Archive for the prédestination (prescience) Category

Apocalypse 17,1-18

Posted in abîme, abomination (profanation), agneau de Dieu, ange, antéchrist, bête, eaux innombrables (torrent), fidélité, jugement dernier, martyr, monde, mystère (plan de Dieu, Voie, révélation), nudité, parole de Dieu (vivante), prédestination (prescience), prophétie (oracle), pur et impur (souillure), royauté du Christ, sainteté (saints), sang, terre promise (repos du Seigneur), transcendance de Dieu (commencement du monde, genèse) with tags on 15 novembre 2012 by JL
Alors l’un des sept Anges aux sept coupes s’en vint me dire : « Viens, que je te montre le jugement de la Prostituée fameuse, assise au bord des grandes eaux ;2 c’est avec elle qu’ont forniqué les rois de la terre, et les habitants de la terre se sont saoulés du vin de sa prostitution. »3 Il me transporta au désert, en esprit. Et je vis une femme, assise sur une Bête écarlate couverte de titres blasphématoires et portant sept têtes et dix cornes.4 La femme, vêtue de pourpre et d’écarlate, étincelait d’or, de pierres précieuses et de perles ; elle tenait à la main une coupe en or, remplie d’abominations et des souillures de sa prostitution.5 Sur son front, un nom était inscrit – un mystère ! – « Babylone la Grande, la mère des prostituées et des abominations de la terre.6 Et sous mes yeux, la femme se saoulait du sang des saints et du sang des martyrs de Jésus. A sa vue, je fus bien stupéfait ;7 mais l’Ange me dit : « Pourquoi t’étonner ? Je vais te dire, moi, le mystère de la femme et de la Bête qui la porte, aux sept têtes et aux dix cornes.8 « Cette Bête-là, elle était et elle n’est plus ; elle va remonter de l’Abîme, mais pour s’en aller à sa perte ; et les habitants de la terre, dont le nom ne fut pas inscrit dès l’origine du monde dans le livre de vie, s’émerveilleront au spectacle de la Bête, de ce qu’elle était, n’est plus, et reparaîtra.9 C’est ici qu’il faut un esprit doué de finesse ! Les sept têtes, ce sont sept collines sur lesquelles la femme est assise. « Ce sont aussi sept rois,10 dont cinq ont passé, l’un vit, et le dernier n’est pas encore venu ; une fois là, il faut qu’il demeure un peu.11 Quant à la Bête qui était et n’est plus, elle-même fait le huitième, l’un des sept cependant ; il s’en va à sa perte.12 Et ces dix cornes-là, ce sont dix rois ; ils n’ont pas encore reçu de royauté, ils recevront un pouvoir royal, pour une heure seulement, avec la Bête.13 Ils sont tous d’accord pour remettre à la Bête leur puissance et leur pouvoir.14 Ils mèneront campagne contre l’Agneau, et l’Agneau les vaincra, car il est Seigneur des seigneurs et Roi des rois, avec les siens : les appelés, les choisis, les fidèles.15 « Et ces eaux-là, poursuivit l’Ange, où la Prostituée est assise, ce sont des peuples, des foules, des nations et des langues.16 Mais ces dix cornes-là et la Bête, ils vont prendre en haine la Prostituée, ils la dépouilleront de ses vêtements, toute nue, ils en mangeront la chair, ils la consumeront par le feu ;17 car Dieu leur a inspiré la résolution de réaliser son propre dessein, de se mettre d’accord pour remettre leur pouvoir royal à la Bête, jusqu’à l’accomplissement des paroles de Dieu.18 Et cette femme-là, c’est la Grande Cité, celle qui règne sur les rois de la terre. »
Advertisements

Apocalypse 13,1-18

Posted in agneau de Dieu, allégories et analogies, antéchrist, bête, apostasie, blasphème, ciel (cieux), confiance en Dieu (dans l'Église), diable (démon, Satan, Lucifer), idolâtrie, maison du Seigneur (demeure), monde, orgueil (se glorifier), persévérance (constance), prédestination (prescience), sainteté (saints), terre promise (repos du Seigneur), transcendance de Dieu (commencement du monde, genèse), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 14 novembre 2012 by JL
1 Et je me tins sur la grève de la mer. Alors je vis surgir de la mer une Bête ayant sept têtes et dix cornes, sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des titres blasphématoires.2 La Bête que je vis ressemblait à une panthère, avec les pattes comme celles d’un ours et la gueule comme une gueule de lion ; et le Dragon lui transmit sa puissance et son trône et un pouvoir immense.3 L’une de ses têtes paraissait blessée à mort, mais sa plaie mortelle fut guérie ; alors, émerveillée, la terre entière suivit la Bête.4 On se prosterna devant le Dragon, parce qu’il avait remis le pouvoir à la Bête ; et l’on se prosterna devant la Bête en disant : « Qui égale la Bête, et qui peut lutter contre elle ? « 5 On lui donna de proférer des paroles d’orgueil et de blasphème ; on lui donna pouvoir d’agir durant 42 mois ;6 alors elle se mit à proférer des blasphèmes contre Dieu, à blasphémer son nom et sa demeure, ceux qui demeurent au ciel.7 On lui donna de mener campagne contre les saints et de les vaincre ; on lui donna pouvoir sur toute race, peuple, langue ou nation.8 Et ils l’adoreront, tous les habitants de la terre dont le nom ne se trouve pas écrit, dès l’origine du monde, dans le livre de vie de l’Agneau égorgé.9 Celui qui a des oreilles, qu’il entende !10 Les chaînes pour qui doit être enchaîné ; la mort par le glaive pour qui doit périr par le glaive ! Voilà qui fonde l’endurance et la confiance des saints.11 Je vis ensuite surgir de la terre une autre Bête ; elle avait deux cornes comme un agneau, mais parlait comme un dragon.12 Au service de la première Bête, elle en établit partout le pouvoir, amenant la terre et ses habitants à adorer cette première Bête dont la plaie mortelle fut guérie.13 Elle accomplit des prodiges étonnants : jusqu’à faire descendre, aux yeux de tous, le feu du ciel sur la terre ;14 et, par les prodiges qu’il lui a été donné d’accomplir au service de la Bête, elle fourvoie les habitants de la terre, leur disant de dresser une image en l’honneur de cette Bête qui, frappée du glaive, a repris vie.15 On lui donna même d’animer l’image de la Bête pour la faire parler, et de faire en sorte que fussent mis à mort tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la Bête.16 Par ses manoeuvres, tous, petits et grands, riches ou pauvres, libres et esclaves, se feront marquer sur la main droite ou sur le front,17 et nul ne pourra rien acheter ni vendre s’il n’est marqué au nom de la Bête ou au chiffre de son nom.18 C’est ici qu’il faut de la finesse ! Que l’homme doué d’esprit calcule le chiffre de la Bête, c’est un chiffre d’homme : son chiffre, c’est 666.

Actes 22,1-30

Posted in baptême, ciel (cieux), justice (justification, juste), lumière (lampe), martyr, mission (envoyé), mystère (plan de Dieu, Voie, révélation), païens (gentils), péché, persécution, prédestination (prescience), prêtre (ordre de Levi), pureté du coeur (purification), sang, témoignage (témoin), vision (songe, extase), volonté divine, Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 10 novembre 2012 by JL
« Frères et pères, écoutez ce que j’ai maintenant à vous dire pour ma défense. »2 Quand ils entendirent qu’il s’adressait à eux en langue hébraïque, leur silence se fit plus profond. Il poursuivit :3 « Je suis Juif. Né à Tarse en Cilicie, j’ai cependant été élevé ici dans cette ville, et c’est aux pieds de Gamaliel que j’ai été formé à l’exacte observance de la Loi de nos pères, et j’étais rempli du zèle de Dieu, comme vous l’êtes tous aujourd’hui.4 J’ai persécuté à mort cette Voie, chargeant de chaînes et jetant en prison hommes et femmes,5 comme le grand prêtre m’en est témoin, ainsi que tout le collège des anciens. J’avais même reçu d’eux des lettres pour les frères de Damas, et je m’y rendais en vue d’amener ceux de là-bas enchaînés à Jérusalem pour y être châtiés.6 « Je faisais route et j’approchais de Damas, quand tout à coup, vers midi, une grande lumière venue du ciel m’enveloppa de son éclat.7 Je tombai sur le sol et j’entendis une voix qui me disait : Saoul, Saoul, pourquoi me persécutes-tu ?8 Je répondis : Qui es-tu, Seigneur ? Il me dit alors : Je suis Jésus le Nazôréen, que tu persécutes.9 Ceux qui étaient avec moi virent bien la lumière, mais ils n’entendirent pas la voix de celui qui me parlait.10 Je repris : Que dois-je faire, Seigneur ? Le Seigneur me dit : Relève-toi. Va à Damas. Là on te dira tout ce qu’il t’est prescrit de faire.11 Mais comme je n’y voyais plus à cause de l’éclat de cette lumière, c’est conduit par la main de mes compagnons que j’arrivai à Damas.12 « Il y avait là un certain Ananie, homme dévot selon la Loi et jouissant du bon témoignage de tous les Juifs de la ville ;13 il vint me trouver et, une fois près de moi, me dit : Saoul, mon frère, recouvre la vue. Et moi, au même instant, je pus le voir.14 Il dit alors : Le Dieu de nos pères t’a prédestiné à connaître sa volonté, à voir le Juste et à entendre la voix sortie de sa bouche ;15 car pour lui tu dois être témoin devant tous les hommes de ce que tu as vu et entendu.16 Pourquoi tarder encore ? Allons ! Reçois le baptême et purifie-toi de tes péchés en invoquant son nom.17 « De retour à Jérusalem, il m’est arrivé, un jour que je priais dans le Temple, de tomber en extase.18 Je vis le Seigneur, qui me dit : Hâte-toi, sors vite de Jérusalem, car ils n’accueilleront pas ton témoignage à mon sujet. —19 Seigneur, répondis-je, ils savent pourtant bien que, de synagogue en synagogue, je faisais jeter en prison et battre de verges ceux qui croient en toi ;20 et quand on répandait le sang d’Etienne, ton témoin, j’étais là, moi aussi, d’accord avec ceux qui le tuaient, et je gardais leurs vêtements »21 Il me dit alors : Va ; c’est au loin, vers les païens, que moi, je veux t’envoyer. »22 Jusque-là on l’écoutait. Mais à ces mots, on se mit à crier : « Otez de la terre un pareil individu ! Il n’est pas digne de vivre. »23 On vociférait, on jetait ses vêtements, on lançait de la poussière en l’air.24 Le tribun le fit alors introduire dans la forteresse et ordonna de lui donner la question par le fouet, afin de savoir pour quel motif on criait ainsi contre lui.25 Quand on l’eut attaché avec les courroies, Paul dit au centurion de service : « Un citoyen romain, et qui n’a même pas été jugé, vous est-il permis de lui appliquer le fouet ? « 26 A ces mots, le centurion alla trouver le tribun pour le prévenir : « Que vas-tu faire ? Cet homme est citoyen romain. »27 Le tribun vint donc demander à Paul : « Dis-moi, tu es citoyen romain ?  » – « Oui », répondit-il.28 Le tribun reprit : « Moi, il m’a fallu une forte somme pour acheter ce droit de cité » – « Et moi, dit Paul, je l’ai de naissance. »29 Aussitôt donc, ceux qui allaient le mettre à la question s’écartèrent de lui et le tribun lui-même eut peur, sachant que c’était un citoyen romain qu’il avait chargé de chaînes.30 Le lendemain, voulant savoir de quoi les Juifs l’accusaient au juste, il le fit détacher et ordonna aux grands prêtres ainsi qu’à tout le Sanhédrin de se réunir ; puis il amena Paul et le fit comparaître devant eux.

