Marc 9,1-13

Et il leur disait : « En vérité je vous le dis, il en est d’ici présents qui ne goûteront pas la mort avant d’avoir vu le Royaume de Dieu venu avec puissance. »2 Six jours après, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean et les emmène seuls, à l’écart, sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux3 et ses vêtements devinrent resplendissants, d’une telle blancheur qu’aucun foulon sur terre ne peut blanchir de la sorte.4 Elie leur apparut avec Moïse et ils s’entretenaient avec Jésus.5 Alors Pierre, prenant la parole, dit à Jésus : « Rabbi, il est heureux que nous soyons ici ; faisons donc trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Elie. »6 C’est qu’il ne savait que répondre, car ils étaient saisis de frayeur.7 Et une nuée survint qui les prit sous son ombre, et une voix partit de la nuée : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; écoutez-le. »8 Soudain, regardant autour d’eux, ils ne virent plus personne, que Jésus seul avec eux.9 Comme ils descendaient de la montagne, il leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu, si ce n’est quand le Fils de l’homme serait ressuscité d’entre les morts.10 Ils gardèrent la recommandation, tout en se demandant entre eux ce que signifiait « ressusciter d’entre les morts. »11 Et ils lui posaient cette question : « Pourquoi les scribes disent-ils qu’Elie doit venir d’abord ? « 12 Il leur dit : « Oui, Elie doit venir d’abord et tout remettre en ordre. Et comment est-il écrit du Fils de l’homme qu’il doit beaucoup souffrir et être méprisé ?13 Mais je vous le dis : Elie est bien déjà venu et ils l’ont traité à leur guise, comme il est écrit de lui. »

Advertisements

Les commentaires sont fermés.