Archive for the prêtre (sacerdoce) Category

Hébreux 4,12-16

Posted in âme (demeure de Dieu), ciel (cieux), compassion (réconfort), confiance en Dieu (dans l'Église), divinité du Christ, foi (adhérence, profession), grâce (rendre grâce), humanité du Christ, jugement, messie (Christ, envoyé de Dieu), nudité, omniscience divine (prescience), pardon (miséricorde, rémission), parole de Dieu (vivante), Père - Fils, péché, prêtre (sacerdoce) with tags on 5 octobre 2012 by JL
Vivante, en effet, est la parole de Dieu, efficace et plus incisive qu’aucun glaive à deux tranchants, elle pénètre jusqu’au point de division de l’âme et de l’esprit, des articulations et des moelles, elle peut juger les sentiments et les pensées du coeur.13 Aussi n’y a-t-il pas de créature qui reste invisible devant elle, mais tout est nu et découvert aux yeux de Celui à qui nous devons rendre compte.14 Ayant donc un grand prêtre souverain qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, tenons ferme la profession de foi.15 Car nous n’avons pas un grand prêtre impuissant à compatir à nos faiblesses, lui qui a été éprouvé en tout, d’une manière semblable, à l’exception du péché.16 Avançons-nous donc avec assurance vers le trône de la grâce afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour une aide opportune.

Hébreux 3,1-19

Posted in allégories et analogies, attributs divins, écouter (voix du Seigneur), chemin (voies du Seigneur), ciel (cieux), colère de Dieu, confiance en Dieu (dans l'Église), désert, divinité du Christ, dureté du coeur (endurcissement), enfant de Dieu (adoption divine), espérance, Esprit-Saint, fidélité, foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), inhabitation divine, maison du Seigneur (demeure), messie (Christ, envoyé de Dieu), mettre à l'épreuve (tenter), parole de Dieu (vivante), Père - Fils, péché, piété (impiété, incrédulité), prêtre (sacerdoce), sainteté (saints), tentation (filet), terre promise (repos du Seigneur) with tags on 1 octobre 2012 by JL
En conséquence, frères saints, vous qui avez en partage une vocation céleste, considérez l’apôtre et grand prêtre de notre profession de foi, Jésus ;2 il est fidèle à celui qui l’a institué, comme Moïse le fut aussi dans toute sa maison.3 Car il a été jugé digne d’une gloire supérieure à celle de Moïse, dans la mesure même où la dignité du constructeur d’une maison est plus grande que celle de la maison elle-même.4 Toute maison, en effet, est construite par quelqu’un, et celui qui a tout construit, c’est Dieu.5 Moïse, à la vérité, a été fidèle dans toute sa maison, en qualité de serviteur, pour témoigner de ce qui devait être dit ;6 tandis que le Christ, lui, l’a été en qualité de fils, à la tête de sa maison. Et sa maison, c’est nous, pourvu que nous gardions l’assurance et la joyeuse fierté de l’espérance.7 C’est pourquoi, comme le dit l’Esprit Saint : Aujourd’hui, si vous entendez sa voix,8 n’endurcissez pas vos coeurs comme cela s’est produit dans la Querelle, au jour de la Tentation dans le désert,9 où vos Pères me tentèrent, me mettant à l’épreuve, alors qu’ils avaient vu mes oeuvres10 pendant 40 ans. C’est pourquoi j’ai été irrité contre cette génération et j’ai dit : Toujours leur coeur se fourvoie, ils n’ont pas connu mes voies ;11 aussi ai-je juré dans ma colère : Non, ils n’entreront pas dans mon repos.12 Prenez garde, frères, qu’il n’y ait peut-être en quelqu’un d’entre vous un coeur mauvais, assez incrédule pour se détacher du Dieu vivant.13 Mais encouragez-vous mutuellement chaque jour, tant que vaut cet aujourd’hui, afin qu’aucun de vous ne s’endurcisse par la séduction du péché.14 Car nous sommes devenus participants du Christ, si toutefois nous retenons inébranlablement jusqu’à la fin, dans toute sa solidité, notre confiance initiale.15 Dans cette parole : Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos coeurs comme cela s’est produit dans la Querelle,16 quels sont donc ceux qui, après avoir entendu, ont querellé ? Mais n’étaient-ce pas tous ceux qui sont sortis d’Egypte grâce à Moïse ?17 Et contre qui s’irrita-t-il pendant 40 ans ? N’est-ce pas contre ceux qui avaient péché et dont les cadavres tombèrent dans le désert ?18 Et à qui jura-t-il qu’ils n’entreraient pas dans son repos, sinon à ceux qui avaient désobéi ?19 Et nous voyons qu’ils ne purent entrer à cause de leur infidélité.

