1 Corinthiens 14,12-25

Ainsi de vous : puisque vous aspirez aux dons spirituels, cherchez à les avoir en abondance pour l’édification de l’assemblée.13 C’est pourquoi celui qui parle en langue doit prier pour pouvoir interpréter.14 Car, si je prie en langue, mon esprit est en prière, mais mon intelligence n’en retire aucun fruit.15 Que faire donc ? Je prierai avec l’esprit, mais je prierai aussi avec l’intelligence. Je dirai un hymne avec l’esprit, mais je le dirai aussi avec l’intelligence.16 Autrement, si tu ne bénis qu’en esprit, comment celui qui a rang de non-initié répondra-t-il « Amen !  » à ton action de grâces, puisqu’il ne sait pas ce que tu dis ?17 Ton action de grâces est belle, certes, mais l’autre n’en est pas édifié.18 Je rends grâces à Dieu de ce que je parle en langues plus que vous tous ;19 mais dans l’assemblée, j’aime mieux dire cinq paroles avec mon intelligence, pour instruire aussi les autres, que 10.000 en langue.

20 Frères, pour le bon sens, ne soyez pas des enfants ; pour le mal, oui, soyez des petits enfants, mais pour le bon sens, soyez des adultes.
21 Dans la Loi, il est écrit ceci : C’est par des gens de langue étrangère, par des lèvres d’étrangers, que je parlerai à ce peuple ; et même ainsi ils ne m’écouteront pas, dit le Seigneur.
22 Cela veut dire que parler en langues est un signe non pour les croyants, mais pour ceux qui ne croient pas, alors que la prophétie est un signe non pour ceux qui ne croient pas, mais pour les croyants.
23 Quand donc l’Église tout entière est rassemblée, si tous parlent en langues, et qu’il arrive des gens qui ne sont pas initiés ou ne sont pas croyants, ne vont-ils pas dire que vous délirez ?
24 Si au contraire tous prophétisent, et qu’il arrive un non-croyant ou un non-initié, il se sent mis en question par tous, comme soumis à examen par tous,
25 les secrets de son cœur sont mis au grand jour : il tombera face contre terre pour se prosterner devant Dieu et proclamer : « Vraiment, Dieu est parmi vous ! »

Advertisements

Les commentaires sont fermés.