Archive for the royauté du Christ Category

Apocalypse 22,1-5

Posted in adoration de Dieu, agneau de Dieu, ange, arbre de vie, bénédiction (malédiction), eternité (vie éternelle), lumière (lampe), miracle (guérison, signe), païens (gentils), royauté du Christ, source d'eau vive, ténèbre (obscurité), vision béatifique, Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 16 novembre 2012 by JL
Puis l’Ange me montra le fleuve de Vie, limpide comme du cristal, qui jaillissait du trône de Dieu et de l’Agneau.2 Au milieu de la place, de part et d’autre du fleuve, il y a des arbres de Vie qui fructifient douze fois, une fois chaque mois ; et leurs feuilles peuvent guérir les païens.3 De malédiction, il n’y en aura plus ; le trône de Dieu et de l’Agneau sera dressé dans la ville, et les serviteurs de Dieu l’adoreront ;4 ils verront sa face, et son nom sera sur leurs fronts.5 De nuit, il n’y en aura plus ; ils se passeront de lampe ou de soleil pour s’éclairer, car le Seigneur Dieu répandra sur eux sa lumière, et ils régneront pour les siècles des siècles.

Apocalypse 21,1-8

Posted in âme (demeure de Dieu), ciel (cieux), Eglise (assemblé, communauté), enfant de Dieu (adoption divine), enfer (damnation, perdition), idolâtrie, inhabitation divine, Jérusalem (Sion), maison du Seigneur (demeure), mensonge, monde, parole de Dieu (vivante), peuple de Dieu (Israël), pur et impur (souillure), rétribution (couronne de gloire), royauté du Christ, soif de Dieu, source d'eau vive, terre promise (repos du Seigneur), tristesse, unité divine (union, communion), vérité (vrai, véritable), verbe (logos, alpha et omega) with tags on 16 novembre 2012 by JL
Puis je vis un ciel nouveau, une terre nouvelle – car le premier ciel et la première terre ont disparu, et de mer, il n’y en a plus.2 Et je vis la Cité sainte, Jérusalem nouvelle, qui descendait du ciel, de chez Dieu ; elle s’est faite belle, comme une jeune mariée parée pour son époux.3 J’entendis alors une voix clamer, du trône : « Voici la demeure de Dieu avec les hommes. Il aura sa demeure avec eux ; ils seront son peuple, et lui, Dieu-avec-eux, sera leur Dieu.4 Il essuiera toute larme de leurs yeux : de mort, il n’y en aura plus ; de pleur, de cri et de peine, il n’y en aura plus, car l’ancien monde s’en est allé. »5 Alors, Celui qui siège sur le trône déclara : « Voici, je fais l’univers nouveau. » Puis il ajouta : « Ecris : Ces paroles sont certaines et vraies. »6 « C’en est fait, me dit-il encore, je suis l’Alpha et l’Oméga, le Principe et la Fin ; celui qui a soif, moi, je lui donnerai de la source de vie, gratuitement.7 Telle sera la part du vainqueur ; et je serai son Dieu, et lui sera mon fils.8 Mais les lâches, les renégats, les dépravés, les assassins, les impurs, les sorciers, les idolâtres, bref, tous les hommes de mensonge, leur lot se trouve dans l’étang brûlant de feu et de soufre : c’est la seconde mort. »

Apocalypse 20,11-15

Posted in ciel (cieux), enfer (damnation, perdition), jugement dernier, justice (justification, juste), résurrection, royauté du Christ, shéol (hades), terre promise (repos du Seigneur) with tags on 16 novembre 2012 by JL
Puis je vis un trône blanc, très grand, et Celui qui siège dessus. Le ciel et la terre s’enfuirent de devant sa face sans laisser de traces.12 Et je vis les morts, grands et petits, debout devant le trône ; on ouvrit des livres, puis un autre livre, celui de la vie ; alors, les morts furent jugés d’après le contenu des livres, chacun selon ses oeuvres.13 Et la mer rendit les morts qu’elle gardait, la Mort et l’Hadès rendirent les morts qu’ils gardaient, et chacun fut jugé selon ses oeuvres.14 Alors la Mort et l’Hadès furent jetés dans l’étang de feu – c’est la seconde mort cet étang de feu —15 et celui qui ne se trouva pas inscrit dans le livre de vie, on le jeta dans l’étang de feu.

Apocalypse 19,1-18

Posted in adoration de Dieu, agneau de Dieu, allégories et analogies, ange, attributs divins, béatitude, charismes, charité (générosité), ciel (cieux), colère de Dieu, eaux innombrables (torrent), Eglise (assemblé, communauté), eternité (vie éternelle), fidélité, gloire de Dieu (glorifier), joie divine, jugement, justice (justification, juste), noces spirituelles, omniscience divine (prescience), païens (gentils), parole de Dieu (vivante), prière de louange (cantique), prophétie (oracle), puissance divine, royauté du Christ, sacrifice (oblation, expiation), sainteté (saints), salut (rédemption), sang, témoignage (témoin), terre promise (repos du Seigneur), vérité (vrai, véritable), verbe (logos, alpha et omega), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 16 novembre 2012 by JL
Après quoi j’entendis comme un grand bruit de foule immense au ciel, qui clamait : « Alleluia ! Salut et gloire et puissance à notre Dieu,2 car ses jugements sont vrais et justes : il a jugé la Prostituée fameuse qui corrompait la terre par sa prostitution, et vengé sur elle le sang de ses serviteurs. »3 Puis ils reprirent : « Alleluia ! Oui, sa fumée s’élève pour les siècles des siècles ! « 4 Alors, les 24 Vieillards et les quatre Vivants se prosternèrent pour adorer Dieu, qui siège sur le trône, en disant : « Amen, alleluia ! … »5 Puis une voix partit du trône : « Louez notre Dieu, vous tous qui le servez, et vous qui le craignez, les petits et les grands. »6 Alors j’entendis comme le bruit d’une foule immense, comme le mugissement des grandes eaux, comme le grondement de violents tonnerres ; on clamait : « Alleluia ! Car il a pris possession de son règne, le Seigneur, le Dieu Maître-de-tout.7 Soyons dans l’allégresse et dans la joie, rendons gloire à Dieu, car voici les noces de l’Agneau, et son épouse s’est faite belle :8 on lui a donné de se vêtir de lin d’une blancheur éclatante » – le lin, c’est en effet les bonnes actions des saints.9 Puis il me dit : « Ecris : Heureux les gens invités au festin de noce de l’Agneau. Ces paroles de Dieu, ajouta-t-il, sont vraies. »10 Alors je me prosternai à ses pieds pour l’adorer, mais lui me dit : « Non, attention, je suis un serviteur comme toi et comme tes frères qui possèdent le témoignage de Jésus. C’est Dieu que tu dois adorer. » Le témoignage de Jésus, c’est l’esprit de prophétie.11 Alors je vis le ciel ouvert, et voici un cheval blanc ; celui qui le monte s’appelle « Fidèle » et « Vrai », il juge et fait la guerre avec justice.12 Ses yeux ? Une flamme ardente ; sur sa tête, plusieurs diadèmes ; inscrit sur lui, un nom qu’il est seul à connaître ;13 le manteau qui l’enveloppe est trempé de sang ; et son nom ? Le Verbe de Dieu.14 Les armées du ciel le suivaient sur des chevaux blancs, vêtues de lin d’une blancheur parfaite.15 De sa bouche sort une épée acérée pour en frapper les païens ; c’est lui qui les mènera avec un sceptre de fer ; c’est lui qui foule dans la cuve le vin de l’ardente colère de Dieu, le Maître-de-tout.16 Un nom est inscrit sur son manteau et sur sa cuisse : Roi des rois et Seigneur des seigneurs.17 Puis je vis un Ange, debout sur le soleil, crier d’une voix puissante à tous les oiseaux qui volent au zénith : « Venez, ralliez le grand festin de Dieu !18 Vous y avalerez chairs de rois, et chairs de grands capitaines, et chairs de héros, et chairs de chevaux avec leurs cavaliers, et chairs de toutes gens, libres et esclaves, petits et grands ! « 

Apocalypse 17,1-18

Posted in abîme, abomination (profanation), agneau de Dieu, ange, antéchrist, bête, eaux innombrables (torrent), fidélité, jugement dernier, martyr, monde, mystère (plan de Dieu, Voie, révélation), nudité, parole de Dieu (vivante), prédestination (prescience), prophétie (oracle), pur et impur (souillure), royauté du Christ, sainteté (saints), sang, terre promise (repos du Seigneur), transcendance de Dieu (commencement du monde, genèse) with tags on 15 novembre 2012 by JL
Alors l’un des sept Anges aux sept coupes s’en vint me dire : « Viens, que je te montre le jugement de la Prostituée fameuse, assise au bord des grandes eaux ;2 c’est avec elle qu’ont forniqué les rois de la terre, et les habitants de la terre se sont saoulés du vin de sa prostitution. »3 Il me transporta au désert, en esprit. Et je vis une femme, assise sur une Bête écarlate couverte de titres blasphématoires et portant sept têtes et dix cornes.4 La femme, vêtue de pourpre et d’écarlate, étincelait d’or, de pierres précieuses et de perles ; elle tenait à la main une coupe en or, remplie d’abominations et des souillures de sa prostitution.5 Sur son front, un nom était inscrit – un mystère ! – « Babylone la Grande, la mère des prostituées et des abominations de la terre.6 Et sous mes yeux, la femme se saoulait du sang des saints et du sang des martyrs de Jésus. A sa vue, je fus bien stupéfait ;7 mais l’Ange me dit : « Pourquoi t’étonner ? Je vais te dire, moi, le mystère de la femme et de la Bête qui la porte, aux sept têtes et aux dix cornes.8 « Cette Bête-là, elle était et elle n’est plus ; elle va remonter de l’Abîme, mais pour s’en aller à sa perte ; et les habitants de la terre, dont le nom ne fut pas inscrit dès l’origine du monde dans le livre de vie, s’émerveilleront au spectacle de la Bête, de ce qu’elle était, n’est plus, et reparaîtra.9 C’est ici qu’il faut un esprit doué de finesse ! Les sept têtes, ce sont sept collines sur lesquelles la femme est assise. « Ce sont aussi sept rois,10 dont cinq ont passé, l’un vit, et le dernier n’est pas encore venu ; une fois là, il faut qu’il demeure un peu.11 Quant à la Bête qui était et n’est plus, elle-même fait le huitième, l’un des sept cependant ; il s’en va à sa perte.12 Et ces dix cornes-là, ce sont dix rois ; ils n’ont pas encore reçu de royauté, ils recevront un pouvoir royal, pour une heure seulement, avec la Bête.13 Ils sont tous d’accord pour remettre à la Bête leur puissance et leur pouvoir.14 Ils mèneront campagne contre l’Agneau, et l’Agneau les vaincra, car il est Seigneur des seigneurs et Roi des rois, avec les siens : les appelés, les choisis, les fidèles.15 « Et ces eaux-là, poursuivit l’Ange, où la Prostituée est assise, ce sont des peuples, des foules, des nations et des langues.16 Mais ces dix cornes-là et la Bête, ils vont prendre en haine la Prostituée, ils la dépouilleront de ses vêtements, toute nue, ils en mangeront la chair, ils la consumeront par le feu ;17 car Dieu leur a inspiré la résolution de réaliser son propre dessein, de se mettre d’accord pour remettre leur pouvoir royal à la Bête, jusqu’à l’accomplissement des paroles de Dieu.18 Et cette femme-là, c’est la Grande Cité, celle qui règne sur les rois de la terre. »

Apocalypse 15,1-8

Posted in agneau de Dieu, allégories et analogies, ange, antéchrist, bête, attributs divins, chemin (voies du Seigneur), ciel (cieux), colère de Dieu, colonne de nuée et de feu, crainte de Dieu, eternité (vie éternelle), gloire de Dieu (glorifier), païens (gentils), prière de louange (cantique), puissance divine, purgatoire, royauté du Christ, sainteté (saints), témoignage (témoin), temple de Dieu (sanctuaire, tente), vengeance, vision (songe, extase), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 14 novembre 2012 by JL
Puis je vis dans le ciel encore un signe, grand et merveilleux : sept Anges, portant sept fléaux, les derniers puisqu’ils doivent consommer la colère de Dieu.2 Et je vis comme une mer de cristal mêlée de feu, et ceux qui ont triomphé de la Bête, de son image et du chiffre de son nom, debout près de cette mer de cristal. S’accompagnant sur les harpes de Dieu,3 ils chantent le cantique de Moïse, le serviteur de Dieu, et le cantique de l’Agneau : « Grandes et merveilleuses sont tes oeuvres, Seigneur, Dieu Maître-de-tout ; justes et droites sont tes voies, ô Roi des nations.4 Qui ne craindrait, Seigneur, et ne glorifierait ton nom ? Car seul tu es saint ; et tous les païens viendront se prosterner devant toi, parce que tu as fait éclater tes vengeances. »5 Après quoi, ma vision se poursuivit. Au ciel s’ouvrit le temple, la Tente du Témoignage,6 d’où sortirent les sept Anges aux sept fléaux, vêtus de robes de lin pur, éblouissantes, serrées à la taille par des ceintures en or.7 Puis, l’un des quatre Vivants remit aux sept Anges sept coupes en or remplies de la colère du Dieu qui vit pour les siècles des siècles.8 Et le temple se remplit d’une fumée produite par la gloire de Dieu et par sa puissance, en sorte que nul ne put y pénétrer jusqu’à la consommation des sept fléaux des sept Anges.

Apocalypse 14,14-20

Posted in allégories et analogies, ange, autel, ciel (cieux), colère de Dieu, couronnement d'épine, fils de l'homme, jugement, jugement dernier, moissonner (récolte), parousie (jour du Seigneur), passage de la mort, purgatoire, royauté du Christ, sang, temple de Dieu (sanctuaire, tente), terre promise (repos du Seigneur), vigne with tags on 14 novembre 2012 by JL
Et voici qu’apparut à mes yeux une nuée blanche et sur la nuée était assis comme un Fils d’homme, ayant sur la tête une couronne d’or et dans la main une faucille aiguisée.15 Puis un autre Ange sortit du temple et cria d’une voix puissante à celui qui était assis sur la nuée : « Jette ta faucille et moissonne, car c’est l’heure de moissonner, la moisson de la terre est mûre. »16 Alors celui qui était assis sur la nuée jeta sa faucille sur la terre, et la terre fut moissonnée.17 Puis un autre Ange sortit du temple, au ciel, tenant également une faucille aiguisée.18 Et un autre Ange sortit de l’autel – l’Ange préposé au feu – et cria d’une voix puissante à celui qui tenait la faucille : « Jette ta faucille aiguisée, vendange les grappes dans la vigne de la terre, car ses raisins sont mûrs. »19 L’Ange alors jeta sa faucille sur la terre, il en vendangea la vigne et versa le tout dans la cuve de la colère de Dieu, cuve immense !20 Puis on la foula hors de la ville, et il en coula du sang qui monta jusqu’au mors des chevaux sur une étendue de mille stades.

Apocalypse 12,7-17

Posted in agneau de Dieu, ange, ciel (cieux), commandements, désert, diable (démon, Satan, Lucifer), eaux innombrables (torrent), joie divine, Marie, messie (Christ, envoyé de Dieu), monde, parole de Dieu (vivante), péché originel, petit reste, puissance divine, royauté du Christ, sacrifice (oblation, expiation), sang, témoignage (témoin), terre promise (repos du Seigneur) with tags on 14 novembre 2012 by JL
Alors, il y eut une bataille dans le ciel : Michel et ses Anges combattirent le Dragon. Et le Dragon riposta, avec ses Anges,8 mais ils eurent le dessous et furent chassés du ciel.9 On le jeta donc, l’énorme Dragon, l’antique Serpent, le Diable ou le Satan, comme on l’appelle, le séducteur du monde entier, on le jeta sur la terre et ses Anges furent jetés avec lui.10 Et j’entendis une voix clamer dans le ciel : « Désormais, la victoire, la puissance et la royauté sont acquises à notre Dieu, et la domination à son Christ, puisqu’on a jeté bas l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait jour et nuit devant notre Dieu.11 Mais eux l’ont vaincu par le sang de l’Agneau et par la parole dont ils ont témoigné, car ils ont méprisé leur vie jusqu’à mourir.12 Soyez donc dans la joie, vous, les cieux et leurs habitants. Malheur à vous, la terre et la mer, car le Diable est descendu chez vous, frémissant de colère et sachant que ses jours sont comptés. »13 Se voyant rejeté sur la terre, le Dragon se lança à la poursuite de la Femme, la mère de l’enfant mâle.14 Mais elle reçut les deux ailes du grand aigle pour voler au désert jusqu’au refuge où, loin du Serpent, elle doit être nourrie un temps et des temps et la moitié d’un temps.15 Le Serpent vomit alors de sa gueule comme un fleuve d’eau derrière la Femme pour l’entraîner dans ses flots.16 Mais la terre vint au secours de la Femme : ouvrant la bouche, elle engloutit le fleuve vomi par la gueule du Dragon.17 Alors, furieux contre la Femme, le Dragon s’en alla guerroyer contre le reste de ses enfants, ceux qui gardent les commandements de Dieu et possèdent le témoignage de Jésus.

