Archive for the résurrection Category

Jean 12,1-19

Posted in foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), jalousie, Jérusalem (Sion), miracle (guérison, signe), persécution, peuple de Dieu (Israël), prêtre (ordre de Levi), prophétie (oracle), résurrection, royauté du Christ, shéol (hades), témoignage (témoin), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 2 mai 2012 by JL

01Six jours avant la Pâque, Jésus vint à Béthanie où habitait Lazare, qu’il avait réveillé d’entre les morts.

02 On donna un repas en l’honneur de Jésus. Marthe faisait le service, Lazare était parmi les convives avec Jésus.

03 Or, Marie avait pris une livre d’un parfum très pur et de très grande valeur ; elle versa le parfum sur les pieds de Jésus, qu’elle essuya avec ses cheveux ; la maison fut remplie de l’odeur du parfum.

04 Judas Iscariote, l’un de ses disciples, celui qui allait le livrer, dit alors :

05 « Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum pour trois cents pièces d’argent, que l’on aurait données à des pauvres ? »

06 Il parla ainsi, non par souci des pauvres, mais parce que c’était un voleur : comme il tenait la bourse commune, il prenait ce que l’on y mettait.

07 Jésus lui dit : « Laisse-la observer cet usage en vue du jour de mon ensevelissement !

08 Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous, mais moi, vous ne m’aurez pas toujours. »

09 Or, une grande foule de Juifs apprit que Jésus était là, et ils arrivèrent, non seulement à cause de Jésus, mais aussi pour voir ce Lazare qu’il avait réveillé d’entre les morts.

10 Les grands prêtres décidèrent alors de tuer aussi Lazare,

11 parce que beaucoup de Juifs, à cause de lui, s’en allaient, et croyaient en Jésus.

12 Le lendemain, la grande foule venue pour la fête apprit que Jésus arrivait à Jérusalem.

13 Les gens prirent des branches de palmiers et sortirent à sa rencontre. Ils criaient : « Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Béni soit le roi d’Israël ! »

14 Jésus, trouvant un petit âne, s’assit dessus, comme il est écrit :

15 Ne crains pas, fille de Sion. Voici ton roi qui vient, assis sur le petit d’une ânesse.

16 Cela, ses disciples ne le comprirent pas sur le moment ; mais, quand Jésus fut glorifié, ils se rappelèrent que l’Écriture disait cela de lui : c’était bien ce qu’on lui avait fait.

17 La foule rendait témoignage, elle qui était avec lui quand il avait appelé Lazare hors du tombeau et l’avait réveillé d’entre les morts.

18 C’est pourquoi la foule vint à sa rencontre ; elle avait entendu dire qu’il avait accompli ce signe.

19 Les pharisiens se dirent alors entre eux : « Vous voyez bien que vous n’arrivez à rien : voilà que tout le monde marche derrière lui ! »

Jean 11,11-44

Posted in attributs divins, écouter (voix du Seigneur), divinité du Christ, foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), grâce (rendre grâce), humanité du Christ, libération (délivrance), messie (Christ, envoyé de Dieu), monde, Père - Fils, prière de demande, résurrection with tags on 2 mai 2012 by JL

