Archive for the semer (cultiver) Category

Jacques 3,13-18

Posted in diable (démon, Satan, Lucifer), douceur (tendresse), jalousie, justice (justification, juste), paix (soulagement), porter du fruit, pur et impur (souillure), pureté du coeur (purification), sagesse, semer (cultiver), vérité (vrai, véritable), vertus, vices with tags on 19 octobre 2012 by JL
Est-il quelqu’un de sage et d’expérimenté parmi vous ? Qu’il fasse voir par une bonne conduite des actes empreints de douceur et de sagesse.14 Si vous avez au coeur, au contraire, une amère jalousie et un esprit de chicane, ne vous vantez pas, ne mentez pas contre la vérité.15 Pareille sagesse ne descend pas d’en haut : elle est terrestre, animale, démoniaque.16 Car, où il y a jalousie et chicane, il y a désordre et toutes sortes de mauvaises actions.17 Tandis que la sagesse d’en haut est tout d’abord pure, puis pacifique, indulgente, bienveillante, pleine de pitié et de bons fruits, sans partialité, sans hypocrisie.18 Un fruit de justice est semé dans la paix pour ceux qui produisent la paix.

Hébreux 6,1-20

Posted in allégories et analogies, attributs divins, âme (demeure de Dieu), baptême, bénédiction (malédiction), charismes, charité (générosité), conversion (faire retour, repentir), courage (force), crucifixion, divinité du Christ, don de Dieu, enfer (damnation, perdition), espérance, Esprit-Saint, eternité (vie éternelle), fécondité (prospérité, postérité), foi (adhérence, profession), grâce (rendre grâce), héritage (de Dieu, le nôtre), jugement dernier, lumière (lampe), messie (Christ, envoyé de Dieu), monde, mystère (plan de Dieu, Voie, révélation), parole de Dieu (vivante), pénitence (deuil, mettre le sac), persévérance (constance), porter du fruit, prêtre (sacerdoce), promesse divine (serment), résurrection, sainteté (saints), salut (rédemption), semer (cultiver), terre promise (repos du Seigneur), tomber (succomber, reniement), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 5 octobre 2012 by JL
C’est pourquoi, laissant l’enseignement élémentaire sur le Christ, élevons-nous à l’enseignement parfait, sans revenir sur les articles fondamentaux du repentir des oeuvres mortes et de la foi en Dieu,2 de l’instruction sur les baptêmes et de l’imposition des mains, de la résurrection des morts et du jugement éternel.3 Et c’est ainsi que nous allons faire, si Dieu le permet.4 Il est impossible, en effet, pour ceux qui une fois ont été illuminés, qui ont goûté au don céleste, qui sont devenus participants de l’Esprit Saint,5 qui ont goûté la belle parole de Dieu et les forces du monde à venir,6 et qui néanmoins sont tombés, de les rénover une seconde fois en les amenant à la pénitence, alors qu’ils crucifient pour leur compte le Fils de Dieu et le bafouent publiquement.7 En effet, lorsqu’une terre a bu la pluie venue souvent sur elle, et qu’elle produit des plantes utiles à ceux-là mêmes pour qui elle est cultivée, elle reçoit de Dieu une bénédiction.8 Mais celle qui porte des épines et des ronces est réprouvée et bien proche d’être maudite. Elle finira par être brûlée.9 Mais quant à vous, bien-aimés, tout en parlant ainsi, nous sommes persuadés que vous êtes dans une situation meilleure et favorable au salut.10 Car Dieu n’est point injuste, pour oublier ce que vous avez fait et la charité que vous avez montrée pour son nom, vous qui avez servi et qui servez les saints.11 Nous désirons seulement que chacun de vous montre le même zèle pour le plein épanouissement de l’espérance jusqu’à la fin ;12 de telle sorte que vous ne deveniez pas nonchalants, mais que vous imitiez ceux qui, par la foi et la persévérance, héritent des promesses.13 En effet, lorsqu’il fit la promesse à Abraham, Dieu ne pouvant jurer par un plus grand, jura par lui-même,14 en disant : Certes, je te comblerai de bénédictions et je te multiplierai grandement.15 C’est ainsi qu’Abraham, ayant persévéré, vit s’accomplir la promesse.16 Les hommes jurent par un plus grand, et, entre eux, la garantie du serment met un terme à toute contestation.17 Aussi Dieu, voulant bien davantage faire voir aux héritiers de la promesse l’immutabilité de son dessein, s’engagea-t-il par un serment,18 afin que, par deux réalités immuables, dans lesquelles il est impossible à un Dieu de mentir, nous soyons puissamment encouragés – nous qui avons trouvé un refuge – à saisir fortement l’espérance qui nous est offerte.19 En elle, nous avons comme une ancre de notre âme, sûre autant que solide, et pénétrant par-delà le voile,20 là où est entré pour nous, en précurseur, Jésus, devenu pour l’éternité grand prêtre selon l’ordre de Melchisédech.

