Mathieu 24,37-51

« Comme les jours de Noé, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme.38 En ces jours qui précédèrent le déluge, on mangeait et on buvait, on prenait femme et mari, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche,39 et les gens ne se doutèrent de rien jusqu’à l’arrivée du déluge, qui les emporta tous. Tel sera aussi l’avènement du Fils de l’homme.40 Alors deux hommes seront aux champs : l’un est pris, l’autre laissé ;41 deux femmes en train de moudre : l’une est prise, l’autre laissée.42 « Veillez donc, parce que vous ne savez pas quel jour va venir votre Maître.43 Comprenez-le bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur devait venir, il aurait veillé et n’aurait pas permis qu’on perçât le mur de sa demeure.44 Ainsi donc, vous aussi, tenez-vous prêts, car c’est à l’heure que vous ne pensez pas que le Fils de l’homme va venir.45 « Quel est donc le serviteur fidèle et avisé que le maître a établi sur les gens de sa maison pour leur donner la nourriture en temps voulu ?46 Heureux ce serviteur que son maître en arrivant trouvera occupé de la sorte !47 En vérité je vous le dis, il l’établira sur tous ses biens.48 Mais si ce mauvais serviteur dit en son coeur : Mon maître tarde.49 Et qu’il se mette à frapper ses compagnons, à manger et à boire en compagnie des ivrognes,50 le maître de ce serviteur arrivera au jour qu’il n’attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas ;51 il le retranchera et lui assignera sa part parmi les hypocrites : là seront les pleurs et les grincements de dents.

Advertisements

Les commentaires sont fermés.