Archive for the volonté divine Category

Apocalypse 4,1-11

Posted in adoration de Dieu, attributs divins, ciel (cieux), création (créateur), eternité (vie éternelle), gloire de Dieu (glorifier), grâce (rendre grâce), puissance divine, royauté du Christ, sainteté (saints), transcendance de Dieu (commencement du monde, genèse), verbe (logos, alpha et omega), vision (songe, extase), volonté divine with tags on 12 novembre 2012 by JL
J’eus ensuite une vision. Voici : une porte était ouverte au ciel, et la voix que j’avais naguère entendu me parler comme une trompette me dit : Monte ici, que je te montre ce qui doit arriver par la suite.2 A l’instant, je tombai en extase. Voici, un trône était dressé dans le ciel, et, siégeant sur le trône, Quelqu’un…3 Celui qui siège est comme une vision de jaspe et de cornaline ; un arc-en-ciel autour du trône est comme une vision d’émeraude.4 24 sièges entourent le trône, sur lesquels sont assis 24 Vieillards vêtus de blanc, avec des couronnes d’or sur leurs têtes.5 Du trône partent des éclairs, des voix et des tonnerres, et sept lampes de feu brûlent devant lui, les sept Esprits de Dieu.6 Devant le trône, on dirait une mer, transparente autant que du cristal. Au milieu du trône et autour de lui, se tiennent quatre Vivants, constellés d’yeux par-devant et par-derrière.7 Le premier Vivant est comme un lion ; le deuxième Vivant est comme un jeune taureau ; le troisième Vivant a comme un visage d’homme ; le quatrième Vivant est comme un aigle en plein vol.8 Les quatre Vivants, portant chacun six ailes, sont constellés d’yeux tout autour et en dedans. Ils ne cessent de répéter jour et nuit : « Saint, Saint, Saint, Seigneur, Dieu Maître-de-tout, Il était, Il est et Il vient. »9 Et chaque fois que les Vivants offrent gloire, honneur et action de grâces à Celui qui siège sur le trône et qui vit dans les siècles des siècles,10 les 24 Vieillards se prosternent devant Celui qui siège sur le trône pour adorer Celui qui vit dans les siècles des siècles ; ils lancent leurs couronnes devant le trône en disant :11 « Tu es digne, ô notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance, car c’est toi qui créas l’univers ; par ta volonté, il n’était pas et fut créé. »