2 Thimothée 2,3-10

Posted in adversité (tribulations, épreuve), allégories et analogies, attributs divins, connaissance (intelligence de la foi), elu (élection divine), eternité (vie éternelle), evangéliser (bonne nouvelle), faire mémoire, gloire de Dieu (glorifier), moissonner (récolte), parole de Dieu (vivante), porter du fruit, résurrection, rétribution (couronne de gloire), salut (rédemption), semer (cultiver), shéol (hades), souffrance (douleur) with tags on 29 septembre 2012 by JL
Prends ta part de souffrances, en bon soldat du Christ Jésus.4 Dans le métier des armes, personne ne s’encombre des affaires de la vie civile, s’il veut donner satisfaction à qui l’a engagé.5 De même l’athlète ne reçoit la couronne que s’il a lutté selon les règles.6 C’est au cultivateur qui travaille dur, que doivent revenir, en premier lieu, les fruits de la récolte.7 Comprends ce que je veux dire. D’ailleurs le Seigneur te fera tout comprendre.8 Souviens-toi de Jésus Christ, ressuscité d’entre les morts, issu de la race de David, selon mon Evangile.9 Pour lui je souffre jusqu’à porter des chaînes comme un malfaiteur. Mais la parole de Dieu n’est pas enchaînée.10 C’est pourquoi j’endure tout pour les élus, afin qu’eux aussi obtiennent le salut qui est dans le Christ Jésus avec la gloire éternelle.

Galates 6,1-10

Posted in amour du prochain, attributs divins, charismes, charité (générosité), conscience (examen), consolation, disciple, douceur (tendresse), eternité (vie éternelle), foi (adhérence, profession), loi, messie (Christ, envoyé de Dieu), moissonner (récolte), parole de Dieu (vivante), porter sa croix, semer (cultiver), tentation (filet) with tags on 9 septembre 2012 by JL
Frères, même dans le cas où quelqu’un serait pris en faute, vous les spirituels, rétablissez-le en esprit de douceur, te surveillant toi-même, car tu pourrais bien toi aussi être tenté.2 Portez les fardeaux les uns des autres et accomplissez ainsi la Loi du Christ.3 Car si quelqu’un estime être quelque chose alors qu’il n’est rien, il se fait illusion.4 Que chacun examine sa propre conduite et alors il trouvera en soi seul et non dans les autres l’occasion de se glorifier ;5 car tout homme devra porter sa charge personnelle.6 Que le disciple fasse part de toute sorte de biens à celui qui lui enseigne la parole.7 Ne vous y trompez pas ; on ne se moque pas de Dieu. Car ce que l’on sème, on le récolte :8 qui sème dans sa chair, récoltera de la chair la corruption ; qui sème dans l’esprit, récoltera de l’esprit la vie éternelle.9 Ne nous lassons pas de faire le bien ; en son temps viendra la récolte, si nous ne nous relâchons pas.10 Ainsi donc, tant que nous en avons l’occasion, pratiquons le bien à l’égard de tous et surtout de nos frères dans la foi.

