Luc 6,1-11

Or il advint, un sabbat, qu’il traversait des moissons, et ses disciples arrachaient et mangeaient des épis en les froissant de leurs mains.2 Mais quelques Pharisiens dirent : « Pourquoi faites-vous ce qui n’est pas permis le jour du sabbat ? « 3 Jésus leur répondit : « Vous n’avez donc pas lu ce que fit David, lorsqu’il eut faim, lui et ses compagnons,4 comment il entra dans la demeure de Dieu, prit les pains d’oblation, en mangea et en donna à ses compagnons, ces pains qu’il n’est permis de manger qu’aux seuls prêtres ? « 5 Et il leur disait : « Le Fils de l’homme est maître du sabbat. »6 Or il advint, un autre sabbat, qu’il entra dans la synagogue, et il enseignait. Il y avait là un homme dont la main droite était sèche.7 Les scribes et les Pharisiens l’épiaient pour voir s’il allait guérir, le sabbat, afin de trouver à l’accuser.8 Mais lui connaissait leurs pensées. Il dit donc à l’homme qui avait la main sèche : « Lève-toi et tiens-toi debout au milieu. » Il se leva et se tint debout.9 Puis Jésus leur dit : « Je vous le demande : est-il permis, le sabbat, de faire le bien plutôt que de faire le mal, de sauver une vie plutôt que de la perdre ? « 10 Promenant alors son regard sur eux tous, il lui dit : « Etends ta main. » L’autre le fit, et sa main fut remise en état.11 Mais eux furent remplis de rage, et ils se concertaient sur ce qu’ils pourraient bien faire à Jésus.

Advertisements

Les commentaires sont fermés.