour leur livrer Jésus.

11 À cette nouvelle, ils se réjouirent et promirent de lui donner de l’argent. Et Judas cherchait comment le livrer au moment favorable.

12 Le premier jour de la fête des pains sans levain, où l’on immolait l’agneau pascal, les disciples de Jésus lui disent : « Où veux-tu que nous allions faire les préparatifs pour que tu manges la Pâque ? »

13 Il envoie deux de ses disciples en leur disant : « Allez à la ville ; un homme portant une cruche d’eau viendra à votre rencontre. Suivez-le,

14 et là où il entrera, dites au propriétaire : “Le Maître te fait dire : Où est la salle où je pourrai manger la Pâque avec mes disciples ?”

15 Il vous indiquera, à l’étage, une grande pièce aménagée et prête pour un repas. Faites-y pour nous les préparatifs. »

16 Les disciples partirent, allèrent à la ville ; ils trouvèrent tout comme Jésus leur avait dit, et ils préparèrent la Pâque.

17 Le soir venu, Jésus arrive avec les Douze.

18 Pendant qu’ils étaient à table et mangeaient, Jésus déclara : « Amen, je vous le dis : l’un de vous, qui mange avec moi, va me livrer. »

19 Ils devinrent tout tristes et, l’un après l’autre, ils lui demandaient : « Serait-ce moi ? »

20 Il leur dit : « C’est l’un des Douze, celui qui est en train de se servir avec moi dans le plat.

21 Le Fils de l’homme s’en va, comme il est écrit à son sujet ; mais malheureux celui par qui le Fils de l’homme est livré ! Il vaudrait mieux pour lui qu’il ne soit pas né, cet homme-là ! »