Archives de Corinthiens 1

1 Corinthiens 16,1-24

Posted in charité (générosité), courage (force), Eglise (assemblé, communauté), foi (adhérence, profession), grâce (rendre grâce), magistère (ministère, Tradition), providence (abandon), vigilance (veiller) with tags on 27 août 2012 by JL

01 Au sujet de la collecte pour les fidèles de Jérusalem, faites, vous aussi, comme je l’ai prescrit aux Églises de Galatie.

02 Le premier jour de la semaine, chacun mettra de côté ce qu’il a réussi à épargner, afin que l’on n’attende pas mon arrivée pour faire la collecte.

03 Quand je serai là, ce sont les personnes jugées aptes par vous que j’enverrai avec des lettres porter à Jérusalem votre don généreux.

04 S’il est bon que j’y aille aussi, ces personnes iront avec moi.

05 Je viendrai chez vous après avoir traversé la Macédoine ; je ne ferai que traverser la Macédoine,

06 mais, chez vous, je vais peut-être séjourner et, même, rester pour l’hiver, afin que vous m’aidiez à me rendre où je voudrais aller.

07 Cette fois-ci, en effet, je ne veux pas vous voir seulement en passant ; j’espère bien rester quelque temps chez vous si le Seigneur le permet.

08 Mais je resterai à Éphèse jusqu’à la Pentecôte,

09 car une porte s’est ouverte toute grande à mon activité, et les adversaires sont nombreux.

10 Si Timothée vient, veillez à ce qu’il n’ait rien à craindre chez vous, car il travaille à l’œuvre du Seigneur, tout comme moi.

11 Que personne donc ne le méprise. Aidez-le à revenir en paix auprès de moi, car je l’attends avec les frères.

12 Au sujet d’Apollos notre frère, je l’ai fortement exhorté à venir chez vous avec les frères ; mais la volonté n’y était vraiment pas pour qu’il vienne maintenant. Il viendra donc quand ce sera le moment favorable.

13 Veillez, tenez bon dans la foi, soyez des hommes, soyez forts.

14 Que tout chez vous se passe dans l’amour.

15 Frères, voici encore une exhortation : vous savez que Stéphanas et les gens de sa maison ont été dans votre province les premiers à croire, et se sont engagés au service des fidèles ;

16 à votre tour, soyez soumis à de tels hommes et à tous ceux qui collaborent et peinent avec eux.

17 Je suis heureux de la présence de Stéphanas, de Fortunatus et d’Akhaïcos, eux qui ont suppléé à votre absence ;

18 en effet, ils ont tranquillisé mon esprit et le vôtre. Sachez donc apprécier de tels hommes.

19 Les Églises de la province d’Asie vous saluent. Aquilas et Prisca vous saluent bien dans le Seigneur, avec l’Église qui se rassemble dans leur maison.

20 Tous les frères vous saluent. Saluez-vous les uns les autres par un baiser de paix.

21 La salutation est de ma main à moi, Paul.

22 Si quelqu’un n’aime pas le Seigneur, qu’il soit anathème. « Marana tha ! » (Notre Seigneur, viens !)

23 Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec vous.

