Ephésiens 5,3-18

Quant à la fornication, à l’impureté sous toutes ses formes, ou encore à la cupidité, que leurs noms ne soient même pas prononcés parmi vous : c’est ce qui sied à des saints.4 De même pour les grossièretés, les inepties, les facéties : tout cela ne convient guère ; faites entendre plutôt des actions de grâces.5 Car, sachez-le bien, ni le fornicateur, ni le débauché, ni le cupide – qui est un idolâtre – n’ont droit à l’héritage dans le Royaume du Christ et de Dieu.6 Que nul ne vous abuse par de vaines raisons : ce sont bien de tels désordres qui attirent la colère de Dieu sur ceux qui lui résistent.7 N’ayez donc rien de commun avec eux.8 Jadis vous étiez ténèbres, mais à présent vous êtes lumière dans le Seigneur ; conduisez-vous en enfants de lumière ;9 car le fruit de la lumière consiste en toute bonté, justice et vérité.10 Discernez ce qui plaît au Seigneur,11 et ne prenez aucune part aux oeuvres stériles des ténèbres ; dénoncez-les plutôt.12 Certes, ce que ces gens-là font en cachette, on a honte même de le dire ;13 mais quand tout cela est dénoncé, c’est dans la lumière qu’on le voit apparaître ;14 tout ce qui apparaît, en effet, est lumière. C’est pourquoi l’on dit : Eveille-toi, toi qui dors, lève-toi d’entre les morts, et sur toi luira le Christ.15 Ainsi prenez bien garde à votre conduite ; qu’elle soit celle non d’insensés mais de sages,16 qui tirent bon parti de la période présente ; car nos temps sont mauvais ;17 ne vous montrez donc pas inconsidérés, mais sachez voir quelle est la volonté du Seigneur.18 Ne vous enivrez pas de vin : on n’y trouve que libertinage ; mais cherchez dans l’Esprit votre plénitude.
Advertisements

Les commentaires sont fermés.