Luc 10,38-42

Comme ils faisaient route, il entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison.39 Celle-ci avait une soeur appelée Marie, qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole.40 Marthe, elle, était absorbée par les multiples soins du service. Intervenant, elle dit : « Seigneur, cela ne te fait rien que ma soeur me laisse servir toute seule ? Dis-lui donc de m’aider. »41 Mais le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu te soucies et t’agites pour beaucoup de choses ;42 pourtant il en faut peu, une seule même. C’est Marie qui a choisi la meilleure part ; elle ne lui sera pas enlevée. »
Advertisements

Les commentaires sont fermés.