24 Je vous aime tous dans le Christ Jésus.

Advertisements

1 Corinthiens 15,11-58

Posted in adversité (tribulations, épreuve), allégories et analogies, attestation (testament), attributs divins, âme (demeure de Dieu), baptême, cheminement spirituel, ciel (cieux), communion), confiance en Dieu (dans l'Église), courage (force), création (créateur), espérance, evangéliser (bonne nouvelle), foi (adhérence, profession), grâce (rendre grâce), homme nouveau, image de Dieu (ressemblance), Immuabilité divine (incorruptibilité), inhabitation divine, messie (Christ, mystère (plan de Dieu, Voie, révélation), parole de Dieu (vivante), parousie (jour du Seigneur), passage de la mort, Père - Fils, péché, péché originel, prière d'intercession, profession), prophétie (oracle), résurrection, rétribution (couronne de gloire), révélation), royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, semer (cultiver), shéol (hades), unité divine (union, vertus, vision béatifique, Voie with tags on 27 août 2012 by JL
Bref, eux ou moi, voilà ce que nous prêchons. Et voilà ce que vous avez cru.12 Or, si l’on prêche que le Christ est ressuscité des morts, comment certains parmi vous peuvent-ils dire qu’il n’y a pas de résurrection des morts ?13 S’il n’y a pas de résurrection des morts, le Christ non plus n’est pas ressuscité.14 Mais si le Christ n’est pas ressuscité, vide alors est notre message, vide aussi votre foi.15 Il se trouve même que nous sommes des faux témoins de Dieu, puisque nous avons attesté contre Dieu qu’il a ressuscité le Christ, alors qu’il ne l’a pas ressuscité, s’il est vrai que les morts ne ressuscitent pas.16 Car si les morts ne ressuscitent pas, le Christ non plus n’est pas ressuscité.17 Et si le Christ n’est pas ressuscité, vaine est votre foi ; vous êtes encore dans vos péchés.18 Alors aussi ceux qui se sont endormis dans le Christ ont péri.19 Si c’est pour cette vie seulement que nous avons mis notre espoir dans le Christ, nous sommes les plus à plaindre de tous les hommes.20 Mais non ; le Christ est ressuscité d’entre les morts, prémices de ceux qui se sont endormis.21 Car, la mort étant venue par un homme, c’est par un homme aussi que vient la résurrection des morts.22 De même en effet que tous meurent en Adam, ainsi tous revivront dans le Christ.23 Mais chacun à son rang : comme prémices, le Christ, ensuite ceux qui seront au Christ, lors de son Avènement.24 Puis ce sera la fin, lorsqu’il remettra la royauté à Dieu le Père, après avoir détruit toute Principauté, Domination et Puissance.25 Car il faut qu’il règne jusqu’à ce qu’il ait placé tous ses ennemis sous ses pieds.26 Le dernier ennemi détruit, c’est la Mort ;27 car il a tout mis sous ses pieds. Mais lorsqu’il dira : « Tous est soumis désormais », c’est évidemment à l’exclusion de Celui qui lui a soumis toutes choses.28 Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même se soumettra à Celui qui lui a tout soumis, afin que Dieu soit tout en tous.29 S’il en était autrement, que gagneraient ceux qui se font baptiser pour les morts ? Si les morts ne ressuscitent absolument pas, pourquoi donc se fait-on baptiser pour eux ?30 Et nous-mêmes, pourquoi à toute heure nous exposer au péril ?31 Chaque jour je suis à la mort, aussi vrai, frères, que vous êtes pour moi un titre de gloire dans le Christ Jésus, notre Seigneur.32 Si c’est dans des vues humaines que j’ai livré combat contre les bêtes à Ephèse, que m’en revient-il ? Si les morts ne ressuscitent pas, mangeons et buvons, car demain nous mourrons.33 Ne vous y trompez pas : « Les mauvaises compagnies corrompent les bonnes moeurs. »34 Dégrisez-vous, comme il sied, et ne péchez pas ; car il en est parmi vous qui ignorent tout de Dieu. Je le dis à votre honte.35 Mais, dira-t-on, comment les morts ressuscitent-ils ? Avec quel corps reviennent-ils ?36 Insensé ! Ce que tu sèmes, toi, ne reprend vie s’il ne meurt.37 Et ce que tu sèmes, ce n’est pas le corps à venir, mais un simple grain, soit de blé, soit de quelque autre plante ;38 et Dieu lui donne un corps à son gré, à chaque semence un corps particulier.39 Toutes les chairs ne sont pas les mêmes, mais autre est la chair des hommes, autre la chair des bêtes, autre la chair des oiseaux, autre celle des poissons.40 Il y a aussi des corps célestes et des corps terrestres, mais autre est l’éclat des célestes, autre celui des terrestres.41 Autre l’éclat du soleil, autre l’éclat de la lune, autre l’éclat des étoiles. Une étoile même diffère en éclat d’une étoile.42 Ainsi en va-t-il de la résurrection des morts : on est semé dans la corruption, on ressuscite dans l’incorruptibilité ;43 on est semé dans l’ignominie, on ressuscite dans la gloire ; on est semé dans la faiblesse, on ressuscite dans la force ;44 on est semé corps psychique, on ressuscite corps spirituel. S’il y a un corps psychique, il y a aussi un corps spirituel.45 C’est ainsi qu’il est écrit : Le premier homme, Adam, a été fait âme vivante ; le dernier Adam, esprit vivifiant.46 Mais ce n’est pas le spirituel qui paraît d’abord ; c’est le psychique, puis le spirituel.47 Le premier homme, issu du sol, est terrestre, le second, lui, vient du ciel.48 Tel a été le terrestre, tels seront aussi les terrestres ; tel le céleste, tels seront aussi les célestes.49 Et de même que nous avons porté l’image du terrestre, nous porterons aussi l’image du céleste.50 Je l’affirme, frères : la chair et le sang ne peuvent hériter du Royaume de Dieu, ni la corruption hériter de l’incorruptibilité.51 Oui, je vais vous dire un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons transformés.52 En un instant, en un clin d’oeil, au son de la trompette finale, car elle sonnera, la trompette, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons transformés.53 Il faut, en effet, que cet être corruptible revête l’incorruptibilité, que cet être mortel revête l’immortalité.54 Quand donc cet être corruptible aura revêtu l’incorruptibilité et que cet être mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite : La mort a été engloutie dans la victoire.55 Où est-elle, ô mort, ta victoire ? Où est-il, ô mort, ton aiguillon ?56 L’aiguillon de la mort, c’est le péché, et la force du péché, c’est la Loi.57 Mais grâces soient à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ !58 Ainsi donc, mes frères bien-aimés, montrez-vous fermes, inébranlables, toujours en progrès dans l’oeuvre du Seigneur, sachant que votre labeur n’est pas vain dans le Seigneur.

