Luc 17,20-37

Les Pharisiens lui ayant demandé quand viendrait le Royaume de Dieu, il leur répondit : « La venue du Royaume de Dieu ne se laisse pas observer,21 et l’on ne dira pas : Voici : il est ici ! ou bien : il est là ! Car voici que le Royaume de Dieu est au milieu de vous. »22 Il dit encore aux disciples : « Viendront des jours où vous désirerez voir un seul des jours du Fils de l’homme, et vous ne le verrez pas.23 On vous dira : Le voilà ! Le voici ! N’y allez pas, n’y courez pas.24 Comme l’éclair en effet, jaillissant d’un point du ciel, resplendit jusqu’à l’autre, ainsi en sera-t-il du Fils de l’homme lors de son Jour.25 Mais il faut d’abord qu’il souffre beaucoup et qu’il soit rejeté par cette génération.26 « Et comme il advint aux jours de Noé, ainsi en sera-t-il encore aux jours du Fils de l’homme.27 On mangeait, on buvait, on prenait femme ou mari, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; et vint le déluge, qui les fit tous périr.28 De même, comme il advint aux jours de Lot : on mangeait, on buvait, on achetait, on vendait, on plantait, on bâtissait ;29 mais le jour où Lot sortit de Sodome, Dieu fit pleuvoir du ciel du feu et du soufre, et il les fit tous périr.30 De même en sera-t-il, le Jour où le Fils de l’homme doit se révéler.31 « En ce Jour-là, que celui qui sera sur la terrasse et aura ses affaires dans la maison, ne descende pas les prendre et, pareillement, que celui qui sera aux champs ne retourne pas en arrière.32 Rappelez-vous la femme de Lot.33 Qui cherchera à épargner sa vie la perdra, et qui la perdra la sauvegardera.34 Je vous le dis : en cette nuit-là, deux seront sur un même lit : l’un sera pris et l’autre laissé ;35 deux femmes seront à moudre ensemble : l’une sera prise et l’autre laissée.37 Prenant alors la parole, ils lui disent : « Où, Seigneur ?  » Il leur dit : « Où sera le corps, là aussi les vautours se rassembleront. »
Advertisements

Les commentaires sont fermés.