Archive for the vérité (vrai, véritable) Category

Apocalypse 22,6-21

Posted in adoration de Dieu, allégories et analogies, ange, arbre de vie, béatitude, charismes, Eglise (assemblé, communauté), Esprit-Saint, grâce (rendre grâce), idolâtrie, Jérusalem (Sion), mal (méchanceté, iniquité), mission (envoyé), mystère (plan de Dieu, Voie, révélation), parole de Dieu (vivante), parousie (jour du Seigneur), prophète, prophétie (oracle), pureté du coeur (purification), rétribution (couronne de gloire), sainteté (saints), sanctification (sanctifié), soif de Dieu, source d'eau vive, vérité (vrai, véritable), verbe (logos, alpha et omega), vision (songe, extase) with tags on 16 novembre 2012 by JL

Puis il me dit : « Ces paroles sont certaines et vraies ; le Seigneur Dieu, qui inspire les prophètes, a envoyé son Ange pour montrer à ses serviteurs ce qui doit arriver bientôt.7 Voici que mon retour est proche ! Heureux celui qui garde les paroles prophétiques de ce livre. »8 C'est moi, Jean, qui voyais et entendais tout cela ; une fois les paroles et les visions achevées, je tombai aux pieds de l'Ange qui m'avait tout montré, pour l'adorer.9 Mais lui me dit : « Non, attention, je suis un serviteur comme toi et tes frères les prophètes et ceux qui gardent les paroles de ce livre ; c'est Dieu qu'il faut adorer. »10 Il me dit encore : « Ne tiens pas secrètes les paroles prophétiques de ce livre, car le Temps est proche.11 Que le pécheur pèche encore, et que l'homme souillé se souille encore ; que l'homme de bien vive encore dans le bien, et que le saint se sanctifie encore.12 Voici que mon retour est proche, et j'apporte avec moi le salaire que je vais payer à chacun, en proportion de son travail.13 Je suis l'Alpha et l'Oméga, le Premier et le Dernier, le Principe et la Fin.14 Heureux ceux qui lavent leurs robes ; ils pourront disposer de l'arbre de Vie, et pénétrer dans la Cité, par les portes.15 Dehors les chiens, les sorciers, les impurs, les assassins, les idolâtres et tous ceux qui se plaisent à faire le mal ! « 16 Moi, Jésus, j'ai envoyé mon Ange publier chez vous ces révélations concernant les Eglises. Je suis le rejeton de la race de David, l'Etoile radieuse du matin.17 L'Esprit et l'Epouse disent : « Viens !  » Que celui qui entend dise : « Viens !  » Et que l'homme assoiffé s'approche, que l'homme de désir reçoive l'eau de la vie, gratuitement.18 Je déclare, moi, à quiconque écoute les paroles prophétiques de ce livre : « Qui oserait y faire des surcharges, Dieu le chargera de tous les fléaux décrits dans ce livre !19 Et qui oserait retrancher aux paroles de ce livre prophétique, Dieu retranchera son lot de l'arbre de Vie et de la Cité sainte, décrits dans ce livre ! « 20 Le garant de ces révélations l'affirme : « Oui, mon retour est proche !  » Amen, viens, Seigneur Jésus !21 Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec tous ! Amen.

 