Actes 22,1-30

Posted in baptême, ciel (cieux), justice (justification, juste), lumière (lampe), martyr, mission (envoyé), mystère (plan de Dieu, Voie, révélation), païens (gentils), péché, persécution, prédestination (prescience), prêtre (ordre de Levi), pureté du coeur (purification), sang, témoignage (témoin), vision (songe, extase), volonté divine, Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 10 novembre 2012 by JL
« Frères et pères, écoutez ce que j’ai maintenant à vous dire pour ma défense. »2 Quand ils entendirent qu’il s’adressait à eux en langue hébraïque, leur silence se fit plus profond. Il poursuivit :3 « Je suis Juif. Né à Tarse en Cilicie, j’ai cependant été élevé ici dans cette ville, et c’est aux pieds de Gamaliel que j’ai été formé à l’exacte observance de la Loi de nos pères, et j’étais rempli du zèle de Dieu, comme vous l’êtes tous aujourd’hui.4 J’ai persécuté à mort cette Voie, chargeant de chaînes et jetant en prison hommes et femmes,5 comme le grand prêtre m’en est témoin, ainsi que tout le collège des anciens. J’avais même reçu d’eux des lettres pour les frères de Damas, et je m’y rendais en vue d’amener ceux de là-bas enchaînés à Jérusalem pour y être châtiés.6 « Je faisais route et j’approchais de Damas, quand tout à coup, vers midi, une grande lumière venue du ciel m’enveloppa de son éclat.7 Je tombai sur le sol et j’entendis une voix qui me disait : Saoul, Saoul, pourquoi me persécutes-tu ?8 Je répondis : Qui es-tu, Seigneur ? Il me dit alors : Je suis Jésus le Nazôréen, que tu persécutes.9 Ceux qui étaient avec moi virent bien la lumière, mais ils n’entendirent pas la voix de celui qui me parlait.10 Je repris : Que dois-je faire, Seigneur ? Le Seigneur me dit : Relève-toi. Va à Damas. Là on te dira tout ce qu’il t’est prescrit de faire.11 Mais comme je n’y voyais plus à cause de l’éclat de cette lumière, c’est conduit par la main de mes compagnons que j’arrivai à Damas.12 « Il y avait là un certain Ananie, homme dévot selon la Loi et jouissant du bon témoignage de tous les Juifs de la ville ;13 il vint me trouver et, une fois près de moi, me dit : Saoul, mon frère, recouvre la vue. Et moi, au même instant, je pus le voir.14 Il dit alors : Le Dieu de nos pères t’a prédestiné à connaître sa volonté, à voir le Juste et à entendre la voix sortie de sa bouche ;15 car pour lui tu dois être témoin devant tous les hommes de ce que tu as vu et entendu.16 Pourquoi tarder encore ? Allons ! Reçois le baptême et purifie-toi de tes péchés en invoquant son nom.17 « De retour à Jérusalem, il m’est arrivé, un jour que je priais dans le Temple, de tomber en extase.18 Je vis le Seigneur, qui me dit : Hâte-toi, sors vite de Jérusalem, car ils n’accueilleront pas ton témoignage à mon sujet. —19 Seigneur, répondis-je, ils savent pourtant bien que, de synagogue en synagogue, je faisais jeter en prison et battre de verges ceux qui croient en toi ;20 et quand on répandait le sang d’Etienne, ton témoin, j’étais là, moi aussi, d’accord avec ceux qui le tuaient, et je gardais leurs vêtements »21 Il me dit alors : Va ; c’est au loin, vers les païens, que moi, je veux t’envoyer. »22 Jusque-là on l’écoutait. Mais à ces mots, on se mit à crier : « Otez de la terre un pareil individu ! Il n’est pas digne de vivre. »23 On vociférait, on jetait ses vêtements, on lançait de la poussière en l’air.24 Le tribun le fit alors introduire dans la forteresse et ordonna de lui donner la question par le fouet, afin de savoir pour quel motif on criait ainsi contre lui.25 Quand on l’eut attaché avec les courroies, Paul dit au centurion de service : « Un citoyen romain, et qui n’a même pas été jugé, vous est-il permis de lui appliquer le fouet ? « 26 A ces mots, le centurion alla trouver le tribun pour le prévenir : « Que vas-tu faire ? Cet homme est citoyen romain. »27 Le tribun vint donc demander à Paul : « Dis-moi, tu es citoyen romain ?  » – « Oui », répondit-il.28 Le tribun reprit : « Moi, il m’a fallu une forte somme pour acheter ce droit de cité » – « Et moi, dit Paul, je l’ai de naissance. »29 Aussitôt donc, ceux qui allaient le mettre à la question s’écartèrent de lui et le tribun lui-même eut peur, sachant que c’était un citoyen romain qu’il avait chargé de chaînes.30 Le lendemain, voulant savoir de quoi les Juifs l’accusaient au juste, il le fit détacher et ordonna aux grands prêtres ainsi qu’à tout le Sanhédrin de se réunir ; puis il amena Paul et le fit comparaître devant eux.