1 Corinthiens 15,10

Posted in grâce (rendre grâce), inhabitation divine with tags on 25 août 2012 by JL
C’est par la grâce de Dieu que je suis ce que je suis, et sa grâce à mon égard n’a pas été stérile. Loin de là, j’ai travaillé plus qu’eux tous : oh ! non pas moi, mais la grâce de Dieu qui est avec moi.
 

1 Corinthiens 15,1-9

Posted in communauté), evangéliser (bonne nouvelle), foi (adhérence, profession), parole de Dieu (vivante), péché, persécution, profession), résurrection, salut (rédemption) with tags on 25 août 2012 by JL
Je vous rappelle, frères, l’Evangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu et dans lequel vous demeurez fermes,2 par lequel aussi vous vous sauvez, si vous le gardez tel que je vous l’ai annoncé ; sinon, vous auriez cru en vain.3 Je vous ai donc transmis en premier lieu ce que j’avais moi-même reçu, à savoir que le Christ est mort pour nos péchés selon les Ecritures,4 qu’il a été mis au tombeau, qu’il est ressuscité le troisième jour selon les Ecritures,5 qu’il est apparu à Céphas, puis aux Douze.6 Ensuite, il est apparu à plus de 500 frères à la fois – la plupart d’entre eux demeurent jusqu’à présent et quelques-uns se sont endormis —7 ensuite il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres.8 Et, en tout dernier lieu, il m’est apparu à moi aussi, comme à l’avorton.9 Car je suis le moindre des apôtres ; je ne mérite pas d’être appelé apôtre, parce que j’ai persécuté l’Eglise de Dieu.

1 Corinthiens 14,26-33

Posted in attributs divins, charismes, connaissance (intelligence de la foi), Eglise (assemblé, communauté), mystère (plan de Dieu, Voie, révélation), paix (soulagement), prière de louange (cantique), prophète with tags on 25 août 2012 by JL
Que conclure, frères ? Lorsque vous vous assemblez, chacun peut avoir un cantique, un enseignement, une révélation, un discours en langue, une interprétation. Que tout se passe de manière à édifier.27 Parle-t-on en langue ? Que ce soit le fait de deux ou de trois tout au plus, et à tour de rôle ; et qu’il y ait un interprète.28 S’il n’y a pas d’interprète, qu’on se taise dans l’assemblée ; qu’on se parle à soi-même et à Dieu.29 Pour les prophètes, qu’il y en ait deux ou trois à parler, et que les autres jugent.30 Si un autre qui est assis a une révélation, que le premier se taise.31 Car vous pouvez tous prophétiser à tour de rôle, pour que tous soient instruits et tous exhortés.32 Les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes ;33 car Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais de paix.