Apocalypse 11,14-19

Posted in adoration de Dieu, alliance (ancienne et nouvelle), ange, ciel (cieux), crainte de Dieu, enfer (damnation, perdition), eternité (vie éternelle), grâce (rendre grâce), jugement dernier, messie (Christ, envoyé de Dieu), monde, mort (source de vie), parousie (jour du Seigneur), passage de la mort, prophète, puissance divine, rétribution (couronne de gloire), royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, sainteté (saints), temple de Dieu (sanctuaire, tente), terre promise (repos du Seigneur), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 13 novembre 2012 by JL
Le deuxième « Malheur » a passé, voici que le troisième accourt !15 Et le septième Ange sonna… Alors, au ciel, des voix clamèrent : « La royauté du monde est acquise à notre Seigneur ainsi qu’à son Christ ; il régnera dans les siècles des siècles. »16 Et les 24 Vieillards qui sont assis devant Dieu, sur leurs sièges, se prosternèrent pour adorer Dieu en disant :17 « Nous te rendons grâce, Seigneur, Dieu Maître-de-tout, Il est et Il était, parce que tu as pris en main ton immense puissance pour établir ton règne.18 Les nations s’étaient mises en fureur ; mais voici ta fureur à toi, et le temps pour les morts d’être jugés ; le temps de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints, et ceux qui craignent ton nom, petits et grands, et de perdre ceux qui perdent la terre. »19 Alors s’ouvrit le temple de Dieu, dans le ciel, et son arche d’alliance apparut, dans le temple ; puis ce furent des éclairs et des voix et des tonnerres et un tremblement de terre, et la grêle tombait dru…

Apocalypse 5,1-14

Posted in adoration de Dieu, agneau de Dieu, allégories et analogies, ange, ciel (cieux), création (créateur), don de Dieu, encens (odeur agréable à Dieu), eternité (vie éternelle), gloire de Dieu (glorifier), grâce (rendre grâce), mission (envoyé), prière d'offrande, prière de louange (cantique), puissance divine, richesse (danger de la richesse), royauté du Christ, sacerdoce baptismal, sacrifice (oblation, expiation), sagesse, sainteté (saints), salut (rédemption), sang, terre promise (repos du Seigneur), vision (songe, extase) with tags on 12 novembre 2012 by JL
Et je vis dans la main droite de Celui qui siège sur le trône un livre roulé, écrit au recto et au verso, et scellé de sept sceaux.2 Et je vis un Ange puissant proclamant à pleine voix : « Qui est digne d’ouvrir le livre et d’en briser les sceaux ? « 3 Mais nul n’était capable, ni dans le ciel, ni sur la terre, ni sous la terre, d’ouvrir le livre et de le lire.4 Et je pleurais fort de ce que nul ne s’était trouvé digne d’ouvrir le livre et de le lire.5 L’un des Vieillards me dit alors : « Ne pleure pas. Voici : il a remporté la victoire, le Lion de la tribu de Juda, le Rejeton de David ; il ouvrira donc le livre aux sept sceaux. »6 Alors je vis, debout entre le trône aux quatre Vivants et les Vieillards, un Agneau, comme égorgé, portant sept cornes et sept yeux, qui sont les sept Esprits de Dieu en mission par toute la terre.7 Il s’en vint prendre le livre dans la main droite de Celui qui siège sur le trône.8 Quand il l’eut pris, les quatre Vivants et les 24 Vieillards se prosternèrent devant l’Agneau, tenant chacun une harpe et des coupes d’or pleines de parfums, les prières des saints ;9 ils chantaient un cantique nouveau : « Tu es digne de prendre le livre et d’en ouvrir les sceaux, car tu fus égorgé et tu rachetas pour Dieu, au prix de ton sang, des hommes de toute race, langue, peuple et nation ;10 tu as fait d’eux pour notre Dieu une Royauté de Prêtres régnant sur la terre. »11 Et ma vision se poursuivit. J’entendis la voix d’une multitude d’Anges rassemblés autour du trône, des Vivants et des Vieillards – ils se comptaient par myriades de myriades et par milliers de milliers ! —12 et criant à pleine voix : « Digne est l’Agneau égorgé de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l’honneur, la gloire et la louange. »13 Et toute créature, dans le ciel, et sur la terre, et sous la terre, et sur la mer, l’univers entier, je l’entendis s’écrier : « A Celui qui siège sur le trône, ainsi qu’à l’Agneau, la louange, l’honneur, la gloire et la puissance dans les siècles des siècles ! « 14 Et les quatre Vivants disaient : « Amen ! ;  » et les Vieillards se prosternèrent pour adorer.

Apocalypse 4,1-11

Posted in adoration de Dieu, attributs divins, ciel (cieux), création (créateur), eternité (vie éternelle), gloire de Dieu (glorifier), grâce (rendre grâce), puissance divine, royauté du Christ, sainteté (saints), transcendance de Dieu (commencement du monde, genèse), verbe (logos, alpha et omega), vision (songe, extase), volonté divine with tags on 12 novembre 2012 by JL
J’eus ensuite une vision. Voici : une porte était ouverte au ciel, et la voix que j’avais naguère entendu me parler comme une trompette me dit : Monte ici, que je te montre ce qui doit arriver par la suite.2 A l’instant, je tombai en extase. Voici, un trône était dressé dans le ciel, et, siégeant sur le trône, Quelqu’un…3 Celui qui siège est comme une vision de jaspe et de cornaline ; un arc-en-ciel autour du trône est comme une vision d’émeraude.4 24 sièges entourent le trône, sur lesquels sont assis 24 Vieillards vêtus de blanc, avec des couronnes d’or sur leurs têtes.5 Du trône partent des éclairs, des voix et des tonnerres, et sept lampes de feu brûlent devant lui, les sept Esprits de Dieu.6 Devant le trône, on dirait une mer, transparente autant que du cristal. Au milieu du trône et autour de lui, se tiennent quatre Vivants, constellés d’yeux par-devant et par-derrière.7 Le premier Vivant est comme un lion ; le deuxième Vivant est comme un jeune taureau ; le troisième Vivant a comme un visage d’homme ; le quatrième Vivant est comme un aigle en plein vol.8 Les quatre Vivants, portant chacun six ailes, sont constellés d’yeux tout autour et en dedans. Ils ne cessent de répéter jour et nuit : « Saint, Saint, Saint, Seigneur, Dieu Maître-de-tout, Il était, Il est et Il vient. »9 Et chaque fois que les Vivants offrent gloire, honneur et action de grâces à Celui qui siège sur le trône et qui vit dans les siècles des siècles,10 les 24 Vieillards se prosternent devant Celui qui siège sur le trône pour adorer Celui qui vit dans les siècles des siècles ; ils lancent leurs couronnes devant le trône en disant :11 « Tu es digne, ô notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance, car c’est toi qui créas l’univers ; par ta volonté, il n’était pas et fut créé. »

Apocalypse 3,14-22

Posted in allégories et analogies, ange, attributs divins, aveuglement, conversion (faire retour, repentir), création (créateur), Eglise (assemblé, communauté), Esprit-Saint, fidélité, inhabitation divine, nudité, orgueil (se glorifier), Père - Fils, pur et impur (souillure), rétribution (couronne de gloire), richesse (danger de la richesse), royauté du Christ, témoignage (témoin), transcendance de Dieu (commencement du monde, genèse), vérité (vrai, véritable), verbe (logos, alpha et omega) with tags on 11 novembre 2012 by JL
A l’Ange de l’Eglise de Laodicée, écris : Ainsi parle l’Amen, le Témoin fidèle et vrai, le Principe de la création de Dieu.15 Je connais ta conduite : tu n’es ni froid ni chaud – que n’es-tu l’un ou l’autre ! —16 Ainsi, puisque te voilà tiède, ni chaud ni froid, je vais te vomir de ma bouche.17 Tu t’imagines : me voilà riche, je me suis enrichi et je n’ai besoin de rien ; mais tu ne le vois donc pas : c’est toi qui es malheureux, pitoyable, pauvre, aveugle et nu !18 Aussi, suis donc mon conseil : achète chez moi de l’or purifié au feu pour t’enrichir ; des habits blancs pour t’en revêtir et cacher la honte de ta nudité ; un collyre enfin pour t’en oindre les yeux et recouvrer la vue.19 Ceux que j’aime, je les semonce et les corrige. Allons ! Un peu d’ardeur, et repens-toi !20 Voici, je me tiens à la porte et je frappe ; si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui pour souper, moi près de lui et lui près de moi.21 Le vainqueur, je lui donnerai de siéger avec moi sur mon trône, comme moi-même, après ma victoire, j’ai siégé avec mon Père sur son trône.22 Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Eglises. »

Apocalypse 1,7-8

Posted in attributs divins, omniscience divine (prescience), parousie (jour du Seigneur), passage de la mort, puissance divine, royauté du Christ, verbe (logos, alpha et omega) with tags on 11 novembre 2012 by JL
Voici, il vient avec les nuées ; chacun le verra, même ceux qui l’ont transpercé, et sur lui se lamenteront toutes les races de la terre. Oui, Amen !8 Je suis l’Alpha et l’Oméga, dit le Seigneur Dieu, « Il est, Il était et Il vient », le Maître-de-tout.

Apocalypse 1,4-6

Posted in allégories et analogies, bonté divine (Amour), don de Dieu, Eglise (assemblé, communauté), eternité (vie éternelle), fidélité, gloire de Dieu (glorifier), grâce (rendre grâce), messie (Christ, envoyé de Dieu), mort (source de vie), paix (soulagement), passage de la mort, Père - Fils, péché, premier-né (prémisse), puissance divine, résurrection, royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, sacerdoce baptismal, sacrifice (oblation, expiation), sang, témoignage (témoin), verbe (logos, alpha et omega) with tags on 11 novembre 2012 by JL
Jean, aux sept Eglises d’Asie. Grâce et paix vous soient données par « Il est, Il était et Il vient », par les sept Esprits présents devant son trône,5 et par Jésus Christ, le témoin fidèle, le Premier-né d’entre les morts, le Prince des rois de la terre. Il nous aime et nous a lavés de nos péchés par son sang,6 il a fait de nous une Royauté de Prêtres, pour son Dieu et Père : à lui donc la gloire et la puissance pour les siècles des siècles. Amen.

Actes 5,26-42

Posted in attributs divins, charismes, conversion (faire retour, repentir), crucifixion, droite de Dieu, Esprit-Saint, evangéliser (bonne nouvelle), joie divine, magistère (ministère, Tradition), messie (Christ, envoyé de Dieu), pardon (miséricorde, rémission), péché, persécution, peuple de Dieu (Israël), prêtre (ordre de Levi), primauté de Pierre, résurrection, royauté du Christ, sang, sauveur, témoignage (témoin), vérité (vrai, véritable), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 5 novembre 2012 by JL
Alors le commandant du Temple partit avec ses hommes et ramena les apôtres, mais sans violence, car ils craignaient le peuple, qui aurait pu les lapider.27 Les ayant donc amenés, ils les firent comparaître devant le Sanhédrin. Le grand prêtre les interrogea :28 « Nous vous avions formellement interdit d’enseigner en ce nom-là. Or voici que vous avez rempli Jérusalem de votre doctrine ! Vous voulez ainsi faire retomber sur nous le sang de cet homme-là ! « 29 Pierre répondit alors, avec les apôtres : « Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes.30 Le Dieu de nos pères a ressuscité ce Jésus que vous, vous aviez fait mourir en le suspendant au gibet.31 C’est lui que Dieu a exalté par sa droite, le faisant Chef et Sauveur, afin d’accorder par lui à Israël la repentance et la rémission des péchés.32 Nous sommes témoins de ces choses, nous et l’Esprit Saint que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent. »33 En entendant cela, ils frémissaient de rage et projetaient de les faire mourir.34 Alors un Pharisien nommé Gamaliel se leva au milieu du Sanhédrin ; c’était un docteur de la Loi respecté de tout le peuple. Il donna l’ordre de faire sortir ces hommes un instant.35 Puis il dit aux sanhédrites : « Hommes d’Israël, prenez bien garde à ce que vous allez faire à l’égard de ces gens-là.36 Il y a quelque temps déjà se leva Theudas, qui se disait quelqu’un et qui rallia environ 400 hommes. Il fut tué, et tous ceux qui l’avaient suivi se débandèrent, et il n’en resta rien.37 Après lui, à l’époque du recensement, se leva Judas le Galiléen, qui entraîna du monde à sa suite ; il périt, lui aussi, et ceux qui l’avaient suivi furent dispersés.38 A présent donc, je vous le dis, ne vous occupez pas de ces gens-là, laissez-les. Car si leur propos ou leur oeuvre vient des hommes, elle se détruira d’elle-même ;39 mais si vraiment elle vient de Dieu, vous n’arriverez pas à les détruire. Ne risquez pas de vous trouver en guerre contre Dieu. » On adopta son avis.40 Ils rappelèrent alors les apôtres. Après les avoir fait battre de verges, ils leur interdirent de parler au nom de Jésus, puis les relâchèrent.41 Pour eux, ils s’en allèrent du Sanhédrin, tout joyeux d’avoir été jugés dignes de subir des outrages pour le Nom.42 Et chaque jour, au Temple et dans les maisons, ils ne cessaient d’enseigner et d’annoncer la Bonne Nouvelle du Christ Jésus.

Actes 2,22-43

Posted in amour du prochain, ascension (retour au Père), attestation (testament), attributs divins, âme (demeure de Dieu), écouter (voix du Seigneur), baptême, charismes, chemin (voies du Seigneur), ciel (cieux), comment prier, conversion (faire retour, repentir), crucifixion, divinité du Christ, droite de Dieu, espérance, Esprit-Saint, eucharistie, fidélité, inhabitation divine, initiative divine, joie divine, libération (délivrance), magistère (ministère, Tradition), messie (Christ, envoyé de Dieu), miracle (guérison, signe), omniscience divine (prescience), pardon (miséricorde, rémission), parole de Dieu (vivante), passage de la mort, Père - Fils, péché, pentecôte, promesse divine (serment), prophète, prophétie (oracle), résurrection, royauté du Christ, sang, shéol (hades), témoignage (témoin), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 4 novembre 2012 by JL
« Hommes d’Israël, écoutez ces paroles. Jésus le Nazôréen, cet homme que Dieu a accrédité auprès de vous par les miracles, prodiges et signes qu’il a opérés par lui au milieu de vous, ainsi que vous le savez vous-mêmes,23 cet homme qui avait été livré selon le dessein bien arrêté et la prescience de Dieu, vous l’avez pris et fait mourir en le clouant à la croix par la main des impies,24 mais Dieu l’a ressuscité, le délivrant des affres de l’Hadès. Aussi bien n’était-il pas possible qu’il fût retenu en son pouvoir ;25 car David dit à son sujet : Je voyais sans cesse le Seigneur devant moi, car il est à ma droite, pour que je ne vacille pas.26 Aussi mon coeur s’est-il réjoui et ma langue a-t-elle jubilé ; ma chair elle-même reposera dans l’espérance27 que tu n’abandonneras pas mon âme à l’Hadès et ne laisseras pas ton Saint voir la corruption.28 Tu m’as fait connaître des chemins de vie, tu me rempliras de joie en ta présence.29 « Frères, il est permis de vous le dire en toute assurance : le patriarche David est mort et a été enseveli, et son tombeau est encore aujourd’hui parmi nous.30 Mais comme il était prophète et savait que Dieu lui avait juré par serment de faire asseoir sur son trône un descendant de son sang,31 il a vu d’avance et annoncé la résurrection du Christ qui, en effet, n’a pas été abandonné à l’Hadès, et dont la chair n’a pas vu la corruption :32 Dieu l’a ressuscité, ce Jésus ; nous en sommes tous témoins.33 Et maintenant, exalté par la droite de Dieu, il a reçu du Père l’Esprit Saint, objet de la promesse, et l’a répandu. C’est là ce que vous voyez et entendez.34 Car David, lui, n’est pas monté aux cieux ; or il dit lui-même : Le Seigneur a dit à mon Seigneur : Siège à ma droite,35 jusqu’à ce que j’aie fait de tes ennemis un escabeau pour tes pieds.36 « Que toute la maison d’Israël le sache donc avec certitude : Dieu l’a fait Seigneur et Christ, ce Jésus que vous, vous avez crucifié. »37 D’entendre cela, ils eurent le coeur transpercé, et ils dirent à Pierre et aux apôtres : « Frères, que devons-nous faire ? « 38 Pierre leur répondit : « Repentez-vous, et que chacun de vous se fasse baptiser au nom de Jésus Christ pour la rémission de ses péchés, et vous recevrez alors le don du Saint Esprit.39 Car c’est pour vous qu’est la promesse, ainsi que pour vos enfants et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera. »40 Par beaucoup d’autres paroles encore, il les adjurait et les exhortait : « Sauvez-vous, disait-il, de cette génération dévoyée. »41 Eux donc, accueillant sa parole, se firent baptiser. Il s’adjoignit ce jour-là environ 3.000 âmes.42 Ils se montraient assidus à l’enseignement des apôtres, fidèles à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières.43 La crainte s’emparait de tous les esprits : nombreux étaient les prodiges et signes accomplis par les apôtres.

