Luc 9,37-43

Or il advint, le jour suivant, à leur descente de la montagne, qu’une foule nombreuse vint au-devant de lui.38 Et voici qu’un homme de la foule s’écria : « Maître, je te prie de jeter les yeux sur mon fils, car c’est mon unique enfant.39 Et voilà qu’un esprit s’en empare, et soudain il crie, le secoue avec violence et le fait écumer ; et ce n’est qu’à grand-peine qu’il s’en éloigne, le laissant tout brisé.40 J’ai prié tes disciples de l’expulser, mais ils ne l’ont pu » —41 « Engeance incrédule et pervertie, répondit Jésus, jusques à quand serai-je auprès de vous et vous supporterai-je ? Amène ici ton fils. »42 Celui-ci ne faisait qu’approcher, quand le démon le jeta à terre et le secoua violemment. Mais Jésus menaça l’esprit impur, guérit l’enfant et le remit à son père.43 Et tous étaient frappés de la grandeur de Dieu.
Advertisements

Les commentaires sont fermés.