Actes 14,8-20

Il y avait là, assis, un homme perclus des pieds ; impotent de naissance, il n’avait jamais marché.9 Il écouta Paul discourir. Celui-ci, arrêtant sur lui son regard et voyant qu’il avait la foi pour être guéri,10 dit d’une voix forte : « Lève-toi, tiens-toi droit sur tes pieds !  » Il se dressa d’un bond : il marchait.11 A la vue de ce que Paul venait de faire, la foule s’écria, en lycaonien : « Les dieux, sous forme humaine, sont descendus parmi nous ! « 12 Ils appelaient Barnabé Zeus et Paul Hermès, puisque c’était lui qui portait la parole.13 Les prêtres du Zeus-de-devant-la-ville amenèrent au portail des taureaux ornés de guirlandes, et ils se disposaient, de concert avec la foule, à offrir un sacrifice.14 Informés de la chose, les apôtres Barnabé et Paul déchirèrent leurs vêtements et se précipitèrent vers la foule en criant :15 « Amis, que faites-vous là ? Nous aussi, nous sommes des hommes, soumis au même sort que vous, des hommes qui vous annoncent d’abandonner toutes ces vaines idoles pour vous tourner vers le Dieu vivant qui a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s’y trouve.16 Dans les générations passées, il a laissé toutes les nations suivre leurs voies ;17 il n’a pas manqué pour autant de se rendre témoignage par ses bienfaits, vous dispensant du ciel pluies et saisons fertiles, rassasiant vos coeurs de nourriture et de félicité… »18 C’est à peine s’ils réussirent par ces paroles à empêcher la foule de leur offrir un sacrifice.19 Survinrent alors d’Antioche et d’Iconium des Juifs qui gagnèrent les foules. On lapida Paul et on le traîna hors de la ville, le croyant mort.20 Mais, comme les disciples faisaient cercle autour de lui, il se releva et rentra dans la ville.
Advertisements

Les commentaires sont fermés.