Actes 1,1-11

Posted in ange, ascension (retour au Père), baptême, charismes, ciel (cieux), courage (force), crucifixion, disciple, Esprit-Saint, evangéliser (bonne nouvelle), iles lointaines (nations étrangères), magistère (ministère, Tradition), parousie (jour du Seigneur), Père - Fils, pentecôte, peuple de Dieu (Israël), résurrection, royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, témoignage (témoin) with tags on 29 octobre 2012 by JL

J’ai consacré mon premier livre, ô Théophile, à tout ce que Jésus a fait et enseigné, depuis le commencement2 jusqu’au jour où, après avoir donné ses instructions aux apôtres qu’il avait choisis sous l’action de l’Esprit Saint, il fut enlevé au ciel.3 C’est encore à eux qu’avec de nombreuses preuves il s’était présenté vivant après sa passion ; pendant 40 jours, il leur était apparu et les avait entretenus du Royaume de Dieu.4 Alors, au cours d’un repas qu’il partageait avec eux, il leur enjoignit de ne pas s’éloigner de Jérusalem, mais d’y attendre ce que le Père avait promis, « ce que, dit-il, vous avez entendu de ma bouche :5 Jean, lui, a baptisé avec de l’eau, mais vous, c’est dans l’Esprit Saint que vous serez baptisés sous peu de jours. »6 Etant donc réunis, ils l’interrogeaient ainsi : « Seigneur, est-ce maintenant le temps où tu vas restaurer la royauté en Israël ? « 7 Il leur répondit : « Il ne vous appartient pas de connaître les temps et moments que le Père a fixés de sa seule autorité.8 Mais vous allez recevoir une force, celle de l’Esprit Saint qui descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. »9 A ces mots, sous leurs regards, il s’éleva, et une nuée le déroba à leurs yeux.10 Et comme ils étaient là, les yeux fixés au ciel pendant qu’il s’en allait, voici que deux hommes vêtus de blanc se trouvèrent à leurs côtés ;11 ils leur dirent : Hommes » de Galilée, pourquoi restez-vous ainsi à regarder le ciel ? Celui qui vous a été enlevé, ce même Jésus, viendra comme cela, de la même manière dont vous l’avez vu s’en aller vers le ciel. »

Hébreux 12,1-13

Posted in adversité (tribulations, épreuve), attributs divins, âme (demeure de Dieu), cheminement spirituel, courage (force), crucifixion, droite de Dieu, droiture, enfant de Dieu (adoption divine), foi (adhérence, profession), justice (justification, juste), kénose (abaissement, cœur brisé), mettre à l'épreuve (tenter), miracle (guérison, signe), paix (soulagement), Père - Fils, péché, persévérance (constance), porter du fruit, royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, sainteté (saints), sang, souffrance (douleur), suivre Jésus, tristesse with tags on 16 octobre 2012 by JL
Voilà donc pourquoi nous aussi, enveloppés que nous sommes d’une si grande nuée de témoins, nous devons rejeter tout fardeau et le péché qui nous assiège et courir avec constance l’épreuve qui nous est proposée,2 fixant nos yeux sur le chef de notre foi, qui la mène à la perfection, Jésus, qui au lieu de la joie qui lui était proposée, endura une croix, dont il méprisa l’infamie, et qui est assis désormais à la droite du trône de Dieu.3 Songez à celui qui a enduré de la part des pécheurs une telle contradiction, afin de ne pas défaillir par lassitude de vos âmes.4 Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang dans la lutte contre le péché.5 Avez-vous oublié l’exhortation qui s’adresse à vous comme à des fils : Mon fils, ne méprise pas la correction du Seigneur, et ne te décourage pas quand il te reprend.6 Car celui qu’aime le Seigneur, il le corrige, et il châtie tout fils qu’il agrée.7 C’est pour votre correction que vous souffrez. C’est en fils que Dieu vous traite. Et quel est le fils que ne corrige son père ?8 Si vous êtes exempts de cette correction, dont tous ont leur part, c’est que vous êtes des bâtards et non des fils.9 D’ailleurs, nous avons eu pour nous corriger nos pères selon la chair, et nous les respections. Ne serons-nous pas soumis bien davantage au Père des esprits pour avoir la vie ?10 Ceux-là, en effet, nous corrigeaient pendant peu de temps et au juger ; mais lui, c’est pour notre bien, afin de nous faire participer à sa sainteté.11 Certes, toute correction ne paraît pas sur le moment être un sujet de joie, mais de tristesse. Plus tard cependant, elle rapporte à ceux qu’elle a exercés un fruit de paix et de justice.12 C’est pourquoi redressez vos mains inertes et vos genoux fléchissants,13 et rendez droits pour vos pas les sentiers tortueux, afin que le boiteux ne dévie point, mais plutôt qu’il guérisse.

Hébreux 10,19-31

Posted in abomination (profanation), alliance (ancienne et nouvelle), amour du prochain, apostasie, attestation (testament), attributs divins, charité (générosité), châtiment, chemin (voies du Seigneur), connaissance (intelligence de la foi), conscience (examen), divinité du Christ, Eglise (assemblé, communauté), enfer (damnation, perdition), espérance, Esprit-Saint, eucharistie, fidélité, foi (adhérence, profession), grâce (rendre grâce), jugement, jugement dernier, kénose (abaissement, cœur brisé), maison du Seigneur (demeure), mystère (plan de Dieu, Voie, révélation), parousie (jour du Seigneur), péché, peuple de Dieu (Israël), prêtre (sacerdoce), pur et impur (souillure), pureté du coeur (purification), purgatoire, rétribution (couronne de gloire), royauté du Christ, sacrifice (oblation, expiation), sanctification (sanctifié), sang, temple de Dieu (sanctuaire, tente), vérité (vrai, véritable), vengeance with tags on 6 octobre 2012 by JL
Ayant donc, frères, l’assurance voulue pour l’accès au sanctuaire par le sang de Jésus,20 par cette voie qu’il a inaugurée pour nous, récente et vivante, à travers le voile – c’est-à-dire sa chair –,21 et un prêtre souverain à la tête de la maison de Dieu,22 approchons-nous avec un coeur sincère, dans la plénitude de la foi, les coeurs nettoyés de toutes les souillures d’une conscience mauvaise et le corps lavé d’une eau pure.23 Gardons indéfectible la confession de l’espérance, car celui qui a promis est fidèle,24 et faisons attention les uns aux autres pour nous stimuler dans la charité et les oeuvres bonnes ;25 ne désertez pas votre propre assemblée, comme quelques-uns ont coutume de le faire, mais encouragez-vous mutuellement, et d’autant plus que vous voyez approcher le Jour.26 Car si nous péchons volontairement, après avoir reçu la connaissance de la vérité, il n’y a plus de sacrifice pour les péchés.27 Il y a, au contraire, une perspective redoutable, celle du jugement et d’un courroux de feu qui doit dévorer les rebelles.28 Quelqu’un rejette-t-il la Loi de Moïse ? Impitoyablement il est mis à mort sur la déposition de deux ou trois témoins.29 D’un châtiment combien plus grave sera jugé digne, ne pensez-vous pas, celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, tenu pour profane le sang de l’alliance dans lequel il a été sanctifié, et outragé l’Esprit de la grâce ?30 Nous connaissons, en effet, celui qui a dit : A moi la vengeance. C’est moi qui rétribuerai. Et encore : Le Seigneur jugera son peuple.31 Oh ! chose effroyable que de tomber aux mains du Dieu vivant !

Hébreux 2,1-18

Posted in adversité (tribulations, épreuve), ange, attachement, attestation (testament), attributs divins, charismes, ciel (cieux), confiance en Dieu (dans l'Église), création (créateur), crucifixion, diable (démon, Satan, Lucifer), enfant de Dieu (adoption divine), esclavage (du péché), Esprit-Saint, evangéliser (bonne nouvelle), faire mémoire, fidélité, fils de l'homme, foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), grâce (rendre grâce), humanité du Christ, kénose (abaissement, cœur brisé), libération (délivrance), messie (Christ, envoyé de Dieu), miracle (guérison, signe), monde, mort (source de vie), pardon (miséricorde, rémission), parole de Dieu (vivante), passage de la mort, péché, peuple de Dieu (Israël), prêtre (sacerdoce), prière d'offrande, prière de louange (cantique), prophétie (oracle), puissance divine, rétribution (couronne de gloire), royauté du Christ, sainteté (saints), salut (rédemption), sanctification (sanctifié), sang, souffrance (douleur), témoignage (témoin), vérité (vrai, véritable), verbe (logos, alpha et omega), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 1 octobre 2012 by JL
C’est pourquoi nous devons nous attacher avec plus d’attention aux enseignements que nous avons entendus, de peur d’être entraînés à la dérive.2 Si déjà la parole promulguée par des anges s’est trouvée garantie et si toute transgression et désobéissance a reçu une juste rétribution,3 comment nous-mêmes échapperons-nous, si nous négligeons pareil salut ? Celui-ci, inauguré par la prédication du Seigneur, nous a été garanti par ceux qui l’ont entendu,4 Dieu appuyant leur témoignage par des signes, des prodiges, des miracles de toutes sortes, ainsi que par des communications d’Esprit Saint qu’il distribue à son gré.5 En effet, ce n’est pas à des anges qu’il a soumis le monde à venir dont nous parlons.6 Quelqu’un a fait quelque part cette attestation : Qu’est-ce que l’homme pour que tu te souviennes de lui, ou le fils de l’homme pour que tu le prennes en considération ?7 Tu l’as un moment abaissé au-dessous des anges. Tu l’as couronné de gloire et d’honneur.8 Tu as tout mis sous ses pieds. Par le fait qu’il lui a tout soumis, il n’a rien laissé qui lui demeure insoumis. Actuellement, il est vrai, nous ne voyons pas encore que tout lui soit soumis.9 Mais celui qui a été abaissé un moment au-dessous des anges, Jésus, nous le voyons couronné de gloire et d’honneur, parce qu’il a souffert la mort : il fallait que, par la grâce de Dieu, au bénéfice de tout homme, il goûtât la mort.10 Il convenait, en effet, que, voulant conduire à la gloire un grand nombre de fils, Celui pour qui et par qui sont toutes choses rendît parfait par des souffrances le chef qui devait les guider vers leur salut.11 Car le sanctificateur et les sanctifiés ont tous même origine. C’est pourquoi il ne rougit pas de les nommer frères,12 quand il dit : J’annoncerai ton nom à mes frères. Je te chanterai au milieu de l’assemblée. Et encore :13 Pour moi j’aurai confiance en lui. Et encore : Nous voici, moi et les enfants que Dieu m’a donnés.14 Puis donc que les enfants avaient en commun le sang et la chair, lui aussi y participa pareillement afin de réduire à l’impuissance, par sa mort, celui qui a la puissance de la mort, c’est-à-dire le diable,15 et d’affranchir tous ceux qui, leur vie entière, étaient tenus en esclavage par la crainte de la mort.16 Car ce n’est certes pas des anges qu’il se charge, mais c’est de la descendance d’Abraham qu’il se charge.17 En conséquence, il a dû devenir en tout semblable à ses frères, afin de devenir dans leurs rapports avec Dieu un grand prêtre miséricordieux et fidèle, pour expier les péchés du peuple.18 Car du fait qu’il a lui-même souffert par l’épreuve, il est capable de venir en aide à ceux qui sont éprouvés.

Hébreux 1,1-14

Posted in adoration de Dieu, ange, attributs divins, ciel (cieux), création (créateur), divinité du Christ, droite de Dieu, eternité (vie éternelle), gloire de Dieu (glorifier), héritage (de Dieu, le nôtre), Immuabilité divine (incorruptibilité), joie divine, justice (justification, juste), magistère (ministère, Tradition), mission (envoyé), monde, omniscience divine (prescience), onction (oindre), parole de Dieu (vivante), Père - Fils, péché, péché originel, piété (impiété, incrédulité), premier-né (prémisse), prophète, puissance divine, pureté du coeur (purification), royauté du Christ, salut (rédemption), transcendance de Dieu (commencement du monde, genèse), verbe (logos, alpha et omega), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 1 octobre 2012 by JL
Après avoir, à maintes reprises et sous maintes formes, parlé jadis aux Pères par les prophètes, Dieu,2 en ces jours qui sont les derniers, nous a parlé par le Fils, qu’il a établi héritier de toutes choses, par qui aussi il a fait les siècles.3 Resplendissement de sa gloire, effigie de sa substance, ce Fils qui soutient l’univers par sa parole puissante, ayant accompli la purification des péchés, s’est assis à la droite de la Majesté dans les hauteurs,4 devenu d’autant supérieur aux anges que le nom qu’il a reçu en héritage est incomparable au leur.5 Auquel des anges, en effet, Dieu a-t-il jamais dit : Tu es mon Fils, moi, aujourd’hui, je t’ai engendré ? Et encore : Je serai pour lui un père, et lui sera pour moi un fils.6 Et de nouveau, lorsqu’il introduit le Premier-né dans le monde, il dit : Que tous les anges de Dieu l’adorent.7 Tandis qu’il s’exprime ainsi en s’adressant aux anges : Il fait de ses anges des vents, de ses serviteur une flamme ardente,8 il dit à son Fils : Ton trône, ô Dieu, subsiste dans les siècles des siècles, et : le sceptre de droiture est le sceptre de sa royauté.9 Tu as aimé la justice et tu as haï l’impiété. C’est pourquoi, Dieu, ton Dieu t’a oint d’une huile d’allégresse de préférence à tes compagnons.10 Et encore : C’est toi, Seigneur, qui aux origines fondas la terre, et les cieux sont l’ouvrage de tes mains.11 Eux périront, mais toi tu demeures, et tous ils vieilliront comme un vêtement.12 Comme un manteau tu les rouleras, comme un vêtement, et ils seront changés. Mais toi, tu es le même et tes années ne s’achèveront point.13 Et auquel des anges a-t-il jamais dit : Assieds-toi à ma droite jusqu’à ce que je place tes ennemis comme un escabeau sous tes pieds ?14 Est-ce que tous ne sont pas des esprits chargés d’un ministère, envoyés en service pour ceux qui doivent hériter du salut ?

1 Thimothée 6,12-16

Posted in attributs divins, béatitude, commandements, courage (force), divinité du Christ, don de Dieu, eternité (vie éternelle), foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), lumière (lampe), messie (Christ, envoyé de Dieu), parousie (jour du Seigneur), prédestination (prescience), puissance divine, pureté du coeur (purification), royauté du Christ, témoignage (témoin), vision béatifique with tags on 28 septembre 2012 by JL
Combats le bon combat de la foi, conquiers la vie éternelle à laquelle tu as été appelé et en vue de laquelle tu as fait ta belle profession de foi en présence de nombreux témoins.13 Je t’en prie devant Dieu qui donne la vie à toutes choses et devant le Christ Jésus qui, sous Ponce Pilate, a rendu son beau témoignage,14 garde le commandement sans tache et sans reproche, jusqu’à l’Apparition de notre Seigneur Jésus Christ,15 que fera paraître aux temps marqués le Bienheureux et unique Souverain, le Roi des rois et Seigneur des seigneurs,16 le seul qui possède l’immortalité, qui habite une lumière inaccessible, que nul d’entre les hommes n’a vu ni ne peut voir. A lui appartiennent honneur et puissance à jamais ! Amen.

Colossiens 3,1-4

Posted in attributs divins, ciel (cieux), divinité du Christ, droite de Dieu, gloire de Dieu (glorifier), homme nouveau, messie (Christ, envoyé de Dieu), mort (source de vie), parousie (jour du Seigneur), résurrection, royauté du Christ with tags on 18 septembre 2012 by JL
Du moment donc que vous êtes ressuscités avec le Christ, recherchez les choses d’en haut, là où se trouve le Christ, assis à la droite de Dieu.2 Songez aux choses d’en haut, non à celles de la terre.3 Car vous êtes morts, et votre vie est désormais cachée avec le Christ en Dieu :4 quand le Christ sera manifesté, lui qui est votre vie, alors vous aussi vous serez manifestés avec lui pleins de gloire.

Colossiens 2,6-15

Posted in ange, attributs divins, baptême, charismes, chemin (voies du Seigneur), circoncision, crucifixion, divinité du Christ, esclavage (du péché), foi (adhérence, profession), grâce (rendre grâce), homme nouveau, kénose (abaissement, cœur brisé), magistère (ministère, Tradition), messie (Christ, envoyé de Dieu), monde, pardon (miséricorde, rémission), péché, péché originel, prière de louange (cantique), puissance divine, résurrection, renoncement, royauté du Christ, suivre Jésus, vigilance (veiller) with tags on 18 septembre 2012 by JL
Le christ tel que vous l’avez reçu, Jésus le Seigneur, c’est en lui qu’il vous faut marcher,7 enracinés et édifiés en lui, appuyés sur la foi telle qu’on vous l’a enseignée, et débordant d’action de grâces.8 Prenez garde qu’il ne se trouve quelqu’un pour vous réduite en esclavage par le vain leurre de la « philosophie’, selon une tradition toute humaine, selon les éléments du monde, et non selon le Christ.9 Car en lui habite corporellement toute la Plénitude de la Divinité,10 et vous vous trouvez en lui associés à sa plénitude, lui qui est la Tête de toute Principauté et de toute Puissance.11 C’est en lui que vous avez été circoncis d’un circoncision qui n’est pas de main d’homme, par l’entier dépouillement de votre corps charnel ; telle est la circoncision du Christ :12 ensevelis avec lui lors du baptême, vous en êtes aussi ressuscités avec lui, parce que vous avez cru en la force de Dieu qui l’a ressuscité des morts.13 Vous qui étiez morts du fait de vos fautes et de votre chair incirconcise, Il vous a fait revivre avec lui ! Il nous a pardonné toutes nos fautes !14 Il a effacé, au détriment des ordonnances légales, la cédule de notre dette, qui nous était contraire ; il l’a supprimée en la clouant à la croix.15 Il a dépouillé les Principautés et les Puissances et les a données en spectacle à la face du monde, en les traînant dans son cortège triomphal.

Colossiens 1,11-22

Posted in ange, attributs divins, autorité du Christ, ciel (cieux), création (créateur), crucifixion, divinité du Christ, Eglise (assemblé, communauté), image de Dieu (ressemblance), incarnation, invisibilité divine, joie divine, jugement dernier, lumière (lampe), omniscience divine (prescience), paix (soulagement), pardon (miséricorde, rémission), passage de la mort, Père - Fils, péché, premier-né (prémisse), puissance divine, purgatoire, résurrection, royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, sainteté (saints), salut (rédemption), sang, shéol (hades), ténèbre (obscurité), unité divine (union, communion), verbe (logos, alpha et omega) with tags on 18 septembre 2012 by JL
avec joie12 vous remercierez le Père qui vous a mis en mesure de partager le sort des saints dans la lumière.13 Il nous a en effet arrachés à l’empire des ténèbres et nous a transférés dans le Royaume de son Fils bien-aimé,14 en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés.15 Il est l’image du Dieu invisible, Premier-Né de toute créature,16 car c’est en lui qu’ont été créées toutes choses dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, Trônes, Seigneuries, Principautés, Puissances ; tout a été créé par lui et pour lui.17 Il est avant toute chose et tout subsiste en lui.18 Et il est aussi la tête du Corps, c’est-à-dire l’Eglise : Il est le Principe, Premier-né d’entre les morts (il fallait qu’il obtînt en tout la primauté),19 car Dieu s’est plu à faire habiter en lui toute la Plénitude20 et par lui à réconcilier tous les êtres pour lui, aussi bien sur la terre que dans les cieux, en faisant la paix par le sang de sa croix.21 Vous-mêmes, qui étiez devenus jadis des étrangers et des ennemis, par vos pensées et par vos oeuvres mauvaises,22 voici qu’à présent Il vous a réconciliés dans son corps de chair, le livrant à la mort, pour vous faire paraître devant Lui saints, sans tache et sans reproche.

Philippiens 2,5-11

Posted in attributs divins, ciel (cieux), crucifixion, divinité du Christ, gloire de Dieu (glorifier), humilité, kénose (abaissement, cœur brisé), messie (Christ, envoyé de Dieu), obéissance du Christ, Père - Fils, royauté du Christ, shéol (hades), terre promise (repos du Seigneur), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 14 septembre 2012 by JL
Ayez entre vous les mêmes sentiments qui sont dans le Christ Jésus :6 Lui, de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu.7 Mais il s’anéantit lui-même, prenant condition d’esclave, et devenant semblable aux hommes. S’étant comporté comme un homme,8 il s’humilia plus encore, obéissant jusqu’à la mort, et à la mort sur une croix !9 Aussi Dieu l’a-t-il exalté et lui a-t-il donné le Nom qui est au-dessus de tout nom,10 pour que tout, au nom de Jésus, s’agenouille, au plus haut des cieux, sur la terre et dans les enfers,11 et que toute langue proclame, de Jésus Christ, qu’il est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

Ephésiens 5,3-18

Posted in adultère (fornication), attributs divins, béatitude, charismes, charité (générosité), colère de Dieu, discernement, Esprit-Saint, grâce (rendre grâce), héritage (de Dieu, le nôtre), idolâtrie, justice (justification, juste), lumière (lampe), messie (Christ, envoyé de Dieu), monde, porter du fruit, prière de louange (cantique), pur et impur (souillure), résurrection, rétribution (couronne de gloire), royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, sagesse, sainteté (saints), shéol (hades), ténèbre (obscurité), vanité (futilité), vérité (vrai, véritable), vices, volonté divine with tags on 12 septembre 2012 by JL
Quant à la fornication, à l’impureté sous toutes ses formes, ou encore à la cupidité, que leurs noms ne soient même pas prononcés parmi vous : c’est ce qui sied à des saints.4 De même pour les grossièretés, les inepties, les facéties : tout cela ne convient guère ; faites entendre plutôt des actions de grâces.5 Car, sachez-le bien, ni le fornicateur, ni le débauché, ni le cupide – qui est un idolâtre – n’ont droit à l’héritage dans le Royaume du Christ et de Dieu.6 Que nul ne vous abuse par de vaines raisons : ce sont bien de tels désordres qui attirent la colère de Dieu sur ceux qui lui résistent.7 N’ayez donc rien de commun avec eux.8 Jadis vous étiez ténèbres, mais à présent vous êtes lumière dans le Seigneur ; conduisez-vous en enfants de lumière ;9 car le fruit de la lumière consiste en toute bonté, justice et vérité.10 Discernez ce qui plaît au Seigneur,11 et ne prenez aucune part aux oeuvres stériles des ténèbres ; dénoncez-les plutôt.12 Certes, ce que ces gens-là font en cachette, on a honte même de le dire ;13 mais quand tout cela est dénoncé, c’est dans la lumière qu’on le voit apparaître ;14 tout ce qui apparaît, en effet, est lumière. C’est pourquoi l’on dit : Eveille-toi, toi qui dors, lève-toi d’entre les morts, et sur toi luira le Christ.15 Ainsi prenez bien garde à votre conduite ; qu’elle soit celle non d’insensés mais de sages,16 qui tirent bon parti de la période présente ; car nos temps sont mauvais ;17 ne vous montrez donc pas inconsidérés, mais sachez voir quelle est la volonté du Seigneur.18 Ne vous enivrez pas de vin : on n’y trouve que libertinage ; mais cherchez dans l’Esprit votre plénitude.

Ephésiens 1,15-23

Posted in ange, charité (générosité), ciel (cieux), connaissance (intelligence de la foi), droite de Dieu, Eglise (assemblé, communauté), espérance, eternité (vie éternelle), faire mémoire, foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), grâce (rendre grâce), héritage (de Dieu, le nôtre), inhabitation divine, lumière (lampe), messie (Christ, envoyé de Dieu), mystère (plan de Dieu, Voie, révélation), Père - Fils, prière d'intercession, puissance divine, pureté du coeur (purification), résurrection, rétribution (couronne de gloire), royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, sagesse, sainteté (saints), shéol (hades), vérité (vrai, véritable), verbe (logos, alpha et omega) with tags on 10 septembre 2012 by JL
C’est pourquoi moi-même, ayant appris votre foi dans le Seigneur Jésus et votre charité à l’égard de tous les saints,16 je ne cesse de rendre grâces à votre sujet et de faire mémoire de vous dans mes prières.17 Daigne le Dieu de notre Seigneur Jésus Christ, le Père de la gloire, vous donner un esprit de sagesse et de révélation, qui vous le fasse vraiment connaître !18 Puisse-t-il illuminer les yeux de votre coeur pour vous faire voir quelle espérance vous ouvre son appel, quels trésors de gloire renferme son héritage parmi les saints,19 et quelle extraordinaire grandeur sa puissance revêt pour nous, les croyants, selon la vigueur de sa force,20 qu’il a déployée en la personne du Christ, le ressuscitant d’entre les morts et le faisant siéger à sa droite, dans les cieux,21 bien au-dessus de toute Principauté, Puissance, Vertu, Seigneurie, et de tout autre nom qui se pourra nommer, non seulement dans ce siècle-ci, mais encore dans le siècle à venir.22 Il a tout mis sous ses pieds, et l’a constitué, au sommet de tout, Tête pour l’Eglise,23 laquelle est son Corps, la Plénitude de Celui qui est rempli, tout en tout.

Ephésiens 1,1-12

Posted in action divine, ange, attributs divins, bénédiction (malédiction), ciel (cieux), connaissance (intelligence de la foi), divinité du Christ, elu (élection divine), enfant de Dieu (adoption divine), espérance, fidélité, gloire de Dieu (glorifier), grâce (rendre grâce), magistère (ministère, Tradition), messie (Christ, envoyé de Dieu), monde, mystère (plan de Dieu, Voie, révélation), omniscience divine (prescience), paix (soulagement), pardon (miséricorde, rémission), Père - Fils, péché, prédestination (prescience), prière de louange (cantique), puissance divine, richesse (danger de la richesse), royauté du Christ, sagesse, sainteté (saints), salut (rédemption), sang, terre promise (repos du Seigneur), transcendance de Dieu (commencement du monde, genèse), verbe (logos, alpha et omega), volonté divine with tags on 9 septembre 2012 by JL
Paul, apôtre du Christ Jésus, par la volonté de Dieu, aux saints et fidèles dans le Christ Jésus.2 A vous grâce et paix de par Dieu notre Père et le Seigneur Jésus Christ.3 Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui nous a bénis par toutes sortes de bénédictions spirituelles, aux cieux, dans le Christ.4 C’est ainsi qu’Il nous a élus en lui, dès avant la fondation du monde, pour être saints et immaculés en sa présence, dans l’amour,5 déterminant d’avance que nous serions pour Lui des fils adoptifs par Jésus Christ. Tel fut le bon plaisir de sa volonté,6 à la louange de gloire de sa grâce, dont Il nous a gratifiés dans le Bien-Aimé.7 En lui nous trouvons la rédemption, par son sang, la rémission des fautes, selon la richesse de sa grâce,8 qu’Il nous a prodiguée, en toute sagesse et intelligence :9 Il nous a fait connaître le mystère de sa volonté, ce dessein bienveillant qu’Il avait formé en lui par avance,10 pour le réaliser quand les temps seraient accomplis : ramener toutes choses sous un seul Chef, le Christ, les êtres célestes comme les terrestres.11 C’est en lui encore que nous avons été mis à part, désignés d’avance, selon le plan préétabli de Celui qui mène toutes choses au gré de sa volonté,12 pour être, à la louange de sa gloire, ceux qui ont par avance espéré dans le Christ.

1 Corinthiens 15,11-58

Posted in adversité (tribulations, épreuve), allégories et analogies, attestation (testament), attributs divins, âme (demeure de Dieu), baptême, cheminement spirituel, ciel (cieux), communion), confiance en Dieu (dans l'Église), courage (force), création (créateur), espérance, evangéliser (bonne nouvelle), foi (adhérence, profession), grâce (rendre grâce), homme nouveau, image de Dieu (ressemblance), Immuabilité divine (incorruptibilité), inhabitation divine, messie (Christ, mystère (plan de Dieu, Voie, révélation), parole de Dieu (vivante), parousie (jour du Seigneur), passage de la mort, Père - Fils, péché, péché originel, prière d'intercession, profession), prophétie (oracle), résurrection, rétribution (couronne de gloire), révélation), royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, semer (cultiver), shéol (hades), unité divine (union, vertus, vision béatifique, Voie with tags on 27 août 2012 by JL
Bref, eux ou moi, voilà ce que nous prêchons. Et voilà ce que vous avez cru.12 Or, si l’on prêche que le Christ est ressuscité des morts, comment certains parmi vous peuvent-ils dire qu’il n’y a pas de résurrection des morts ?13 S’il n’y a pas de résurrection des morts, le Christ non plus n’est pas ressuscité.14 Mais si le Christ n’est pas ressuscité, vide alors est notre message, vide aussi votre foi.15 Il se trouve même que nous sommes des faux témoins de Dieu, puisque nous avons attesté contre Dieu qu’il a ressuscité le Christ, alors qu’il ne l’a pas ressuscité, s’il est vrai que les morts ne ressuscitent pas.16 Car si les morts ne ressuscitent pas, le Christ non plus n’est pas ressuscité.17 Et si le Christ n’est pas ressuscité, vaine est votre foi ; vous êtes encore dans vos péchés.18 Alors aussi ceux qui se sont endormis dans le Christ ont péri.19 Si c’est pour cette vie seulement que nous avons mis notre espoir dans le Christ, nous sommes les plus à plaindre de tous les hommes.20 Mais non ; le Christ est ressuscité d’entre les morts, prémices de ceux qui se sont endormis.21 Car, la mort étant venue par un homme, c’est par un homme aussi que vient la résurrection des morts.22 De même en effet que tous meurent en Adam, ainsi tous revivront dans le Christ.23 Mais chacun à son rang : comme prémices, le Christ, ensuite ceux qui seront au Christ, lors de son Avènement.24 Puis ce sera la fin, lorsqu’il remettra la royauté à Dieu le Père, après avoir détruit toute Principauté, Domination et Puissance.25 Car il faut qu’il règne jusqu’à ce qu’il ait placé tous ses ennemis sous ses pieds.26 Le dernier ennemi détruit, c’est la Mort ;27 car il a tout mis sous ses pieds. Mais lorsqu’il dira : « Tous est soumis désormais », c’est évidemment à l’exclusion de Celui qui lui a soumis toutes choses.28 Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même se soumettra à Celui qui lui a tout soumis, afin que Dieu soit tout en tous.29 S’il en était autrement, que gagneraient ceux qui se font baptiser pour les morts ? Si les morts ne ressuscitent absolument pas, pourquoi donc se fait-on baptiser pour eux ?30 Et nous-mêmes, pourquoi à toute heure nous exposer au péril ?31 Chaque jour je suis à la mort, aussi vrai, frères, que vous êtes pour moi un titre de gloire dans le Christ Jésus, notre Seigneur.32 Si c’est dans des vues humaines que j’ai livré combat contre les bêtes à Ephèse, que m’en revient-il ? Si les morts ne ressuscitent pas, mangeons et buvons, car demain nous mourrons.33 Ne vous y trompez pas : « Les mauvaises compagnies corrompent les bonnes moeurs. »34 Dégrisez-vous, comme il sied, et ne péchez pas ; car il en est parmi vous qui ignorent tout de Dieu. Je le dis à votre honte.35 Mais, dira-t-on, comment les morts ressuscitent-ils ? Avec quel corps reviennent-ils ?36 Insensé ! Ce que tu sèmes, toi, ne reprend vie s’il ne meurt.37 Et ce que tu sèmes, ce n’est pas le corps à venir, mais un simple grain, soit de blé, soit de quelque autre plante ;38 et Dieu lui donne un corps à son gré, à chaque semence un corps particulier.39 Toutes les chairs ne sont pas les mêmes, mais autre est la chair des hommes, autre la chair des bêtes, autre la chair des oiseaux, autre celle des poissons.40 Il y a aussi des corps célestes et des corps terrestres, mais autre est l’éclat des célestes, autre celui des terrestres.41 Autre l’éclat du soleil, autre l’éclat de la lune, autre l’éclat des étoiles. Une étoile même diffère en éclat d’une étoile.42 Ainsi en va-t-il de la résurrection des morts : on est semé dans la corruption, on ressuscite dans l’incorruptibilité ;43 on est semé dans l’ignominie, on ressuscite dans la gloire ; on est semé dans la faiblesse, on ressuscite dans la force ;44 on est semé corps psychique, on ressuscite corps spirituel. S’il y a un corps psychique, il y a aussi un corps spirituel.45 C’est ainsi qu’il est écrit : Le premier homme, Adam, a été fait âme vivante ; le dernier Adam, esprit vivifiant.46 Mais ce n’est pas le spirituel qui paraît d’abord ; c’est le psychique, puis le spirituel.47 Le premier homme, issu du sol, est terrestre, le second, lui, vient du ciel.48 Tel a été le terrestre, tels seront aussi les terrestres ; tel le céleste, tels seront aussi les célestes.49 Et de même que nous avons porté l’image du terrestre, nous porterons aussi l’image du céleste.50 Je l’affirme, frères : la chair et le sang ne peuvent hériter du Royaume de Dieu, ni la corruption hériter de l’incorruptibilité.51 Oui, je vais vous dire un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons transformés.52 En un instant, en un clin d’oeil, au son de la trompette finale, car elle sonnera, la trompette, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons transformés.53 Il faut, en effet, que cet être corruptible revête l’incorruptibilité, que cet être mortel revête l’immortalité.54 Quand donc cet être corruptible aura revêtu l’incorruptibilité et que cet être mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite : La mort a été engloutie dans la victoire.55 Où est-elle, ô mort, ta victoire ? Où est-il, ô mort, ton aiguillon ?56 L’aiguillon de la mort, c’est le péché, et la force du péché, c’est la Loi.57 Mais grâces soient à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ !58 Ainsi donc, mes frères bien-aimés, montrez-vous fermes, inébranlables, toujours en progrès dans l’oeuvre du Seigneur, sachant que votre labeur n’est pas vain dans le Seigneur.

1 Corinthiens 12,1-31

Posted in anathème, attributs divins, baptême, charismes, chemin (voies du Seigneur), connaissance (intelligence de la foi), discernement, Eglise (assemblé, communauté), Esprit-Saint, foi (adhérence, profession), idolâtrie, magistère (ministère, Tradition), messie (Christ, envoyé de Dieu), miracle (guérison, signe), païens (gentils), prière de guérison, prophète, prophétie (oracle), royauté du Christ, sagesse, souffrance (douleur), Trinité, unité divine (union, communion) with tags on 23 août 2012 by JL
Pour ce qui est des dons spirituels, frères, je ne veux pas vous voir dans l’ignorance.2 Quand vous étiez païens, vous le savez, vous étiez entraînés irrésistiblement vers les idoles muettes.3 C’est pourquoi, je vous le déclare : personne, parlant avec l’Esprit de Dieu, ne dit : « Anathème à Jésus », et nul ne peut dire : « Jésus est Seigneur », s’il n’est avec l’Esprit Saint.4 Il y a, certes, diversité de dons spirituels, mais c’est le même Esprit ;5 diversité de ministères, mais c’est le même Seigneur ;6 diversité d’opérations, mais c’est le même Dieu qui opère tout en tous.7 A chacun la manifestation de l’Esprit est donnée en vue du bien commun.8 A l’un, c’est un discours de sagesse qui est donné par l’Esprit ; à tel autre un discours de science, selon le même Esprit ;9 à un autre la foi, dans le même Esprit ; à tel autre les dons de guérisons, dans l’unique Esprit ;10 à tel autre la puissance d’opérer des miracles ; à tel autre la prophétie ; à tel autre le discernement des esprits ; à un autre les diversités de langues, à tel autre le don de les interpréter.11 Mais tout cela, c’est l’unique et même Esprit qui l’opère, distribuant ses dons à chacun en particulier comme il l’entend.12 De même, en effet, que le corps est un, tout en ayant plusieurs membres, et que tous les membres du corps, en dépit de leur pluralité, ne forment qu’un seul corps, ainsi en est-il du Christ.13 Aussi bien est-ce en un seul Esprit que nous tous avons été baptisés en un seul corps, Juifs ou Grecs, esclaves ou hommes libres, et tous nous avons été abreuvés d’un seul Esprit.14 Aussi bien le corps n’est-il pas un seul membre, mais plusieurs.15 Si le pied disait : « Parce que je ne suis pas la main, je ne suis pas du corps », il n’en serait pas moins du corps pour cela.16 Et si l’oreille disait : « Parce que je ne suis pas l’oeil, je ne suis pas du corps », elle n’en serait pas moins du corps pour cela.17 Si tout le corps était oeil, où serait l’ouïe ? Si tout était oreille, où serait l’odorat ?18 Mais, de fait, Dieu a placé les membres, et chacun d’eux dans le corps, selon qu’il a voulu.19 Si le tout était un seul membre, où serait le corps ?20 Mais, de fait, il y a plusieurs membres, et cependant un seul corps.21 L’oeil ne peut donc dire à la main : « Je n’ai pas besoin de toi », ni la tête à son tour dire aux pieds : « Je n’ai pas besoin de vous. »22 Bien plus, les membres du corps qui sont tenus pour plus faibles sont nécessaires ;23 et ceux que nous tenons pour les moins honorables du corps sont ceux-là mêmes que nous entourons de plus d’honneur, et ce que nous avons d’indécent, on le traite avec le plus de décence ;24 ce que nous avons de décent n’en a pas besoin. Mais Dieu a disposé le corps de manière à donner davantage d’honneur à ce qui en manque,25 pour qu’il n’y ait point de division dans le corps, mais qu’au contraire les membres se témoignent une mutuelle sollicitude.26 Un membre souffre-t-il ? Tous les membres souffrent avec lui. Un membre est-il à l’honneur ? Tous les membres se réjouissent avec lui.27 Or vous êtes, vous, le corps du Christ, et membres chacun pour sa part.28 Et ceux que Dieu a établis dans l’Eglise sont premièrement les apôtres, deuxièmement les prophètes, troisièmement les docteurs… Puis il y a les miracles, puis les dons de guérisons, d’assistance, de gouvernement, les diversités de langues.29 Tous sont-ils apôtres ? Tous prophètes ? Tous docteurs ? Tous font-ils des miracles ?30 Tous ont-ils des dons de guérisons ? Tous parlent-ils en langues ? Tous interprètent-ils ?31 Aspirez aux dons supérieurs. Et je vais encore vous montrer une voie qui les dépasse toutes.

1 Corinthiens 2,1-16

Posted in attributs divins, charismes, crucifixion, Esprit-Saint, foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), grâce (rendre grâce), homme nouveau, inhabitation divine, messie (Christ, envoyé de Dieu), monde, mystère (plan de Dieu, Voie, révélation), prédestination (prescience), prophétie (oracle), puissance divine, rétribution (couronne de gloire), royauté du Christ, sagesse, Trinité with tags on 17 août 2012 by JL
Pour moi, quand je suis venu chez vous, frères, je ne suis pas venu vous annoncer le mystère de Dieu avec le prestige de la parole ou de la sagesse.2 Non, je n’ai rien voulu savoir parmi vous, sinon Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié.3 Moi-même, je me suis présenté à vous faible, craintif et tout tremblant,4 et ma parole et mon message n’avaient rien des discours persuasifs de la sagesse ; c’était une démonstration d’Esprit et de puissance,5 pour que votre foi reposât, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu.6 Pourtant, c’est bien de sagesse que nous parlons parmi les parfaits, mais non d’une sagesse de ce monde ni des princes de ce monde, voués à la destruction.7 Ce dont nous parlons, au contraire, c’est d’une sagesse de Dieu, mystérieuse, demeurée cachée, celle que, dès avant les siècles, Dieu a par avance destinée pour notre gloire,8 celle qu’aucun des princes de ce monde n’a connue – s’ils l’avaient connue, en effet, ils n’auraient pas crucifié le Seigneur de la Gloire —9 mais, selon qu’il est écrit, nous annonçons ce que l’oeil n’a pas vu, ce que l’oreille n’a pas entendu, ce qui n’est pas monté au coeur de l’homme, tout ce que Dieu a préparé pour ceux qui l’aiment.10 Car c’est à nous que Dieu l’a révélé par l’Esprit ; l’Esprit en effet sonde tout, jusqu’aux profondeurs de Dieu.11 Qui donc entre les hommes sait ce qui concerne l’homme, sinon l’esprit de l’homme qui est en lui ? De même, nul ne connaît ce qui concerne Dieu, sinon l’Esprit de Dieu.12 Or, nous n’avons pas reçu, nous, l’esprit du monde, mais l’Esprit qui vient de Dieu, pour connaître les dons gracieux que Dieu nous a faits.13 Et nous en parlons non pas avec des discours enseignés par l’humaine sagesse, mais avec ceux qu’enseigne l’Esprit, exprimant en termes spirituels des réalités spirituelles.14 L’homme psychique n’accueille pas ce qui est de l’Esprit de Dieu : c’est folie pour lui et il ne peut le connaître, car c’est spirituellement qu’on en juge.15 L’homme spirituel, au contraire, juge de tout, et lui-même n’est jugé par personne.16 Qui en effet a connu la pensée du Seigneur, pour pouvoir l’instruire ? Et nous l’avons, nous, la pensée du Christ.

1 Corinthiens 1,1-17

Posted in attributs divins, connaissance (intelligence de la foi), courage (force), Eglise (assemblé, communauté), fidélité, grâce (rendre grâce), initiative divine, magistère (ministère, Tradition), paix (soulagement), parole de Dieu (vivante), parousie (jour du Seigneur), Père - Fils, prière de demande, royauté du Christ, sagesse, sanctification (sanctifié), témoignage (témoin), unité divine (union, communion), volonté divine with tags on 17 août 2012 by JL

01 PAUL, APPELE par la volonté de Dieu pour être apôtre du Christ Jésus, et Sosthène notre frère,

02 à l’Église de Dieu qui est à Corinthe, à ceux qui ont été sanctifiés dans le Christ Jésus et sont appelés à être saints avec tous ceux qui, en tout lieu, invoquent le nom de notre Seigneur Jésus Christ, leur Seigneur et le nôtre.

03 À vous, la grâce et la paix, de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ.

04 Je ne cesse de rendre grâce à Dieu à votre sujet, pour la grâce qu’il vous a donnée dans le Christ Jésus ;

05 en lui vous avez reçu toutes les richesses, toutes celles de la parole et de la connaissance de Dieu.

06 Car le témoignage rendu au Christ s’est établi fermement parmi vous.

07 Ainsi, aucun don de grâce ne vous manque, à vous qui attendez de voir se révéler notre Seigneur Jésus Christ.

08 C’est lui qui vous fera tenir fermement jusqu’au bout, et vous serez sans reproche au jour de notre Seigneur Jésus Christ.

09 Car Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à vivre en communion avec son Fils, Jésus Christ notre Seigneur.

10 Frères, je vous exhorte au nom de notre Seigneur Jésus Christ : ayez tous un même langage ; qu’il n’y ait pas de division entre vous, soyez en parfaite harmonie de pensées et d’opinions.

11 Il m’a été rapporté à votre sujet, mes frères, par les gens de chez Chloé, qu’il y a entre vous des rivalités.

12 Je m’explique. Chacun de vous prend parti en disant : « Moi, j’appartiens à Paul », ou bien : « Moi, j’appartiens à Apollos », ou bien : « Moi, j’appartiens à Pierre », ou bien : « Moi, j’appartiens au Christ ».

13 Le Christ est-il donc divisé ? Est-ce Paul qui a été crucifié pour vous ? Est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisés ?

14 Je remercie Dieu de n’avoir baptisé aucun de vous, sauf Crispus et Gaïus :

15 ainsi on ne pourra pas dire que vous avez été baptisés en mon nom.

16 En fait, j’ai aussi baptisé Stéphanas et les gens de sa maison ; et je ne sais plus si j’ai baptisé quelqu’un d’autre.

17 Le Christ, en effet, ne m’a pas envoyé pour baptiser, mais pour annoncer l’Évangile, et cela sans avoir recours au langage de la sagesse humaine, ce qui rendrait vaine la croix du Christ.

Luc 23,13-48

Posted in alliance (ancienne et nouvelle), applanir les montagnes (collines), ciel (cieux), confiance en Dieu (dans l'Église), crainte de Dieu, crucifixion, elu (élection divine), eternité (vie éternelle), faire mémoire, gloire de Dieu (glorifier), Jérusalem (Sion), justice (justification, juste), mal (méchanceté, iniquité), messie (Christ, envoyé de Dieu), pardon (miséricorde, rémission), parousie (jour du Seigneur), Père - Fils, persécution, porter sa croix, prêtre (ordre de Levi), prière de Jésus, prière de louange (cantique), prophétie (oracle), royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, salut (rédemption), ténèbre (obscurité), temple de Dieu (sanctuaire, tente), vérité (vrai, véritable) with tags on 14 juillet 2012 by JL
Ayant convoqué les grands prêtres, les chefs et le peuple, Pilate14 leur dit : « Vous m’avez présenté cet homme comme détournant le peuple, et voici que moi je l’ai interrogé devant vous, et je n’ai trouvé en cet homme aucun motif de condamnation pour ce dont vous l’accusez.15 Hérode non plus d’ailleurs, puisqu’il l’a renvoyé devant nous. Vous le voyez ; cet homme n’a rien fait qui mérite la mort.16 Je le relâcherai donc, après l’avoir châtié. »18 Mais eux se mirent à pousser des cris tous ensemble : « A mort cet homme ! Et relâche-nous Barabbas. »19 Ce dernier avait été jeté en prison pour une sédition survenue dans la ville et pour meurtre.20 De nouveau Pilate, qui voulait relâcher Jésus, leur adressa la parole.21 Mais eux répondaient en criant : « Crucifie-le ! crucifie-le ! « 22 Pour la troisième fois, il leur dit : « Quel mal a donc fait cet homme ? Je n’ai trouvé en lui aucun motif de condamnation à mort ; je le relâcherai donc, après l’avoir châtié. »23 Mais eux insistaient à grands cris, demandant qu’il fût crucifié ; et leurs clameurs gagnaient en violence.24 Et Pilate prononça qu’il fût fait droit à leur demande.25 Il relâcha celui qui avait été jeté en prison pour sédition et meurtre, celui qu’ils réclamaient. Quant à Jésus, il le livra à leur bon plaisir.26 Quand ils l’emmenèrent, ils mirent la main sur un certain Simon de Cyrène qui revenait des champs, et le chargèrent de la croix pour la porter derrière Jésus.27 Une grande masse du peuple le suivait, ainsi que des femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur lui.28 Mais, se retournant vers elles, Jésus dit : « Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi ! pleurez plutôt sur vous-mêmes et sur vos enfants !29 Car voici venir des jours où l’on dira : Heureuses les femmes stériles, les entrailles qui n’ont pas enfanté, et les seins qui n’ont pas nourri !30 Alors on se mettra à dire aux montagnes : Tombez sur nous ! et aux collines : Couvrez-nous !31 Car si l’on traite ainsi le bois vert, qu’adviendra-t-il du sec ? « 32 On emmenait encore deux malfaiteurs pour être exécutés avec lui.33 Lorsqu’ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils l’y crucifièrent ainsi que les malfaiteurs, l’un à droite et l’autre à gauche.34 Et Jésus disait : « Père, pardonne-leur : ils ne savent ce qu’ils font. » Puis, se partageant ses vêtements, ils tirèrent au sort.35 Le peuple se tenait là, à regarder. Les chefs, eux, se moquaient : « Il en a sauvé d’autres, disaient-ils ; qu’il se sauve lui-même, s’il est le Christ de Dieu, l’Elu ! « 36 Les soldats aussi se gaussèrent de lui : s’approchant pour lui présenter du vinaigre,37 ils disaient : « Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même ! « 38 Il y avait aussi une inscription au-dessus de lui : « Celui-ci est le roi des Juifs. »39 L’un des malfaiteurs suspendus à la croix l’injuriait : « N’es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi même, et nous aussi. »40 Mais l’autre, le reprenant, déclara : « Tu n’as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine !41 Pour nous, c’est justice, nous payons nos actes ; mais lui n’a rien fait de mal. »42 Et il disait : « Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume. »43 Et il lui dit : « En vérité, je te le dis, aujourd’hui tu seras avec moi dans le Paradis. »44 C’était déjà environ la sixième heure quand, le soleil s’éclipsant, l’obscurité se fit sur la terre entière, jusqu’à la neuvième heure.45 Le voile du Sanctuaire se déchira par le milieu,46 et, jetant un grand cri, Jésus dit : « Père, en tes mains je remets mon esprit. » Ayant dit cela, il expira.47 Voyant ce qui était arrivé, le centenier glorifiait Dieu, en disant : « Sûrement, cet homme était un juste ! « 48 Et toutes les foules qui s’étaient rassemblées pour ce spectacle, voyant ce qui était arrivé, s’en retournaient en se frappant la poitrine.