2 Corinthiens 9,1-15

Posted in allégories et analogies, attributs divins, charité (générosité), don de Dieu, douceur (tendresse), evangéliser (bonne nouvelle), foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), grâce (rendre grâce), joie divine, justice (justification, juste), manne (pain quotidien), moissonner (récolte), obéissance (désobéissance), offrande, pauvre (pauvreté en esprit), porter du fruit, prière d'intercession, prière de louange (cantique), prophétie (oracle), providence (abandon), sainteté (saints), semer (cultiver), unité divine (union, communion) with tags on 8 septembre 2012 by JL
01 Au sujet du service destiné aux fidèles de Jérusalem, je n’ai plus besoin de vous écrire,
02 car je connais votre ardeur et, pour vous, j’en tire fierté devant les Macédoniens. Je leur dis que la Grèce se tient prête depuis l’an dernier, et votre zèle a stimulé la plupart d’entre eux.
03 Je vous envoie cependant les frères pour que la fierté que nous mettons en vous ne soit pas, sur ce point-là, vidée de son sens ; je vous les envoie pour que vous vous teniez prêts comme je le disais,
04 et pour éviter que, si jamais des Macédoniens viennent avec moi et ne vous trouvent pas prêts, cette situation ne tourne à notre honte – sans parler de la vôtre !
05 J’ai donc jugé nécessaire d’inviter les frères à nous précéder chez vous, et à organiser d’avance votre largesse déjà annoncée, afin qu’elle soit prête comme une largesse et non comme une lésinerie.6 Songez-y : qui sème chichement moissonnera aussi chichement ; qui sème largement moissonnera aussi largement.7 Que chacun donne selon ce qu’il a décidé dans son coeur, non d’une manière chagrine ou contrainte ; car Dieu aime celui qui donne avec joie.8 Dieu d’ailleurs est assez puissant pour vous combler de toutes sortes de libéralités afin que, possédant toujours et en toute chose tout ce qu’il vous faut, il vous reste du superflu pour toute bonne oeuvre,9 selon qu’il est écrit : Il a fait des largesses, il a donné aux pauvres ; sa justice demeure à jamais.10 Celui qui fournit au laboureur la semence et le pain qui le nourrit vous fournira la semence à vous aussi, et en abondance, et il fera croître les fruits de votre justice.11 Enrichis de toutes manières, vous pourrez pratiquer toutes les générosités, lesquelles, par notre entremise, feront monter vers Dieu l’action de grâces.12 Car le service de cette offrande ne pourvoit pas seulement aux besoins des saints ; il est encore une source abondante de nombreuses actions de grâces envers Dieu.13 Ce service leur prouvant ce que vous êtes, ils glorifient Dieu pour votre obéissance dans la profession de l’Evangile du Christ et pour la générosité de votre communion avec eux et avec tous.14 Et leur prière pour vous manifeste la tendresse qu’ils vous portent, en raison de la grâce surabondante que Dieu a répandue sur vous.15 Grâces soient à Dieu pour son ineffable don !