Notre ami Lazare repose, leur dit-il ; mais je vais aller le réveiller. »12 Les disciples lui dirent : « Seigneur, s’il repose, il sera sauvé. »13 Jésus avait parlé de sa mort, mais eux pensèrent qu’il parlait du repos du sommeil.14 Alors Jésus leur dit ouvertement : « Lazare est mort,15 et je me réjouis pour vous de n’avoir pas été là-bas, afin que vous croyiez. Mais allons auprès de lui ! « 16 Alors Thomas, appelé Didyme, dit aux autres disciples : « Allons, nous aussi, pour mourir avec lui ! « 17 A son arrivée, Jésus trouva Lazare dans le tombeau depuis quatre jours déjà.18 Béthanie était près de Jérusalem, distant d’environ quinze stades,19 et beaucoup d’entre les Juifs étaient venus auprès de Marthe et de Marie pour les consoler au sujet de leur frère.20 Quand Marthe apprit que Jésus arrivait, elle alla à sa rencontre, tandis que Marie restait assise à la maison.21 Marthe dit à Jésus : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort.22 Mais maintenant encore, je sais que tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l’accordera. »23 Jésus lui dit : « Ton frère ressuscitera » —24 « Je sais, dit Marthe, qu’il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. »25 Jésus lui dit : « Je suis la résurrection. Qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ;26 et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Le crois-tu ? « 27 Elle lui dit : « Oui, Seigneur, je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu, qui vient dans le monde. »28 Ayant dit cela, elle s’en alla appeler sa soeur Marie, lui disant en secret : « Le Maître est là et il t’appelle. »29 Celle-ci, à cette nouvelle, se leva bien vite et alla vers lui.30 Jésus n’était pas encore arrivé au village, mais il se trouvait toujours à l’endroit où Marthe était venue à sa rencontre.31 Quand les Juifs qui étaient avec Marie dans la maison et la consolaient la virent se lever bien vite et sortir, ils la suivirent, pensant qu’elle allait au tombeau pour y pleurer.32 Arrivée là où était Jésus, Marie, en le voyant, tomba à ses pieds et lui dit : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort ! « 33 Lorsqu’il la vit pleurer, et pleurer aussi les Juifs qui l’avaient accompagnée, Jésus frémit en son esprit et se troubla.34 Il dit : « Où l’avez-vous mis ?  » Ils lui dirent : « Seigneur, viens et vois. »35 Jésus pleura.36 Les Juifs dirent alors : « Voyez comme il l’aimait ! « 37 Mais quelques-uns d’entre eux dirent : « Ne pouvait-il pas, lui qui a ouvert les yeux de l’aveugle, faire aussi que celui-ci ne mourût pas ? « 38 Alors Jésus, frémissant à nouveau en lui-même, se rend au tombeau. C’était une grotte, avec une pierre placée par-dessus.39 Jésus dit : « Enlevez la pierre !  » Marthe, la soeur du mort, lui dit : « Seigneur, il sent déjà : c’est le quatrième jour. »40 Jésus lui dit : « Ne t’ai-je pas dit que si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ? « 41 On enleva donc la pierre. Jésus leva les yeux en haut et dit : « Père, je te rends grâces de m’avoir écouté.42 Je savais que tu m’écoutes toujours ; mais c’est à cause de la foule qui m’entoure que j’ai parlé, afin qu’ils croient que tu m’as envoyé. »43 Cela dit, il s’écria d’une voix forte : « Lazare, viens dehors ! « 44 Le mort sortit, les pieds et les mains liés de bandelettes, et son visage était enveloppé d’un suaire. Jésus leur dit : « Déliez-le et laissez-le aller. »

Jean 10,17-18

Posted in bonté divine (Amour), commandements, divinité du Christ, don de soi (donner sa vie), obéissance du Christ, Père - Fils, puissance divine, résurrection, volonté divine with tags on 1 mai 2012 by JL

c’est pour cela que le Père m’aime, parce que je donne ma vie, pour la reprendre.18 Personne ne me l’enlève ; mais je la donne de moi-même. J’ai pouvoir de la donner et j’ai pouvoir de la reprendre ; tel est le commandement que j’ai reçu de mon Père. »

Jean 6,48-58

Posted in allégories et analogies, ciel (cieux), désert, eternité (vie éternelle), eucharistie, fils de l'homme, inhabitation divine, maison du Seigneur (demeure), manne (pain quotidien), messie (Christ, envoyé de Dieu), monde, parousie (jour du Seigneur), Père - Fils, résurrection, sang, shéol (hades), unité divine (union, communion), vérité (vrai, véritable) with tags on 27 avril 2012 by JL

Je suis le pain de vie.49 Vos pères, dans le désert, ont mangé la manne et sont morts ;50 ce pain est celui qui descend du ciel pour qu’on le mange et ne meure pas.51 Je suis le pain vivant, descendu du ciel. Qui mangera ce pain vivra à jamais. Et même, le pain que je donnerai, c’est ma chair pour la vie du monde. »52 Les Juifs alors se mirent à discuter fort entre eux ; ils disaient : « Comment celui-là peut-il nous donner sa chair à manger ? « 53 Alors Jésus leur dit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme et ne buvez son sang, vous n’aurez pas la vie en vous.54 Qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour.55 Car ma chair est vraiment une nourriture et mon sang vraiment une boisson.56 Qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui.57 De même que le Père, qui est vivant, m’a envoyé et que je vis par le Père, de même celui qui me mange, lui aussi vivra par moi.58 Voici le pain descendu du ciel ; il n’est pas comme celui qu’ont mangé les pères et ils sont morts ; qui mange ce pain vivra à jamais.

Jean 6,41-47

Posted in attributs divins, écouter (voix du Seigneur), charismes, chercher Dieu, ciel (cieux), connaissance (intelligence de la foi), divinité du Christ, eternité (vie éternelle), eucharistie, foi (adhérence, profession), incarnation, initiative divine, messie (Christ, envoyé de Dieu), parousie (jour du Seigneur), Père - Fils, prophète, prophétie (oracle), résurrection, Trinité, vérité (vrai, véritable) with tags on 27 avril 2012 by JL

41 Les Juifs récriminaient contre Jésus parce qu’il avait déclaré : « Moi, je suis le pain qui est descendu du ciel. »

42 Ils disaient : « Celui-là n’est-il pas Jésus, fils de Joseph ? Nous connaissons bien son père et sa mère. Alors comment peut-il dire maintenant : “Je suis descendu du ciel” ? »

43 Jésus leur répondit : « Ne murmurez pas entre vous.44 Nul ne peut venir à moi si le Père qui m’a envoyé ne l’attire ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour.45 Il est écrit dans les prophètes : Ils seront tous enseignés par Dieu. Quiconque s’est mis à l’écoute du Père et à son école vient à moi.46 Non que personne ait vu le Père, sinon celui qui vient d’auprès de Dieu : celui-là a vu le Père.47 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit a la vie éternelle.

Jean 6,36-40

Posted in chercher Dieu, ciel (cieux), don de Dieu, eternité (vie éternelle), foi (adhérence, profession), incarnation, messie (Christ, envoyé de Dieu), parousie (jour du Seigneur), Père - Fils, résurrection, volonté divine with tags on 27 avril 2012 by JL

Mais je vous l’ai dit : vous me voyez et vous ne croyez pas.37 Tout ce que me donne le Père viendra à moi, et celui qui vient à moi, je ne le jetterai pas dehors ;38 car je suis descendu du ciel pour faire non pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé.39 Or c’est la volonté de celui qui m’a envoyé que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour.40 Oui, telle est la volonté de mon Père, que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle, et je le ressusciterai au dernier jour. »

Jean 5,17-47

Posted in attestation (testament), attributs divins, autorité du Christ, écouter (voix du Seigneur), bonté divine (Amour), création (créateur), divinité du Christ, eternité (vie éternelle), face de Dieu, fils de l'homme, foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), jugement, jugement dernier, justice (justification, juste), lumière (lampe), maison du Seigneur (demeure), mal (méchanceté, iniquité), messie (Christ, envoyé de Dieu), monothéisme, mort (source de vie), parole de Dieu (vivante), Père - Fils, prophétie (oracle), résurrection, sabbat, salut (rédemption), shéol (hades), témoignage (témoin), Trinité, unité divine (union, communion), vérité (vrai, véritable), volonté divine, Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 27 avril 2012 by JL

Mais il leur répondit : « Mon Père est à l’oeuvre jusqu’à présent et j’oeuvre moi aussi. »18 Aussi les Juifs n’en cherchaient que davantage à le tuer, puisque, non content de violer le sabbat, il appelait encore Dieu son propre Père, se faisant égal à Dieu.19 Jésus reprit donc la parole et leur dit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, qu’il ne le voie faire au Père ; ce que fait celui-ci, le Fils le fait pareillement.20 Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait ; et il lui montrera des oeuvres plus grandes que celles-ci, à vous en stupéfier.21 Comme le Père en effet ressuscite les morts et leur redonne vie, ainsi le Fils donne vie à qui il veut.22 Car le Père ne juge personne ; il a donné au Fils le jugement tout entier,23 afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé.24 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et croit à celui qui m’a envoyé a la vie éternelle et ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.25 En vérité, en vérité, je vous le dis, l’heure vient – et c’est maintenant – où les morts entendront la voix du Fils de Dieu, et ceux qui l’auront entendue vivront.26 Comme le Père en effet a la vie en lui-même, de même a-t-il donné au Fils d’avoir aussi la vie en lui-même27 et il lui a donné pouvoir d’exercer le jugement parce qu’il est Fils d’homme.28 N’en soyez pas étonnés, car elle vient, l’heure où tous ceux qui sont dans les tombeaux entendront sa voix29 et sortiront : ceux qui auront fait le bien, pour une résurrection de vie, ceux qui auront fait le mal, pour une résurrection de jugement.30 Je ne puis rien faire de moi-même. Je juge selon ce que j’entends : et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé.

31 Si c’est moi qui me rends témoignage, mon témoignage n’est pas vrai ;
32 c’est un autre qui me rend témoignage, et je sais que le témoignage qu’il me rend est vrai.
33 Vous avez envoyé une délégation auprès de Jean le Baptiste, et il a rendu témoignage à la vérité.
34 Moi, ce n’est pas d’un homme que je reçois le témoignage, mais je parle ainsi pour que vous soyez sauvés.
35 Jean était la lampe qui brûle et qui brille, et vous avez voulu vous réjouir un moment à sa lumière.
36 Mais j’ai pour moi un témoignage plus grand que celui de Jean : ce sont les œuvres que le Père m’a donné d’accomplir ; les œuvres mêmes que je fais témoignent que le Père m’a envoyé.
37 Et le Père qui m’a envoyé, lui, m’a rendu témoignage. Vous n’avez jamais entendu sa voix, vous n’avez jamais vu sa face,
38 et vous ne laissez pas sa parole demeurer en vous, puisque vous ne croyez pas en celui que le Père a envoyé.
39 Vous scrutez les Écritures parce que vous pensez y trouver la vie éternelle ; or, ce sont les Écritures qui me rendent témoignage,
40 et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie !
41 La gloire, je ne la reçois pas des hommes ;
42 d’ailleurs je vous connais : vous n’avez pas en vous l’amour de Dieu.
43 Moi, je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas ; qu’un autre vienne en son propre nom, celui-là, vous le recevrez !
44 Comment pourriez-vous croire, vous qui recevez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez pas la gloire qui vient du Dieu unique ?
45 Ne pensez pas que c’est moi qui vous accuserai devant le Père. Votre accusateur, c’est Moïse, en qui vous avez mis votre espérance.
46 Si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, car c’est à mon sujet qu’il a écrit.
47 Mais si vous ne croyez pas ses écrits, comment croirez-vous mes paroles ? »

Jean 2,12-25

Posted in âme (demeure de Dieu), disciple, foi (adhérence, profession), maison du Seigneur (demeure), miracle (guérison, signe), omniscience divine (prescience), parole de Dieu (vivante), passage de la mort, Père - Fils, prophétie (oracle), résurrection, shéol (hades), témoignage (témoin), temple de Dieu (sanctuaire, tente), Trinité, Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 20 avril 2012 by JL
12 Après cela, il descendit à Capharnaüm avec sa mère, ses frères et ses disciples, et ils demeurèrent là-bas quelques jours.
13 Comme la Pâque juive était proche, Jésus monta à Jérusalem.
14 Dans le Temple, il trouva installés les marchands de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs.
15 Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple, ainsi que les brebis et les bœufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs,
16 et dit aux marchands de colombes : « Enlevez cela d’ici. Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce. »
17 Ses disciples se rappelèrent qu’il est écrit : L’amour de ta maison fera mon tourment.
18 Des Juifs l’interpellèrent : « Quel signe peux-tu nous donner pour agir ainsi ? »
19 Jésus leur répondit : « Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai. »
20 Les Juifs lui répliquèrent : « Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce sanctuaire, et toi, en trois jours tu le relèverais ! »
21 Mais lui parlait du sanctuaire de son corps.
22 Aussi, quand il se réveilla d’entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu’il avait dit cela ; ils crurent à l’Écriture et à la parole que Jésus avait dite.
23 Pendant qu’il était à Jérusalem pour la fête de la Pâque, beaucoup crurent en son nom, à la vue des signes qu’il accomplissait.
24 Jésus, lui, ne se fiait pas à eux, parce qu’il les connaissait tous
25 et n’avait besoin d’aucun témoignage sur l’homme ; lui-même, en effet, connaissait ce qu’il y a dans l’homme.