Luc 23,1-3

Posted in messie (Christ, envoyé de Dieu), royauté du Christ with tags on 14 juillet 2012 by JL
Puis toute l’assemblée se leva, et ils l’amenèrent devant Pilate.2 Ils se mirent alors à l’accuser, en disant : « Nous avons trouvé cet homme mettant le trouble dans notre nation, empêchant de payer les impôts à César et se disant Christ Roi. »3 Pilate l’interrogea en disant : « Tu es le roi des Juifs » – « Tu le dis », lui répondit-il.

Luc 22,63-71

Posted in attestation (testament), attributs divins, divinité du Christ, droite de Dieu, fils de l'homme, foi (adhérence, profession), messie (Christ, envoyé de Dieu), prêtre (ordre de Levi), prophète, puissance divine, reniement (rejet, mépris), royauté du Christ, souffrance (douleur) with tags on 14 juillet 2012 by JL
Les hommes qui le gardaient le bafouaient et le battaient ;64 ils lui voilaient le visage et l’interrogeaient en disant : « Fais le prophète ! Qui est-ce qui t’a frappé ? « 65 Et ils proféraient contre lui beaucoup d’autres injures.66 Et quand il fit jour, le conseil des Anciens du peuple s’assembla, grands prêtres et scribes. Ils l’amenèrent dans leur Sanhédrin67 et dirent : « Si tu es le Christ, dis-le-nous. » Il leur dit : « Si je vous le dis, vous ne croirez pas,68 et si je vous interroge, vous ne répondrez pas.69 Mais désormais le Fils de l’homme siégera à la droite de la Puissance de Dieu ! « 70 Tous dirent alors : « Tu es donc le Fils de Dieu !  » Il leur déclara : « Vous le dites : je le suis. »71 Et ils dirent : « Qu’avons-nous encore besoin de témoignage ? Car nous-mêmes l’avons entendu de sa bouche ! « 

Luc 22,24-30

Posted in adversité (tribulations, épreuve), cheminement spirituel, don de soi (donner sa vie), humanité du Christ, Père - Fils, rétribution (couronne de gloire), royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, suivre Jésus with tags on 12 juillet 2012 by JL
Il s'éleva aussi entre eux une contestation : lequel d'entre eux pouvait être tenu pour le plus grand ?25 Il leur dit : « Les rois des nations dominent sur eux, et ceux qui exercent le pouvoir sur eux se font appeler Bienfaiteurs.26 Mais pour vous, il n'en va pas ainsi. Au contraire, que le plus grand parmi vous se comporte comme le plus jeune, et celui qui gouverne comme celui qui sert.27 Quel est en effet le plus grand, celui qui est à table ou celui qui sert ? N'est-ce pas celui qui est à table ? Et moi, je suis au milieu de vous comme celui qui sert !28 « Vous êtes, vous, ceux qui êtes demeurés constamment avec moi dans mes épreuves ;29 et moi je dispose pour vous du Royaume, comme mon Père en a disposé pour moi :30 vous mangerez et boirez à ma table en mon Royaume, et vous siégerez sur des trônes pour juger les douze tribus d'Israël.

Luc 20,39-47

Posted in droite de Dieu, jugement, messie (Christ, envoyé de Dieu), royauté du Christ, veuve (orphelin) with tags on 12 juillet 2012 by JL

39Alors certains scribes prirent la parole pour dire : « Maître, tu as bien parlé. »

40 Et ils n’osaient plus l’interroger sur quoi que ce soit.

41 Jésus leur demanda : « Comment peut-on dire que le Christ est fils de David ?

42 David lui-même dit, en effet, dans le livre des Psaumes : Le Seigneur a dit à mon Seigneur : Siège à ma droite

43 jusqu’à ce que j’aie placé tes ennemis comme un escabeau sous tes pieds.

44 David l’appelle donc Seigneur : comment peut-il être son fils ? »

45 Comme tout le peuple l’écoutait, il dit à ses disciples :

46 « Méfiez-vous des scribes qui tiennent à se promener en vêtements d’apparat et qui aiment les salutations sur les places publiques, les sièges d’honneur dans les synagogues et les places d’honneur dans les dîners.

47 Ils dévorent les biens des veuves et, pour l’apparence, ils font de longues prières : ils seront d’autant plus sévèrement jugés. »

Luc 19,28-40

Posted in bénédiction (malédiction), ciel (cieux), disciple, gloire de Dieu (glorifier), joie divine, messie (Christ, envoyé de Dieu), miracle (guérison, signe), paix (soulagement), prière de louange (cantique), royauté du Christ, science divine et infuse, Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 10 juillet 2012 by JL
28 Après avoir ainsi parlé, Jésus partit en avant pour monter à Jérusalem.
29 Lorsqu’il approcha de Bethphagé et de Béthanie, près de l’endroit appelé mont des Oliviers, il envoya deux de ses disciples,
30 en disant : « Allez à ce village d’en face. À l’entrée, vous trouverez un petit âne attaché, sur lequel personne ne s’est encore assis. Détachez-le et amenez-le.
31 Si l’on vous demande : “Pourquoi le détachez-vous ?” vous répondrez : “Parce que le Seigneur en a besoin.” »
32 Les envoyés partirent et trouvèrent tout comme Jésus leur avait dit.
33 Alors qu’ils détachaient le petit âne, ses maîtres leur demandèrent : « Pourquoi détachez-vous l’âne ? »
34 Ils répondirent : « Parce que le Seigneur en a besoin. » 35 Ils l’amenèrent donc à Jésus et, jetant leurs manteaux sur l’ânon, ils firent monter Jésus.36 Et, tandis qu’il avançait, les gens étendaient leurs manteaux sur le chemin.37 Déjà il approchait de la descente du mont des Oliviers quand, dans sa joie, toute la multitude des disciples se mit à louer Dieu d’une voix forte pour tous les miracles qu’ils avaient vus.38 Ils disaient : « Béni soit celui qui vient, le Roi, au nom du Seigneur ! Paix dans le ciel et gloire au plus haut des cieux ! « 39 Quelques Pharisiens de la foule lui dirent : « Maître, réprimande tes disciples. »40 Mais il répondit : « Je vous le dis, si eux se taisent, les pierres crieront. »

Luc 19,11-27

Posted in enfer (damnation, perdition), fidélité, jugement, moissonner (récolte), paraboles, parousie (jour du Seigneur), porter du fruit, purgatoire, rétribution (couronne de gloire), royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, semer (cultiver) with tags on 10 juillet 2012 by JL
Comme les gens écoutaient cela, il dit encore une parabole, parce qu’il était près de Jérusalem, et qu’on pensait que le Royaume de Dieu allait apparaître à l’instant même.12 Il dit donc : « Un homme de haute naissance se rendit dans un pays lointain pour recevoir la dignité royale et revenir ensuite.13 Appelant dix de ses serviteurs, il leur remit dix mines et leur dit : Faites-les valoir jusqu’à ce que je vienne.14 Mais ses concitoyens le haïssaient et ils dépêchèrent à sa suite une ambassade chargée de dire : Nous ne voulons pas que celui-là règne sur nous.15 « Et il advint qu’une fois de retour, après avoir reçu la dignité royale, il fit appeler ces serviteurs auxquels il avait remis l’argent, pour savoir ce que chacun lui avait fait produire.16 Le premier se présenta et dit : Seigneur, ta mine a rapporté dix mines. —17 C’est bien, bon serviteur, lui dit-il ; puisque tu t’es montré fidèle en très peu de chose, reçois autorité dix villes.18 Le second vint et dit : Ta mine, Seigneur, a produit cinq mines.19 A celui-là encore il dit : Toi aussi, sois à la tête de cinq villes.20 « L’autre aussi vint et dit : Seigneur, voici ta mine, que je gardais déposée dans un linge.21 Car j’avais peur de toi, qui es un homme sévère, qui prends ce que tu n’as pas mis en dépôt et moissonnes ce que tu n’as pas semé. —22 Je te juge, lui dit-il, sur tes propres paroles, mauvais serviteur. Tu savais que je suis un homme sévère, prenant ce que je n’ai pas mis en dépôt et moissonnant ce que je n’ai pas semé.23 Pourquoi donc n’as-tu pas confié mon argent à la banque ? A mon retour, je l’aurais retiré avec un intérêt.24 Et il dit à ceux qui se tenaient là : Enlevez-lui sa mine, et donnez-la à celui qui a les dix mines. —25 Seigneur, lui dirent-ils, il a dix mines ! —26 Je vous le dis : à tout homme qui a l’on donnera ; mais à qui n’a pas on enlèvera même ce qu’il a.27 « Quant à mes ennemis, ceux qui n’ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici, et égorgez-les en ma présence. »

Luc 1,26-38

Posted in ange, annonciation, attributs divins, divinité du Christ, don de soi (donner sa vie), Esprit-Saint, eternité (vie éternelle), grâce (rendre grâce), humilité, Marie, mission (envoyé), parole de Dieu (vivante), puissance divine, royauté du Christ, Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 25 juin 2012 by JL

Le sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, du nom de Nazareth,27 à une vierge fiancée à un homme du nom de Joseph, de la maison de David ; et le nom de la vierge était Marie.28 Il entra et lui dit : « Réjouis-toi, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi. »29 A cette parole elle fut toute troublée, et elle se demandait ce que signifiait cette salutation.30 Et l’ange lui dit : « Sois sans crainte, Marie ; car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.31 Voici que tu concevras dans ton sein et enfanteras un fils, et tu l’appelleras du nom de Jésus.32 Il sera grand, et sera appelé Fils du Très-Haut. Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père ;33 il régnera sur la maison de Jacob pour les siècles et son règne n’aura pas de fin. »34 Mais Marie dit à l’ange : « Comment cela sera-t-il, puisque je ne connais pas d’homme ? « 35 L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi l’être saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu.36 Et voici qu’Elisabeth, ta parente, vient, elle aussi, de concevoir un fils dans sa vieillesse, et elle en est à son sixième mois, elle qu’on appelait la stérile ;37 car rien n’est impossible à Dieu. »38 Marie dit alors : « Je suis la servante du Seigneur ; qu’il m’advienne selon ta parole !  » Et l’ange la quitta?

Marc 15,15-41

Posted in attestation (testament), couronnement d'épine, crucifixion, détresse (désespoir, angoisse), divinité du Christ, fils de l'homme, flagellation, humanité du Christ, kénose (abaissement, cœur brisé), messie (Christ, envoyé de Dieu), peuple de Dieu (Israël), porter sa croix, prêtre (ordre de Levi), prophétie (oracle), reniement (rejet, mépris), royauté du Christ, salut (rédemption), ténèbre (obscurité), temple de Dieu (sanctuaire, tente), vérité (vrai, véritable) with tags on 25 juin 2012 by JL

Pilate alors, voulant contenter la foule, leur relâcha Barabbas et, après avoir fait flageller Jésus, il le livra pour être crucifié.16 Les soldats l’emmenèrent à l’intérieur du palais, qui est le Prétoire, et ils convoquent toute la cohorte.17 Ils le revêtent de pourpre, puis, ayant tressé une couronne d’épines, ils la lui mettent.18 Et ils se mirent à le saluer : « Salut, roi des Juifs ! « 19 Et ils lui frappaient la tête avec un roseau et ils lui crachaient dessus, et ils ployaient le genou devant lui pour lui rendre hommage.20 Puis, quand ils se furent moqués de lui, ils lui ôtèrent la pourpre et lui remirent ses vêtements. Ils le mènent dehors afin de le crucifier.21 Et ils requièrent, pour porter sa croix, Simon de Cyrène, le père d’Alexandre et de Rufus, qui passait par là, revenant des champs.22 Et ils amènent Jésus au lieu dit Golgotha, ce qui se traduit lieu du Crâne.23 Et ils lui donnaient du vin parfumé de myrrhe, mais il n’en prit pas.24 Puis ils le crucifient et se partagent ses vêtements en tirant au sort ce qui reviendrait à chacun.25 C’était la troisième heure quand ils le crucifièrent.26 L’inscription qui indiquait le motif de sa condamnation était libellée : « Le roi des Juifs. »27 Et avec lui ils crucifient deux brigands, l’un à sa droite, l’autre à sa gauche.29 Les passants l’injuriaient en hochant la tête et disant : « Hé ! toi qui détruis le Sanctuaire et le rebâtis en trois jours,30 sauve-toi toi-même en descendant de la croix ! « 31 Pareillement les grands prêtres se gaussaient entre eux avec les scribes et disaient : « Il en a sauvé d’autres et il ne peut se sauver lui-même !32 Que le Christ, le Roi d’Israël, descende maintenant de la croix, pour que nous voyions et que nous croyions !  » Même ceux qui étaient crucifiés avec lui l’outrageaient.33 Quand il fut la sixième heure, l’obscurité se fit sur la terre entière jusqu’à la neuvième heure.34 Et à la neuvième heure Jésus clama en un grand cri : « Elôï, Elôï, lema sabachthani », ce qui se traduit : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? « 35 Certains des assistants disaient en l’entendant : « Voilà qu’il appelle Elie ! « 36 Quelqu’un courut tremper une éponge dans du vinaigre et, l’ayant mise au bout d’un roseau, il lui donnait à boire en disant : « Laissez ! que nous voyions si Elie va venir le descendre ! « 37 Or Jésus, jetant un grand cri, expira.38 Et le voile du Sanctuaire se déchira en deux, du haut en bas.39 Voyant qu’il avait ainsi expiré, le centurion, qui se tenait en face de lui, s’écria : « Vraiment cet homme était fils de Dieu ! « 40 Il y avait aussi des femmes qui regardaient à distance, entre autres Marie de Magdala, Marie mère de Jacques le petit et de Joset, et Salomé,41 qui le suivaient et le servaient lorsqu’il était en Galilée ; beaucoup d’autres encore qui étaient montées avec lui à Jérusalem.

Marc 15,1-14

Posted in crucifixion, jalousie, persécution, prêtre (ordre de Levi), royauté du Christ with tags on 25 juin 2012 by JL

01Dès le matin, les grands prêtres convoquèrent les anciens et les scribes, et tout le Conseil suprême. Puis, après avoir ligoté Jésus, ils l’emmenèrent et le livrèrent à Pilate.

02 Celui-ci l’interrogea : « Es-tu le roi des Juifs ? » Jésus répondit : « C’est toi-même qui le dis. »

03 Les grands prêtres multipliaient contre lui les accusations.

04 Pilate lui demanda à nouveau : « Tu ne réponds rien ? Vois toutes les accusations qu’ils portent contre toi. »

05 Mais Jésus ne répondit plus rien, si bien que Pilate fut étonné.

06 À chaque fête, il leur relâchait un prisonnier, celui qu’ils demandaient.

07 Or, il y avait en prison un dénommé Barabbas, arrêté avec des émeutiers pour un meurtre qu’ils avaient commis lors de l’émeute.