1 Corinthiens 15,11-58

Posted in adversité (tribulations, épreuve), allégories et analogies, attestation (testament), attributs divins, âme (demeure de Dieu), baptême, cheminement spirituel, ciel (cieux), communion), confiance en Dieu (dans l'Église), courage (force), création (créateur), espérance, evangéliser (bonne nouvelle), foi (adhérence, profession), grâce (rendre grâce), homme nouveau, image de Dieu (ressemblance), Immuabilité divine (incorruptibilité), inhabitation divine, messie (Christ, mystère (plan de Dieu, Voie, révélation), parole de Dieu (vivante), parousie (jour du Seigneur), passage de la mort, Père - Fils, péché, péché originel, prière d'intercession, profession), prophétie (oracle), résurrection, rétribution (couronne de gloire), révélation), royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, semer (cultiver), shéol (hades), unité divine (union, vertus, vision béatifique, Voie with tags on 27 août 2012 by JL
Bref, eux ou moi, voilà ce que nous prêchons. Et voilà ce que vous avez cru.12 Or, si l’on prêche que le Christ est ressuscité des morts, comment certains parmi vous peuvent-ils dire qu’il n’y a pas de résurrection des morts ?13 S’il n’y a pas de résurrection des morts, le Christ non plus n’est pas ressuscité.14 Mais si le Christ n’est pas ressuscité, vide alors est notre message, vide aussi votre foi.15 Il se trouve même que nous sommes des faux témoins de Dieu, puisque nous avons attesté contre Dieu qu’il a ressuscité le Christ, alors qu’il ne l’a pas ressuscité, s’il est vrai que les morts ne ressuscitent pas.16 Car si les morts ne ressuscitent pas, le Christ non plus n’est pas ressuscité.17 Et si le Christ n’est pas ressuscité, vaine est votre foi ; vous êtes encore dans vos péchés.18 Alors aussi ceux qui se sont endormis dans le Christ ont péri.19 Si c’est pour cette vie seulement que nous avons mis notre espoir dans le Christ, nous sommes les plus à plaindre de tous les hommes.20 Mais non ; le Christ est ressuscité d’entre les morts, prémices de ceux qui se sont endormis.21 Car, la mort étant venue par un homme, c’est par un homme aussi que vient la résurrection des morts.22 De même en effet que tous meurent en Adam, ainsi tous revivront dans le Christ.23 Mais chacun à son rang : comme prémices, le Christ, ensuite ceux qui seront au Christ, lors de son Avènement.24 Puis ce sera la fin, lorsqu’il remettra la royauté à Dieu le Père, après avoir détruit toute Principauté, Domination et Puissance.25 Car il faut qu’il règne jusqu’à ce qu’il ait placé tous ses ennemis sous ses pieds.26 Le dernier ennemi détruit, c’est la Mort ;27 car il a tout mis sous ses pieds. Mais lorsqu’il dira : « Tous est soumis désormais », c’est évidemment à l’exclusion de Celui qui lui a soumis toutes choses.28 Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même se soumettra à Celui qui lui a tout soumis, afin que Dieu soit tout en tous.29 S’il en était autrement, que gagneraient ceux qui se font baptiser pour les morts ? Si les morts ne ressuscitent absolument pas, pourquoi donc se fait-on baptiser pour eux ?30 Et nous-mêmes, pourquoi à toute heure nous exposer au péril ?31 Chaque jour je suis à la mort, aussi vrai, frères, que vous êtes pour moi un titre de gloire dans le Christ Jésus, notre Seigneur.32 Si c’est dans des vues humaines que j’ai livré combat contre les bêtes à Ephèse, que m’en revient-il ? Si les morts ne ressuscitent pas, mangeons et buvons, car demain nous mourrons.33 Ne vous y trompez pas : « Les mauvaises compagnies corrompent les bonnes moeurs. »34 Dégrisez-vous, comme il sied, et ne péchez pas ; car il en est parmi vous qui ignorent tout de Dieu. Je le dis à votre honte.35 Mais, dira-t-on, comment les morts ressuscitent-ils ? Avec quel corps reviennent-ils ?36 Insensé ! Ce que tu sèmes, toi, ne reprend vie s’il ne meurt.37 Et ce que tu sèmes, ce n’est pas le corps à venir, mais un simple grain, soit de blé, soit de quelque autre plante ;38 et Dieu lui donne un corps à son gré, à chaque semence un corps particulier.39 Toutes les chairs ne sont pas les mêmes, mais autre est la chair des hommes, autre la chair des bêtes, autre la chair des oiseaux, autre celle des poissons.40 Il y a aussi des corps célestes et des corps terrestres, mais autre est l’éclat des célestes, autre celui des terrestres.41 Autre l’éclat du soleil, autre l’éclat de la lune, autre l’éclat des étoiles. Une étoile même diffère en éclat d’une étoile.42 Ainsi en va-t-il de la résurrection des morts : on est semé dans la corruption, on ressuscite dans l’incorruptibilité ;43 on est semé dans l’ignominie, on ressuscite dans la gloire ; on est semé dans la faiblesse, on ressuscite dans la force ;44 on est semé corps psychique, on ressuscite corps spirituel. S’il y a un corps psychique, il y a aussi un corps spirituel.45 C’est ainsi qu’il est écrit : Le premier homme, Adam, a été fait âme vivante ; le dernier Adam, esprit vivifiant.46 Mais ce n’est pas le spirituel qui paraît d’abord ; c’est le psychique, puis le spirituel.47 Le premier homme, issu du sol, est terrestre, le second, lui, vient du ciel.48 Tel a été le terrestre, tels seront aussi les terrestres ; tel le céleste, tels seront aussi les célestes.49 Et de même que nous avons porté l’image du terrestre, nous porterons aussi l’image du céleste.50 Je l’affirme, frères : la chair et le sang ne peuvent hériter du Royaume de Dieu, ni la corruption hériter de l’incorruptibilité.51 Oui, je vais vous dire un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons transformés.52 En un instant, en un clin d’oeil, au son de la trompette finale, car elle sonnera, la trompette, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons transformés.53 Il faut, en effet, que cet être corruptible revête l’incorruptibilité, que cet être mortel revête l’immortalité.54 Quand donc cet être corruptible aura revêtu l’incorruptibilité et que cet être mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite : La mort a été engloutie dans la victoire.55 Où est-elle, ô mort, ta victoire ? Où est-il, ô mort, ton aiguillon ?56 L’aiguillon de la mort, c’est le péché, et la force du péché, c’est la Loi.57 Mais grâces soient à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ !58 Ainsi donc, mes frères bien-aimés, montrez-vous fermes, inébranlables, toujours en progrès dans l’oeuvre du Seigneur, sachant que votre labeur n’est pas vain dans le Seigneur.

