Mathieu 8,5-13

Comme il était entré dans Capharnaüm, un centurion s’approcha de lui en le suppliant :6 « Seigneur, dit-il, mon enfant gît dans ma maison, atteint de paralysie et souffrant atrocement. »7 Il lui dit : « Je vais aller le guérir » —8 « Seigneur, reprit le centurion, je ne mérite pas que tu entres sous mon toit ; mais dis seulement un mot et mon enfant sera guéri.9 Car moi, qui ne suis qu’un subalterne, j’ai sous moi des soldats, et je dis à l’un : Va ! et il va, et à un autre : Viens ! et il vient, et à mon serviteur : Fais ceci ! et il le fait. »10 Entendant cela, Jésus fut dans l’admiration et dit à ceux qui le suivaient : « En vérité, je vous le dis, chez personne je n’ai trouvé une telle foi en Israël.11 Eh bien ! je vous dis que beaucoup viendront du levant et du couchant prendre place au festin avec Abraham, Isaac et Jacob dans le Royaume des Cieux,12 tandis que les fils du Royaume seront jetés dans les ténèbres extérieures : là seront les pleurs et les grincements de dents. »13 Puis il dit au centurion : « Va ! Qu’il t’advienne selon ta foi !  » Et l’enfant fut guéri sur l’heure.

Advertisements

Les commentaires sont fermés.