Archive for the porter sa croix Category

Marc 8,34-38

Posted in adultère (fornication), ange, ascèse, chemin (voies du Seigneur), cheminement spirituel, désolation (dévastation, ruine), evangéliser (bonne nouvelle), fils de l'homme, gloire de Dieu (glorifier), monde, parole de Dieu (vivante), parousie (jour du Seigneur), Père - Fils, porter sa croix, richesse (danger de la richesse), sainteté (saints), salut (rédemption), suivre Jésus with tags on 24 juin 2012 by JL

Appelant à lui la foule en même temps que ses disciples, il leur dit : « Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive.35 Qui veut en effet sauver sa vie la perdra, mais qui perdra sa vie à cause de moi et de l’Evangile la sauvera.36 Que sert donc à l’homme de gagner le monde entier, s’il ruine sa propre vie ?37 Et que peut donner l’homme en échange de sa propre vie ?38 Car celui qui aura rougi de moi et de mes paroles dans cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l’homme aussi rougira de lui, quand il viendra dans la gloire de son Père avec les saints anges. »

Mathieu 27,26-60

Posted in attestation (testament), confiance en Dieu (dans l'Église), couronnement d'épine, crucifixion, détresse (désespoir, angoisse), divinité du Christ, flagellation, foi (adhérence, profession), humanité du Christ, kénose (abaissement, cœur brisé), libération (délivrance), mal (méchanceté, iniquité), passage de la mort, peuple de Dieu (Israël), porter sa croix, prêtre (ordre de Levi), résurrection, reniement (rejet, mépris), royauté du Christ, sainteté (saints), salut (rédemption), ténèbre (obscurité), temple de Dieu (sanctuaire, tente), tomber (succomber, reniement), vérité (vrai, véritable) with tags on 30 mai 2012 by JL

quant à Jésus, après l’avoir fait flageller, il le livra pour être crucifié.27 Alors les soldats du gouverneur prirent avec eux Jésus dans le Prétoire et ameutèrent sur lui toute la cohorte.28 L’ayant dévêtu, ils lui mirent une chlamyde écarlate,29 puis, ayant tressé une couronne avec des épines, ils la placèrent sur sa tête, avec un roseau dans sa main droite. Et, s’agenouillant devant lui, ils se moquèrent de lui en disant : « Salut, roi des Juifs ! « 30 et, crachant sur lui, ils prenaient le roseau et en frappaient sa tête.31 Puis, quand ils se furent moqués de lui, ils lui ôtèrent la chlamyde, lui remirent ses vêtements et l’emmenèrent pour le crucifier.32 En sortant, ils trouvèrent un homme de Cyrène, nommé Simon, et le requirent pour porter sa croix.33 Arrivés à un lieu dit Golgotha, c’est-à-dire lieu dit du Crâne,34 ils lui donnèrent à boire du vin mêlé de fiel ; il en goûta et n’en voulut point boire.35 Quand ils l’eurent crucifié, ils se partagèrent ses vêtements en tirant au sort.36 Puis, s’étant assis, ils restaient là à le garder.37 Ils placèrent aussi au-dessus de sa tête le motif de sa condamnation ainsi libellé : « Celui-ci est Jésus, le roi des Juifs. »38 Alors sont crucifiés avec lui deux brigands, l’un à droite et l’autre à gauche.39 Les passants l’injuriaient en hochant la tête40 et disant : « Toi qui détruis le Sanctuaire et en trois jours le rebâtis, sauve-toi toi-même, si tu es fils de Dieu, et descends de la croix ! « 41 Pareillement les grands prêtres se gaussaient et disaient avec les scribes et les anciens :42 « Il en a sauvé d’autres et il ne peut se sauver lui-même ! Il est roi d’Israël : qu’il descende maintenant de la croix et nous croirons en lui !43 Il a compté sur Dieu ; que Dieu le délivre maintenant, s’il s’intéresse à lui ! Il a bien dit : Je suis fils de Dieu ! « 44 Même les brigands crucifiés avec lui l’outrageaient de la sorte.45 A partir de la sixième heure, l’obscurité se fit sur toute la terre, jusqu’à la neuvième heure.46 Et vers la neuvième heure, Jésus clama en un grand cri : « Eli, Eli, lema sabachtani », c’est-à-dire : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? « 47 Certains de ceux qui se tenaient là disaient en l’entendant : « Il appelle Elie, celui-ci ! « 48 Et aussitôt l’un d’eux courut prendre une éponge qu’il imbiba de vinaigre et, l’ayant mise au bout d’un roseau, il lui donnait à boire.49 Mais les autres lui dirent : « Laisse ! que nous voyions si Elie va venir le sauver ! « 50 Or Jésus, poussant de nouveau un grand cri, rendit l’esprit.51 Et voilà que le voile du Sanctuaire se déchira en deux, du haut en bas ; la terre trembla, les rochers se fendirent,52 les tombeaux s’ouvrirent et de nombreux corps de saints trépassés ressuscitèrent :53 ils sortirent des tombeaux après sa résurrection, entrèrent dans la Ville sainte et se firent voir à bien des gens.54 Quant au centurion et aux hommes qui avec lui gardaient Jésus, à la vue du séisme et de ce qui se passait, ils furent saisis d’une grande frayeur et dirent : « Vraiment celui-ci était fils de Dieu ! « 55 Il y avait là de nombreuses femmes qui regardaient à distance, celles-là même qui avaient suivi Jésus depuis la Galilée et le servaient,56 entre autres Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques et de Joseph, et la mère des fils de Zébédée. 57 Comme il se faisait tard, arriva un homme riche, originaire d’Arimathie, qui s’appelait Joseph, et qui était devenu, lui aussi, disciple de Jésus.
58 Il alla trouver Pilate pour demander le corps de Jésus. Alors Pilate ordonna qu’on le lui remette.
59 Prenant le corps, Joseph l’enveloppa dans un linceul immaculé, 60 et le déposa dans le tombeau neuf qu’il s’était fait creuser dans le roc. Puis il roula une grande pierre à l’entrée du tombeau et s’en alla.