1 Corinthiens 14,12-25

Posted in bénédiction (malédiction), charismes, connaissance (intelligence de la foi), conscience (examen), Eglise (assemblé, communauté), grâce (rendre grâce), mal (méchanceté, iniquité), prière de demande with tags on 25 août 2012 by JL
Ainsi de vous : puisque vous aspirez aux dons spirituels, cherchez à les avoir en abondance pour l’édification de l’assemblée.13 C’est pourquoi celui qui parle en langue doit prier pour pouvoir interpréter.14 Car, si je prie en langue, mon esprit est en prière, mais mon intelligence n’en retire aucun fruit.15 Que faire donc ? Je prierai avec l’esprit, mais je prierai aussi avec l’intelligence. Je dirai un hymne avec l’esprit, mais je le dirai aussi avec l’intelligence.16 Autrement, si tu ne bénis qu’en esprit, comment celui qui a rang de non-initié répondra-t-il « Amen !  » à ton action de grâces, puisqu’il ne sait pas ce que tu dis ?17 Ton action de grâces est belle, certes, mais l’autre n’en est pas édifié.18 Je rends grâces à Dieu de ce que je parle en langues plus que vous tous ;19 mais dans l’assemblée, j’aime mieux dire cinq paroles avec mon intelligence, pour instruire aussi les autres, que 10.000 en langue.

20 Frères, pour le bon sens, ne soyez pas des enfants ; pour le mal, oui, soyez des petits enfants, mais pour le bon sens, soyez des adultes.
21 Dans la Loi, il est écrit ceci : C’est par des gens de langue étrangère, par des lèvres d’étrangers, que je parlerai à ce peuple ; et même ainsi ils ne m’écouteront pas, dit le Seigneur.
22 Cela veut dire que parler en langues est un signe non pour les croyants, mais pour ceux qui ne croient pas, alors que la prophétie est un signe non pour ceux qui ne croient pas, mais pour les croyants.
23 Quand donc l’Église tout entière est rassemblée, si tous parlent en langues, et qu’il arrive des gens qui ne sont pas initiés ou ne sont pas croyants, ne vont-ils pas dire que vous délirez ?
24 Si au contraire tous prophétisent, et qu’il arrive un non-croyant ou un non-initié, il se sent mis en question par tous, comme soumis à examen par tous,
25 les secrets de son cœur sont mis au grand jour : il tombera face contre terre pour se prosterner devant Dieu et proclamer : « Vraiment, Dieu est parmi vous ! »

1 Corinthiens 14,1-11

Posted in charismes, charité (générosité), compassion (réconfort), connaissance (intelligence de la foi), Eglise (assemblé, communauté), prophétie (oracle) with tags on 25 août 2012 by JL
Recherchez la charité ; aspirez aussi aux dons spirituels, surtout à celui de prophétie.2 Car celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu ; personne en effet ne comprend : il dit en esprit des choses mystérieuses.3 Celui qui prophétise, au contraire, parle aux hommes ; il édifie, exhorte, réconforte.4 Celui qui parle en langue s’édifie lui-même, celui qui prophétise édifie l’assemblée.5 Je voudrais, certes, que vous parliez tous en langues, mais plus encore que vous prophétisiez ; car celui qui prophétise l’emporte sur celui qui parle en langues, à moins que ce dernier n’interprète, pour que l’assemblée en tire édification.

06 D’ailleurs, frères, si je viens chez vous et que je parle en langues, en quoi vous serai-je utile si ma parole ne vous apporte ni révélation, ni connaissance, ni prophétie, ni enseignement ?
07 Ainsi des objets inanimés comme la flûte ou la cithare, quand ils produisent des sons, s’ils ne donnent pas des notes distinctes, comment reconnaître l’air joué par l’instrument ?
08 Et si la trompette produit des sons confus, qui va se préparer au combat ?
09 Vous de même, si votre langue ne produit pas un message intelligible, comment reconnaître ce qui est dit ? Vous serez de ceux qui parlent pour le vent.
10 Il y a dans le monde je ne sais combien d’espèces de langages, et personne n’en est dépourvu.
11 Mais si je ne connais pas le sens de ce langage, je serai un barbare pour celui qui parle et il le sera pour moi.