08 La foule monta donc chez Pilate, et se mit à demander ce qu’il leur accordait d’habitude.

09 Pilate leur répondit : « Voulez-vous que je vous relâche le roi des Juifs ? »

10 Il se rendait bien compte que c’était par jalousie que les grands prêtres l’avaient livré.

11 Ces derniers soulevèrent la foule pour qu’il leur relâche plutôt Barabbas.

12 Et comme Pilate reprenait : « Que voulez-vous donc que je fasse de celui que vous appelez le roi des Juifs ? »,

13 de nouveau ils crièrent : « Crucifie-le ! »

14 Pilate leur disait : « Qu’a-t-il donc fait de mal ? » Mais ils crièrent encore plus fort : « Crucifie-le ! »

Marc 12,35-40

Posted in charismes, droite de Dieu, Esprit-Saint, jugement, messie (Christ, envoyé de Dieu), orgueil (se glorifier), royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, veuve (orphelin) with tags on 25 juin 2012 by JL

Prenant la parole, Jésus disait en enseignant dans le Temple : « Comment les scribes peuvent-ils dire que le Christ est fils de David ?36 C’est David lui-même qui a dit par l’Esprit Saint : Le Seigneur a dit à mon Seigneur : Siège à ma droite, jusqu’à ce que j’aie mis tes ennemis dessous tes pieds.37 David en personne l’appelle Seigneur ; comment alors peut-il être son fils ?  » Et la foule nombreuse l’écoutait avec plaisir.38 Il disait encore dans son enseignement : « Gardez-vous des scribes qui se plaisent à circuler en longues robes, à recevoir les salutations sur les places publiques,39 à occuper les premiers sièges dans les synagogues et les premiers divans dans les festins,40 qui dévorent les biens des veuves, et affectent de faire de longues prières. Ils subiront, ceux-là, une condamnation plus sévère. »

Marc 11,1-14

Posted in bénédiction (malédiction), ciel (cieux), messie (Christ, envoyé de Dieu), royauté du Christ, Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 25 juin 2012 by JL

01Lorsqu’ils approchent de Jérusalem, vers Bethphagé et Béthanie, près du mont des Oliviers, Jésus envoie deux de ses disciples

02 et leur dit : « Allez au village qui est en face de vous. Dès que vous y entrerez, vous trouverez un petit âne attaché, sur lequel personne ne s’est encore assis. Détachez-le et amenez-le.

03 Si l’on vous dit : “Que faites-vous là ?”, répondez : “Le Seigneur en a besoin, mais il vous le renverra aussitôt.” »

04 Ils partirent, trouvèrent un petit âne attaché près d’une porte, dehors, dans la rue, et ils le détachèrent.

05 Des gens qui se trouvaient là leur demandaient : « Qu’avez-vous à détacher cet ânon ? »

06 Ils répondirent ce que Jésus leur avait dit, et on les laissa faire.

07 Ils amenèrent le petit âne à Jésus, le couvrirent de leurs manteaux, et Jésus s’assit dessus.

08 Alors, beaucoup de gens étendirent leurs manteaux sur le chemin, d’autres, des feuillages coupés dans les champs.

09 Ceux qui marchaient devant et ceux qui suivaient criaient : « Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !

10 Béni soit le Règne qui vient, celui de David, notre père. Hosanna au plus haut des cieux ! »

11 Jésus entra à Jérusalem, dans le Temple. Il parcourut du regard toutes choses et, comme c’était déjà le soir, il sortit pour aller à Béthanie avec les Douze.

12 Le lendemain, quand ils quittèrent Béthanie, il eut faim.

13 Voyant de loin un figuier qui avait des feuilles, il alla voir s’il y trouverait quelque chose ; mais, en s’approchant, il ne trouva que des feuilles, car ce n’était pas la saison des figues.

14 Alors il dit au figuier : « Que jamais plus personne ne mange de tes fruits ! » Et ses disciples avaient bien entendu.

Mathieu 28,1-20

Posted in adoration de Dieu, ange, autorité du Christ, baptême, ciel (cieux), crucifixion, disciple, Esprit-Saint, evangéliser (bonne nouvelle), inhabitation divine, joie divine, monde, montagne du Seigneur (théophanie), passage de la mort, Père - Fils, persécution, prêtre (ordre de Levi), résurrection, royauté du Christ, shéol (hades), suivre Jésus, terre promise (repos du Seigneur), transcendance de Dieu (commencement du monde, genèse), transfiguration, Trinité, Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 30 mai 2012 by JL

Après le jour du sabbat, comme le premier jour de la semaine commençait à poindre, Marie de Magdala et l’autre Marie vinrent visiter le sépulcre.2 Et voilà qu’il se fit un grand tremblement de terre : l’Ange du Seigneur descendit du ciel et vint rouler la pierre, sur laquelle il s’assit.3 Il avait l’aspect de l’éclair, et sa robe était blanche comme neige.4 A sa vue, les gardes tressaillirent d’effroi et devinrent comme morts.5 Mais l’ange prit la parole et dit aux femmes : « Ne craignez point, vous : je sais bien que vous cherchez Jésus, le Crucifié.6 Il n’est pas ici, car il est ressuscité comme il l’avait dit. Venez voir le lieu où il gisait,7 et vite allez dire à ses disciples : Il est ressuscité d’entre les morts, et voilà qu’il vous précède en Galilée ; c’est là que vous le verrez. Voilà, je vous l’ai dit. »8 Quittant vite le tombeau, tout émues et pleines de joie, elles coururent porter la nouvelle à ses disciples.9 Et voici que Jésus vint à leur rencontre : « Je vous salue », dit-il. Et elles de s’approcher et d’étreindre ses pieds en se prosternant devant lui.10 Alors Jésus leur dit : « Ne craignez point ; allez annoncer à mes frères qu’ils doivent partir pour la Galilée, et là ils me verront. »11 Tandis qu’elles s’en allaient, voici que quelques hommes de la garde vinrent en ville rapporter aux grands prêtres tout ce qui s’était passé.12 Ceux-ci tinrent une réunion avec les anciens et, après avoir délibéré, ils donnèrent aux soldats une forte somme d’argent,13 avec cette consigne : « Vous direz ceci : Ses disciples sont venus de nuit et l’ont dérobé tandis que nous dormions.14 Que si l’affaire vient aux oreilles du gouverneur, nous nous chargeons de l’amadouer et de vous épargner tout ennui. »15 Les soldats, ayant pris l’argent, exécutèrent la consigne, et cette histoire s’est colportée parmi les Juifs jusqu’à ce jour.16 Quant aux onze disciples, ils se rendirent en Galilée, à la montagne où Jésus leur avait donné rendez-vous.17 Et quand ils le virent, ils se prosternèrent ; d’aucuns cependant doutèrent.18 S’avançant, Jésus leur dit ces paroles : « Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre.19 Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit,20 et leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici que je suis avec vous pour toujours jusqu’à la fin du monde. »

Mathieu 27,26-60

Posted in attestation (testament), confiance en Dieu (dans l'Église), couronnement d'épine, crucifixion, détresse (désespoir, angoisse), divinité du Christ, flagellation, foi (adhérence, profession), humanité du Christ, kénose (abaissement, cœur brisé), libération (délivrance), mal (méchanceté, iniquité), passage de la mort, peuple de Dieu (Israël), porter sa croix, prêtre (ordre de Levi), résurrection, reniement (rejet, mépris), royauté du Christ, sainteté (saints), salut (rédemption), ténèbre (obscurité), temple de Dieu (sanctuaire, tente), tomber (succomber, reniement), vérité (vrai, véritable) with tags on 30 mai 2012 by JL

quant à Jésus, après l’avoir fait flageller, il le livra pour être crucifié.27 Alors les soldats du gouverneur prirent avec eux Jésus dans le Prétoire et ameutèrent sur lui toute la cohorte.28 L’ayant dévêtu, ils lui mirent une chlamyde écarlate,29 puis, ayant tressé une couronne avec des épines, ils la placèrent sur sa tête, avec un roseau dans sa main droite. Et, s’agenouillant devant lui, ils se moquèrent de lui en disant : « Salut, roi des Juifs ! « 30 et, crachant sur lui, ils prenaient le roseau et en frappaient sa tête.31 Puis, quand ils se furent moqués de lui, ils lui ôtèrent la chlamyde, lui remirent ses vêtements et l’emmenèrent pour le crucifier.32 En sortant, ils trouvèrent un homme de Cyrène, nommé Simon, et le requirent pour porter sa croix.33 Arrivés à un lieu dit Golgotha, c’est-à-dire lieu dit du Crâne,34 ils lui donnèrent à boire du vin mêlé de fiel ; il en goûta et n’en voulut point boire.35 Quand ils l’eurent crucifié, ils se partagèrent ses vêtements en tirant au sort.36 Puis, s’étant assis, ils restaient là à le garder.37 Ils placèrent aussi au-dessus de sa tête le motif de sa condamnation ainsi libellé : « Celui-ci est Jésus, le roi des Juifs. »38 Alors sont crucifiés avec lui deux brigands, l’un à droite et l’autre à gauche.39 Les passants l’injuriaient en hochant la tête40 et disant : « Toi qui détruis le Sanctuaire et en trois jours le rebâtis, sauve-toi toi-même, si tu es fils de Dieu, et descends de la croix ! « 41 Pareillement les grands prêtres se gaussaient et disaient avec les scribes et les anciens :42 « Il en a sauvé d’autres et il ne peut se sauver lui-même ! Il est roi d’Israël : qu’il descende maintenant de la croix et nous croirons en lui !43 Il a compté sur Dieu ; que Dieu le délivre maintenant, s’il s’intéresse à lui ! Il a bien dit : Je suis fils de Dieu ! « 44 Même les brigands crucifiés avec lui l’outrageaient de la sorte.45 A partir de la sixième heure, l’obscurité se fit sur toute la terre, jusqu’à la neuvième heure.46 Et vers la neuvième heure, Jésus clama en un grand cri : « Eli, Eli, lema sabachtani », c’est-à-dire : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? « 47 Certains de ceux qui se tenaient là disaient en l’entendant : « Il appelle Elie, celui-ci ! « 48 Et aussitôt l’un d’eux courut prendre une éponge qu’il imbiba de vinaigre et, l’ayant mise au bout d’un roseau, il lui donnait à boire.49 Mais les autres lui dirent : « Laisse ! que nous voyions si Elie va venir le sauver ! « 50 Or Jésus, poussant de nouveau un grand cri, rendit l’esprit.51 Et voilà que le voile du Sanctuaire se déchira en deux, du haut en bas ; la terre trembla, les rochers se fendirent,52 les tombeaux s’ouvrirent et de nombreux corps de saints trépassés ressuscitèrent :53 ils sortirent des tombeaux après sa résurrection, entrèrent dans la Ville sainte et se firent voir à bien des gens.54 Quant au centurion et aux hommes qui avec lui gardaient Jésus, à la vue du séisme et de ce qui se passait, ils furent saisis d’une grande frayeur et dirent : « Vraiment celui-ci était fils de Dieu ! « 55 Il y avait là de nombreuses femmes qui regardaient à distance, celles-là même qui avaient suivi Jésus depuis la Galilée et le servaient,56 entre autres Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques et de Joseph, et la mère des fils de Zébédée. 57 Comme il se faisait tard, arriva un homme riche, originaire d’Arimathie, qui s’appelait Joseph, et qui était devenu, lui aussi, disciple de Jésus.
58 Il alla trouver Pilate pour demander le corps de Jésus. Alors Pilate ordonna qu’on le lui remette.
59 Prenant le corps, Joseph l’enveloppa dans un linceul immaculé, 60 et le déposa dans le tombeau neuf qu’il s’était fait creuser dans le roc. Puis il roula une grande pierre à l’entrée du tombeau et s’en alla.

Mathieu 25,31-46

Posted in amour du prochain, bénédiction (malédiction), bon pasteur, diable (démon, Satan, Lucifer), droite de Dieu, elu (élection divine), enfer (damnation, perdition), eternité (vie éternelle), fils de l'homme, gloire de Dieu (glorifier), héritage (de Dieu, le nôtre), jugement dernier, justice (justification, juste), monde, nudité, parousie (jour du Seigneur), pauvre (pauvreté en esprit), Père - Fils, royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, transcendance de Dieu (commencement du monde, genèse), vérité (vrai, véritable) with tags on 30 mai 2012 by JL

« Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, escorté de tous les anges, alors il prendra place sur son trône de gloire.32 Devant lui seront rassemblées toutes les nations, et il séparera les gens les uns des autres, tout comme le berger sépare les brebis des boucs.33 Il placera les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche.34 Alors le Roi dira à ceux de droite : Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume qui vous a été préparé depuis la fondation du monde.35 Car j’ai eu faim et vous m’avez donné à manger, j’ai eu soif et vous m’avez donné à boire, j’étais un étranger et vous m’avez accueilli,36 nu et vous m’avez vêtu, malade et vous m’avez visité, prisonnier et vous êtes venus me voir.37 Alors les justes lui répondront : Seigneur, quand nous est-il arrivé de te voir affamé et de te nourrir, assoiffé et de te désaltérer,38 étranger et de t’accueillir, nu et de te vêtir,39 malade ou prisonnier et de venir te voir ?40 Et le Roi leur fera cette réponse : En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.41 Alors il dira encore à ceux de gauche : Allez loin de moi, maudits, dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et ses anges.42 Car j’ai eu faim et vous ne m’avez pas donné à manger, j’ai eu soif et vous ne m’avez pas donné à boire,43 j’étais un étranger et vous ne m’avez pas accueilli, nu et vous ne m’avez pas vêtu, malade et prisonnier et vous ne m’avez pas visité.44 Alors ceux-ci lui demanderont à leur tour : Seigneur, quand nous est-il arrivé de te voir affamé ou assoiffé, étranger ou nu, malade ou prisonnier, et de ne te point secourir ?45 Alors il leur répondra : En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, à moi non plus vous ne l’avez pas fait.46 Et ils s’en iront, ceux-ci à une peine éternelle, et les justes à une vie éternelle. »

Matthieu 22,41-46

Posted in divinité du Christ, droite de Dieu, Esprit-Saint, messie (Christ, envoyé de Dieu), Père - Fils, prophétie (oracle), royauté du Christ with tags on 28 mai 2012 by JL

41Comme les pharisiens se trouvaient réunis, Jésus les interrogea :

42 « Quel est votre avis au sujet du Christ ? de qui est-il le fils ? » Ils lui répondent : « De David. »

43 Jésus leur réplique : « Comment donc David, inspiré par l’Esprit, peut-il l’appeler “Seigneur”, en disant :

44 Le Seigneur a dit à mon Seigneur : “Siège à ma droite jusqu’à ce que j’aie placé tes ennemis sous tes pieds” ?

45 Si donc David l’appelle Seigneur, comment peut-il être son fils ? »

46 Personne n’était capable de lui répondre un mot et, à partir de ce jour-là, nul n’osa plus l’interroger.

Matthieu 21,1-13

Posted in bénédiction (malédiction), ciel (cieux), maison du Seigneur (demeure), messie (Christ, envoyé de Dieu), mission (envoyé), parole de Dieu (vivante), peuple de Dieu (Israël), prière de louange (cantique), prophétie (oracle), royauté du Christ, temple de Dieu (sanctuaire, tente), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 28 mai 2012 by JL

01Jésus et ses disciples, approchant de Jérusalem, arrivèrent en vue de Bethphagé, sur les pentes du mont des Oliviers. Alors Jésus envoya deux disciples

02 en leur disant : « Allez au village qui est en face de vous ; vous trouverez aussitôt une ânesse attachée et son petit avec elle. Détachez-les et amenez-les moi.

03 Et si l’on vous dit quelque chose, vous répondrez : “Le Seigneur en a besoin”. Et aussitôt on les laissera partir. »

04 Cela est arrivé pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète :

05 Dites à la fille de Sion : Voici ton roi qui vient vers toi, plein de douceur, monté sur une ânesse et un petit âne, le petit d’une bête de somme.

06 Les disciples partirent et firent ce que Jésus leur avait ordonné.

07 Ils amenèrent l’ânesse et son petit, disposèrent sur eux leurs manteaux, et Jésus s’assit dessus.

08 Dans la foule, la plupart étendirent leurs manteaux sur le chemin ; d’autres coupaient des branches aux arbres et en jonchaient la route.

09 Les foules qui marchaient devant Jésus et celles qui suivaient criaient : « Hosanna au fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna au plus haut des cieux ! »

10 Comme Jésus entrait à Jérusalem, toute la ville fut en proie à l’agitation, et disait : « Qui est cet homme ? »

11 Et les foules répondaient : « C’est le prophète Jésus, de Nazareth en Galilée. »

12 Jésus entra dans le Temple, et il expulsa tous ceux qui vendaient et achetaient dans le Temple ; il renversa les comptoirs des changeurs et les sièges des marchands de colombes.

