Marc 12,18-27

Alors viennent à lui des Sadducéens – de ces gens qui disent qu’il n’y a pas de résurrection – et ils l’interrogeaient en disant :19 « Maître, Moïse a écrit pour nous : Si quelqu’un a un frère qui meurt en laissant une femme sans enfant, que ce frère prenne la femme et suscite une postérité à son frère.20 Il y avait sept frères. Le premier prit femme et mourut sans laisser de postérité.21 Le second prit la femme et mourut aussi sans laisser de postérité, et de même le troisième ;22 et aucun des sept ne laissa de postérité. Après eux tous, la femme aussi mourut.23 A la résurrection, quand ils ressusciteront, duquel d’entre eux sera-t-elle la femme ? Car les sept l’auront eue pour femme. »24 Jésus leur dit : « N’êtes-vous pas dans l’erreur, en ne connaissant ni les Ecritures ni la puissance de Dieu ?25 Car, lorsqu’on ressuscite d’entre les morts, on ne prend ni femme ni mari, mais on est comme des anges dans les cieux.26 Quant au fait que les morts ressuscitent, n’avez-vous pas lu dans le Livre de Moïse, au passage du Buisson, comment Dieu lui a dit : Je suis le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob ?27 Il n’est pas un Dieu de morts, mais de vivants. Vous êtes grandement dans l’erreur ! « 

Advertisements

Les commentaires sont fermés.