Actes 13,44-52

Posted in adoration de Dieu, blasphème, Esprit-Saint, eternité (vie éternelle), evangéliser (bonne nouvelle), foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), iles lointaines (nations étrangères), jalousie, joie divine, mission (envoyé), païens (gentils), parole de Dieu (vivante), persécution, prédestination (prescience), prophétie (oracle), sabbat, salut (rédemption), terre promise (repos du Seigneur) with tags on 9 novembre 2012 by JL
Le sabbat suivant, presque toute la ville s’assembla pour entendre la parole de Dieu.45 A la vue de cette foule, les Juifs furent remplis de jalousie, et ils répliquaient par des blasphèmes aux paroles de Paul.46 S’enhardissant alors, Paul et Barnabé déclarèrent : « C’était à vous d’abord qu’il fallait annoncer la parole de Dieu. Puisque vous la repoussez et ne vous jugez pas dignes de la vie éternelle, eh bien ! nous nous tournons vers les païens.47 Car ainsi nous l’a ordonné le Seigneur : Je t’ai établi lumière des nations, pour que tu portes le salut jusqu’aux extrémités de la terre. »48 Tout joyeux à ces mots, les païens se mirent à glorifier la parole du Seigneur, et tous ceux-là embrassèrent la foi, qui étaient destinés à la vie éternelle.49 Ainsi la parole du Seigneur se répandait dans toute la région.50 Mais les Juifs montèrent la tête aux dames de condition qui adoraient Dieu ainsi qu’aux notables de la ville ; ils suscitèrent de la sorte une persécution contre Paul et Barnabé et les chassèrent de leur territoire.51 Ceux-ci, secouant contre eux la poussière de leurs pieds, se rendirent à Iconium.52 Quant aux disciples, ils étaient remplis de joie et de l’Esprit Saint.

