Philippiens 1,20-26

telle est l’attente de mon ardent espoir : rien ne me confondra, je garderai au contraire toute mon assurance et, cette fois-ci comme toujours, le Christ sera glorifié dans mon corps, soit que je vive soit que je meure.21 Pour moi, certes, la Vie c’est le Christ, et mourir représente un gain.22 Cependant, si la vie dans cette chair doit me permettre encore un fructueux travail, j’hésite à faire un choix…23 Je me sens pris dans cette alternative : d’une part, j’ai le désir de m’en aller et d’être avec le Christ, ce qui serait, et de beaucoup, bien préférable ;24 mais de l’autre, demeurer dans la chair est plus urgent pour votre bien.25 Au fait, ceci me persuade : je sais que je vais rester et demeurer près de vous tous pour votre avancement et la joie de votre foi,26 afin que mon retour et ma présence parmi vous soient pour vous un nouveau sujet de fierté dans le Christ Jésus.
Advertisements

Les commentaires sont fermés.