13 Il leur dit : « Il est écrit : Ma maison sera appelée maison de prière. Or vous, vous en faites une caverne de bandits. »

Mathieu 20,17-28

Posted in cheminement spirituel, crucifixion, don de soi (donner sa vie), fils de l'homme, flagellation, humilité, païens (gentils), Père - Fils, persécution, prêtre (ordre de Levi), prière de demande, résurrection, royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, shéol (hades), souffrance (douleur) with tags on 28 mai 2012 by JL

Devant monter à Jérusalem, Jésus prit avec lui les Douze en particulier et leur dit pendant la route :18 « Voici que nous montons à Jérusalem, et le Fils de l’homme sera livré aux grands prêtres et aux scribes ; ils le condamneront à mort19 et le livreront aux païens pour être bafoué, flagellé et mis en croix ; et le troisième jour, il ressuscitera. »20 Alors la mère des fils de Zébédée s’approcha de lui, avec ses fils, et se prosterna pour lui demander quelque chose.21 « Que veux-tu ?  » Lui dit-il. Elle lui dit : « Ordonne que mes deux fils que voici siègent, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ton Royaume. »22 Jésus répondit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire ?  » Ils lui disent : « Nous le pouvons » —23 « Soit, leur dit-il, vous boirez ma coupe ; quant à siéger à ma droite et à ma gauche, il ne m’appartient pas d’accorder cela, mais c’est pour ceux à qui mon Père l’a destiné. »24 Les dix autres, qui avaient entendu, s’indignèrent contre les deux frères.25 Les ayant appelés près de lui, Jésus dit : « Vous savez que les chefs des nations dominent sur elles en maîtres et que les grands leur font sentir leur pouvoir.26 Il n’en doit pas être ainsi parmi vous : au contraire, celui qui voudra devenir grand parmi vous, sera votre serviteur,27 et celui qui voudra être le premier d’entre vous, sera votre esclave.28 C’est ainsi que le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour une multitude. »

Mathieu 19,27-30

Posted in cheminement spirituel, disciple, eternité (vie éternelle), fils de l'homme, gloire de Dieu (glorifier), héritage (de Dieu, le nôtre), jugement dernier, le nôtre), résurrection, rétribution (couronne de gloire), royauté du Christ, suivre Jésus, vérité (vrai, véritable), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 28 mai 2012 by JL

Alors, prenant la parole, Pierre lui dit : « Voici que nous, nous avons tout laissé et nous t’avons suivi, quelle sera donc notre part ? « 28 Jésus leur dit : « En vérité je vous le dis, à vous qui m’avez suivi : dans la régénération, quand le Fils de l’homme siégera sur son trône de gloire, vous siégerez vous aussi sur douze trônes, pour juger les douze tribus d’Israël.29 Et quiconque aura laissé maisons, frères, soeurs, père, mère, enfants ou champs, à cause de mon nom, recevra bien davantage et aura en héritage la vie éternelle.30 « Beaucoup de premiers seront derniers, et de derniers seront premiers. »

Mathieu 12,22-29

Posted in allégories et analogies, autorité du Christ, diable (démon, Satan, Lucifer), Esprit-Saint, miracle (guérison, signe), posession diabolique, royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ with tags on 17 mai 2012 by JL

Alors on lui présenta un démoniaque aveugle et muet ; et il le guérit, si bien que le muet pouvait parler et voir.23 Frappées de stupeur, toutes les foules disaient : « Celui-là n’est-il pas le Fils de David ? « 24 Mais les Pharisiens, entendant cela, dirent : « Celui-là n’expulse les démons que par Béelzéboul, le prince des démons. »25 Connaissant leurs sentiments, il leur dit : « Tout royaume divisé contre lui-même court à la ruine ; et nulle ville, nulle maison, divisée contre elle-même, ne saurait se maintenir.26 Or, si Satan expulse Satan, il s’est divisé contre lui-même : dès lors, comment son royaume se maintiendra-t-il ?27 Et si moi, c’est par Béelzéboul que j’expulse les démons, par qui vos adeptes les expulsent-ils ? Aussi seront-ils eux-mêmes vos juges.28 Mais si c’est par l’Esprit de Dieu que j’expulse les démons, c’est donc que le Royaume de Dieu est arrivé jusqu’à vous.29 « Ou encore, comment quelqu’un peut-il pénétrer dans la maison d’un homme fort et s’emparer de ses affaires, s’il n’a d’abord ligoté cet homme fort ? Et alors il pillera sa maison.

Mathieu 2,1-8

Posted in bon pasteur, messie (Christ, envoyé de Dieu), peuple de Dieu (Israël), prêtre (ordre de Levi), prophétie (oracle), royauté du Christ with tags on 10 mai 2012 by JL

Jésus étant né à Bethléem de Judée, au temps du roi Hérode, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem2 en disant : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu, en effet, son astre à son lever et sommes venus lui rendre hommage. »3 L’ayant appris, le roi Hérode s’émut, et tout Jérusalem avec lui.4 Il assembla tous les grands prêtres avec les scribes du peuple, et il s’enquérait auprès d’eux du lieu où devait naître le Christ.5 « A Bethléem de Judée, lui dirent-ils ; ainsi, en effet, est-il écrit par le prophète :6 Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n’es nullement le moindre des clans de Juda ; car de toi sortira un chef qui sera pasteur de mon peuple Israël. »

07 Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l’étoile était apparue ;
08 puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l’enfant. Et quand vous l’aurez trouvé, venez me l’annoncer pour que j’aille, moi aussi, me prosterner devant lui. »

Jean 19,16-22

Posted in crucifixion, porter sa croix, prêtre (ordre de Levi), reniement (rejet, mépris), royauté du Christ with tags on 9 mai 2012 by JL

Alors il le leur livra pour être crucifié. Ils prirent donc Jésus.17 Et il sortit, portant sa croix, et vint au lieu dit du Crâne – ce qui se dit en hébreu Golgotha —18 où ils le crucifièrent et avec lui deux autres : un de chaque côté et, au milieu, Jésus.19 Pilate rédigea aussi un écriteau et le fit placer sur la croix. Il y était écrit : « Jésus le Nazôréen, le roi des Juifs. »

20 Beaucoup de Juifs lurent cet écriteau, parce que l’endroit où l’on avait crucifié Jésus était proche de la ville, et que c’était écrit en hébreu, en latin et en grec.
21 Alors les grands prêtres des Juifs dirent à Pilate : « N’écris pas : “Roi des Juifs” ; mais : “Cet homme a dit : Je suis le roi des Juifs”. »
22 Pilate répondit : « Ce que j’ai écrit, je l’ai écrit. »

 

Jean 19,1-15

Posted in ciel (cieux), couronnement d'épine, crucifixion, divinité du Christ, flagellation, loi, pâque, péché, prêtre (ordre de Levi), reniement (rejet, mépris), royauté du Christ with tags on 9 mai 2012 by JL

01Alors Pilate fit saisir Jésus pour qu’il soit flagellé.

02 Les soldats tressèrent avec des épines une couronne qu’ils lui posèrent sur la tête ; puis ils le revêtirent d’un manteau pourpre.

03 Ils s’avançaient vers lui et ils disaient : « Salut à toi, roi des Juifs ! » Et ils le giflaient.

04 Pilate, de nouveau, sortit dehors et leur dit : « Voyez, je vous l’amène dehors pour que vous sachiez que je ne trouve en lui aucun motif de condamnation. »

05 Jésus donc sortit dehors, portant la couronne d’épines et le manteau pourpre. Et Pilate leur déclara : « Voici l’homme. »

06 Quand ils le virent, les grands prêtres et les gardes se mirent à crier : « Crucifie-le ! Crucifie-le ! » Pilate leur dit : « Prenez-le vous-mêmes, et crucifiez-le ; moi, je ne trouve en lui aucun motif de condamnation. »

07 Ils lui répondirent : « Nous avons une Loi, et suivant la Loi il doit mourir, parce qu’il s’est fait Fils de Dieu. »

08 Quand Pilate entendit ces paroles, il redoubla de crainte.

09 Il rentra dans le Prétoire, et dit à Jésus : « D’où es-tu ? » Jésus ne lui fit aucune réponse.

10 Pilate lui dit alors : « Tu refuses de me parler, à moi ? Ne sais-tu pas que j’ai pouvoir de te relâcher, et pouvoir de te crucifier ? »

11 Jésus répondit : « Tu n’aurais aucun pouvoir sur moi si tu ne l’avais reçu d’en haut ; c’est pourquoi celui qui m’a livré à toi porte un péché plus grand. »

12 Dès lors, Pilate cherchait à le relâcher ; mais des Juifs se mirent à crier : « Si tu le relâches, tu n’es pas un ami de l’empereur. Quiconque se fait roi s’oppose à l’empereur. »

13 En entendant ces paroles, Pilate amena Jésus au-dehors ; il le fit asseoir sur une estrade au lieu dit le Dallage – en hébreu : Gabbatha.

14 C’était le jour de la Préparation de la Pâque, vers la sixième heure, environ midi. Pilate dit aux Juifs : « Voici votre roi. »

15 Alors ils crièrent : « À mort ! À mort ! Crucifie-le ! » Pilate leur dit : « Vais-je crucifier votre roi ? » Les grands prêtres répondirent : « Nous n’avons pas d’autre roi que l’empereur. »

Jean 18,36-40

Posted in écouter (voix du Seigneur), monde, royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, suivre Jésus, témoignage (témoin), vérité (vrai, véritable) with tags on 9 mai 2012 by JL

Jésus répondit : « Mon royaume n’est pas de ce monde. Si mon royaume était de ce monde, mes gens auraient combattu pour que je ne sois pas livré aux Juifs. Mais mon royaume n’est pas d’ici. »37 Pilate lui dit : « Donc tu es roi ?  » Jésus répondit : « Tu le dis : je suis roi. Je ne suis né, et je ne suis venu dans le monde, que pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix. »38 Pilate lui dit : « Qu’est-ce que la vérité ?  »

39 Mais, chez vous, c’est la coutume que je vous relâche quelqu’un pour la Pâque : voulez-vous donc que je vous relâche le roi des Juifs ? »
40 Alors ils répliquèrent en criant : « Pas lui ! Mais Barabbas ! » Or ce Barabbas était un bandit.

Jean 12,1-19

Posted in foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), jalousie, Jérusalem (Sion), miracle (guérison, signe), persécution, peuple de Dieu (Israël), prêtre (ordre de Levi), prophétie (oracle), résurrection, royauté du Christ, shéol (hades), témoignage (témoin), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 2 mai 2012 by JL

01Six jours avant la Pâque, Jésus vint à Béthanie où habitait Lazare, qu’il avait réveillé d’entre les morts.

02 On donna un repas en l’honneur de Jésus. Marthe faisait le service, Lazare était parmi les convives avec Jésus.

03 Or, Marie avait pris une livre d’un parfum très pur et de très grande valeur ; elle versa le parfum sur les pieds de Jésus, qu’elle essuya avec ses cheveux ; la maison fut remplie de l’odeur du parfum.

04 Judas Iscariote, l’un de ses disciples, celui qui allait le livrer, dit alors :

05 « Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum pour trois cents pièces d’argent, que l’on aurait données à des pauvres ? »

06 Il parla ainsi, non par souci des pauvres, mais parce que c’était un voleur : comme il tenait la bourse commune, il prenait ce que l’on y mettait.

07 Jésus lui dit : « Laisse-la observer cet usage en vue du jour de mon ensevelissement !

08 Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous, mais moi, vous ne m’aurez pas toujours. »

09 Or, une grande foule de Juifs apprit que Jésus était là, et ils arrivèrent, non seulement à cause de Jésus, mais aussi pour voir ce Lazare qu’il avait réveillé d’entre les morts.

10 Les grands prêtres décidèrent alors de tuer aussi Lazare,

11 parce que beaucoup de Juifs, à cause de lui, s’en allaient, et croyaient en Jésus.

12 Le lendemain, la grande foule venue pour la fête apprit que Jésus arrivait à Jérusalem.

13 Les gens prirent des branches de palmiers et sortirent à sa rencontre. Ils criaient : « Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Béni soit le roi d’Israël ! »

14 Jésus, trouvant un petit âne, s’assit dessus, comme il est écrit :

15 Ne crains pas, fille de Sion. Voici ton roi qui vient, assis sur le petit d’une ânesse.

16 Cela, ses disciples ne le comprirent pas sur le moment ; mais, quand Jésus fut glorifié, ils se rappelèrent que l’Écriture disait cela de lui : c’était bien ce qu’on lui avait fait.

17 La foule rendait témoignage, elle qui était avec lui quand il avait appelé Lazare hors du tombeau et l’avait réveillé d’entre les morts.

18 C’est pourquoi la foule vint à sa rencontre ; elle avait entendu dire qu’il avait accompli ce signe.

19 Les pharisiens se dirent alors entre eux : « Vous voyez bien que vous n’arrivez à rien : voilà que tout le monde marche derrière lui ! »

Jean 6,1-15

Posted in grâce (rendre grâce), manne (pain quotidien), messie (Christ, envoyé de Dieu), mettre à l'épreuve (tenter), miracle (guérison, signe), montagne du Seigneur (théophanie), prophète, royauté du Christ, vérité (vrai, véritable) with tags on 27 avril 2012 by JL

Après cela, Jésus s’en alla de l’autre côté de la mer de Galilée ou de Tibériade.2 Une grande foule le suivait, à la vue des signes qu’il opérait sur les malades.3 Jésus gravit la montagne et là, il s’assit avec ses disciples.4 Or la Pâque, la fête des Juifs, était proche.5 Levant alors les yeux et voyant qu’une grande foule venait à lui, Jésus dit à Philippe : « Où achèterons-nous des pains pour que mangent ces gens ? « 6 Il disait cela pour le mettre à l’épreuve, car lui-même savait ce qu’il allait faire.7 Philippe lui répondit : « Deux deniers de pain ne suffisent pas pour que chacun en reçoive un petit morceau. »8 Un de ses disciples, André, le frère de Simon-Pierre, lui dit :9 « Il y a ici un enfant, qui a cinq pains d’orge et deux poissons ; mais qu’est-ce que cela pour tant de monde ? « 10 Jésus leur dit : « Faites s’étendre les gens. » Il y avait beaucoup d’herbe en ce lieu. Ils s’étendirent donc, au nombre d’environ 5.000 hommes.11 Alors Jésus prit les pains et, ayant rendu grâces, il les distribua aux convives, de même aussi pour les poissons, autant qu’ils en voulaient.12 Quand ils furent repus, il dit à ses disciples : « Rassemblez les morceaux en surplus, afin que rien ne soit perdu. »13 Ils les rassemblèrent donc et remplirent douze couffins avec les morceaux qui, des cinq pains d’orge, se trouvaient en surplus à ceux qui avaient mangé.
14 À la vue du signe que Jésus avait accompli, les gens disaient : « C’est vraiment lui le Prophète annoncé, celui qui vient dans le monde. »
15 Mais Jésus savait qu’ils allaient venir l’enlever pour faire de lui leur roi ; alors de nouveau il se retira dans la montagne, lui seul.

Jean 1,40-51

Posted in ange, ciel (cieux), divinité du Christ, fils de l'homme, foi (adhérence, profession), loi, messie (Christ, envoyé de Dieu), omniscience divine (prescience), peuple de Dieu (Israël), primauté de Pierre, prophétie (oracle), royauté du Christ, suivre Jésus with tags on 20 avril 2012 by JL

40André, le frère de Simon-Pierre, était l’un des deux disciples qui avaient entendu la parole de Jean et qui avaient suivi Jésus.

41 Il trouve d’abord Simon, son propre frère, et lui dit : « Nous avons trouvé le Messie » – ce qui veut dire : Christ.

42 André amena son frère à Jésus. Jésus posa son regard sur lui et dit : « Tu es Simon, fils de Jean ; tu t’appelleras Kèphas » – ce qui veut dire : Pierre.

43 Le lendemain, Jésus décida de partir pour la Galilée. Il trouve Philippe, et lui dit : « Suis-moi. »

44 Philippe était de Bethsaïde, le village d’André et de Pierre.

45 Philippe trouve Nathanaël et lui dit : « Celui dont il est écrit dans la loi de Moïse et chez les Prophètes, nous l’avons trouvé : c’est Jésus fils de Joseph, de Nazareth. »

46 Nathanaël répliqua : « De Nazareth peut-il sortir quelque chose de bon ? » Philippe répond : « Viens, et vois. »

47 Lorsque Jésus voit Nathanaël venir à lui, il déclare à son sujet : « Voici vraiment un Israélite : il n’y a pas de ruse en lui. »

48 Nathanaël lui demande : « D’où me connais-tu ? » Jésus lui répond : « Avant que Philippe t’appelle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. »

49 Nathanaël lui dit : « Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! »

50 Jésus reprend : « Je te dis que je t’ai vu sous le figuier, et c’est pour cela que tu crois ! Tu verras des choses plus grandes encore. »

51 Et il ajoute : « Amen, amen, je vous le dis : vous verrez le ciel ouvert, et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme. »