Corinthiens 9,1-15

Posted in allégories et analogies, evangéliser (bonne nouvelle), magistère (ministère, Tradition), moissonner (récolte), semer (cultiver) with tags on 19 août 2012 by JL

01 Ne suis-je pas libre ? Ne suis-je pas apôtre ? N’ai-je pas vu Jésus notre Seigneur ? Et vous, n’êtes-vous pas mon œuvre dans le Seigneur ?

02 Si pour d’autres je ne suis pas apôtre, pour vous en tout cas je le suis ; le sceau qui authentifie mon apostolat, c’est vous, dans le Seigneur.

03 Ma défense devant ceux qui enquêtent sur mon compte, la voici.

04 N’aurions-nous pas le droit de manger et de boire ?

05 N’aurions-nous pas le droit d’emmener avec nous une femme croyante, comme les autres apôtres, les frères du Seigneur et Pierre ?

06 Ou bien serais-je le seul avec Barnabé à ne pas avoir le droit d’être dispensé de travail ?

07 Arrive-t-il qu’on serve dans l’armée à ses propres frais ? qu’on plante une vigne sans manger de ses fruits ? qu’on garde un troupeau sans boire du lait de ce troupeau ?

08 Est-ce que je parle seulement au niveau humain ? La Loi ne dit-elle pas la même chose ?

09 En effet, dans la loi de Moïse il est écrit : Tu ne muselleras pas le bœuf qui foule le grain. Dieu s’inquiète-t-il des bœufs ?

10 ou bien le dit-il en réalité à cause de nous ? Oui, c’est pour nous que cela fut écrit, puisque le laboureur doit avoir un espoir quand il laboure, et celui qui foule le grain doit espérer en avoir sa part.

11 Si nous avons semé pour vous des biens spirituels, serait-ce trop de récolter chez vous des biens matériels ?

12 Si d’autres ont quelque droit sur vous, n’en avons-nous pas encore plus qu’eux ? Mais nous n’avons pas fait usage de ce droit ; au contraire, nous supportons tout pour ne pas créer d’obstacle à l’Évangile du Christ.

13 Ne le savez-vous pas ? Ceux qui assurent le culte du temple sont nourris par le temple ; ceux qui servent à l’autel ont leur part de ce qui est offert sur l’autel.

14 De même aussi, le Seigneur a prescrit à ceux qui annoncent l’Évangile de vivre de la proclamation de l’Évangile.

15 Mais moi, je n’ai jamais fait usage d’aucun de ces droits. Et je n’écris pas cela pour les réclamer. Plutôt mourir ! Personne ne m’enlèvera ce motif de fierté.