Archives de Matthieu

Mathieu 26,36-46

Posted in agonie, âme (demeure de Dieu), comment prier, courage (force), crucifixion, détresse (désespoir, angoisse), fils de l'homme, humanité du Christ, Père - Fils, prière de Jésus, reniement (rejet, mépris), tentation (filet), tristesse, vigilance (veiller), volonté divine with tags on 30 mai 2012 by JL

Alors Jésus parvient avec eux à un domaine appelé Gethsémani, et il dit aux disciples : « Restez ici, tandis que je m’en irai prier là-bas. »37 Et prenant avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée, il commença à ressentir tristesse et angoisse.38 Alors il leur dit : « Mon âme est triste à en mourir, demeurez ici et veillez avec moi. »39 Etant allé un peu plus loin, il tomba face contre terre en faisant cette prière : « Mon Père, s’il est possible, que cette coupe passe loin de moi ! Cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux. »40 Il vient vers les disciples et les trouve en train de dormir ; et il dit à Pierre : « Ainsi, vous n’avez pas eu la force de veiller une heure avec moi !41 Veillez et priez pour ne pas entrer en tentation : l’esprit est ardent, mais la chair est faible. »42 A nouveau, pour la deuxième fois, il s’en alla prier : « Mon Père, dit-il, si cette coupe ne peut passer sans que je la boive, que ta volonté soit faite ! « 43 Puis il vint et les trouva à nouveau en train de dormir ; car leurs yeux étaient appesantis.44 Il les laissa et s’en alla de nouveau prier une troisième fois, répétant les mêmes paroles.45 Alors il vient vers les disciples et leur dit : « Désormais vous pouvez dormir et vous reposer : voici toute proche l’heure où le Fils de l’homme va être livré aux mains des pécheurs.46 Levez-vous ! Allons ! Voici tout proche celui qui me livre. »

Mathieu 26,30-35

Posted in bon pasteur, disciple, passage de la mort, prière de louange (cantique), prophétie (oracle), résurrection, tomber (succomber, reniement), vérité (vrai, véritable) with tags on 30 mai 2012 by JL

Après le chant des psaumes, ils partirent pour le mont des Oliviers.31 Alors Jésus leur dit : « Vous tous, vous allez succomber à cause de moi, cette nuit même. Il est écrit en effet : Je frapperai le pasteur, et les brebis du troupeau seront dispersées.32 Mais après ma résurrection je vous précéderai en Galilée. »33 Prenant la parole, Pierre lui dit : « Si tous succombent à cause de toi, moi je ne succomberai jamais. »34 Jésus lui répliqua : « En vérité je te le dis : cette nuit même, avant que le coq chante, tu m’auras renié trois fois. »35 Pierre lui dit : « Dussé-je mourir avec toi, non, je ne te renierai pas. » Et tous les disciples en dirent autant.

Mathieu 26,26-29

Posted in alliance (ancienne et nouvelle), bénédiction (malédiction), crucifixion, don de soi (donner sa vie), eternité (vie éternelle), eucharistie, grâce (rendre grâce), pardon (miséricorde, rémission), Père - Fils, péché, royaume de Dieu (des cieux), sang with tags on 30 mai 2012 by JL

Or, tandis qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain, le bénit, le rompit et le donna aux disciples en disant : « Prenez, mangez, ceci est mon corps. »27 Puis, prenant une coupe, il rendit grâces et la leur donna en disant : « Buvez-en tous ;28 car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui va être répandu pour une multitude en rémission des péchés.29 Je vous le dis, je ne boirai plus désormais de ce produit de la vigne jusqu’au jour où je le boirai avec vous, nouveau, dans le Royaume de mon Père. »

Matthieu 26,1-25

Posted in crucifixion, fils de l'homme, monde, pauvre (pauvreté en esprit), pâque, persécution, prêtre (ordre de Levi), prophétie (oracle) with tags on 30 mai 2012 by JL

01Lorsque Jésus eut terminé tout ce discours, il s’adressa à ses disciples :

02 « Vous savez que la Pâque a lieu dans deux jours, et que le Fils de l’homme va être livré pour être crucifié. »

03 Alors les grands prêtres et les anciens du peuple se réunirent dans le palais du grand prêtre, qui s’appelait Caïphe ;

04 ils tinrent conseil pour arrêter Jésus par ruse et le faire mourir.

