Marc 4,35-41

Ce jour-là, le soir venu, il leur dit : « Passons sur l’autre rive. »36 Et laissant la foule, ils l’emmènent, comme il était, dans la barque ; et il y avait d’autres barques avec lui.37 Survient alors une forte bourrasque, et les vagues se jetaient dans la barque, de sorte que déjà elle se remplissait.38 Et lui était à la poupe, dormant sur le coussin. Ils le réveillent et lui disent : « Maître, tu ne te soucies pas de ce que nous périssons ? « 39 S’étant réveillé, il menaça le vent et dit à la mer : « Silence ! Tais-toi !  » Et le vent tomba et il se fit un grand calme.40 Puis il leur dit : « Pourquoi avez-vous peur ainsi ? Comment n’avez-vous pas de foi ? « 41 Alors ils furent saisis d’une grande crainte et ils se disaient les uns aux autres : « Qui est-il donc celui-là, que même le vent et la mer lui obéissent ? « 

Advertisements

Les commentaires sont fermés.