Actes 21,1-17

Posted in charismes, disciple, Esprit-Saint, martyr, païens (gentils), prophète, prophétie (oracle), providence (abandon), volonté divine with tags on 10 novembre 2012 by JL
Lorsque, nous étant arrachés à eux, nous eûmes gagné le large, nous cinglâmes droit sur Cos ; le lendemain nous atteignîmes Rhodes, et de là Patara.2 Ayant trouvé un navire en partance pour la Phénicie, nous y montâmes et partîmes.3 Arrivés en vue de Chypre, nous la laissâmes à gauche pour voguer vers la Syrie, et nous abordâmes à Tyr, car c’est là que le bateau devait décharger sa cargaison.4 Ayant découvert les disciples, nous restâmes là sept jours. Poussés par l’Esprit, ils disaient à Paul de ne pas monter à Jérusalem.5 Mais, notre séjour achevé, nous partîmes. Nous marchions, escortés de tous, y compris femmes et enfants. Hors de la ville, nous nous mîmes à genoux sur la grève pour prier.6 Puis, ayant fait nos adieux, nous montâmes sur le navire. Ces gens s’en retournèrent alors chez eux.7 Et nous, achevant la traversée, nous nous rendîmes de Tyr à Ptolémaïs. Après avoir salué les frères et être restés un jour avec eux,8 nous repartîmes le lendemain pour gagner Césarée. Descendus chez Philippe l’évangéliste, qui était un des Sept, nous demeurâmes chez lui.9 Il avait quatre filles vierges qui prophétisaient.10 Comme nous passions là plusieurs jours, un prophète du nom d’Agabus descendit de Judée.11 Il vint nous trouver et, prenant la ceinture de Paul, il s’en lia les pieds et les mains en disant : « Voici ce que dit l’Esprit Saint : L’homme auquel appartient cette ceinture, les Juifs le lieront comme ceci à Jérusalem, et ils le livreront aux mains des païens. »12 A ces paroles, nous nous mîmes, avec ceux de l’endroit, à supplier Paul de ne pas monter à Jérusalem.13 Alors il répondit : « Qu’avez-vous à pleurer et à me briser le coeur ? Je suis prêt, moi, non seulement à me laisser lier, mais encore à mourir à Jérusalem pour le nom du Seigneur Jésus. »14 Comme il n’y avait pas moyen de le persuader, nous cessâmes nos instances, disant : « Que la volonté du Seigneur se fasse ! « 15 Après ces quelques jours, ayant achevé nos préparatifs, nous montâmes à Jérusalem.16 Des disciples de Césarée nous accompagnèrent et nous menèrent loger chez un certain Mnason, de Chypre, disciple des premiers jours.17 A notre arrivée à Jérusalem, les frères nous reçurent avec joie.

