Archive for the prière de guérison Category

Luc 5,12-16

Posted in attestation (testament), désert, miracle (guérison, signe), offrande, prêtre (ordre de Levi), prière de guérison, prière de Jésus, pureté du coeur (purification) with tags on 27 juin 2012 by JL

Et il advint, comme il était dans une ville, qu’il y avait un homme plein de lèpre. A la vue de Jésus, il tomba sur la face et le pria en disant : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier. »13 Il étendit la main et le toucha, en disant : « Je le veux, sois purifié. » Et aussitôt la lèpre le quitta.14 Et il lui enjoignit de n’en parler à personne : « Mais va-t-en te montrer au prêtre, et offre pour ta purification selon ce qu’a prescrit Moïse : ce leur sera une attestation. »15 Or, la nouvelle se répandait de plus en plus à son sujet, et des foules nombreuses s’assemblaient pour l’entendre et se faire guérir de leurs maladies.16 Mais lui se tenait retiré dans les déserts et priait.

Advertisements

Luc 4,38-40

Posted in miracle (guérison, signe), prière de guérison with tags on 27 juin 2012 by JL

Partant de la synagogue, il entra dans la maison de Simon. La belle-mère de Simon était en proie à une forte fièvre, et ils le prièrent à son sujet.39 Se penchant sur elle, il menaça la fièvre, et elle la quitta ; à l’instant même, se levant elle les servait.40 Au coucher du soleil, tous ceux qui avaient des malades atteints de maux divers les lui amenèrent, et lui, imposant les mains à chacun d’eux, il les guérissait.

 

Marc 10,46-52

Posted in confiance en Dieu (dans l'Église), foi (adhérence, profession), miracle (guérison, signe), prière de guérison, salut (rédemption), suivre Jésus with tags on 25 juin 2012 by JL

Ils arrivent à Jéricho. Et comme il sortait de Jéricho avec ses disciples et une foule considérable, le fils de Timée (Bartimée), un mendiant aveugle, était assis au bord du chemin.47 Quand il apprit que c’était Jésus le Nazarénien, il se mit à crier : « Fils de David, Jésus, aie pitié de moi ! « 48 Et beaucoup le rabrouaient pour lui imposer silence, mais lui criait de plus belle : « Fils de David, aie pitié de moi ! « 49 Jésus s’arrêta et dit : « Appelez-le. » On appelle l’aveugle en lui disant : « Aie confiance ! lève-toi, il t’appelle. »50 Et lui, rejetant son manteau, bondit et vint à Jésus.51 Alors Jésus lui adressa la parole : « Que veux-tu que je fasse pour toi ?  » L’aveugle lui répondit : « Rabbouni, que je recouvre la vue ! « 52 Jésus lui dit : « Va, ta foi t’a sauvé. » Et aussitôt il recouvra la vue et il cheminait à sa suite.

Marc 5,21-43

Posted in foi (adhérence, profession), humanité du Christ, miracle (guérison, signe), paix (soulagement), prière de guérison, résurrection with tags on 19 juin 2012 by JL

Lorsque Jésus eut traversé à nouveau en barque vers l’autre rive, une foule nombreuse se rassembla autour de lui, et il se tenait au bord de la mer.22 Arrive alors un des chefs de synagogue, nommé Jaïre, qui, le voyant, tombe à ses pieds23 et le prie avec instance : « Ma petite fille est à toute extrémité, viens lui imposer les mains pour qu’elle soit sauvée et qu’elle vive. »24 Il partit avec lui, et une foule nombreuse le suivait, qui le pressait de tous côtés.25 Or, une femme atteinte d’un flux de sang depuis douze années,26 qui avait beaucoup souffert du fait de nombreux médecins et avait dépensé tout son avoir sans aucun profit, mais allait plutôt de mal en pis,27 avait entendu parler de Jésus ; venant par derrière dans la foule, elle toucha son manteau.28 Car elle se disait : « Si je touche au moins ses vêtements, je serai sauvée. »29 Et aussitôt la source d’où elle perdait le sang fut tarie, et elle sentit dans son corps qu’elle était guérie de son infirmité.30 Et aussitôt Jésus eut conscience de la force qui était sortie de lui, et s’étant retourné dans la foule, il disait « Qui a touché mes vêtements ? « 31 Ses disciples lui disaient : « Tu vois la foule qui te presse de tous côtés, et tu dis : Qui m’a touché ? « 32 Et il regardait autour de lui pour voir celle qui avait fait cela.33 Alors la femme, craintive et tremblante, sachant bien ce qui lui était arrivé, vint se jeter à ses pieds et lui dit toute la vérité.34 Et il lui dit : « Ma fille, ta foi t’a sauvée ; va en paix et sois guérie de ton infirmité. »35 Tandis qu’il parlait encore, arrivent de chez le chef de synagogue des gens qui disent : « Ta fille est morte ; pourquoi déranges-tu encore le Maître ? « 36 Mais Jésus, qui avait surpris la parole qu’on venait de prononcer, dit au chef de synagogue : « Sois sans crainte ; aie seulement la foi. »37 Et il ne laissa personne l’accompagner, si ce n’est Pierre, Jacques et Jean, le frère de Jacques.38 Ils arrivent à la maison du chef de synagogue et il aperçoit du tumulte, des gens qui pleuraient et poussaient de grandes clameurs.39 Etant entré, il leur dit : « Pourquoi ce tumulte et ces pleurs ? L’enfant n’est pas morte, mais elle dort. »40 Et ils se moquaient de lui. Mais les ayant tous mis dehors, il prend avec lui le père et la mère de l’enfant, ainsi que ceux qui l’accompagnaient, et il pénètre là ou était l’enfant.41 Et prenant la main de l’enfant, il lui dit : « Talitha koum », ce qui se traduit : « Fillette, je te le dis, lève-toi ! « 42 Aussitôt la fillette se leva et elle marchait, car elle avait douze ans. Et ils furent saisis aussitôt d’une grande stupeur.43 Et il leur recommanda vivement que personne ne le sût et il dit de lui donner à manger.

Marc 1,40-45

Posted in attestation (testament), compassion (réconfort), désert, humanité du Christ, miracle (guérison, signe), offrande, prêtre (ordre de Levi), prière de guérison, pureté du coeur (purification) with tags on 31 mai 2012 by JL

Un lépreux vient à lui, le supplie et, s’agenouillant, lui dit : « Si tu le veux, tu peux me purifier. »41 Emu de compassion, il étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié. »42 Et aussitôt la lèpre le quitta et il fut purifié.43 Et le rudoyant, il le chassa aussitôt,44 et lui dit : « Garde-toi de rien dire à personne ; mais va te montrer au prêtre et offre pour ta purification ce qu’a prescrit Moïse : ce leur sera une attestation. »45 Mais lui, une fois parti, se mit à proclamer hautement et à divulguer la nouvelle, de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans une ville, mais il se tenait dehors, dans des lieux déserts ; et l’on venait à lui de toutes parts.

Mathieu 20,29-34

Posted in connaissance (intelligence de la foi), humanité du Christ, miracle (guérison, signe), prière de guérison, suivre Jésus with tags on 28 mai 2012 by JL

Comme ils sortaient de Jéricho, une foule nombreuse le suivit.30 Et voici que deux aveugles étaient assis au bord du chemin ; quand ils apprirent que Jésus passait, ils s’écrièrent : « Seigneur ! aie pitié de nous, fils de David ! « 31 La foule les rabroua pour leur imposer silence ; mais ils redoublèrent leurs cris : « Seigneur ! aie pitié de nous, fils de David ! « 32 Jésus, s’arrêtant, les appela et dit : « Que voulez-vous que je fasse pour vous ?  » Ils lui disent :33 « Seigneur, que nos yeux s’ouvrent ! « 34 Pris de pitié, Jésus leur toucha les yeux et aussitôt ils recouvrèrent la vue. Et ils se mirent à sa suite.

Mathieu 17,14-21

Posted in allégories et analogies, diable (démon, Satan, Lucifer), foi (adhérence, profession), miracle (guérison, signe), posession diabolique, prière de guérison, vérité (vrai, véritable) with tags on 26 mai 2012 by JL

Comme ils rejoignaient la foule, un homme s’approcha de lui et, s’agenouillant, lui dit :15 « Seigneur, aie pitié de mon fils, qui est lunatique et va très mal : souvent il tombe dans le feu, et souvent dans l’eau.16 Je l’ai présenté à tes disciples, et ils n’ont pas pu le guérir » —17 « Engeance incrédule et pervertie, répondit Jésus, jusques à quand serai-je avec vous ? Jusques à quand ai-je à vous supporter ? Apportez-le-moi ici. »18 Et Jésus le menaça, et le démon sortit de l’enfant qui, de ce moment, fut guéri.19 Alors les disciples, s’approchant de Jésus, dans le privé, lui demandèrent : « Pourquoi nous autres, n’avons-nous pu l’expulser » ?20 « Parce que vous avez peu de foi leur dit-il. Car, je vous le dis en vérité, si vous avez de la foi gros comme un grain de sénevé, vous direz à cette montagne : Déplace-toi d’ici à là, et elle se déplacera, et rien ne vous sera impossible. »