Marc 9,14-29

En rejoignant les disciples, ils virent une foule nombreuse qui les entourait et des scribes qui discutaient avec eux.15 Et aussitôt qu’elle l’aperçut, toute la foule fut très surprise et ils accoururent pour le saluer.16 Et il leur demanda : « De quoi disputez-vous avec eux ? « 17 Quelqu’un de la foule lui dit : « Maître, je t’ai apporté mon fils qui a un esprit muet.18 Quand il le saisit, il le jette à terre, et il écume, grince des dents et devient raide. Et j’ai dit à tes disciples de l’expulser et ils n’en ont pas été capables » —19 « Engeance incrédule, leur répond-il, jusques à quand serai-je auprès de vous ? Jusques à quand vous supporterai-je ? Apportez-le-moi. »20 Et ils le lui apportèrent. Sitôt qu’il vit Jésus, l’esprit secoua violemment l’enfant qui tomba à terre et il s’y roulait en écumant.21 Et Jésus demanda au père : « Combien de temps y a-t-il que cela lui arrive » – « Depuis son enfance, dit-il ;22 et souvent il l’a jeté soit dans le feu soit dans l’eau pour le faire périr. Mais si tu peux quelque chose, viens à notre aide, par pitié pour nous » —23 « Si tu peux ! … reprit Jésus ; tout est possible à celui qui croit. »24 Aussitôt le père de l’enfant de s’écrier : « Je crois ! Viens en aide à mon peu de foi ! « 25 Jésus, voyant qu’une foule affluait, menaça l’esprit impur en lui disant : « Esprit muet et sourd, je te l’ordonne, sors de lui et n’y rentre plus. »26 Après avoir crié et l’avoir violemment secoué, il sortit, et l’enfant devint comme mort, si bien que la plupart disaient : « Il a trépassé ! « 27 Mais Jésus, le prenant par la main, le releva et il se tint debout.28 Quand il fut rentré à la maison, ses disciples lui demandaient dans le privé : « Pourquoi nous autres, n’avons-nous pu l’expulser ? « 29 Il leur dit : « Cette espèce-là ne peut sortir que par la prière. »

Advertisements

Les commentaires sont fermés.