Actes 4,23-37

Posted in attributs divins, ciel (cieux), confiance en Dieu (dans l'Église), Eglise (assemblé, communauté), Esprit-Saint, evangéliser (bonne nouvelle), magistère (ministère, Tradition), messie (Christ, envoyé de Dieu), miracle (guérison, signe), monde, onction (oindre), païens (gentils), parole de Dieu (vivante), persécution, prédestination (prescience), prêtre (ordre de Levi), prière de demande, prière de louange (cantique), puissance divine, résurrection, sagesse, témoignage (témoin), transcendance de Dieu (commencement du monde, genèse), unité divine (union, communion), vanité (futilité), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 4 novembre 2012 by JL
Une fois relâchés, ils se rendirent auprès des leurs et rapportèrent tout ce que les grands prêtres et les anciens leur avaient dit.24 A ce récit, d’un seul élan, ils élevèrent la voix vers Dieu et dirent : « Maître, c’est toi qui as fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s’y trouve ;25 c’est toi qui as dit par l’Esprit Saint et par la bouche de notre père David, ton serviteur : Pourquoi cette arrogance chez les nations, ces vains projets chez les peuples ?26 Les rois de la terre se sont mis en campagne et les magistrats se sont rassemblés de concert contre le Seigneur et contre son Oint.27 Oui vraiment, ils se sont rassemblés dans cette ville contre ton saint serviteur Jésus, que tu as oint, Hérode et Ponce Pilate avec les nations païennes et les peuples d’Israël,28 pour accomplir tout ce que, dans ta puissance et ta sagesse, tu avais déterminé par avance.29 A présent donc, Seigneur, considère leurs menaces et, afin de permettre à tes serviteurs d’annoncer ta parole en toute assurance,30 étends la main pour opérer des guérisons, signes et prodiges par le nom de ton saint serviteur Jésus. »31 Tandis qu’ils priaient, l’endroit où ils se trouvaient réunis trembla ; tous furent alors remplis du Saint Esprit et se mirent à annoncer la parole de Dieu avec assurance.32 La multitude des croyants n’avait qu’un coeur et qu’une âme. Nul ne disait sien ce qui lui appartenait, mais entre eux tout était commun.33 Avec beaucoup de puissance, les apôtres rendaient témoignage à la résurrection du Seigneur Jésus, et ils jouissaient tous d’une grande faveur.34 Aussi parmi eux nul n’était dans le besoin ; car tous ceux qui possédaient des terres ou des maisons les vendaient, apportaient le prix de la vente35 et le déposaient aux pieds des apôtres. On distribuait alors à chacun suivant ses besoins.36 Joseph, surnommé par les apôtres Barnabé (ce qui veut dire fils d’encouragement), lévite originaire de Chypre,37 possédait un champ ; il le vendit, apporta l’argent et le déposa aux pieds des apôtres.

1 Pierre 2,4-10

Posted in buter (pierre d'achoppement), confiance en Dieu (dans l'Église), Eglise (assemblé, communauté), elu (élection divine), fondement (pierre d'angle), Jérusalem (Sion), lumière (lampe), messie (Christ, envoyé de Dieu), pardon (miséricorde, rémission), parole de Dieu (vivante), peuple de Dieu (Israël), piété (impiété, incrédulité), prédestination (prescience), prière d'offrande, prière de louange (cantique), reniement (rejet, mépris), sacerdoce baptismal, sacrifice (oblation, expiation), sainteté (saints), ténèbre (obscurité) with tags on 23 octobre 2012 by JL
Approchez-vous de lui, la pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie, précieuse auprès de Dieu.5 Vous-mêmes, comme pierres vivantes, prêtez-vous à l’édification d’un édifice spirituel, pour un sacerdoce saint, en vue d’offrir des sacrifices spirituels, agréables à Dieu par Jésus Christ.6 Car il y a dans l’Ecriture : Voici que je pose en Sion une pierre angulaire, choisie, précieuse, et celui qui se confie en elle ne sera pas confondu.7 A vous donc, les croyants, l’honneur, mais pour les incrédules, la pierre qu’ont rejetée les constructeurs, celle-là est devenue la tête de l’angle,8 une pierre d’achoppement et un rocher qui fait tomber. Ils s’y heurtent parce qu’ils ne croient pas à la Parole ; c’est bien à cela qu’ils ont été destinés.9 Mais vous, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, pour proclamer les louanges de Celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière,10 vous qui jadis n’étiez pas un peuple et qui êtes maintenant le Peuple de Dieu, qui n’obteniez pas miséricorde et qui maintenant avez obtenu miséricorde.

1 Pierre 1,1-2

Posted in attributs divins, elu (élection divine), Esprit-Saint, messie (Christ, envoyé de Dieu), omniscience divine (prescience), Père - Fils, prédestination (prescience), sainteté (saints), sanctification (sanctifié), sang, Trinité with tags on 21 octobre 2012 by JL
Pierre, apôtre de Jésus Christ, aux étrangers de la Dispersion : du Pont, de Galatie, de Cappadoce, d’Asie et de Bithynie, élus2 selon la prescience de Dieu le Père, dans la sanctification de l’Esprit, pour obéir et être aspergés du sang de Jésus Christ.