Actes 20,14-38

Posted in adversité (tribulations, épreuve), allégories et analogies, amour du prochain, apostasie, attachement, bon pasteur, confiance en Dieu (dans l'Église), conversion (faire retour, repentir), convoitise (passions), Eglise (assemblé, communauté), Esprit-Saint, eternité (vie éternelle), evangéliser (bonne nouvelle), faux prophète, foi (adhérence, profession), grâce (rendre grâce), héritage (de Dieu, le nôtre), humilité, magistère (ministère, Tradition), parole de Dieu (vivante), pentecôte, persécution, puissance divine, pur et impur (souillure), rétribution (couronne de gloire), royaume de Dieu (des cieux), sainteté (saints), sang, témoignage (témoin), vigilance (veiller), volonté divine with tags on 10 novembre 2012 by JL
Lorsqu’il nous eut rejoints à Assos, nous le prîmes à bord et gagnâmes Mitylène.15 De là, nous repartîmes le lendemain et parvînmes devant Chio. Le jour suivant, nous touchions à Samos, et, après nous être arrêtés à Trogyllion, nous arrivions le jour d’après à Milet.16 Paul avait en effet décidé de passer au large d’Ephèse, pour ne pas avoir à s’attarder en Asie. Il se hâtait afin d’être, si possible, le jour de la Pentecôte à Jérusalem.17 De Milet, il envoya chercher à Ephèse les anciens de cette Eglise.18 Quand ils furent arrivés auprès de lui, il leur dit : « Vous savez vous-mêmes de quelle façon, depuis le premier jour où j’ai mis le pied en Asie, je n’ai cessé de me comporter avec vous,19 servant le Seigneur en toute humilité, dans les larmes et au milieu des épreuves que m’ont occasionnées les machinations des Juifs.20 Vous savez comment, en rien de ce qui vous était avantageux, je ne me suis dérobé quand il fallait vous prêcher et vous instruire, en public et en privé,21 adjurant Juifs et Grecs de se repentir envers Dieu et de croire en Jésus, notre Seigneur.22 « Et maintenant voici qu’enchaîné par l’Esprit je me rends à Jérusalem, sans savoir ce qui m’y adviendra,23 sinon que, de ville en ville, l’Esprit Saint m’avertit que chaînes et tribulations m’attendent.24 Mais je n’attache aucun prix à ma propre vie, pourvu que je mène à bonne fin ma course et le ministère que j’ai reçu du Seigneur Jésus : rendre témoignage à l’Evangile de la grâce de Dieu.25 « Et maintenant voici que, je le sais, vous ne reverrez plus mon visage, vous tous au milieu de qui j’ai passé en proclamant le Royaume.26 C’est pourquoi je l’atteste aujourd’hui devant vous : je suis pur du sang de tous.27 Car je ne me suis pas dérobé quand il fallait vous annoncer toute la volonté de Dieu.28 « Soyez attentifs à vous-mêmes, et à tout le troupeau dont l’Esprit Saint vous a établis gardiens pour paître l’Eglise de Dieu, qu’il s’est acquise par le sang de son propre fils.29 « Je sais, moi, qu’après mon départ il s’introduira parmi vous des loups redoutables qui ne ménageront pas le troupeau,30 et que du milieu même de vous se lèveront des hommes tenant des discours pervers dans le but d’entraîner les disciples à leur suite.31 C’est pourquoi soyez vigilants, vous souvenant que, trois années durant, nuit et jour, je n’ai cessé de reprendre avec larmes chacun d’entre vous.32 « Et à présent je vous confie à Dieu et à la parole de sa grâce, qui a le pouvoir de bâtir l’édifice et de procurer l’héritage parmi tous les sanctifiés.33 « Argent, or, vêtements, je n’en ai convoité de personne :34 vous savez vous-mêmes qu’à mes besoins et à ceux de mes compagnons ont pourvu les mains que voilà.35 De toutes manières je vous l’ai montré : c’est en peinant ainsi qu’il faut venir en aide aux faibles et se souvenir des paroles du Seigneur Jésus, qui a dit lui-même : Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. »36 A ces mots, se mettant à genoux, avec eux tous il pria.37 Tous alors éclatèrent en sanglots, et, se jetant au cou de Paul, ils l’embrassaient,38 affligés surtout de la parole qu’il avait dite : qu’ils ne devaient plus revoir son visage. Puis ils l’accompagnèrent jusqu’au bateau.