Hébreux 2,1-18

Posted in adversité (tribulations, épreuve), ange, attachement, attestation (testament), attributs divins, charismes, ciel (cieux), confiance en Dieu (dans l'Église), création (créateur), crucifixion, diable (démon, Satan, Lucifer), enfant de Dieu (adoption divine), esclavage (du péché), Esprit-Saint, evangéliser (bonne nouvelle), faire mémoire, fidélité, fils de l'homme, foi (adhérence, profession), gloire de Dieu (glorifier), grâce (rendre grâce), humanité du Christ, kénose (abaissement, cœur brisé), libération (délivrance), messie (Christ, envoyé de Dieu), miracle (guérison, signe), monde, mort (source de vie), pardon (miséricorde, rémission), parole de Dieu (vivante), passage de la mort, péché, peuple de Dieu (Israël), prêtre (sacerdoce), prière d'offrande, prière de louange (cantique), prophétie (oracle), puissance divine, rétribution (couronne de gloire), royauté du Christ, sainteté (saints), salut (rédemption), sanctification (sanctifié), sang, souffrance (douleur), témoignage (témoin), vérité (vrai, véritable), verbe (logos, alpha et omega), Yahvé (nom de Dieu, du Christ) with tags on 1 octobre 2012 by JL
C’est pourquoi nous devons nous attacher avec plus d’attention aux enseignements que nous avons entendus, de peur d’être entraînés à la dérive.2 Si déjà la parole promulguée par des anges s’est trouvée garantie et si toute transgression et désobéissance a reçu une juste rétribution,3 comment nous-mêmes échapperons-nous, si nous négligeons pareil salut ? Celui-ci, inauguré par la prédication du Seigneur, nous a été garanti par ceux qui l’ont entendu,4 Dieu appuyant leur témoignage par des signes, des prodiges, des miracles de toutes sortes, ainsi que par des communications d’Esprit Saint qu’il distribue à son gré.5 En effet, ce n’est pas à des anges qu’il a soumis le monde à venir dont nous parlons.6 Quelqu’un a fait quelque part cette attestation : Qu’est-ce que l’homme pour que tu te souviennes de lui, ou le fils de l’homme pour que tu le prennes en considération ?7 Tu l’as un moment abaissé au-dessous des anges. Tu l’as couronné de gloire et d’honneur.8 Tu as tout mis sous ses pieds. Par le fait qu’il lui a tout soumis, il n’a rien laissé qui lui demeure insoumis. Actuellement, il est vrai, nous ne voyons pas encore que tout lui soit soumis.9 Mais celui qui a été abaissé un moment au-dessous des anges, Jésus, nous le voyons couronné de gloire et d’honneur, parce qu’il a souffert la mort : il fallait que, par la grâce de Dieu, au bénéfice de tout homme, il goûtât la mort.10 Il convenait, en effet, que, voulant conduire à la gloire un grand nombre de fils, Celui pour qui et par qui sont toutes choses rendît parfait par des souffrances le chef qui devait les guider vers leur salut.11 Car le sanctificateur et les sanctifiés ont tous même origine. C’est pourquoi il ne rougit pas de les nommer frères,12 quand il dit : J’annoncerai ton nom à mes frères. Je te chanterai au milieu de l’assemblée. Et encore :13 Pour moi j’aurai confiance en lui. Et encore : Nous voici, moi et les enfants que Dieu m’a donnés.14 Puis donc que les enfants avaient en commun le sang et la chair, lui aussi y participa pareillement afin de réduire à l’impuissance, par sa mort, celui qui a la puissance de la mort, c’est-à-dire le diable,15 et d’affranchir tous ceux qui, leur vie entière, étaient tenus en esclavage par la crainte de la mort.16 Car ce n’est certes pas des anges qu’il se charge, mais c’est de la descendance d’Abraham qu’il se charge.17 En conséquence, il a dû devenir en tout semblable à ses frères, afin de devenir dans leurs rapports avec Dieu un grand prêtre miséricordieux et fidèle, pour expier les péchés du peuple.18 Car du fait qu’il a lui-même souffert par l’épreuve, il est capable de venir en aide à ceux qui sont éprouvés.