Hébreux 5,1-10

Tout grand prêtre, en effet, pris d’entre les hommes, est établi pour intervenir en faveur des hommes dans leurs relations avec Dieu, afin d’offrir dons et sacrifices pour les péchés.2 Il peut ressentir de la commisération pour les ignorants et les égarés, puisqu’il est lui-même également enveloppé de faiblesse,3 et qu’à cause d’elle, il doit offrir pour lui-même des sacrifices pour le péché, comme il le fait pour le peuple.4 Nul ne s’arroge à soi-même cet honneur, on y est appelé par Dieu, absolument comme Aaron.5 De même ce n’est pas le Christ qui s’est attribué à soi-même la gloire de devenir grand prêtre, mais il l’a reçue de celui qui lui a dit : Tu es mon fils, moi, aujourd’hui, je t’ai engendré ;6 comme il dit encore ailleurs : Tu es prêtre pour l’éternité, selon l’ordre de Melchisédech.7 C’est lui qui, aux jours de sa chair, ayant présenté, avec une violente clameur et des larmes, des implorations et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé en raison de sa piété,8 tout Fils qu’il était, apprit, de ce qu’il souffrit, l’obéissance ;9 après avoir été rendu parfait, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent principe de salut éternel,10 puisqu’il est salué par Dieu du titre de grand prêtre selon l’ordre de Melchisédech.
Advertisements

Les commentaires sont fermés.