Mathieu 16,24-28

Posted in adversité (tribulations, épreuve), ange, chemin (voies du Seigneur), désolation (dévastation, ruine), don de soi (donner sa vie), fils de l'homme, gloire de Dieu (glorifier), monde, parousie (jour du Seigneur), Père - Fils, porter sa croix, rétribution (couronne de gloire), royaume de Dieu (des cieux), suivre Jésus, vérité (vrai, véritable) with tags on 23 mai 2012 by JL

Alors Jésus dit à ses disciples : « Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive.25 Qui veut en effet sauver sa vie la perdra, mais qui perdra sa vie à cause de moi la trouvera.26 Que servira-t-il donc à l’homme de gagner le monde entier, s’il ruine sa propre vie ? Ou que pourra donner l’homme en échange de sa propre vie ?27 « C’est qu’en effet le Fils de l’homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges, et alors il rendra à chacun selon sa conduite.28 En vérité je vous le dis : il en est d’ici présents qui ne goûteront pas la mort avant d’avoir vu le Fils de l’homme venant avec son Royaume.

Mathieu 10,34-42

Posted in allégories et analogies, charité (générosité), disciple, don de soi (donner sa vie), eternité (vie éternelle), justice (justification, juste), messie (Christ, envoyé de Dieu), mort (source de vie), paix (soulagement), pauvre (pauvreté en esprit), Père - Fils, porter sa croix, prophète, rétribution (couronne de gloire), source d'eau vive, suivre Jésus, terre promise (repos du Seigneur), vérité (vrai, véritable) with tags on 16 mai 2012 by JL

« N’allez pas croire que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive.35 Car je suis venu opposer l’homme à son père, la fille à sa mère et la bru à sa belle-mère :36 on aura pour ennemis les gens de sa famille.37 « Qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi. Qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi.38 Qui ne prend pas sa croix et ne suit pas derrière moi n’est pas digne de moi.39 Qui aura trouvé sa vie la perdra et qui aura perdu sa vie à cause de moi la trouvera.40 « Qui vous accueille m’accueille, et qui m’accueille accueille Celui qui m’a envoyé.41 « Qui accueille un prophète en tant que prophète recevra une récompense de prophète, et qui accueille un juste en tant que juste recevra une récompense de juste.42 « Quiconque donnera à boire à l’un de ces petits rien qu’un verre d’eau fraîche, en tant qu’il est un disciple, en vérité je vous le dis, il ne perdra pas sa récompense. »

Jean 19,23-27

Posted in disciple, enfant de Dieu (adoption divine), Marie, porter sa croix, prophétie (oracle), volonté divine with tags on 9 mai 2012 by JL
23 Quand les soldats eurent crucifié Jésus, ils prirent ses habits ; ils en firent quatre parts, une pour chaque soldat. Ils prirent aussi la tunique ; c’était une tunique sans couture, tissée tout d’une pièce de haut en bas.
24 Alors ils se dirent entre eux : « Ne la déchirons pas, désignons par le sort celui qui l’aura. » Ainsi s’accomplissait la parole de l’Écriture : Ils se sont partagé mes habits ; ils ont tiré au sort mon vêtement. C’est bien ce que firent les soldats.

25 Or près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la soeur de sa mère, Marie, femme de Clopas, et Marie de Magdala.26 Jésus donc voyant sa mère et, se tenant près d’elle, le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : « Femme, voici ton fils. »27 Puis il dit au disciple : « Voici ta mère. » Dès cette heure-là, le disciple l’accueillit comme sienne.

Jean 19,16-22

Posted in crucifixion, porter sa croix, prêtre (ordre de Levi), reniement (rejet, mépris), royauté du Christ with tags on 9 mai 2012 by JL

Alors il le leur livra pour être crucifié. Ils prirent donc Jésus.17 Et il sortit, portant sa croix, et vint au lieu dit du Crâne – ce qui se dit en hébreu Golgotha —18 où ils le crucifièrent et avec lui deux autres : un de chaque côté et, au milieu, Jésus.19 Pilate rédigea aussi un écriteau et le fit placer sur la croix. Il y était écrit : « Jésus le Nazôréen, le roi des Juifs. »

20 Beaucoup de Juifs lurent cet écriteau, parce que l’endroit où l’on avait crucifié Jésus était proche de la ville, et que c’était écrit en hébreu, en latin et en grec.
21 Alors les grands prêtres des Juifs dirent à Pilate : « N’écris pas : “Roi des Juifs” ; mais : “Cet homme a dit : Je suis le roi des Juifs”. »
22 Pilate répondit : « Ce que j’ai écrit, je l’ai écrit. »