Luc 14,12-14

Puis il disait à celui qui l’avait invité : « Lorsque tu donnes un déjeuner ou un dîner, ne convie ni tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni de riches voisins, de peur qu’eux aussi ne t’invitent à leur tour et qu’on ne te rende la pareille.13 Mais lorsque tu donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles ;14 heureux seras-tu alors de ce qu’ils n’ont pas de quoi te le rendre ! Car cela te sera rendu lors de la résurrection des justes. »
Advertisements

Les commentaires sont fermés.