05 Mais ils se disaient : « Pas en pleine fête, afin qu’il n’y ait pas de troubles dans le peuple. »

06 Comme Jésus se trouvait à Béthanie dans la maison de Simon le lépreux,

07 une femme s’approcha, portant un flacon d’albâtre contenant un parfum de grand prix. Elle le versa sur la tête de Jésus, qui était à table.

08 Voyant cela, les disciples s’indignèrent en disant : « À quoi bon ce gaspillage ?

09 On aurait pu, en effet, vendre ce parfum pour beaucoup d’argent, que l’on aurait donné à des pauvres. »

10 Jésus s’en aperçut et leur dit : « Pourquoi tourmenter cette femme ? Il est beau, le geste qu’elle a fait à mon égard.

11 Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous, mais moi, vous ne m’aurez pas toujours.

12 Si elle a fait cela, si elle a versé ce parfum sur mon corps, c’est en vue de mon ensevelissement.

13 Amen, je vous le dis : partout où cet Évangile sera proclamé – dans le monde entier –, on racontera aussi, en souvenir d’elle, ce qu’elle vient de faire. »

14 Alors, l’un des Douze, nommé Judas Iscariote, se rendit chez les grands prêtres

15 et leur dit : « Que voulez-vous me donner, si je vous le livre ? » Ils lui remirent trente pièces d’argent.

16 Et depuis, Judas cherchait une occasion favorable pour le livrer.

17 Le premier jour de la fête des pains sans levain, les disciples s’approchèrent et dirent à Jésus : « Où veux-tu que nous te fassions les préparatifs pour manger la Pâque ? »

18 Il leur dit : « Allez à la ville, chez un tel, et dites-lui : “Le Maître te fait dire : Mon temps est proche ; c’est chez toi que je veux célébrer la Pâque avec mes disciples.” »

19 Les disciples firent ce que Jésus leur avait prescrit et ils préparèrent la Pâque.

20 Le soir venu, Jésus se trouvait à table avec les Douze.

21 Pendant le repas, il déclara : « Amen, je vous le dis : l’un de vous va me livrer. »

22 Profondément attristés, ils se mirent à lui demander, chacun son tour : « Serait-ce moi, Seigneur ? »

23 Prenant la parole, il dit : « Celui qui s’est servi au plat en même temps que moi, celui-là va me livrer.

24 Le Fils de l’homme s’en va, comme il est écrit à son sujet ; mais malheureux celui par qui le Fils de l’homme est livré ! Il vaudrait mieux pour lui qu’il ne soit pas né, cet homme-là ! »

25 Judas, celui qui le livrait, prit la parole : « Rabbi, serait-ce moi ? » Jésus lui répond : « C’est toi-même qui l’as dit ! »

Mathieu 25,31-46

Posted in amour du prochain, bénédiction (malédiction), bon pasteur, diable (démon, Satan, Lucifer), droite de Dieu, elu (élection divine), enfer (damnation, perdition), eternité (vie éternelle), fils de l'homme, gloire de Dieu (glorifier), héritage (de Dieu, le nôtre), jugement dernier, justice (justification, juste), monde, nudité, parousie (jour du Seigneur), pauvre (pauvreté en esprit), Père - Fils, royaume de Dieu (des cieux), royauté du Christ, transcendance de Dieu (commencement du monde, genèse), vérité (vrai, véritable) with tags on 30 mai 2012 by JL

« Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, escorté de tous les anges, alors il prendra place sur son trône de gloire.32 Devant lui seront rassemblées toutes les nations, et il séparera les gens les uns des autres, tout comme le berger sépare les brebis des boucs.33 Il placera les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche.34 Alors le Roi dira à ceux de droite : Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume qui vous a été préparé depuis la fondation du monde.35 Car j’ai eu faim et vous m’avez donné à manger, j’ai eu soif et vous m’avez donné à boire, j’étais un étranger et vous m’avez accueilli,36 nu et vous m’avez vêtu, malade et vous m’avez visité, prisonnier et vous êtes venus me voir.37 Alors les justes lui répondront : Seigneur, quand nous est-il arrivé de te voir affamé et de te nourrir, assoiffé et de te désaltérer,38 étranger et de t’accueillir, nu et de te vêtir,39 malade ou prisonnier et de venir te voir ?40 Et le Roi leur fera cette réponse : En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.41 Alors il dira encore à ceux de gauche : Allez loin de moi, maudits, dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et ses anges.42 Car j’ai eu faim et vous ne m’avez pas donné à manger, j’ai eu soif et vous ne m’avez pas donné à boire,43 j’étais un étranger et vous ne m’avez pas accueilli, nu et vous ne m’avez pas vêtu, malade et prisonnier et vous ne m’avez pas visité.44 Alors ceux-ci lui demanderont à leur tour : Seigneur, quand nous est-il arrivé de te voir affamé ou assoiffé, étranger ou nu, malade ou prisonnier, et de ne te point secourir ?45 Alors il leur répondra : En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, à moi non plus vous ne l’avez pas fait.46 Et ils s’en iront, ceux-ci à une peine éternelle, et les justes à une vie éternelle. »

