Apocalypse 2,18-29

« A l’Ange de l’Eglise de Thyatire, écris : Ainsi parle le Fils de Dieu, dont les yeux sont comme une flamme ardente et les pieds pareils à de l’airain précieux.19 Je connais ta conduite : ton amour, ta foi, ton dévouement, ta constance ; tes oeuvres vont sans cesse en se multipliant.20 Mais j’ai contre toi que tu tolères Jézabel, cette femme qui se dit prophétesse ; elle égare mes serviteurs, les incitant à se prostituer en mangeant des viandes immolées aux idoles.21 Je lui ai laissé le temps de se repentir, mais elle refuse de se repentir de ses prostitutions.22 Voici, je vais la jeter sur un lit de douleurs, et ses compagnons de prostitution dans une épreuve terrible, s’ils ne se repentent de leur conduite.23 Et ses enfants, je vais les frapper de mort : ainsi, toutes les Eglises sauront que c’est moi qui sonde les reins et les coeurs ; et je vous paierai chacun selon vos oeuvres.24 Quant à vous autres, à Thyatire, qui ne partagez pas cette doctrine, vous qui n’avez pas connu « les profondeurs de Satan », comme ils disent, je vous déclare que je ne vous impose pas d’autre fardeau ;25 du moins, ce que vous avez, tenez-le ferme jusqu’à mon retour.26 Le vainqueur, celui qui restera fidèle à mon service jusqu’à la fin, je lui donnerai pouvoir sur les nations :27 c’est avec un sceptre de fer qu’il les mènera comme on fracasse des vases d’argile !28 Ainsi moi-même j’ai reçu ce pouvoir de mon Père. Et je lui donnerai l’Etoile du matin.29 Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Eglises.
Advertisements

Les commentaires sont fermés.