Apocalypse 21,1-8

Posted in âme (demeure de Dieu), ciel (cieux), Eglise (assemblé, communauté), enfant de Dieu (adoption divine), enfer (damnation, perdition), idolâtrie, inhabitation divine, Jérusalem (Sion), maison du Seigneur (demeure), mensonge, monde, parole de Dieu (vivante), peuple de Dieu (Israël), pur et impur (souillure), rétribution (couronne de gloire), royauté du Christ, soif de Dieu, source d'eau vive, terre promise (repos du Seigneur), tristesse, unité divine (union, communion), vérité (vrai, véritable), verbe (logos, alpha et omega) with tags on 16 novembre 2012 by JL
Puis je vis un ciel nouveau, une terre nouvelle – car le premier ciel et la première terre ont disparu, et de mer, il n’y en a plus.2 Et je vis la Cité sainte, Jérusalem nouvelle, qui descendait du ciel, de chez Dieu ; elle s’est faite belle, comme une jeune mariée parée pour son époux.3 J’entendis alors une voix clamer, du trône : « Voici la demeure de Dieu avec les hommes. Il aura sa demeure avec eux ; ils seront son peuple, et lui, Dieu-avec-eux, sera leur Dieu.4 Il essuiera toute larme de leurs yeux : de mort, il n’y en aura plus ; de pleur, de cri et de peine, il n’y en aura plus, car l’ancien monde s’en est allé. »5 Alors, Celui qui siège sur le trône déclara : « Voici, je fais l’univers nouveau. » Puis il ajouta : « Ecris : Ces paroles sont certaines et vraies. »6 « C’en est fait, me dit-il encore, je suis l’Alpha et l’Oméga, le Principe et la Fin ; celui qui a soif, moi, je lui donnerai de la source de vie, gratuitement.7 Telle sera la part du vainqueur ; et je serai son Dieu, et lui sera mon fils.8 Mais les lâches, les renégats, les dépravés, les assassins, les impurs, les sorciers, les idolâtres, bref, tous les hommes de mensonge, leur lot se trouve dans l’étang brûlant de feu et de soufre : c’est la seconde mort. »

Apocalypse 19,1-18

Posted in adoration de Dieu, agneau de Dieu, allégories et analogies, ange, attributs divins, béatitude, charismes, charité (générosité), ciel (cieux), colère de Dieu, eaux innombrables (torrent), Eglise (assemblé, communauté), eternité (vie éternelle), fidélité, gloire de Dieu (glorifier), joie divine, jugement, justice (justification, juste), noces spirituelles, omniscience divine (prescience), païens (gentils), parole de Dieu (vivante), prière de louange (cantique), prophétie (oracle), puissance divine, royauté du Christ, sacrifice (oblation, expiation), sainteté (saints), salut (rédemption), sang, témoignage (témoin), terre promise (repos du Seigneur), vérité (vrai, véritable), verbe (logos, alpha et omega), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 16 novembre 2012 by JL
Après quoi j’entendis comme un grand bruit de foule immense au ciel, qui clamait : « Alleluia ! Salut et gloire et puissance à notre Dieu,2 car ses jugements sont vrais et justes : il a jugé la Prostituée fameuse qui corrompait la terre par sa prostitution, et vengé sur elle le sang de ses serviteurs. »3 Puis ils reprirent : « Alleluia ! Oui, sa fumée s’élève pour les siècles des siècles ! « 4 Alors, les 24 Vieillards et les quatre Vivants se prosternèrent pour adorer Dieu, qui siège sur le trône, en disant : « Amen, alleluia ! … »5 Puis une voix partit du trône : « Louez notre Dieu, vous tous qui le servez, et vous qui le craignez, les petits et les grands. »6 Alors j’entendis comme le bruit d’une foule immense, comme le mugissement des grandes eaux, comme le grondement de violents tonnerres ; on clamait : « Alleluia ! Car il a pris possession de son règne, le Seigneur, le Dieu Maître-de-tout.7 Soyons dans l’allégresse et dans la joie, rendons gloire à Dieu, car voici les noces de l’Agneau, et son épouse s’est faite belle :8 on lui a donné de se vêtir de lin d’une blancheur éclatante » – le lin, c’est en effet les bonnes actions des saints.9 Puis il me dit : « Ecris : Heureux les gens invités au festin de noce de l’Agneau. Ces paroles de Dieu, ajouta-t-il, sont vraies. »10 Alors je me prosternai à ses pieds pour l’adorer, mais lui me dit : « Non, attention, je suis un serviteur comme toi et comme tes frères qui possèdent le témoignage de Jésus. C’est Dieu que tu dois adorer. » Le témoignage de Jésus, c’est l’esprit de prophétie.11 Alors je vis le ciel ouvert, et voici un cheval blanc ; celui qui le monte s’appelle « Fidèle » et « Vrai », il juge et fait la guerre avec justice.12 Ses yeux ? Une flamme ardente ; sur sa tête, plusieurs diadèmes ; inscrit sur lui, un nom qu’il est seul à connaître ;13 le manteau qui l’enveloppe est trempé de sang ; et son nom ? Le Verbe de Dieu.14 Les armées du ciel le suivaient sur des chevaux blancs, vêtues de lin d’une blancheur parfaite.15 De sa bouche sort une épée acérée pour en frapper les païens ; c’est lui qui les mènera avec un sceptre de fer ; c’est lui qui foule dans la cuve le vin de l’ardente colère de Dieu, le Maître-de-tout.16 Un nom est inscrit sur son manteau et sur sa cuisse : Roi des rois et Seigneur des seigneurs.17 Puis je vis un Ange, debout sur le soleil, crier d’une voix puissante à tous les oiseaux qui volent au zénith : « Venez, ralliez le grand festin de Dieu !18 Vous y avalerez chairs de rois, et chairs de grands capitaines, et chairs de héros, et chairs de chevaux avec leurs cavaliers, et chairs de toutes gens, libres et esclaves, petits et grands ! « 

Apocalypse 16,1-21

Posted in ange, antéchrist, bête, applanir les montagnes (collines), attributs divins, autel, béatitude, blasphème, châtiment, ciel (cieux), colère de Dieu, conversion (faire retour, repentir), diable (démon, Satan, Lucifer), eaux innombrables (torrent), enfer (damnation, perdition), faux prophète, gloire de Dieu (glorifier), justice (justification, juste), nudité, parousie (jour du Seigneur), sacrifice (oblation, expiation), sainteté (saints), sang, ténèbre (obscurité), temple de Dieu (sanctuaire, tente), terre promise (repos du Seigneur), vérité (vrai, véritable), vigilance (veiller), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 15 novembre 2012 by JL
Et j’entendis une voix qui, du temple, criait aux sept Anges : « Allez, répandez sur la terre les sept coupes de la colère de Dieu. »2 Et le premier s’en alla répandre sa coupe sur la terre ; alors, ce fut un ulcère mauvais et pernicieux sur les gens qui portaient la marque de la Bête et se prosternaient devant son image.3 Et le deuxième répandit sa coupe dans la mer ; alors, ce fut du sang – on aurait dit un meurtre ! – et tout être vivant mourut dans la mer.4 Et le troisième répandit sa coupe dans les fleuves et les sources ; alors, ce fut du sang.5 Et j’entendis l’Ange des eaux qui disait : « Tu es juste, Il est et Il était, le Saint, d’avoir ainsi châtié ;6 c’est le sang des saints et des prophètes qu’ils ont versé, c’est donc du sang que tu leur as fait boire, ils le méritent ! « 7 Et j’entendis l’autel dire : « Oui, Seigneur, Dieu Maître-de-tout, tes châtiments sont vrais et justes. »8 Et le quatrième répandit sa coupe sur le soleil ; alors, il lui fut donné de brûler les hommes par le feu,9 et les hommes furent brûlés par une chaleur torride. Mais, loin de se repentir en rendant gloire à Dieu, ils blasphémèrent le nom du Dieu qui détenait en son pouvoir de tels fléaux.10 Et le cinquième répandit sa coupe sur le trône de la Bête, alors, son royaume devint ténèbres, et l’on se mordait la langue de douleur.11 Mais, loin de se repentir de leurs agissements, les hommes blasphémèrent le Dieu du ciel sous le coup des douleurs et des plaies.12 Et le sixième répandit sa coupe sur le grand fleuve Euphrate ; alors, ses eaux tarirent, livrant passage aux rois de l’Orient.13 Puis, de la gueule du Dragon, et de la gueule de la Bête, et de la gueule du faux prophète, je vis surgir trois esprits impurs, comme des grenouilles —14 et de fait, ce sont des esprits démoniaques, des faiseurs de prodiges, qui s’en vont rassembler les rois du monde entier pour la guerre, pour le grand Jour du Dieu Maître-de-tout.15 (Voici que je viens comme un voleur : heureux celui qui veille et garde ses vêtements pour ne pas aller nu et laisser voir sa honte.)16 Ils les rassemblèrent au lieu dit, en hébreu, Harmagedôn.17 Et le septième répandit sa coupe dans l’air ; alors, partant du temple, une voix clama : « C’en est fait ! « 18 Et ce furent des éclairs et des voix et des tonnerres, avec un violent tremblement de terre ; non, depuis qu’il y a des hommes sur la terre, jamais on n’avait vu pareil tremblement de terre, aussi violent !19 La Grande Cité se scinda en trois parties, et les cités des nations croulèrent ; et Babylone la Grande, Dieu s’en souvint pour lui donner la coupe où bouillonne le vin de sa colère.20 Alors, toute île prit la fuite, et les montagnes disparurent.21 Et des grêlons énormes – près de 80 livres ! – s’abattirent du ciel sur les hommes. Et les hommes blasphémèrent Dieu, à cause de cette grêle désastreuse ; oui, elle est bien cause d’un effrayant désastre.

Apocalypse 6,2-17

Posted in agneau de Dieu, allégories et analogies, applanir les montagnes (collines), autel, âme (demeure de Dieu), ciel (cieux), colère de Dieu, grâce (rendre grâce), justice (justification, juste), martyr, paix (soulagement), parole de Dieu (vivante), parousie (jour du Seigneur), passage de la mort, patience, sainteté (saints), sang, shéol (hades), témoignage (témoin), terre promise (repos du Seigneur), vérité (vrai, véritable), vengeance, vision (songe, extase) with tags on 12 novembre 2012 by JL
Et ma vision se poursuivit. Lorsque l’Agneau ouvrit le premier des sept sceaux, j’entendis le premier des quatre Vivants crier comme d’une voix de tonnerre : « Viens ! « 2 Et voici qu’apparut à mes yeux un cheval blanc ; celui qui le montait tenait un arc ; on lui donna une couronne et il partit en vainqueur, et pour vaincre encore.3 Lorsqu’il ouvrit le deuxième sceau, j’entendis le deuxième Vivant crier : « Viens ! « 4 Alors surgit un autre cheval, rouge-feu ; celui qui le montait, on lui donna de bannir la paix hors de la terre, et de faire que l’on s’entr’égorgeât ; on lui donna une grande épée.5 Lorsqu’il ouvrit le troisième sceau, j’entendis le troisième Vivant crier : « Viens !  » Et voici qu’apparut à mes yeux un cheval noir ; celui qui le montait tenait à la main une balance,6 et j’entendis comme une voix, du milieu des quatre Vivants, qui disait : « Un litre de blé pour un denier, trois litres d’orge pour un denier ! Quant à l’huile et au vin, ne les gâche pas ! « 7 Lorsqu’il ouvrit le quatrième sceau, j’entendis le cri du quatrième Vivant : « Viens ! « 8 Et voici qu’apparut à mes yeux un cheval verdâtre ; celui qui le montait, on le nomme : la Mort ; et l’Hadès le suivait. Alors, on leur donna pouvoir sur le quart de la terre, pour exterminer par l’épée, par la faim, par la peste, et par les fauves de la terre.9 Lorsqu’il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l’autel les âmes de ceux qui furent égorgés pour la Parole de Dieu et le témoignage qu’ils avaient rendu.10 Ils crièrent d’une voix puissante : « Jusques à quand, Maître saint et vrai, tarderas-tu à faire justice, à tirer vengeance de notre sang sur les habitants de la terre ? « 11 Alors on leur donna à chacun une robe blanche en leur disant de patienter encore un peu, le temps que fussent au complet leurs compagnons de service et leurs frères qui doivent être mis à mort comme eux.12 Et ma vision se poursuivit. Lorsqu’il ouvrit le sixième sceau, alors il se fit un violent tremblement de terre, et le soleil devint noir comme une étoffe de crin, et la lune devint tout entière comme du sang,13 et les astres du ciel s’abattirent sur la terre comme les figues avortées que projette un figuier tordu par la tempête,14 et le ciel disparut comme un livre qu’on roule, et les monts et les îles s’arrachèrent de leur place ;15 et les rois de la terre, et les hauts personnages, et les grands capitaines, et les gens enrichis, et les gens influents, et tous enfin, esclaves ou libres, ils allèrent se terrer dans les cavernes et parmi les rochers des montagnes,16 disant aux montagnes et aux rochers : « Croulez sur nous et cachez-nous loin de Celui qui siège sur le trône et loin de la colère de l’Agneau. »17 Car il est arrivé, le grand Jour de sa colère, et qui donc peut tenir ?

Apocalypse 3,14-22

Posted in allégories et analogies, ange, attributs divins, aveuglement, conversion (faire retour, repentir), création (créateur), Eglise (assemblé, communauté), Esprit-Saint, fidélité, inhabitation divine, nudité, orgueil (se glorifier), Père - Fils, pur et impur (souillure), rétribution (couronne de gloire), richesse (danger de la richesse), royauté du Christ, témoignage (témoin), transcendance de Dieu (commencement du monde, genèse), vérité (vrai, véritable), verbe (logos, alpha et omega) with tags on 11 novembre 2012 by JL
A l’Ange de l’Eglise de Laodicée, écris : Ainsi parle l’Amen, le Témoin fidèle et vrai, le Principe de la création de Dieu.15 Je connais ta conduite : tu n’es ni froid ni chaud – que n’es-tu l’un ou l’autre ! —16 Ainsi, puisque te voilà tiède, ni chaud ni froid, je vais te vomir de ma bouche.17 Tu t’imagines : me voilà riche, je me suis enrichi et je n’ai besoin de rien ; mais tu ne le vois donc pas : c’est toi qui es malheureux, pitoyable, pauvre, aveugle et nu !18 Aussi, suis donc mon conseil : achète chez moi de l’or purifié au feu pour t’enrichir ; des habits blancs pour t’en revêtir et cacher la honte de ta nudité ; un collyre enfin pour t’en oindre les yeux et recouvrer la vue.19 Ceux que j’aime, je les semonce et les corrige. Allons ! Un peu d’ardeur, et repens-toi !20 Voici, je me tiens à la porte et je frappe ; si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui pour souper, moi près de lui et lui près de moi.21 Le vainqueur, je lui donnerai de siéger avec moi sur mon trône, comme moi-même, après ma victoire, j’ai siégé avec mon Père sur son trône.22 Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Eglises. »

Apocalypse 3,7-13

Posted in adversité (tribulations, épreuve), ange, attributs divins, ciel (cieux), courage (force), diable (démon, Satan, Lucifer), Eglise (assemblé, communauté), Esprit-Saint, Jérusalem (Sion), mettre à l'épreuve (tenter), monde, parole de Dieu (vivante), parousie (jour du Seigneur), passage de la mort, persévérance (constance), rétribution (couronne de gloire), sainteté (saints), temple de Dieu (sanctuaire, tente), terre promise (repos du Seigneur), vérité (vrai, véritable), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 11 novembre 2012 by JL
« A l’Ange de l’Eglise de Philadelphie, écris : Ainsi parle le Saint, le Vrai, celui qui détient la clef de David : s’il ouvre, nul ne fermera, et s’il ferme, nul n’ouvrira.8 Je connais ta conduite : voici, j’ai ouvert devant toi une porte que nul ne peut fermer, et, disposant pourtant de peu de puissance, tu as gardé ma parole sans renier mon nom.9 Voici, je forcerai ceux de la Synagogue de Satan – ils usurpent la qualité de Juifs, les menteurs –, oui, je les forcerai à venir se prosterner devant tes pieds, à reconnaître que je t’ai aimé.10 Puisque tu as gardé ma consigne de constance, à mon tour je te garderai de l’heure de l’épreuve qui va fondre sur le monde entier pour éprouver les habitants de la terre.11 Mon retour est proche : tiens ferme ce que tu as, pour que nul ne ravisse ta couronne.12 Le vainqueur, je le ferai colonne dans le temple de mon Dieu ; il n’en sortira plus jamais et je graverai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la Cité de mon Dieu, la nouvelle Jérusalem qui descend du Ciel, de chez mon Dieu, et le nom nouveau que je porte.13 Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Eglises.