Mathieu 25,14-30

Posted in allégories et analogies, enfer (damnation, perdition), fidélité, joie divine, moissonner (récolte), paraboles, porter du fruit, rétribution (couronne de gloire), semer (cultiver), ténèbre (obscurité), terre promise (repos du Seigneur) with tags on 30 mai 2012 by JL

« C’est comme un homme qui, partant en voyage, appela ses serviteurs et leur remit sa fortune.15 A l’un il donna cinq talents, deux à un autre, un seul à un troisième, à chacun selon ses capacités, et puis il partit. Aussitôt16 celui qui avait reçu les cinq talents alla les faire produire et en gagna cinq autres.17 De même celui qui en avait reçu deux en gagna deux autres.18 Mais celui qui n’en avait reçu qu’un s’en alla faire un trou en terre et enfouit l’argent de son maître.19 Après un long temps, le maître de ces serviteurs arrive et il règle ses comptes avec eux.20 Celui qui avait reçu les cinq talents s’avança et présenta cinq autres talents : Seigneur, dit-il, tu m’as remis cinq talents : voici cinq autres talents que j’ai gagnés. —21 C’est bien, serviteur bon et fidèle, lui dit son maître, en peu de choses tu as été fidèle, sur beaucoup je t’établirai ; entre dans la joie de ton seigneur.22 Vint ensuite celui qui avait reçu deux talents : Seigneur, dit-il, tu m’as remis deux talents : voici deux autres talents que j’ai gagnés. —23 C’est bien, serviteur bon et fidèle, lui dit son maître, en peu de choses tu as été fidèle, sur beaucoup je t’établirai ; entre dans la joie de ton seigneur.24 Vint enfin celui qui détenait un seul talent : Seigneur, dit-il, j’ai appris à te connaître pour un homme âpre au gain : tu moissonnes où tu n’as point semé, et tu ramasses où tu n’as rien répandu.25 Aussi, pris de peur, je suis allé enfouir ton talent dans la terre : le voici, tu as ton bien.26 Mais son maître lui répondit : Serviteur mauvais et paresseux ! tu savais que je moissonne où je n’ai pas semé, et que je ramasse où je n’ai rien répandu ?27 Eh bien ! tu aurais dû placer mon argent chez les banquiers, et à mon retour j’aurais recouvré mon bien avec un intérêt.28 Enlevez-lui donc son talent et donnez-le à celui qui a les dix talents.29 Car à tout homme qui a, l’on donnera et il aura du surplus ; mais à celui qui n’a pas, on enlèvera ce qu’il a.30 Et ce propre-à-rien de serviteur, jetez-le dehors, dans les ténèbres : là seront les pleurs et les grincements de dents.

Mathieu 25,1-13

Posted in allégories et analogies, cheminement spirituel, grâce (rendre grâce), lumière (lampe), noces spirituelles, royaume de Dieu (des cieux), vérité (vrai, véritable), vigilance (veiller) with tags on 30 mai 2012 by JL

« Alors il en sera du Royaume des Cieux comme de dix vierges qui s’en allèrent, munies de leurs lampes, à la rencontre de l’époux.2 Or cinq d’entre elles étaient sottes et cinq étaient sensées.3 Les sottes, en effet, prirent leurs lampes, mais sans se munir d’huile ;4 tandis que les sensées, en même temps que leurs lampes, prirent de l’huile dans les fioles.5 Comme l’époux se faisait attendre, elles s’assoupirent toutes et s’endormirent.6 Mais à minuit un cri retentit : Voici l’époux ! sortez à sa rencontre !7 Alors toutes ces vierges se réveillèrent et apprêtèrent leurs lampes.8 Et les sottes de dire aux sensées : Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent.9 Mais celles-ci leur répondirent : Il n’y en aurait sans doute pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez les marchands et achetez-en pour vous.10 Elles étaient parties en acheter quand arriva l’époux : celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte se referma.11 Finalement les autres vierges arrivèrent aussi et dirent : Seigneur, Seigneur, ouvre-nous !12 Mais il répondit : En vérité je vous le dis, je ne vous connais pas !13 Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure.