Archive for the vision béatifique Category

Apocalypse 22,1-5

Posted in adoration de Dieu, agneau de Dieu, ange, arbre de vie, bénédiction (malédiction), eternité (vie éternelle), lumière (lampe), miracle (guérison, signe), païens (gentils), royauté du Christ, source d'eau vive, ténèbre (obscurité), vision béatifique, Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 16 novembre 2012 by JL
Puis l’Ange me montra le fleuve de Vie, limpide comme du cristal, qui jaillissait du trône de Dieu et de l’Agneau.2 Au milieu de la place, de part et d’autre du fleuve, il y a des arbres de Vie qui fructifient douze fois, une fois chaque mois ; et leurs feuilles peuvent guérir les païens.3 De malédiction, il n’y en aura plus ; le trône de Dieu et de l’Agneau sera dressé dans la ville, et les serviteurs de Dieu l’adoreront ;4 ils verront sa face, et son nom sera sur leurs fronts.5 De nuit, il n’y en aura plus ; ils se passeront de lampe ou de soleil pour s’éclairer, car le Seigneur Dieu répandra sur eux sa lumière, et ils régneront pour les siècles des siècles.

1 Jean 3,1-3

Posted in bonté divine (Amour), enfant de Dieu (adoption divine), espérance, monde, Père - Fils, pureté du coeur (purification), vision béatifique with tags on 26 octobre 2012 by JL
Voyez quelle manifestation d’amour le Père nous a donnée pour que nous soyons appelés enfants de Dieu. Et nous le sommes ! Si le monde ne nous connaît pas, c’est qu’il ne l’a pas connu.2 Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté. Nous savons que lors de cette manifestation nous lui serons semblables, parce que nous le verrons tel qu’il est.3 Quiconque a cette espérance en lui se rend pur comme celui-là est pur.

Hébreux 12,14-17

Posted in abomination (profanation), adultère (fornication), ascèse, attributs divins, bénédiction (malédiction), grâce (rendre grâce), kénose (abaissement, cœur brisé), paix (soulagement), purgatoire, sainteté (saints), sanctification (sanctifié), vision béatifique with tags on 16 octobre 2012 by JL
Recherchez la paix avec tous, et la sanctification sans laquelle personne ne verra le Seigneur ;15 veillant à ce que personne ne soit privé de la grâce de Dieu, à ce qu’aucune racine amère ne pousse des rejetons et ne cause du trouble, ce qui contaminerait toute la masse,16 à ce qu’enfin il n’y ait aucun impudique ni profanateur, comme Esaü qui, pour un seul mets, livra son droit d’aînesse.17 Vous savez bien que, par la suite, quand il voulut obtenir la bénédiction, il fut rejeté ; car il ne put obtenir un changement de sentiment, bien qu’il l’eût recherché avec larmes.

1 Thimothée 6,12-16

Posted in attributs divins, béatitude, commandements, courage (force), divinité du Christ, don de Dieu, eternité (vie éternelle), foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), lumière (lampe), messie (Christ, envoyé de Dieu), parousie (jour du Seigneur), prédestination (prescience), puissance divine, pureté du coeur (purification), royauté du Christ, témoignage (témoin), vision béatifique with tags on 28 septembre 2012 by JL
Combats le bon combat de la foi, conquiers la vie éternelle à laquelle tu as été appelé et en vue de laquelle tu as fait ta belle profession de foi en présence de nombreux témoins.13 Je t’en prie devant Dieu qui donne la vie à toutes choses et devant le Christ Jésus qui, sous Ponce Pilate, a rendu son beau témoignage,14 garde le commandement sans tache et sans reproche, jusqu’à l’Apparition de notre Seigneur Jésus Christ,15 que fera paraître aux temps marqués le Bienheureux et unique Souverain, le Roi des rois et Seigneur des seigneurs,16 le seul qui possède l’immortalité, qui habite une lumière inaccessible, que nul d’entre les hommes n’a vu ni ne peut voir. A lui appartiennent honneur et puissance à jamais ! Amen.

2 Thessaloniciens 1,3-12

Posted in adversité (tribulations, épreuve), amour du prochain, ange, attributs divins, ciel (cieux), connaissance (intelligence de la foi), courage (force), Eglise (assemblé, communauté), enfer (damnation, perdition), evangéliser (bonne nouvelle), foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), grâce (rendre grâce), jugement, justice (justification, juste), messie (Christ, envoyé de Dieu), persécution, persévérance (constance), prière de demande, prière de louange (cantique), puissance divine, rétribution (couronne de gloire), royaume de Dieu (des cieux), sainteté (saints), souffrance (douleur), témoignage (témoin), terre promise (repos du Seigneur), vengeance, vision béatifique, Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 21 septembre 2012 by JL
Nous devons rendre grâce à Dieu à tout moment à votre sujet, frères, et ce n’est que juste, parce que votre foi est en grand progrès et que l’amour de chacun pour les autres s’accroît parmi vous tous,4 au point que nous-mêmes sommes fiers de vous parmi les Eglises de Dieu, de votre constance et de votre foi dans toutes les persécutions et tribulations que vous supportez.5 Par là se manifeste le juste jugement de Dieu, où vous serez trouvés dignes du Royaume de Dieu pour lequel vous souffrez vous aussi.6 Car ce sera bien l’effet de la justice de Dieu de rendre la tribulation à ceux qui vous l’infligent,7 et à vous, qui la subissez, le repos avec nous, quand le Seigneur Jésus se révélera du haut du ciel, avec les anges de sa puissance,8 au milieu d’une flamme brûlante, et qu’il tirera vengeance de ceux qui ne connaissent pas Dieu et de ceux qui n’obéissent pas à l’Evangile de notre Seigneur Jésus.9 Ceux-là seront châtiés d’une perte éternelle, éloignés de la face du Seigneur et de la gloire de sa force,10 quand il viendra pour être glorifié dans ses saints et admiré en tous ceux qui auront cru – et vous, vous avez cru notre témoignage. Ainsi en sera-t-il en ce jour-là.11 Dans cette pensée, nous prions nous aussi à tout moment pour vous, afin que notre Dieu vous rende dignes de son appel, qu’il mène à bonne fin par sa puissance toute intention de faire le bien et toute activité de votre foi ;12 de la sorte, le nom de notre Seigneur Jésus sera glorifié en vous, et vous en lui, conformément à la grâce de notre Dieu et du Seigneur Jésus Christ.

2 Corinthiens 5,1-10

Posted in action divine, allégories et analogies, attachement, attributs divins, chemin (voies du Seigneur), ciel (cieux), don de soi (donner sa vie), Esprit-Saint, eternité (vie éternelle), foi (adhérence, profession), grâce (rendre grâce), jugement dernier, maison du Seigneur (demeure), mal (méchanceté, iniquité), mort (source de vie), nudité, passage de la mort, résurrection, rétribution (couronne de gloire), temple de Dieu (sanctuaire, tente), vision béatifique with tags on 6 septembre 2012 by JL
Nous savons en effet que si cette tente – notre maison terrestre – vient à être détruite, nous avons un édifice qui est l’oeuvre de Dieu, une maison éternelle qui n’est pas faite de main d’homme, dans les cieux.2 Aussi gémissons-nous dans cet état, ardemment désireux de revêtir par-dessus l’autre notre habitation céleste,3 si toutefois nous devons être trouvés vêtus, et non pas nus.4 Oui, nous qui sommes dans cette tente, nous gémissons, accablés ; nous ne voudrions pas en effet nous dévêtir, mais nous revêtir par-dessus, afin que ce qui est mortel soit englouti par la vie.5 Et Celui qui nous a faits pour cela même, c’est Dieu, qui nous a donné les arrhes de l’Esprit.6 Ainsi donc, toujours pleins de hardiesse, et sachant que demeurer dans ce corps, c’est vivre en exil loin du Seigneur,7 car nous cheminons dans la foi, non dans la claire vision…8 Nous sommes donc pleins de hardiesse et préférons quitter ce corps pour aller demeurer auprès du Seigneur.9 Aussi bien, que nous demeurions en ce corps ou que nous le quittions, avons-nous à coeur de lui plaire.10 Car il faut que tous nous soyons mis à découvert devant le tribunal du Christ, pour que chacun recouvre ce qu’il aura fait pendant qu’il était dans son corps, soit en bien, soit en mal.

1 Corinthiens 15,11-58

Posted in adversité (tribulations, épreuve), allégories et analogies, attestation (testament), attributs divins, âme (demeure de Dieu), baptême, cheminement spirituel, ciel (cieux), communion), confiance en Dieu (dans l'Église), courage (force), création (créateur), espérance, evangéliser (bonne nouvelle), foi (adhérence, profession), grâce (rendre grâce), homme nouveau, image de Dieu (ressemblance), Immuabilité divine (incorruptibilité), inhabitation divine, messie (Christ, mystère (plan de Dieu, Voie, révélation), parole de Dieu (vivante), parousie (jour du Seigneur), passage de la mort, Père - Fils, péché, péché originel, prière d'intercession, profession), prophétie (oracle), résurrection, rétribution (couronne de gloire), révélation), royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, semer (cultiver), shéol (hades), unité divine (union, vertus, vision béatifique, Voie with tags on 27 août 2012 by JL
Bref, eux ou moi, voilà ce que nous prêchons. Et voilà ce que vous avez cru.12 Or, si l’on prêche que le Christ est ressuscité des morts, comment certains parmi vous peuvent-ils dire qu’il n’y a pas de résurrection des morts ?13 S’il n’y a pas de résurrection des morts, le Christ non plus n’est pas ressuscité.14 Mais si le Christ n’est pas ressuscité, vide alors est notre message, vide aussi votre foi.15 Il se trouve même que nous sommes des faux témoins de Dieu, puisque nous avons attesté contre Dieu qu’il a ressuscité le Christ, alors qu’il ne l’a pas ressuscité, s’il est vrai que les morts ne ressuscitent pas.16 Car si les morts ne ressuscitent pas, le Christ non plus n’est pas ressuscité.17 Et si le Christ n’est pas ressuscité, vaine est votre foi ; vous êtes encore dans vos péchés.18 Alors aussi ceux qui se sont endormis dans le Christ ont péri.19 Si c’est pour cette vie seulement que nous avons mis notre espoir dans le Christ, nous sommes les plus à plaindre de tous les hommes.20 Mais non ; le Christ est ressuscité d’entre les morts, prémices de ceux qui se sont endormis.21 Car, la mort étant venue par un homme, c’est par un homme aussi que vient la résurrection des morts.22 De même en effet que tous meurent en Adam, ainsi tous revivront dans le Christ.23 Mais chacun à son rang : comme prémices, le Christ, ensuite ceux qui seront au Christ, lors de son Avènement.24 Puis ce sera la fin, lorsqu’il remettra la royauté à Dieu le Père, après avoir détruit toute Principauté, Domination et Puissance.25 Car il faut qu’il règne jusqu’à ce qu’il ait placé tous ses ennemis sous ses pieds.26 Le dernier ennemi détruit, c’est la Mort ;27 car il a tout mis sous ses pieds. Mais lorsqu’il dira : « Tous est soumis désormais », c’est évidemment à l’exclusion de Celui qui lui a soumis toutes choses.28 Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même se soumettra à Celui qui lui a tout soumis, afin que Dieu soit tout en tous.29 S’il en était autrement, que gagneraient ceux qui se font baptiser pour les morts ? Si les morts ne ressuscitent absolument pas, pourquoi donc se fait-on baptiser pour eux ?30 Et nous-mêmes, pourquoi à toute heure nous exposer au péril ?31 Chaque jour je suis à la mort, aussi vrai, frères, que vous êtes pour moi un titre de gloire dans le Christ Jésus, notre Seigneur.32 Si c’est dans des vues humaines que j’ai livré combat contre les bêtes à Ephèse, que m’en revient-il ? Si les morts ne ressuscitent pas, mangeons et buvons, car demain nous mourrons.33 Ne vous y trompez pas : « Les mauvaises compagnies corrompent les bonnes moeurs. »34 Dégrisez-vous, comme il sied, et ne péchez pas ; car il en est parmi vous qui ignorent tout de Dieu. Je le dis à votre honte.35 Mais, dira-t-on, comment les morts ressuscitent-ils ? Avec quel corps reviennent-ils ?36 Insensé ! Ce que tu sèmes, toi, ne reprend vie s’il ne meurt.37 Et ce que tu sèmes, ce n’est pas le corps à venir, mais un simple grain, soit de blé, soit de quelque autre plante ;38 et Dieu lui donne un corps à son gré, à chaque semence un corps particulier.39 Toutes les chairs ne sont pas les mêmes, mais autre est la chair des hommes, autre la chair des bêtes, autre la chair des oiseaux, autre celle des poissons.40 Il y a aussi des corps célestes et des corps terrestres, mais autre est l’éclat des célestes, autre celui des terrestres.41 Autre l’éclat du soleil, autre l’éclat de la lune, autre l’éclat des étoiles. Une étoile même diffère en éclat d’une étoile.42 Ainsi en va-t-il de la résurrection des morts : on est semé dans la corruption, on ressuscite dans l’incorruptibilité ;43 on est semé dans l’ignominie, on ressuscite dans la gloire ; on est semé dans la faiblesse, on ressuscite dans la force ;44 on est semé corps psychique, on ressuscite corps spirituel. S’il y a un corps psychique, il y a aussi un corps spirituel.45 C’est ainsi qu’il est écrit : Le premier homme, Adam, a été fait âme vivante ; le dernier Adam, esprit vivifiant.46 Mais ce n’est pas le spirituel qui paraît d’abord ; c’est le psychique, puis le spirituel.47 Le premier homme, issu du sol, est terrestre, le second, lui, vient du ciel.48 Tel a été le terrestre, tels seront aussi les terrestres ; tel le céleste, tels seront aussi les célestes.49 Et de même que nous avons porté l’image du terrestre, nous porterons aussi l’image du céleste.50 Je l’affirme, frères : la chair et le sang ne peuvent hériter du Royaume de Dieu, ni la corruption hériter de l’incorruptibilité.51 Oui, je vais vous dire un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons transformés.52 En un instant, en un clin d’oeil, au son de la trompette finale, car elle sonnera, la trompette, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons transformés.53 Il faut, en effet, que cet être corruptible revête l’incorruptibilité, que cet être mortel revête l’immortalité.54 Quand donc cet être corruptible aura revêtu l’incorruptibilité et que cet être mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite : La mort a été engloutie dans la victoire.55 Où est-elle, ô mort, ta victoire ? Où est-il, ô mort, ton aiguillon ?56 L’aiguillon de la mort, c’est le péché, et la force du péché, c’est la Loi.57 Mais grâces soient à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ !58 Ainsi donc, mes frères bien-aimés, montrez-vous fermes, inébranlables, toujours en progrès dans l’oeuvre du Seigneur, sachant que votre labeur n’est pas vain dans le Seigneur.