Romains 7,1-3

Ou bien ignorez-vous, frères — je parle à des experts en fait de loi — que la loi ne s'impose à l'homme que durant sa vie ?2 C'est ainsi que la femme mariée est liée par la loi au mari tant qu'il est vivant ; mais si l'homme meurt, elle se trouve dégagée de la loi du mari.3 C'est donc du vivant de son mari qu'elle portera le nom d'adultère, si elle devient la femme d'un autre ; mais en cas de mort du mari, elle est si bien affranchie de la loi qu'elle n'est pas adultère en devenant la femme d'un autre.
Advertisements

Les commentaires sont fermés.