Actes 16,1-12

Il gagna ensuite Derbé, puis Lystres. Il y avait là un disciple nommé Timothée, fils d’une juive devenue croyante, mais d’un père grec.2 Les frères de Lystres et d’Iconium lui rendaient un bon témoignage.3 Paul décida de l’emmener avec lui. Il le prit donc et le circoncit, à cause des Juifs qui se trouvaient dans ces parages, car tout le monde savait que son père était grec.4 Dans les villes où ils passaient, ils transmettaient, en recommandant de les observer, les décrets portés par les apôtres et les anciens de Jérusalem.5 Ainsi les Eglises s’affermissaient dans la foi et croissaient en nombre de jour en jour.6 Ils parcoururent la Phrygie et le territoire galate, le Saint Esprit les ayant empêchés d’annoncer la parole en Asie.7 Parvenus aux confins de la Mysie, ils tentèrent d’entrer en Bithynie, mais l’Esprit de Jésus ne le leur permit pas.8 Ils traversèrent donc la Mysie et descendirent à Troas.9 Or, pendant la nuit, Paul eut une vision : un Macédonien était là, debout, qui lui adressait cette prière : « Passe en Macédoine, viens à notre secours ! « 10 Aussitôt après cette vision, nous cherchâmes à partir pour la Macédoine, persuadés que Dieu nous appelait à y porter la Bonne Nouvelle.11 Embarqués à Troas, nous cinglâmes droit sur Samothrace, et le lendemain sur Néapolis,12 d’où nous gagnâmes Philippes, cité de premier rang de ce district de Macédoine et colonie.
Advertisements

Les commentaires sont fermés.