Actes 13,14-39

Posted in écouter (voix du Seigneur), baptême, conversion (faire retour, repentir), désert, elu (élection divine), evangéliser (bonne nouvelle), foi (adhérence, profession), justice (justification, juste), mission (envoyé), pardon (miséricorde, rémission), parole de Dieu (vivante), péché, promesse divine (serment), prophète, prophétie (oracle), résurrection, sabbat, sainteté (saints), salut (rédemption), sauveur, témoignage (témoin), volonté divine with tags on 9 novembre 2012 by JL
Quant à eux, poussant au-delà de Pergé, ils arrivèrent à Antioche de Pisidie. Le jour du sabbat, ils entrèrent à la synagogue et s’assirent.15 Après la lecture de la Loi et des Prophètes, les chefs de la synagogue leur envoyèrent dire : « Frères, si vous avez quelque parole d’encouragement à dire au peuple, parlez. »16 Paul alors se leva, fit signe de la main et dit : « Hommes d’Israël, et vous qui craignez Dieu, écoutez.17 Le Dieu de ce peuple, le Dieu d’Israël élut nos pères et fit grandir ce peuple durant son exil en terre d’Egypte. Puis, en déployant la force de son bras, il les en fit sortir18 et, durant 40 ans environ, il les entoura de soins au désert.19 Ensuite, après avoir exterminé sept nations dans la terre de Canaan, il les mit en possession de leur pays :20 450 ans environ. Après quoi, il leur donna des juges, jusqu’au prophète Samuel.21 Par la suite, ils demandèrent un roi, et Dieu leur donna Saül, fils de Cis, de la tribu de Benjamin : 40 ans.22 Après l’avoir écarté, Dieu suscita pour eux David comme roi. C’est à lui qu’il a rendu ce témoignage : J’ai trouvé David, fils de Jessé, un homme selon mon coeur, qui accomplira toutes mes volontés.23 C’est de sa descendance que, suivant sa promesse, Dieu a suscité pour Israël Jésus comme Sauveur.24 Jean, le précurseur, avait préparé son arrivée en proclamant à l’adresse de tout le peuple d’Israël un baptême de repentance.25 Au moment de terminer sa course, Jean disait : Celui que vous croyez que je suis, je ne le suis pas ; mais voici venir après moi celui dont je ne suis pas digne de délier la sandale.26 « Frères, vous les enfants de la race d’Abraham et vous ici présents qui craignez Dieu, c’est à vous que ce message de salut a été envoyé.27 En effet, les habitants de Jérusalem et leurs chefs ont accompli sans le savoir les paroles des prophètes qu’on lit chaque sabbat.28 Sans trouver en lui aucun motif de mort, ils l’ont condamné et ont demandé à Pilate de le faire périr.29 Et lorsqu’ils eurent accompli tout ce qui était écrit de lui, ils le descendirent du gibet et le mirent au tombeau.30 Mais Dieu l’a ressuscité ;31 pendant de nombreux jours, il est apparu à ceux qui étaient montés avec lui de Galilée à Jérusalem, ceux-là mêmes qui sont maintenant ses témoins auprès du peuple.32 « Et nous, nous vous annonçons la Bonne Nouvelle : la promesse faite à nos pères,33 Dieu l’a accomplie en notre faveur à nous, leurs enfants : il a ressuscité Jésus. Ainsi est-il écrit dans les Psaumes : Tu es mon fils, moi-même aujourd’hui je t’ai engendré.34 Que Dieu l’ait ressuscité des morts et qu’il ne doive plus retourner à la corruption, c’est bien ce qu’il avait déclaré : Je vous donnerai les choses saintes de David, celles qui sont dignes de foi.35 C’est pourquoi il dit ailleurs encore : Tu ne laisseras pas ton Saint voir la corruption.36 Or David, après avoir en son temps servi les desseins de Dieu, est mort, a été réuni à ses pères et a vu la corruption.37 Celui que Dieu a ressuscité, lui, n’a pas vu la corruption.38 « Sachez-le donc, frères, c’est par lui que la rémission des péchés vous est annoncée. L’entière justification que vous n’avez pu obtenir par la Loi de Moïse,39 c’est par lui que quiconque croit l’obtient.

1 Jean 5,14-15

Posted in attributs divins, confiance en Dieu (dans l'Église), Dieu écoute (exauce), prière de demande, providence (abandon), volonté divine with tags on 27 octobre 2012 by JL
Nous avons en Dieu cette assurance que, si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute.15 Et si nous savons qu’il nous écoute en tout ce que nous lui demandons, nous savons que nous possédons ce que nous lui avons demandé.

1 Jean 2,15-17

Posted in convoitise (passions), eternité (vie éternelle), monde, orgueil (se glorifier), Père - Fils, richesse (danger de la richesse), vanité (futilité), volonté divine with tags on 25 octobre 2012 by JL
N’aimez ni le monde ni ce qui est dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est pas en lui.16 Car tout ce qui est dans le monde – la convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l’orgueil de la richesse – vient non pas du Père, mais du monde.17 Or le monde passe avec ses convoitises ; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement.